LVL1S : Chapitre 5

LVL1S : Chapitre 4
LVL1S : Chapitre 6

Chapitre 5

 

Le prêtre et le mage m’avaient vu arriver d’assez loin, heureusement qu’ils n’étaient pas conscients que j’étais un squelette, la seule lumière émise ici-bas étant celle que produisait lascivement la mousse sur les murs. C’était très difficile d’y voir clair, et je leur apparus comme un simple humain enveloppé par les ombres.

Gwyn alla rapidement se cacher dans mon crâne et leur cria :

« Ne venez pas plus près ! Je ne peux absolument pas approcher les gens ! »

C’était marrant d’entendre Gwyn essayer de prendre une voix qui collerait avec l’homme qui j’étais supposé être. Ressentir les échos de l’intérieur était bien étrange aussi, une situation qu’on ne pouvait trouver que dans certains mauvais films, ou lors de réincarnations bidons.

« Je suis désolé, je ne savais pas… » dit l’un d’entre eux alors qu’ils cessèrent d’avancer en tremblant.

« S’il vous plait, sauvez nos amis ! »

« Je suis désolé de ne pas avoir été à même de vous aider plus tôt. Vous devriez retourner d’où vous venez, cet endroit est dangereux. »

La voix de Gwyn qui sortait de ma tête était petite et mignonne et les aventuriers ne semblaient pas avoir la moindre intention de faire demi-tour.

« Nous ne savons pas comment retourner sur nos pas, la porte par laquelle nous sommes arrivés est solidement fermée maintenant. »

Je m’en doutais depuis que j’avais entendu ce son grinçant lorsque le combat avait débuté, mais c’était bien d’en être certain.

« Je ne connais pas d’autre sortie, alors je ne peux pas vous aider. Prenez soin de vous. »

Gwyn se força pour sortir ces derniers mots et je m’enfuis rapidement vers le petit trou. En restant plus longtemps, nous allions finir par nous faire suspecter, et ça n’aurait pu nous mener qu’à une situation peu enviable. Après tout, c’était difficile pour une petite créature comme elle d’imiter une voix humaine. Mais même si elle ne pouvait pas le faire pendant trop longtemps, j’étais content de l’avoir à mes côtés pour parler à ma place, autrement j’aurais seulement du me sauver directement, ce qui aurait été encore plus étrange.

Peu de temps après, quelques messages apparurent.

[Acquis : Titre (Sauveur Nv 1)]

[Acquis : Titre (Sans-cœur Nv 1)]

Hein ? C’était censé être un compliment ? Les messages sont d’accord avec mes actions ?

L’implication des titres était quelque peu dérangeante mais je devais m’occuper d’un seul problème à la fois.

J’étais de retour dans le tombeau, en train de fouiller à nouveau dans la collection du Tyran. Je cherchais de nombreux autres vêtements, comme ça, si je devais à nouveau rencontrer des gens, je pourrais mieux cacher mon identité squelettique. Le Tyran adorait les trucs qui brillent et la plupart des habits sur lesquels je mettais la main étaient parés de bijoux et autres gemmes étincelantes. Je finis par choisir une robe, usée mais de bonne qualité, des gants et des chausses. Tout ce beau monde était enchanté de façon à mieux résister au temps qui passe. Avec mon nouvel équipement, je ne ressemblais plus à un chanteur hip-hop, mais carrément à un guerrier du ghetto médiéval. Couvrir mon visage avec des morceaux de tissu ne m’intéressait pas, et je choisis à la place un casque intégral.

« Mâchouilleur, tu as l’air si… Ouah ! Et comment suis-je censée entrer dans ta tête ? »

Etre si lourdement vêtu était trop contraignant et rendait mes mouvements assez raides. Gwyn se plaignait également de ne pas pouvoir entrer dans mon crâne si je portais un casque, mais ce n’était pas un gros problème. Si elle avait besoin d’y entrer, je pouvais simplement l’enlever. Je continuais d’écouter ses jérémiades, elle qui insistait pour que je la laisse entrer à volonté. Mon seul souci restait les rats. Est-ce que j’allais pouvoir les chasser avec tout ce barda et des mouvements aussi réduits ?

Après avoir quitté les deux humains, je décidai d’explorer un peu plus les nouvelles catacombes.

Peut-être que j’allais être chanceux et trouver une sortie quelque part. Si je n’avais pas trouvé la cachette du Tyran des Tombeaux, je n’aurais pas découvert le passage vers cet étage, et il existait potentiellement d’autres endroits identiques, cachés à la vue des promeneurs.

Aha !

Je finis par bel et bien découvrir un autre chemin, à moitié caché derrière un gros rocher. Étonnamment, il était situé tout près de l’endroit où j’étais tombé, quatre mois plus tôt.

