LVL1S : Chapitre 36

LVL1S : Chapitre 35
LVL1S : Chapitre 37

Chapitre 36

 

Lorsque nous arrivâmes à Gatmar, une énorme foule nous attendait pour nous accueillir. Comme on s’approchait de la fin du mois, tous les résidents des villages miniers des environs étaient arrivés pour profiter du marché. Ils étaient partout dans les rues, attendant le retour de leurs sauveurs, ceux qui avaient résolu leur plus gros problème : le Roi Gobelin.

« Nos élus, les maîtres de Guilde et les citoyens souhaitent la bienvenue à notre héros, Gaspard ! »

Les rues débordaient d’yeux affamés de se poser sur le héros. Les bureaucrates se tenaient debout respectueusement, rejoints par les guildes mineures dirigées par la Guilde des aventuriers, qui se tenait elle‐même à l’avant.

« Ugh… C’est ennuyeux… Pourquoi il y a tellement de monde ? »

« Gaspard, c’est facile, contente‐toi de les saluer de la main. »

Tyr était là pour me donner des conseils avisés.

« Merci. »

Whooooaaaa !

J’avais simplement bougé ma main, et la foule explosa dans un brouhaha incroyable. Nous pouvions profiter d’un accueil chaleureux et phénoménal tandis que nous étions escortés par la Guilde des aventuriers, comme un général revenant d’une conquête.

« Veuillez accepter ce certificat, si vous visitez le Temple et leur montrez ceci, vous serez capable d’augmenter votre rang. »

Le clerc de la Guilde s’inclina à 90° en me remerciant pour mes bonnes actions.

« Ben… C’était juste une quête. »

« Non, ma famille vivant dans un de ces villages charbonniers qui souffraient aux mains des Gobelins. Après la défaite de l’armée des nobles, plus personne n’était capable de présenter la moindre menace envers le Roi et son règne de terreur ne connaissait plus aucune limite. Et puis, les gens songeaient à rejoindre les Elfes, donc notre ville était vraiment inquiète. La récompense ne correspondait pas à la difficulté de la quête, et personne ne l’acceptait. Si ce n’était pas pour vous, sir Gaspard, de nombreux autres auraient perdu la vie. Veuillez accepter ce petit cadeau. »

Après l’avoir refusé à plusieurs reprises, je n’eus finalement pas d’autre choix.

« Gaspard, je me fous complètement de la récompense monétaire, la prochaine fois, s’il y a une autre occasion, partons à nouveau à l’aventure ensemble. »

« Oui. J’avais oublié pourquoi j’étais devenu aventurier. Mais avoir été à nouveau face à la clameur de la foule m’a rendu ma motivation. Ne nous oublie pas pour la prochaine quête, Capitaine ! »

« Capitaine ? »

Je répétais ce que je venais d’entendre.

« Nous avons décidé que tu serais notre Capitaine. Capitaine Gaspard ! »

« Oui ! Le Capitaine ! »

« Appelle‐nous quand tu veux, peu importe l’or, nous viendrons ! »

« Je me moque de perdre une jambe, si c’est pour notre Capitaine ! »

Les aventuriers qui m’avaient rejoint étaient vraiment proches de moi désormais. Ils étaient baignés dans l’extase après l’accueil des habitants.

« Dis quelques mots aux hommes. »

Kishande arriva et me chuchota quelques mots à l’oreille en me faisant un clin d’œil.

Je devrais faire un discours ?

« Ok, bon. Nous sommes peut‐être idiots, mais nous le sommes moins que le Roi Gobelin, nous avons gagné et survécu ! »

« À la victoire ! »

Tout le monde criait à l’intérieur de la Guilde.

« Je vous invite à manger ce soir, dînons ensemble ! »

« Non ! Nous t’invitons ! »

« Oui, allez ! Après tout, on a tous reçu une grosse somme de la part de la Guilde ! »

C’était un mensonge, ils avaient à peine gagné 50 pièce d’argent par personne, à peine plus que pour une quête normale.

« Désolé de vous déranger, mais l’Union des Marchands a déjà préparé un banquet pour vous tous ce soir, vous êtes tous invités bien entendu. »

Un homme richement habillé dans des vêtements colorés nous mena vers le festin.

