ICDS – Chapitre 311

ICDS - Chapitre 310
ICDS - Chapitre 312

Bonjour à tous !

Navré pour les quelques jours de délais, j’essaye de ne pas trop traduire d’un coup pour éviter les burn-out et j’essaye de me remettre doucement à la vie sociale ! (D’ailleurs, si certains sont sur Bordeaux et veulent aller boire un verre un soir, qu’ils hésitent pas à me demander sur Discord 😉  )

Au passage, je me suis un peu lâché sur ce chapitre côté références (j’en ai peut-être ajouté qui ne sont pas là originellement et modifié quelques unes qui y sont, mais ne sont pas facile à saisir). Donc je m’excuse par avance pour les puristes qui ont lu en anglais et qui ne comprennent pas d’où ça vient :p

Allez, bonne lecture à vous tous !

 

 

Chapitre 311 : Percée (4)

 

Alors que les robots dont Dortu prenait le contrôle attaquaient, j’avais commencé à préparer mon assaut. Ce serait triste si les robots qui combattaient si durement leurs anciens alliés finissaient à la casse.

Le plan de Dortu semblait être d’infecter les autres robots en leur tirant dessus avec des balles infusées par son mana. Perdre un robot signifierait donc de réduire la vitesse d’infection.

C’est pourquoi je m’étais mis à l’action. Plutôt que d’attaquer, je me concentrais sur la protection des robots.

[Je suis Dortu. Les mouvements du Maître sont précis et prudents. Comme on pourrait s’y attendre du Maître de Dortu.]

« Je cours en cercle sans but comme un poulet sans tête. »

Comme ces robots n’étaient pas des êtres vivants, je ne pouvais pas les traiter comme des monstres normaux. Et pourtant, ils avaient du mana dans leur corps. Que ce soit les balles ou les missiles, peu importait ce qu’ils tiraient, il y avait du mana dedans. Bien que ce fut dur au départ de m’y habituer car ce n’était pas commun, j’avais fini par m’y habituer à force de les combattre. J’en étais arrivé à un point où je pouvais prévoir leurs mouvements jusqu’à un certain point afin d’agir en conséquence.

Tout d’abord, j’avais déployé Âme Absolue et ma capacité à détecter le mana jusqu’à leur maximum, puis j’avais utilisé le Circuit Peruta pour augmenter mes capacités physiques au maximum aussi. Enfin, je me préparais en permanence à utiliser Vitesse Divine à tout moment. Une fois que ma lance avait été en mesure de trancher toutes les balles qui pouvaient venir dans ma direction, j’avais pu dire en toute sincérité que mes préparations étaient finies. Ma tâche suivante était donc de détecter les balles qui étaient sur le point de frapper les robots de Dortu et de les découper comme dans Ninja Fruit !

« Ninjaaaaaa… Comboooo ! »

[Je suis Dortu. Le Maître est fort. Le Maître a évolué.]

[Le Maître a toujours été fort, idiot !]

Avec ma performance en place, les robots de Dortu ne se faisaient quasiment plus toucher. Pendant ce temps, ils tiraient des balles en continu. J’avais l’impression que Dortu créé les munitions avec son pouvoir car ils ne semblaient jamais en manquer.

Bien sûr, vu de l’extérieur, on aurait pu penser que c’était infini, mais pour les observateurs initiés, il était facile de deviner que c’était possible grâce au sacrifice de mon propre mana. Plusieurs milliers de points de mana étaient absorbés chaques secondes. Et si on incluait le mana que je dépensais moi-même, les valeurs en auraient fait saliver plus d’un.

Heureusement, ce n’était pas mon ancien moi dans cette situation. Avec le Circuit Peruta et Âme Absolue en parfaite harmonie, j’absorbais la même quantité de mana que Dortu utilisait grâce aux attaques ennemies et à l’atmosphère. Comme ces deux sorts ne prenaient pas en compte le fait que l’ennemi soit un objet inanimé ou bien vivant, je pouvais suivre cette consommation excessive sans le moindre problème. Autrement dit, je volais le mana de l’ennemi pour l’utiliser contre lui.

En tout cas, le barrage incessant de balles que les robots de Dortu délivraient créé un chemin pour nous afin que nous puissions bouger. Juste cette aide, aussi insignifiante qu’elle ait pu être, aidé ma situation actuelle. Comme Dortu l’avait fait remarquer au début, le véritable but n’était pas d’augmenter notre puissance de feu, c’était d’utiliser les forces de l’ennemi contre lui.

Il n’avait pas fallu longtemps pour que s’opère un changement. Tout comme les trois premiers robots dont Dortu avait pris le contrôle, beaucoup plus avaient commencé à noircir. Ces robots s’étaient alors joins à notre groupe, tirant sur leurs anciens alliés. Comme ils ne pouvaient pas exprimer la moindre émotion, ils ne pouvaient pas être plus fiables !