J’essaye de trouver une sortie avec un tel acharnement depuis tout ce temps, et elle était là, sous mes yeux.

« Mâchouilleur ! Je peux sentir de l’eau dans cette grotte ! »

Je n’aurais jamais pu la sentir moi-même puisque je n’avais pas de nez et donc pas d’odorat, mais heureusement, Gwyn était avec moi. J’étais plein d’espoir parce qu’en général, quand vous êtes coincé quelque part, suivre l’eau qui coule est toujours une bonne idée pour se rapprocher de la sortie.

*Boum ! Boum !*

Quelque chose résonna. C’était le son que ferait une créature incroyablement grande en se réverbérant sur les murs de la caverne.

« Mâchouilleur, c’est quoi ce bruit ? J’ai peur ! »

Gwyn lutta pour relever ma visière avant de se faufiler à l’intérieur pour se cacher dans ma tête. Mais ce n’était pas non plus comme si j’étais une assurance-vie.

En observant les alentours, je réalisai que les murs de l’étroit passage étaient lisses et brillants, comme s’ils avaient fondu à de nombreuses reprises.

A quelle température fond un mur de ce genre ?

*Bam ! Bam ! Bam !*

Plus la bête approchait, plus le tremblement s’intensifiait.

Merde ! Je dois sortir d’ici !

Courant le plus vite possible, je rebroussais chemin.

« Hé, où est-ce qu’on va ? Tu vas retourner les aider à trouver une sortie ? » demanda Gwyn, qui venait de ressortir et volait actuellement à mes côtés en tentant de deviner mes plans.

Elle me regardait comme si je rayonnais d’un altruisme sans bornes, mais je secouai bien vite la tête.

« Oh, oh, oh, alors qu’est-ce que tu fais ? »

Attrapant Gwyn, je la fourrai à nouveau dans mon crâne.

« Euh… Excusez-moi mais auriez-vous quelque chose à manger ? » demanda le prêtre en s’approchant de moi.

Il semblait bien qu’il m’avait suivi tout ce temps et j’avais pu jeter Gwyn dans ma tête in extremis, lui rappelant sa tâche en tapant sur mon casque. J’avais entendu ses pas s’approchant rapidement et j’avais réagi à temps. Elle était furieuse quand je l’avais balancée à l’intérieur sans ménagement, mais en entendant la voix du prêtre, elle se calma et comprit la situation.

« Hmmm… Nope, j’ai pas de bouffe. »

Elle était vraiment utile dans ce genre de situation. Plus que lorsqu’elle dormait.

« Nous n’avons vraiment pas du tout de provisions, ne pourriez-vous pas nous en donner juste un petit peu ? »

Je fis un signe en forme de croix avec mes doigts, aidant Gwyn et l’humain à comprendre que je n’avais vraiment rien de comestible sur moi.

« Désolé, mais je n’ai vraiment pas de nourriture. Je vous ai dit plus tôt que vous n’auriez pas dû venir ici. »

« Je suis vraiment navré d’insister, mais Ian est en train de mourir de soif. Auriez-vous de l’eau ? »

A nouveau, je croisai les doigts.

« Désolé, je n’ai pas d’eau non plus. »

« Comment… ? Comment pouvez-vous survivre sans eau ? »

Il était apparemment en colère, et croyait sans doute que je possédais eau et nourriture mais que je ne voulais pas partager.

« Je ne sais pas ? » répondit simplement Gwyn, ce qui le laissa confus alors que je m’éloignais déjà, pressé d’augmenter la distance entre moi et la grotte nouvellement découverte, dans laquelle se tapissait sans doute un monstre gigantesque.

*Kwong ! Kwong ! Kwong !*

Regardant au-delà du hall, je pus effectivement voir un immense monstre à quatre pattes qui semblait être le boss de la zone.

Putain, mais c’est un dragon ?

Avec des pattes de cette taille, il devait bien faire 10 mètres de haut s’il se redressait. En essayant de l’affronter face à face, il était certain que je courrais à ma perte.

–Pat

Hein ?

Le prêtre s’était approché de moi par derrière et venait de me pousser en bas ?! J’étais trop concentré sur le dragon et n’avait pas pris la peine de surveiller mon environnement direct, alors que j’aurais dû.

« Ha ! Tu voulais manger seul et vivre dans le luxe ! Et puis, quand nous étions en danger contre ces Gargouilles, tu ne t’es pas vraiment précipité pour nous aider ! Considère ça comme notre vengeance. Hahaha ! On ne va pas tarder à mourir de soif, mais tu vas vite nous rejoindre ! »

Il chialait tout en riant comme un dément alors qu’il s’éloignait en courant.

