ICDS – Chapitre 348

ICDS - Chapitre 347
ICDS - Chapitre 349

Bonsoir à tous. Je m’excuse pour la parution tardive, j’ai eu une après-midi chargée ^^”

Pour compenser, je vous sors le chapitre 349 juste après celui-là (donc le 350 arrivera mercredi quand même hein^^)

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

 

Chapitre 348 : La Fin (2)

 

« … »

J’avais fixé un moment la Boutique d’Étage vide. Bien que je m’y étais attendu, j’étais quand même choqué. Je m’inquiétais pour sa sécurité, mais j’avais quand même décidé de lui faire confiance.

« Sherafina, tu es prête ? »

Aucune réponse. Mais je savais comment en obtenir une. Je m’étais jeté dans le portail de l’Au-Delà.

Les monstres qui avaient commencé à apparaître au 41ème étage, les Elangs. Ils avaient un trait caractéristique unique les empêchant de recevoir des dégâts face aux attaques qui n’étaient pas faites d’aura pure.

De plus, leur façon de parler suggérée qu’ils savaient qui j’étais. Bien que je n’en sois pas complètement certain jusqu’à maintenant, j’en étais devenu certain à 100% après avoir obtenu le pouvoir du Seigneur Démon.

Les Elangs étaient des marionnettes utilisant le pouvoir de Sherafina. Depuis le début, elle n’avait pas essayé de se cacher.

Le 45ème étage n’était pas grand. C’était une pièce faite de marbre d’une couleur douce, extrêmement silencieuse. De plus, cette pièce était emplie du pouvoir du donjon.

[J’ai longtemps attendu.]

Une créature avec une peau noire et une paire d’ailes blanches avait parlé.

[Je savais que tu réussirais à l’accomplie un jour.]

La voix appartenait à un homme, mais je savais que c’était Sherafina.

« Qu’est-ce que tu es ? »

[Je n’en suis pas sûre moi-même. Trop de temps à passer pour que je puisse me remémorer le passé. Mais je sais qu’à l’origine, j’étais une fille.]

Il.. Elle… Sherafina avait dit ça avant de demander en retour.

[Il y a quelque chose que je n’arrive pas à comprendre. Comment est-ce que Kain Zerahard a réussi à cacher son pouvoir devant moi ?]

« Le pouvoir qu’il a obtenu est le pouvoir de devenir invisible pour lui et ses camardes aux yeux du monde. »

[C’est…]

« Oui, c’était pour se cacher de toi. »

Pendant un moment, Sherafina avait perdu ses mots. Puis, elle avait demandé autre chose.

[Comment es-tu entré dans le donjon ?]

« C’est le moins que je puisse faire. »

[Pas d’après mes calculs.]

« Le 95ème étage. »

[C’était donc bien ce que j’avais suspecté. Être capable de tromper mon regard, était-ce un dragon ?]

J’avais hoché la tête. Au milieu du visage noir de Sherafina, de sinistres yeux rouges s’étaient ouverts.

[Donc, il y avait encore un dragon de vivant. Je pensais m’être complètement débarrassé d’eux.]

« Une belle erreur. »

[Cela ne peut pas être vu comme une simple erreur. Cela a ruiné les chances que mon plan soit un succès absolu.]

« Mais tu tentes quand même ta chance ? »

[Le but de toute ma vie est enfin en face de moi. Kang Shin, si tu étais à ma place, abandonnerais-tu le but de ta vie juste parce que les chances de réussite sont moins élevées ?]

« Je n’aurais jamais eu un objectif aussi emmerdant pour commencer. »

[Bien sûr, c’est parce que tu es déjà né avec tout.]

Né avec tout, hein. La question que je m’étais posé en premier lorsque j’étais entré dans le donjon n’avait pas encore trouvé sa réponse. Il était maintenant temps de l’obtenir.

Après avoir pris une longue inspiration, j’avais dit sur un ton sec.

« … Tu es celle qui a connecté deux mondes. »

[Oui.]

Elle l’avait reconnu directement.

« Tu es aussi celle qui vole les pouvoirs de monde pour désigner les attaquants et les défenseurs. »

[Oui. J’ai déterminé les mondes sans possibilité comme des attaquants et des mondes avec possibilité comme défenseurs.]

« Possibilité ? »

[Oui, la possibilité de ton existence.]

La marionnette que Sherafina contrôlait ne montrait pas la moindre émotion, mais je savais que son véritable visage exsudait de joie. J’avais alors demandé.

« Tu as fait tout ça juste pour me trouver ? »

[Oui.]

« Tu as anéanti d’innombrables mondes, trompé de puissants combattants à travers le donjon, et partagé ton pouvoir avec les Explorateurs comme si tu étais généreuse, tout ça juste pour moi ? »

[Oui.]

Il y avait un nom pour un être capable de faire ce genre de chose.