[Je suis Dortu. J’accélère.]

« Tu te débrouilles bien, Dortu. »

Je m’étais aussi retrouvé beaucoup plus occupé d’un coup. Je refusais de laisser un seul de nos robots tomber sur le feu ennemi.

J’avais déjà passé un jour et un peu plus de cinq heures au 86ème étage, et je n’avais même pas encore ne serait-ce qu’aperçu l’escalier menant vers la Boutique d’Etage. Comme je passais rarement autant de temps à nettoyer un étage dans le Premier Donjon, ça avait eu le don de m’irriter.

N’importe quel autre Explorateur m’aurait probablement insulté pour ce genre de propos, mais j’étais sérieux. Le donjon était en effet différent depuis le 81ème étage et j’avais le sentiment qu’il deviendrait encore plus différent au 91ème.

Sherafina avait probablement préparé de nouvelles surprises. Le donjon contenait probablement d’innombrables saloperies comme l’Infernal Cramoisi que même elle avait du mal à contrôler. Ce n’était pas un lieu pour juste donner des récompenses aux Explorateurs. C’était un lieu pour les tester. Depuis la fondation du Premier Donjon, personne n’avait réussi à aller au-delà du 92ème étage. Sachant ceci, passer plusieurs jours dans le 86ème étage me semblait être une perte de temps.

[Je ne peux… plus voir le Maître !]

[Je suis malade, Maître ! Je suis malade !]

Petit à petit, je m’étais habitué à l’usage répété de Vitesse Divine. Pas la version du donjon mais bien celle qui résultait de l’utilisation du flux de mana. Le résultat était que, pas à pas, je devenais de plus en plus rapide.

Une fois que mon corps s’était habitué à l’altération du flux de mana de Vitesse Divine, du Circuit Peruta et d’Âme Absolue, le tout était devenu un flot naturel. Couplé à Talaria, je m’élevais dans les cieux même sans Sharana. Bien sûr, je ne pouvais pas voler aussi librement qu’avec Sharana, et Talaria était un cadeau du ciel dans le Premier Donjon.

Maintenant que je m’étais habitué à l’utilisation du pouvoir d’Hermes, je pouvais maintenir Talaria pendant toute une heure ! Grâce à mes sens aiguisés et ma vitesse hors du commun, je pouvais comprendre de quel barillet les balles partaient et Talaria m’amené dans leur direction pour que je les découpe. J’étais juste trop rapide.

A ce moment, un sentiment inattendu de liberté m’avait envahi.  J’avais l’impression d’être le vent même, capable d’aller où bon je voulais. J’avais immédiatement compris ce que signifiait ce sentiment, mais comme j’étais dans le donjon, Sherafina m’avait fait l’honneur de m’expliquer.

[Vous avez parfaitement maîtrisé le pouvoir d’Hermes. L’autorité d’Hermes est donc renforcée. Votre vitesse augmente de 10% supplémentaires. La durée de Talaria augmente aussi jusqu’à 2 heures par jour. Vous obtenez une nouvelle autorité, Pétase.]

[Pétase fait référence au chapeau de voyage du Messager des Dieux, Hermes. Un symbole d’Hermes au même niveau de prestige que Talaria, il ne peut pas dévoiler toute sa puissance seul. Il ne peut être invoqué que pendant 10 minutes alors que Talaria est actif.]

[Pendant que Pétase est actif, votre vitesse triple. Cette vitesse s’applique à la fois aux mouvements et à la vitesse d’attaque ainsi que la vitesse de réflexion de votre cerveau. Comme il place un lourd fardeau à la fois sur le corps et l’esprit, votre corps et votre âme doivent être assez endurcis et d’une ligue élevée pour pouvoir l’utiliser.]

« Quoi… ? Triple la vitesse et je ne deviens même pas rouge… ?! »

Maintenant que j’y pensais, le chapeau ailé d’Hermes était aussi célèbre que ses sandales.

Le navigateur préféré des Coréens référençait aussi le chapeau d’Hermes comme une de ses représentations. En tout cas, je m’en voulais de n’avoir débloqué ce pouvoir que maintenant.

« Il y avait beaucoup de situations avant où j’aurais eu besoin d’aller plus vite… »

Le fait que je ne puisse l’obtenir que maintenant signifiait que j’avais une part de paresse quelque part dans mon cœur !