En me retournant, je le vis s’enfuir, j’avais risqué ma vie pour sauver les leurs et c’est comme ça que j’étais remercié ?

J’étais aux portes de la mort, la peur me pétrifiait, je ne pouvais que rester assis en regardant le dragon s’approcher.

Il avait un corps gris gigantesque, ses nombreuses écailles semblaient toutes aussi solides que des carapaces de tortue hexagonales. Il avait la face allongée d’un crocodile mais ses crocs étaient encore plus proéminents et menaçants. Son cou était relativement court en comparaison, comme celui d’un alligator.

*Kwong ! Kwong ! Kwong !*

Il parcourut les 6 mètres qui nous séparaient à une vitesse folle et arriva suffisamment près de moi pour me renifler de ses grosses narines.

*Snif ! Sniiiiiiiif !*

« Ah ! Tu pues ! »

Gwyn était cachée dans mon crâne et avait l’air de souffrir l’odeur avec grand mal. J’étais heureux de ne rien sentir.

C’est comme ça que je vais mourir ?

J’étais complètement immobile, aussi ne savais-je pas vraiment s’il était conscient de mon état de squelette « vivant » juste en me reniflant.

J’espère qu’il croit que je suis mort… Et merde.

*Croc, croc*

Refermant ses crocs sur mes fémurs, il sépara le haut et le bas de mon corps et m’avala tout entier sans mâcher.

J’ai envie de gerber…

J’eus droit à un aller simple pour son estomac, balancé de tous les côtés et tournant à travers son œsophage jusqu’à ne plus différencier le haut du bas, incertain du temps que j’avais déjà passé là.

Après avoir finalement retrouvé mes esprits, j’ouvris ma fenêtre de statut et constatai avec joie que mes statistiques n’avaient pas diminué. J’étais dans son estomac, mais je n’avais pas été digéré, pour le moment.

*Pshhhh*

Quand ce qui restait de ma robe toucha les sucs gastriques, un son pétillant résonna. Son estomac était grand et il y avait plus de morceaux de viande que ce à quoi je m’attendais. Bien qu’ayant perdu mes deux jambes, j’étais tout de même capable de marcher sur les moignons de mes jambes, très maladroitement.

Saloperies d’humains… Je n’oublierai jamais l’erreur que j’ai faite aujourd’hui. Un squelette n’est pas censé aider les gens.

« Mâchouilleur… Je suis désolée, je ne pensais pas qu’ils étaient de mauvaises personnes… »

Quand je les avais entendu parler au début, je savais que le prêtre ne pouvait pas être quelqu’un de bien, mais je n’avais jamais imaginé qu’il me rembourserait sa dette en monnaie de singe. J’allais vraiment devoir me venger, si jamais j’arrivais à sortir de là.

Je peux utiliser la magie dans son estomac ?

Je me demandais si ses organes étaient vulnérables. Ses écailles étaient incroyablement résistantes, mais est-ce que ses organes gluants avaient les mêmes propriétés ?

« Boule de Feu ! »

 [Boule de Feu Nv 1 ➢ 2]

L’endroit où la boule de feu explosa noircit rapidement. Ça avait l’air cuit à point.

*Groooooooaaaaaaaaarrrrrrr*

Le dragon poussa un cri de douleur, il était vraiment sensible de l’intérieur. Il se roula par terre, et moi je fus envoyé valdinguer de tous les côtés dans son estomac.

C’était mon seul espoir ! En profitant de mes temps d’incantation super rapides, je lui balançai une pluie de Boules de Feu jusqu’à être à court de mana.

« Boule de Feu ! »

« Boule de Feu ! »

[Boule de Feu Nv 2 ➢ 3]

« Boule de Feu ! »

« Boule de Feu ! »

« Boule de Feu ! »

« Boule de Feu ! »

[Boule de Feu Nv 3 ➢ 4]

« Vas-y, Mâchouilleur ! Montre-lui c’est qui l’patron ! »

Alors que mes PM tiraient la gueule, je parvins à percer un trou et fut expulsé à l’extérieur en même temps que quelques autres trucs dans son estomac.

J’avais également enveloppé Gwyn dans ma robe, qui était quelque peu résistante à l’acide.

*Psssshhhhhh*

C’était le bruit que faisait ma robe qui résistait aux sucs gastriques. Si j’avais eu un nez, j’aurais senti l’air frais pour la première fois depuis un moment. Tirant sur ma robe, je roulai au loin en évitant le plus d’acide possible.

[Acquis : Résistance à l’acide Nv 1]

*Bleuarg !*

Le dragon vomit à plusieurs reprises avant de s’écrouler, vidé de toute force. Il était toujours vivant, mais sa condition était critique à cause du trou calciné dans son estomac.