« Es-tu une déesse ? »

[Qu’est-ce qu’un dieu ?]

« Quoi ? »

[Au-dessus de ta tête, il y a un pouvoir brillant que je ne peux pas comprendre. Est-ce la preuve d’un dieu ?]

« Je ne sais pas. »

[Je ne sais pas non plus si je suis une déesse. Mais d’autres existences nous appelleraient en effet dieux.]

J’avais doucement rigolé à ses mots. Des dieux. Ceux qui avaient créé ces m mots étaient les humains et autres créatures avec de l’intelligence. Zeus, Odin, Hermes, Shiva, Kali, Dourga, Ignis, tous ! Ils étaient tous nés des humains.

Et pourtant, penser que c’était sa réponse à ma question, elle semblait vraiment ne pas savoir.

« En effet, tu n’es pas une déesse. Si ça ne tient qu’à ça, je suis plus proche de la déité que toi. »

[C’est aussi ce que je pense.]

« Veux-tu devenir un dieu ? »

[Pas du tout. Le fait que tu deviennes un dieu ne fait pas partie de mes plans. C’est peut-être à ce moment-là que mon plan a commencé à dévier. Mais c’est tout. Je m’attendais à ce que tu ais un, voire deux pouvoirs au-delà de ma compréhension.]

Elle avait l’air particulièrement calme. Comme si cela n’importait pas vraiment que je sois fort.

[J’ai la capacité de manipuler les pouvoirs de monde.]

« Je sais. Autrement, tu n’aurais pas été capable de mettre des pouvoirs de monde dans le corps des gens comme tu le souhaites. »

[Je ne peux pas mettre ces pouvoirs dans n’importe qui. Ils doivent être des Héros.]

Autrement dit, la désignation de Héros était hors de son contrôle.

[Lorsque le monde dans lequel je vivais s’est connecté à un autre monde, j’ai appris l’existence des pouvoirs de monde et je suis devenue plus forte grâce à ça. Peu après, j’ai réalisé que je pouvais librement manipuler ces pouvoirs. C’est comme ça que j’ai été capable de créer des passages vers tous les mondes.]

« Et ? »

[Je voulais contenir tous les pouvoirs de monde en moi. Je pensais que ce serait possible avec mon pouvoir.]

Sa façon de dire les choses sonnait comme si c’était la chose la plus naturelle au monde. Je commençais vraiment à avoir une migraine.

« Juste à cause de ça… Tu as éradiqué tous ces mondes ? »

[Oui. La poursuite du pouvoir est un instinct naturel. N’est-ce pas la même chose pour toi ?]

« Je ne tuerais pas tout le monde juste pour devenir plus fort ! Même en devenant le plus fort, qu’est-ce qu’il me resterait ? »

[Un pouvoir absolu.]

Suite à la mention du pouvoir absolu, la bouche de la marionnette de Sherafina s’était tordue en un sourire alors qu’elle me regardait.

[Tu devrais connaître la nature de ta capacité et tu oses dire ça ?]

« Connaître la nature de ma capacité et détruire d’autres mondes n’a rien à voir l’un avec l’autre. »

[Je peux manipuler les pouvoirs de monde, mais je n’ai pas réussi à tous les contenir dans mon corps. Je n’avais pas la capacité.]

« … Et alors ? »

[Mais toi, tu as la capacité de fusionner tous les pouvoirs, n’importe quel nombrez de pouvoir, en un. Pour le dire plus simplement, c’est la concentration de tout en un.]

J’avais fermé les yeux.

[Après si longtemps, je t’ai enfin trouvé. Tu as magnifiquement grandi et ta capacité s’est développée de façon magistrale. Bien qu’elle ait grandi plus que je ne m’y étais attendu, cela reste toujours à ma portée pour la contrôler.)

« C’est tout ? C’est la raison pour laquelle tu as connecté tous les différents mondes et que tu as créé le donjon ? »

[Oui.]

« Juste pour ça, tu as fait souffrir autant de gens ? »

[Je n’ai fait qu’accélérer ce qui se serait passé de toute façon.] Avait-elle continué calmement.

[En années terrestres, il n’a fallu que 4200 ans, mais je ne pensais pas que ce serait aussi rapide. Je m’étais préparé à ce que les administrateurs de donjon, la forme et le nom du donjon chance plusieurs fois.]

« Qu’est-ce qui t’as rendu comme ça ? Les humains, les elfes, les dragons, tous ! Tu n’aurais pas dû être seule depuis le début ! Donc pourquoi ? »

[Est-ce qu’une raison est nécessaire pour poursuivre le pouvoir ?]

 

« Quoi ? »

[Peu importe de quoi il s’agit, y a-t-il besoin d’une raison pour le vouloir ?]

« … »

Elle avait ri. Bien que ce soit à travers une marionnette, c’était la première fois que je l’entendais rire.

