LVL1S : Chapitre 101

LVL1S : Chapitre 100
LVL1S : Chapitre 102

Chapitre 101

 

Après avoir guidé Melponene vers un magasin de vêtements, je demandai à Lena :

« Serait-il possible de guérir les yeux de Melpomene ? »

« Eh bien, ça semble un peu compliqué, car elle a perdu la vue depuis longtemps et il est probable que son cerveau en ait été affecté, et pas uniquement certains nerfs. Tenter de remplacer ses yeux est presque impossible. »

« Il n’y a pas d’autre solution ? »

« …Quelques-unes, mais les chances de réussite sont faibles. »

« Si on ne peut rien y faire, ça ira. »

Après quelques temps, elle sortit avec une toute nouvelle tenue. En revanche, elle semblait légèrement ne plus être naturelle, les vêtements propres contrastant avec son corps qui ne s’était pas lavé depuis longtemps.

« Raisonnable. »

Après avoir négocié le prix, nous quittâmes Gartmar.

« Maître, où allons-nous ? Je ne sens plus l’odeur de la ville. »

« C’est vrai. C’est parce que je t’emmène chez moi. »

« Oh… Alors, finalement, vous me ramenez chez vous… »

[Étalon 1 2]

Ugh… Pas encore ce truc… Je suis maudit ?

« Pourquoi penses-tu à des choses déplacées quand je mentionne ma demeure ? »

« Je pensais que la seule raison pour laquelle quelqu’un achèterait une enfant aveugle comme moi… Oui, vous avez des goûts spéciaux. »

[Acquis : Titre (Fétichiste Nv 1).]

QUOI ?!! Pourquoi est-ce qu’un autre titre stupide est apparu ?! Au moins, laisse-moi une chance de m’expliquer, saloperie de système !

« Pas… Pas du tout. J’ai déjà quelqu’un que j’aime, ainsi qu’une future partenaire. »

« Huh ? Vous avez déjà plusieurs femmes ? »

[Étalon 2 3]

« Non, c’est… Argh ! »

Je secouai la tête et réalisai que j’étais simplement en train de creuser ma propre tombe. Quoi que je dise, j’étais sûr de créer un malentendu, à ce point.

« Quoi qu’il arrive, nous rentrons à la maison. J’ai des choses à régler. »

« Hah. Comme je le pensais, vous souhaitez simplement me ramener chez vous. »

[Étalon 3 4]

Il faut que je supporte…

Je lui attrapai la main et créai rapidement une formation de téléportation dans la forêt reculée. Peu de temps après…

« Huh ? Quel est cet endroit ? Il y a un instant, je sentais la bonne odeur de la forêt et des arbres, et maintenant… On dirait du métal. »

« Bienvenue à la maison, Maître. »

« Tu es arrivé, Johra ! »

Comme nous posions le pied à la maison, les anciens serviteurs du Comte et Viezda nous attendaient déjà.

« Pourquoi attendiez-vous ici ? »

« C’est notre tâche la plus importante, voyons. »

Je secouai la tête et aperçus le regard insistant de Viezda.

« Johra, cet enfant est notre nouvelle esclave ? »

« Oui. Elle va rester ici à l’avenir. »

« Oui, je vais rester avec vous à l’avenir. »

Melpomene répondit avec un étrange sourire.

« Que dirais-tu de prendre un bain ? Tu peux rencontrer tout le monde une fois que tu seras propre. »

[Étalon 4 5]

Noooon ! Je ne voulais pas dire que… Argh !!

« Viezda, guide-la. »

« Oui. »

Il fallait que je refile cette gosse à Viezda pour m’en débarrasser, à moins de vouloir maximiser Étalon avant la fin de la journée.

« Lena ? Que dirais-tu de jeter un œil aux yeux de Melpomene ? »

« Ok. »

Lena, qui avait pris le contrôle de l’androïde Delila, avait rejoint les filles dans les sources chaudes.

« Maître, le dîner est prêt. »

« Oh, timing parfait, j’ai faim. »

Ils avaient préparé un buffer afin d’accueillir leur maître dans le hall principal.