« Hourra pour les héros du peuple ! »

« Hourra ! »

Non seulement les marchands, mais de nombreuses personnes de la foule se joignirent aux festivités. Une grande pagode fut érigée au centre de la place, et tous ceux ayant participé à l’expédition punitive furent traités comme des seigneurs, assis au centre.

« Gaspard, nous sommes devenus de vrais héros. »

Kishande me parlait d’une voix basse, apparemment mal à l’aise.

« On ne nous donne pas le choix, alors autant en profiter. »

Je ris d’une façon un peu étrange. Miranda et Ashe, assises à côté, ne purent pas non plus contenir des sourires bizarres.

« Vous trois devriez avancer la tête haute, je ne sais pas comment nous aurions pu gagner si vous n’aviez pas été là. »

Tyr rit bruyamment, félicitant les filles. Même si elles rougissaient, elles se tirent droites et bombèrent la poitrine.

Tyr avait raison, elles avaient été d’une aide capitale au moment crucial. Peut‐être parce que nous avions une certaine expérience ensemble, mais elles étaient toujours capables de juger le moment parfait. J’étais absolument fier de ne pas avoir suivi mon plan de base qui consistait à les laisser derrière moi, parce qu’à la fin, elles avaient joué un rôle prépondérant.

La pagode était construite sur un podium, et quand le maire se leva pour prononcer un discours, la place tomba rapidement dans le silence.

« Comme vous le savez, Gartmar est une ville plutôt isolée, et nous devons nous gouverner seuls la plupart du temps, mais nous sommes fidèles à notre royaume. Cependant, avec l’arrivée du Roi Gobelin, j’ai dû demander à cinq reprises avant que le Roi ne concède à envoyer des troupes pour combattre ces rejetons des enfers. Et tout ça en vain. Nous avons dû supporter le coût de l’expédition, et leur fournir de la nourriture, ce faisant en vidant complètement nos réserves. Et ils ont tout de même échoué ! »

De nombreux booooo sonnèrent à travers la foule.

« Putain de royaume ! »

« C’est vrai ! Ils ont échoué, ils n’ont pas tué le Roi Gobelin et nos villages ont été anéantis ! »

« Qu’ils soient maudits ! »

Les émotions bouillaient au travers de la place, et les garde arpentaient les lieux nerveusement.

« Silence ! Silence ! Il n’est pas tolérable de critiquer de la sorte, alors calmez‐vous ! »

La cacophonie perdit en intensité et disparut progressivement, et le maire continua.

« Je veux dire, sont‐ils notre royaume, ou des bandits ?… Oh, j’ai vraiment dit ça tout haut ? »

Woo hahaha !

L’atmosphère précédemment sérieuse était devenue légère grâce à une simple blague.

« Je deviens peut‐être un peu sénile, mais je vais essayer de continuer. Nous avons tenté de demander de l’aide aux Elfes, et nous en connaissons la réponse. Ils se sont moqué de venir à notre secours et 36 villages, 2000 âmes… Des hommes, des femmes, des enfants… Tous sont devenus la proie des Gobelins. Ils étaient mes gens, mes amis, ma famille, et j’étais si désespéré que j’ai même imaginé demander de l’aide à un royaume voisin. »

La foule était maintenant totalement sobre, pendue aux lèvres du maire. Après tout, l’idée même de mobiliser l’armée d’un pays voisin était synonyme de rebellion.

« Oh, que faire, un autre lapsus, qu’est-ce que je dis, moi… »

Ha ha ha ha !

Tout le monde éclata de rire.

« Mais à ce moment arriva un aventurier, un brave étranger. D’abord, il a tabassé ces lâches qui désiraient suivre les Elfes. Il a ensuite rassemblé des hommes concernés, forts et courageux pour finir par vaincre cette saloperie de Roi Gobelin ! »

Woooah Hourra !

J’étais officiellement devenu le héros parmi les héros, il semblait.

« Malgré les probabilités qui n’étaient pas en leur faveur, ils sont partis, et je me sentais incertaine quant à leur aventure. Pourquoi, demandez‐vous ? Les maudits Gobelins ont ruiné mon village natal et tué mon oncle, mes neveux et ma chère… »

Le marché était silencieux maintenant, tout le monde ne comprenait que top bien les émotions du maire.