[Pourquoi cherches-tu une raison ? Depuis quand y-a-t-il besoin d’une raison pour chaque action ? Kang Shin, tu es trop naïf. Je ne me demande pas pourquoi je suis ce que je suis. Je fais simplement ce que je souhaite faire. Et c’est la poursuite du pouvoir absolu. Peu importe combien de mondes disparaissent durant cette recherche, peu importe combien d’existences périssent, cela ne me concerne pas. Pourquoi cela aurait-il une importance ?]

« Tu… N’as rien ni personne ne que tu chérisses ? Même dans le passé ? »

Le visage d’Ellos était immédiatement apparu dans mon esprit. Il était un homme passionné qui avait été sélectionné pour faire partie du Premier Donjon. Il avait connu l’amour et l’avait perdu face à un ennemi de monde. Pour lui, une seule femme était plus importante que lui-même ou même son monde. Le résultat de cet amour avait été un plan pour se venger, m’incluant dedans, et sa mort au final ?

Je n’avais pas pitié pour lui. Dès l’instant où il avait comploté contre moi, il n’avait plus été mon ami. Il était juste devenu un ennemi. Mais dire qu’il avait juste était manipulé par Sherafina m’avait alors un incroyable besoin d’avoir pitié de lui.

[Dès l’instant où tu donnes de la valeur aux autres, tu deviens faible.] Avait-elle dit avec assurance.

[Et en réalité, tu sépares ton pouvoir pour protéger ta famille, tes amis, et Lorette.]

« … Ha. »

[Lorsque j’ai essayé de récupérer Loretta, j’ai senti mon existence être menacée et j’ai dû abandonner. Pour donner autant de pouvoir à Loretta, tu as dû dépenser beaucoup de ton propre pouvoir, ai-je tort ?]

J’avais souri avec moquerie.

« Plutôt que mon pouvoir, c’est plutôt celui de la hache… Non, tu n’es pas tort. »

Où est-ce que se cachait Loretta ? Je me le demandais. C’était bon de savoir que Sherafina n’avait pas mis ses griffes dessus. Mais face aux paroles de Sherafina, j’avais enfin pu me détendre un peu.

[C’est pourquoi personne n’a la moindre valeur à mes yeux. Personne, à l’exception de toi. C’est pourquoi je dois t’obtenir.]

Après quoi, la marionnette était enfin entrée en action.

[Bien sûr, je ne vais que mesurer ta puissance pour le moment. Je n’ose pas penser que je peux te vaincre avec une simple marionnette.]

« Intelligent. »

J’avais tendu ma main pour attraper l’air devant moi. Au-dessus de ma tête, le halo avait relâché une lumière féroce avant que le mana d’Enigma n’oblitère l’Elang.

« Mais quelque chose à ce niveau n’est plus capable de mesurer ma force. »

[… Il semblerait que j’ai sous-estimé un pouvoir divin.]

Cette fois, la voix n’était pas parvenue de la marionnette. J’avais pu entendre un léger tremblement dans sa voix. Lorsque j’avais souri, elle m’avait surpris.

[On dirait que je vais vraiment avoir besoin du pouvoir de Ciara Kenex.]

« … Quoi ? Elle devrait être… »

[Elle est dans le donjon.] Avait-dit Sherafina.

[C’était intelligent d’essayer de me la cacher, mais tu as fait une erreur.]

« … ! »

[La sélection des Explorateurs ne passe pas uniquement par la désignation d’un Explorateur aguerri. Ciara Kenex travaille dur pour gravir le donjon afin de t’aider.]

J’avais commencé à courir. Repoussant la force restrictive du donjon, j’étais retourné dans le Premier Donjon. Puis, sans hésitation, j’avais couru vers le 96ème étage.

[Je t’attendrais au 100ème étage. Si tu ne te dépêches pas, tu n’y arriveras pas à temps.]

« Ta gueule ! »

Sherafina avait répondu avec une joie sinistre.

[Son pouvoir est connecté au tien. Une fois que je l’aurais obtenue, j’apprendrais à mieux te connaître.]

« Huaaaaaaaap ! »

Le sol s’était tordu et l’espace s’était courbé alors que je chargé directement à travers le 96ème étage. Cependant, le 100ème étage était bien trop loin. Si Ciara était vraiment dans le donjon, elle était pratiquement entre les mains de Sherafina !

[Kang Shin, lorsque le temps viendra, tu n’auras plus le niveau nécessaire pour me battre.]

J’avais couru.

Couru vers le 100ème étage !

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 347
ICDS - Chapitre 349

3 Commentaires

  1. Ssiruh

    Merci pour le premier chapitre de la soiree, allez hop j’enchaîne vite vite vite
    Pas : je m’y attendais pas du tout :O

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Répondre à Ssiruh Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com