« Huh, comment saviez-vous quand j’allais arriver ? »

« Lena nous a tenus informés. »

Ah. Il était en contact avec Lena ? Mais comment ? La dimension du donjon n’était-elle pas différente ? Il faut que je demande à Lena, plus tard.

Après avoir festoyé, je fis venir Riley.

« As-tu obtenu des informations du prince Ardal et des autres ? »

« Je pense qu’ils devraient craquer demain au plus tard. Je récolterai alors toutes les informations et les confierai à Lena. »

« Bien. Et les enfants du Comte ? »

« Ils se feront probablement opérer ce soir. Nous avons déjà préparé les globes oculaires artificiels grâce au matériel que vous nous avez fourni. Nous attendons simplement qu’ils soient en forme avant de commencer la procédure. »

« Il n’y aura pas de problème, n’est-ce pas ? »

« En effet, la probabilité d’échec est inférieure à 0.1%. »

« Bien. Assure-de de faire de ton mieux. Je ne veux pas que quoi que ce soit se passe mal, ces enfants ont assez souffert. »

« Compris. »

« Puis-je aller leur rendre visite ? »

Je me rendis dans l’aile médicale et vis Hannah appliquer des bandages humides sur les yeux de Jillian et Jerna avant de les placer sous intraveineuse. C’était supposé stabiliser leur condition.

« Jillian, j’ai entendu que tu vas te faire opérer ce soir. »

« Oui, mais ne vous en faites pas pour nous, Maître. Même si c’est un échec, nous sommes déjà reconnaissants d’avoir nos vies. »

Il me pressa la main en tremblant légèrement.

« Non, ça ira. Je vais m’assurer que tu en ressortes aussi neuf qu’avant. C’est le moins que je puisse faire pour rendre la gentillesse avec laquelle le Comte m’a traité. Sans même parler du fait que tu es également mon disciple, et en tant que professeur, je ne peux pas échouer. »

Ils n’eurent rien à ajouter après ça mais je pouvais sentir leur détermination.

« Je vous vois tous deux demain et vous serez aussi forts que des bœufs, ok ? »

« Ouais. »

Je laissai les deux enfants derrière moi et décidai de me rendre à nouveau au marché aux esclaves royal. Ce qui se passait dans ce royaume restait un mystère.

Le cercle magique que j’avais créé dans une petite ruelle était toujours intact. Deux jours plus tôt, après avoir effectué ce raid sur le marché, j’avais créé ce cercle au dos d’une bouche d’égout, et personne ne l’avait trouvé.

« Ugh… Cette odeur… Ce n’est même pas drôle. »

Les relents des égouts, dans lesquels toute la merde de la ville se déposait, étaient plus qu’écœurants. J’en sortis rapidement et me rendis en ville.

« On dirait qu’ils ont augmenté le niveau de sécurité par ici. Eh eh, à cause de moi ? »

Il y avait même des soldats qui patrouillaient dans les ruelles. Au loin, je remarquai un taverne aux airs populaires.

« Ok. »

Entrant dans la taverne par une porte de type saloon, je vis une horde de clients boire et passer du bon temps. Les gardes entraient occasionnellement et surveillaient les lieux à la recherche de potentielles menaces.

Je m’assis nonchalamment dans un coin isolé.

« Que désirez-vous commander ? »

« Amenez-moi une pinte de bière ainsi qu’un peu de pain et du jambon. »

Je payai immédiatement l’homme avec une pièce d’argent et il revint rapidement avec ma nourriture. Le pain était un peu rassis et la bière avait un goût d’eau, dégueulasse. En vérité, c’était plutôt passable pour cette époque mais comparée à la nourriture que j’avais pu consommer par le passé, c’était clairement mauvais. Pourtant, je venais de remonter d’un égout horrible et finalement… ce n’était pas si mal, en comparaison.

Arrachant un morceau de pain, je me mis à discuter avec Lena.