« Je n’ai obtenu tous les pouvoirs d’Hermes qu’au 86ème étage. Comment pourrais-je ne pas être déçu par ma performance ? »

Alors même que je disais ça, je continuais à découper des centaines de balles en deux tout en fendant les cieux. Le nombre de robot ne cessait d’augmenter. Soudain, une pensée m’avait traversée la tête. N’était-ce pas la première fois que j’utilisais Vitesse Divine aussi intensément ? Non pas le sort du donjon mais celui que j’avais appris avec mon corps.

« Sans parler du fait que Sharana n’est pas là non plus. »

Peut-être que, en ne me reposant pas sur le pouvoir de Sharana et en utilisant ma propre puissance avec Talaria, j’avais rempli les conditions pour débloquer ce pouvoir final. Bien sûr, il était impossible de savoir si c’était la vérité ou non. Ce qui était important, cependant, était que je pouvais rivaliser avec Char Aznable… Euh, que je pouvais maintenant bouger extrêmement vite.

Comme je ne savais pas combien de temps j’allais rester dans cet étage, je n’avais aucune raison de me retenir d’utiliser mon nouveau jou… euh ma nouvelle capacité. Après tout, je pouvais l’utiliser une fois par jour !

« Pétase ! »

Suite à mon rugissement courageux, une lumière blanche avait entouré mon casque. En un instant, une petite paire d’ailes avaient poussé sur mes tempes. En même temps que la croissance de ces entité emplumées, j’avais eu l’impression d’être frappé à la tête par un marteau.

« Ah oui ! La vitesse de mon esprit… triple aussi ! »

Mon esprit s’emplissait généralement de toutes sortes de pensées lorsque j’entrais en combat, mais maintenant, il devenait de plus en plus difficile de tout suivre tellement il y en avait, me déclenchant une énorme migraine. Toute sorte de questions m’avaient envahi, s’amplifiants sans fin. Si utilisait maladroitement, ce pouvoir pouvait réduire quelqu’un à l’état de légume !

Cependant, j’étais quelqu’un qui avait gravit le donjon jusqu’au 86ème étage. Je ne pouvais pas me résoudre à m’avouer vaincu et m’agenouiller face à un pouvoir ! Sans parler du fait que j’étais en plein milieu d’un champ de bataille ! J’avais rapidement étendu le Circuit Peruta pour créer un tourbillon géant servant de bouclier. Au même moment, j’avais essayé de mon mieux de repousser toutes les pensées inutiles. Puis j’avais remplacé l’espace nouvelle créé dans mon esprit par ce dont j’avais besoin.

Ma stat d’Intelligence, boostée par mes nombreux titres, pouvait enfin être utilisée à pleine puissance. Je n’aurais jamais pensé qu’elle m’aurait permis de me vider l’esprit aussi efficacement. Si ça n’avait pas fonctionné, j’aurais peut-être fini par me frapper la tête !

[Je suis Dortu. Le Maître va bien ?]

[Maître, vous avez été frappé plusieurs fois ! Vous allez vraiment bien ?]

J’avais répondu calmement.

« Je vais bien. »

Me faire frapper par quelques balles n’était pas suffisant pour me tuer. Bien que cela pouvait me blesser, aucune attaque ne pouvait briser le bouclier du Circuit Peruta et maintenir assez d’élan pour me tuer. J’avais orienté mes priorités sur des choses que je devais faire et les avait classées une à la fois. Avec mon esprit accéléré, je pouvais prendre plus de décisions plus rapidement, et comme mes mouvements étaient aussi plus rapides, je n’avais pas de délai entre ma pensée et mes actions.

Le résultat était juste excellent ! Je bloquais toutes les attaques que je voulais bloquer et détruisais les robots à une vitesse que même moi je trouvais choquante. Cependant, la chose la plus importante restait de trouver la sortie ! Je m’étais remémoré la carte mentale de l’étage que j’avais faite depuis mon arrivée afin de calculer l’itinéraire le plus probable que je devais suivre.

Pétase ne pouvait être maintenu que pour dix minutes. Il fallait que je trouve une solution et que j’entame le processus avant qu’il arrive à son terme.

« Dortu, combien de temps te faut-il pour tous les dominer ? »

[Je suis Dortu. Après avoir détruit 40% de leurs forces actuelles, j’aurais besoin de 28 minutes.]

« Bien, on va faire ça alors. »

Durant ces 10 minutes, j’allais me déchaîner pour paver notre chemin vers la sortie !

Je voulais aussi découvrir comment ils faisaient pour se propulser depuis le sol. Bien que ça ne nous aiderait pas à les vaincre, cela m’aiderait probablement à combattre le corps principal de l’Eliminator au 90ème étage.

« Dortu, je vais réduire ce temps par un tiers, compris ? »

[Je suis Dortu. Que dois-je faire ?]