« Sniff, désolé, j’ai une poussière dans l’œil… »

Les gens commencèrent à se frotter les yeux, eux aussi, à travers la place.

« Maire ! »

« Hourra pour le maire ! »

Il descendit lentement de l’estrade pour me serrer vigoureusement la main.

« Avez‐vous quelque chose à dire ? Quelques mots, peut‐être ? »

Les yeux humides des citoyens à travers le marché étaient déjà plus parlant qu’un millier de mots. Pourtant, je hochai la tête et montai sur le podium, attrapai un micro magique afin de faire parvenir ma voix au loin et me mis à parler.

« Je suis gêné de dire que je n’ai jamais recherché la moindre trace d’admiration, ou même d’attention. La quête du Roi Gobelin avait simplement piqué mon intérêt en tant qu’aventurier et j’ai reçu une aide gigantesque de la part de mes camarades. »

Je fis une légère pause, scrutant la foule à mes pieds.

« Après avoir entendu ce que le maire avait à dire, j’en suis venu à réaliser l’importance de mes actions, mais je ne crois toujours pas que je mérite autant de gratitude. »

J’entendis des sifflements et les gens commencèrent à crier pour m’encourager. Ne me laissant pas perturber, je repris.

« Ces pensées superflues mises à part, votre amour et vos encouragements m’ont vraiment ému, alors à l’avenir, si Gartmar devait souffrir d’une situation similaire, appelez‐moi, et je vous prêterai main forte avec joie, peu importe la paie ou les récompenses ! »

Wow ! Hourra !

Les uns après les autres, les gens exprimaient leur support inconditionnel envers moi, scandant mon nom. Je décidai alors de mettre le point final à mon discours.

« Je vous le promets solennellement ! »

« Hourra ! Vive le héros de Gartmar ! »

Hourra !

[Acquis : Titre (Guerrier de Gartmar)]

Mon nouveau titre apparut devant mes yeux tandis que je descendais de la scène et fus avalé par la foule.

Wahhhhhhha !

Le banquet commença peu après, mais je fus trop occupé par les citoyens qui se succédaient pour m’exprimer leurs remerciements et leur gratitude.

Je préfèrerais affronter des monstres que faire face à des fans lunatiques.

Il était à peine minuit passé, la foule se dispersait déjà alors que le festin se prolongea jusqu’au matin. Pendant que le soleil se levait, on pouvait voir des corps inconscients çà et là le long des rues, comme si la ville avait subi une attaque de zombies.

Dans mon cas, même si j’avais bu plus que de raison, j’étais capable de cuver très rapidement. Je portai les filles jusque dans leur chambre à l’auberge avant de redescendre pour me reposer dans le hall principal.

« Huh… C’était plus fatigant que la quête. »

* Keeeeeeeic *

Un homme encapuchonné ouvrit la porte et apparut devant moi.

« Qu’est-ce qu’un prêtre comme vous fait ici ? »

C’était le Haut Prêtre Rohan qui venait d’entrer et de s’approcher de moi. C’était certainement inhabituel de voir un tel homme loin du Temple, et dans une auberge, en plus.

« Etes‐vous occupé à l’instant ? »

« Pas du tout, asseyez‐vous, je vous en prie. »

Le prêtre Rohan s’était faufilé hors du Temple à l’aube pour venir me voir. Il savait que si les autres au Temple avaient remarqué sa disparition, ça aurait pu provoquer un sacré bordel.

« Je suis venu parce que j’ai une faveur à vous demander. »

« Bien sûr, de quoi s’agit-il ? »

Le prêtre Rohan me fixa longuement avant de reprendre la parole.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 35
LVL1S : Chapitre 37

12 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    Les chapitre sont maintenant toujours plutôt long enfin normal c top ça merci

    Répondre
  2. Tazam

    Noonnnn j’ai peur des cliffs sauvages.

    Ps
    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Cèlen

    Merci pour le chapitre !!

    The ninja Cliff à encore frappé!!!

    Répondre
  7. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre !

    —–
    Faute de frappe :

    « Tye avait raison,» => Tyr

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  12. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com