« Lena, tu as des infos ? »

« Oui. Je vais te donner un aperçu de ce que les autres disent pendant que tu manges. »

De l’autre côté du bar, il y avait cinq voyous à l’apparence brutale qui buvaient ensemble assez bruyamment. Lena amplifia le son de leur conversation pour moi.

« Senior, la princesse royale est réellement derrière l’enlèvement du Marquis ? »

« Shh, c’est une information secrète ! Les autres ne sont pas censés le savoir ! »

Il semblait que le vieux était un garde du palais royal. Ces gardes étaient tous de la célèbre famille Phillips, non seulement étaient-ils dévoués à protéger la famille royale mais ils étaient également responsables de certaines affaires courantes. Leur influence n’était pas la même que celle des nobles mais était tout de même substantielle.

« Tout ça a provoqué une sacré pagaille. D’abord la rébellion du Compte Sion, et maintenant la disparition du Marquis Leon, sans parler de la princesse qui a elle-même les mains sales. Mais qu’arrive-t-il dans ce royaume ? »

« J’ai entendu une rumeur. La princesse a rendu visite au manoir Leon juste après les faits. Il est également reconnu que le prince a eu une dispute avec Leon concernant l’accusation de ce dernier, qui prétendait que Sion était un traître. Quand certaines preuves concernant Sion sont arrivées à la lumière du jour, le prince a bombé le torse et la princesse est allé enlever le Marquis. »

« Il y a une autre rumeur qui prétend qu’elle est une sorcière. »

« Le jeu d’échecs que le Comte Sion a présenté il y a peu a été lié à des traîtres et est maintenant déclaré hors-la-loi. Lorsqu’elle jouait, il est vrai qu’elle avait l’air inhumaine. »

« Oui, cette femme doit être derrière tout ça. »

*BANG ! *

Sans le remarquer, j’avais serré les poings et avais frappé un grand coup sur la table. J’avais précédemment suspecté qu’elle avait été derrière la chute du Comte et étais en colère contre moi-même pour avoir pensé de telles choses. Elle était en réalité en train de tenter d’aider le Comte dans l’ombre et en avait souffert !

Mon geste avait attiré trop d’attention. En baissant les yeux, je me rendis compte que j’avais encastré la table dans le sol en frappant trop fort dessus, un résultat uniquement possible grâce à la force instantanée et irréfléchie que j’avais exercée et la solidité de la table.

Le serveur, les clients et les soldats se tournèrent tous vers moi.

« Pfff, je suis dans la merde maintenant. »

Sortant une bourse de pièces d’or, je tentai de régler l’affaire pacifiquement en payant pour les réparations.

« Attrapez-le ! »

« Putain… »

Je parvins tout de même à sortir de la taverne en me jetant vers la porte, rapidement poursuivi par une clique d’humains en folie.

« Tourne au coin de cette ruelle, je changerai ton apparence. »

Avec l’aide de Lena, je parvins rapidement à perdre les soldats qui me pourchassaient et me rendis au palais royal, où j’attendis tranquillement que la nuit tombe avant de m’infiltrer entre ses murs.

« Lena, peux-tu trouver la princesse ? »

Arrivé à l’extérieur de la cellule dans laquelle elle était retenue prisonnière, j’utilisai la capacité de Lena pour voir à l’intérieur. Elle se tenait là, pensive, baignée par le clair de lune qui filtrait par la fenêtre. Je ne pouvais pas voir son expression.

* Dulkung *

« Qui est là ? »

« C’est Johra. »

« Comment avez-vous fait pour arriver ici ?! Quoi qu’il en soit, vous avez l’air de bien vous porter, c’est déjà ça. »

Elle semblait inquiète pour moi. Lorsque nous nous étions rencontrés la fois précédente, elle avait eu l’air peu raisonnable et c’était la raison pour laquelle je l’avais suspectée au départ.

« J’ai entendu du bruit ! Tout le monde, il doit y avoir un intrus ! »

J’entendis des cris colériques venant des gardes qui arrivaient déjà dans notre direction.

« Princesse, je vous demande pardon par avance pour ce que je vais faire. »

« Mais que comptez-vous faire ? Vous allez être catalogué comme un traître. »

Je la hissai sur mon épaule en lui répondant.