« Fais ce que tu avais fait lorsque tu en avais détonné quelques-uns. Je vais te transférer les détails du plan dans ta tête pour que tu puisses le mener à bien. Compris ? Tempête Elémentaire ! »

Tout d’abord, j’avais envoyé une Tempête Elémentaire gigantesque qui m’avait pompé 370.000 de mana vers l’armée de robots.

Immédiatement après, Dortu avait reçu mes ordres et mon mana et avait instantanément renforcé trois de ses robots. Alors que je les protégeais contre les assauts ennemis, Dortu les avait envoyés dans les lignes ennemies. Puis, il les avait fait détonner ! Bien que ça ait temporairement réduit nos forces, le mana massivement libéré sous la forme de l’explosion avait abattu un grand nombre de robots. Lorsque les autres robots de Dortu avaient alors tirés dans le tas, une grosse partie des robots ennemis avaient été convertis à notre cause.

[Je suis Dortu. La vitesse de propagation augmente.]

« On va continuer ce combo en boucle, Dortu. Ne t’inquiète pas pour mon mana. »

[Je suis Dortu. Dortu aime vraiment le Maître.]

Détonner quelques robots et récupérer plus de robots suite à ça. Cette méthode n’était pas particulièrement difficile à mettre en place. Mais la raison pour laquelle nous pouvions l’utiliser maintenant et pas avant était à cause de mon mana. Elle consommait énormément de mana d’un coup, et en l’utilisant en continu, Dortu finirait par arriver à court de balles.

Mais maintenant que j’avais Pétase d’actif, la situation était différente. J’absorbais plus de mana que Dortu ne pouvait dépenser. Avec ma vitesse de réflexion accrue, je pouvais accélérer l’harmonisation entre le Circuit Peruta et Âme Absolue, résultant en une vitesse d’absorption de mana telle que j’avais l’impression que le mana environnant m’appartenait. Etait-ce là la véritable capacité de Pétase ?

En vérité, j’avais été un peu déçu que la capacité finale d’Hermes ne fasse que tripler ma vitesse, mais j’avais complètement tort en fait. Pétase était peut-être la capacité la plus violente d’Hermes. C’était un pouvoir absolu qui me permettait d’imiter un dieu !

…Bien sûr, le point négatif était que, tout comme Suzerain, il y avait un temps d’utilisation limité.

« Vous tous, crevez ! Non ! Devenez mien ! »

J’avais hurlé avec excitation. Les plumes sur mon casque se déployaient magnifiquement et le son des robots détonants résonnait à travers tout le champ de bataille. Pour moi, ce son ressemblait à une mélodie.

A peine 28 heures plus tard, j’avais enfin réussi à finir le 86ème étage. Cependant, j’avais réalisé quelque chose à ce moment-là. L’armée que Dortu et moi avions passé tant de temps à assembler ne pouvait pas nous suivre au 87ème étage ! Comme nous ne pouvions même pas l’emmener dans l’Au-Delà non plus, nous devions les détruire avait de quitter le 86ème étage.

« … »

[Je suis Dortu. Devons-nous recommencer depuis le début au 87ème étage ?]

« Oui, Dortu. » Avais-je répondu avec déception. J’avais continué après un soupir dégouté.

« C’est ce que les gens appellent une perte de temps. »

[Je suis Dortu. Dortu déteste perdre du temps.]

Le Maître et le servant avaient alors atteint un fort consensus.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 310
ICDS - Chapitre 312

14 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. georgesjungle

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. MaxP

    Merci pour le chapitre !
    Du coup c’est « a peine 28h plus tard » ? Ou c’est 28 min comme dit précédemment ?

    Répondre
    1. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

      28 minutes plus tard pour contrôler tous les robots visibles à ce moment là, 28heures plus tard pour sortir du donjon.

      Répondre
  4. Zorbal

    Hello, Merci pour le chapitre et oui effectivement je suis toujours partant pour aller boire un verre (même si je suis sur Pessac je peux ça fait pas long à aller sur Bordeaux lol)

    Répondre
  5. Mous

    Merci

    Répondre
  6. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Max Vermillion

    Bonjour je sais que la question est hyper-megea tard, mais dans les tous premiers chapitre, comment le père de shin à fait pour que son fils soit explorateur de donjon, et pour désigner quelleq’un entre tant explorateur vu qu’ill n’est même pas arrivé au 10ème étage et encore moins au 20ème.
    Merci de me répondre

    Répondre
    1. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

      Comme indiqué à l’époque, pour désigner un nouveau personnage il faut soit atteindre un nouveau palier, soit avoir été Explorateur pendant 20 ans, c e qui est le cas du père de Shin.

      Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. Gagou

    Merci pour le chapitre il me tarde de savoir la suite

    Répondre
  10. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  12. moi

    Merci pour ce chapitre
    G pas vu bcp de référence T-T

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com