Après avoir soigneusement confirmé que le dragon n’en avait plus pour longtemps, je pris le temps de visiter un peu. On était visiblement dans son nid, si j’en jugeais par les centaines d’os brisés et éparpillés ainsi que ces trois gros œufs. Deux d’entre eux étaient cassés, mais le dernier semblait intact.

Je m’approchai lentement de l’œuf. Si le dragon recouvrait sa force par un quelconque miracle, j’allais pouvoir l’utiliser comme otage pour m’échapper en toute sécurité.

Scouich ! Scouich !

Sortis de nulle part, trois espèces de larves de près d’un mètre de long émergèrent du sol.

« Ce sont des vers de terre ! » lança Gwyn, soulignant l’évidence.

*Groar !*

Le dragon déchu tentait de les intimider et de les faire fuir avec une démonstration de force mais il ne parvint pas à faire bonne figure bien longtemps. Les vers étaient certes hésitants au début, mais après avoir réalisé son état de faiblesse, ils n’attendirent plus et s’approchèrent pour commencer un festin gargantuesque.

Le dragon tenta encore de lutter quelque temps mais finit par admettre sa défaite et resta étalé, inerte, permettant aux vers de taper dans sa chair fraiche grâce à leurs dents incroyablement aiguisées. Ils finirent par doubler de volume.

« Beeuuaaah, ils sont dégoûtants, ces nettoyeurs du sous-sol. Pour autant que je sache, ils n’attaquent pas les créatures vivantes, mais de toute façon, je n’ai jamais vu de vers si gros, » m’informa Gwyn depuis l’intérieur de mon crâne.

Hé Gwyn, est-ce que tu es consciente qu’on était à deux doigts de fondre à l’intérieur de son estomac ?

Je maugréais intérieurement, mais Gwyn semblait bien avoir complètement oublié la situation critique dans laquelle nous nous trouvions juste avant, elle était de nouveau égale à elle-même, bavarde et expressive. Elle était… Gwyn.

« Ces gros asticots vont dévorer les parties tendres, regarde, regarde ! Est-ce que la viande de dragon est seulement appétissante ? »

Je ne m’attendais pas à ce que ces vers puissent manger autant. Il ne m’était même pas venu à l’esprit que je pouvais me sauver, et je me tenais là, immobile, à observer un dragon se faire méticuleusement démanteler et bouffer jusqu’à ce que ne subsiste plus qu’un tas d’ossements et de chair.

[+10224 points d’expérience]

[Augmentation de niveau 18 ➢ 20]

[Le niveau a atteint le maximum]

[L’évolution est possible]

[Acquis : Identification Nv 1]

[Acquis : Sagesse Nv 1]

[Acquis : Titre (Tueur de Dragon) Nv 1]

Tout un paquet de messages, comme d’habitude.

Oh, il me considère comme celui qui l’a tué ? Génial !

Après s’être bien bâfrées, les bestioles spongieuses disparurent immédiatement sous terre à nouveau, ne venant pas m’inquiéter outre mesure. Faisant face à Gwyn, je lui désignai mes jambes manquantes.

« Tu veux les retrouver ? D’accord, je vais aller jeter un œil pour toi. »

De mon côté, je rampais en me servant de mes bras. Il fallait décidément que je retrouve mes jambes avant d’évoluer. Je ne savais pas si j’aurais toujours la possibilité de les rattacher après, et il valait mieux prévenir que guérir.

« Trouvé ! Viens ! Par ici ! »

Gwyn me guida pendant près de 30 minutes alors que je m’efforçais d’avancer en rampant, droit vers mes jambes et le passage menant aux catacombes.

Je me mis à grincer des dents.

J’aurai ma revanche, humains de merde !

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 4
LVL1S : Chapitre 6

16 Commentaires

  1. gobs

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Danicool

    Merci pour le chapitre ☺

    Répondre
  3. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Celen

    Merci pour le chapitre !

    Haha énorme le kill dragon de l’intérieur ^^

    Répondre
  5. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Newkan

    Le sera au plus près de sont dieu merci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Anthime

    Merci pour le chap !
    En espérant qu’il sorte un jour de ces catacombes…

    Répondre
    1. Moulfrit

      il va faire mieux que ça soit rassuré ;p

      Répondre
  11. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Yngvii

    merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Moulfrit

    ce truc est génial :p ne le laissé pas ne pas être connu 😀 plus de 200 chapitres de pur bonheurs 😀 j’ai pas lu vue que j’ai déjà lut tout les chapitres parue mais merci pour la trad 😀

    Répondre
  14. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Super, un MC qui haï les humains.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com