« Y a-t-il différents degrés de traîtrise ? C’est déjà trop tard ! Accrochez-vous bien ! »

Mon tir de toile atteignit directement la grosse cloche de la cathédrale, bâtiment voisin.

« Qu’est-ce que c’était que ça ?! »

Ignorant les cris de surprise, je gagnai rapidement une distance considérable le plus facilement du monde. Après une bonne minute, je sentis un liquide chaud couler le long de mon épaule.

« Princesse… »

« Ne dis jamais ça !! Je déclarerai toute mention de ce qu’il vient de se produire comme un pur blasphème ! »

Je gloussai intérieurement. Alors on se tutoyait, maintenant ? Elle rougissait de honte après avoir sans doute eu la peur de sa vie, à plusieurs dizaines de mètres du sol et à une telle vitesse. Sa réaction n’était pas totalement imprévisible.

Laissant la capitale royale derrière moi, je me rendis avec elle en direction du donjon grâce à un nouveau cercle de téléportation.

« Tu es déjà rentré ? C’est la princesse, Johra ? Ah, Johra, tu pues. »

Viezda et le majordome en chef étaient là pour m’accueillir.

« Johra, l’opération est un succès, lorsqu’ils se réveilleront, je te tiendrai au courant. »

« Ok, je vais te demander d’aider la princesse à se laver et nous avons besoin de nouveaux vêtements. »

Après avoir pénétré dans le manoir, elle se tourna et se retourna pour s’examiner. Le visage rouge de honte, elle suivit rapidement Hannah, la domestique aux oreilles de chat en direction des sources chaudes.

« Johra, je vais préparer l’opération de Melopmene. »

« Ok. Viezda, prépare-moi des vêtements propres, s’il te plait. »

« Bien sûr, Johra. »

Elle me regardait pendant que j’essayai de me changer.

« Viezda, j’essaye de me changer, là… »

« Ben oui, je sais. »

« Eh bien, si tu me regardes pendant que je me change… »

« Mais de quoi t’inquiètes-tu ? J’ai déjà tout vu. »

« Voir est une chose, mais regarder ? »

« Hmmm je tente simplement de me rafraîchir la mémoire, laisse-moi regarder. »

Je secouai simplement la tête, admettant ma défaite et me déshabillais rapidement.

[Acquis : Titre (Pervers).]

« Non… Ce n’est pas ce que… Et merde. »

À ce niveau, je n’avais même plus la volonté de me battre contre ces nouveaux titres.

« Johra, vas-tu dormir ici ce soir ? »

« Hm, je suppose. »

Ses yeux pleins d’anticipation explosèrent dans une myriade d’étincelles de joie.

« Je t’attendrai. »

Elle disparut juste après avoir balancé sa ligne fatidique.

« Pourquoi est-ce que ça avait l’air d’une invitation forcée ? »

Je montai jusqu’à la salle de réception au rez-de-chaussée et y attendis la princesse. Elle apparut deux heures plus tard, guidée par mon majordome.

« Johra, qui es-tu ? »

Elle s’installa sur la chaise en face de moi en me posant une question venue de nulle part.

Comment dois-je répondre à ça ?

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 100
LVL1S : Chapitre 102

9 Commentaires

  1. Gunts92

    C’est tellement con, je me demande a quoi ces titres stupide vont servir ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      A lui donner l’air con, là tout de suite.

      Répondre
      1. Gunts92

        J’ai envie de croire que ce n’est pas juste des titre usless mais qu’ils seront utile ou problématique dans son futur choix d’évolution

        Répondre
        1. RakaRaka (Auteur de l'article)

          Ouais mais pour l’instant faut se contenter de rire x)

          Répondre
  2. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    J’en peux plus avec ces titres tous plus cons les uns que les autres XD !!! A ce train-là, le pauvre ne va plus s’en sortir ^^”… En tout cas, ça commence à faire du monde dans le manoir de Jorha. Heureusement qu’il est suffisamment grand pour accueillir tout le monde ^^.

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com