LVL1S : Chapitre 66

LVL1S : Chapitre 65
LVL1S : Chapitre 67

Chapitre 66

 

Putain ! Comment m’as-tu suivi jusqu’ici ?

Je connaissais la réponse, mais il me la donna tout de même.

Tu as désiré du fond de ton cœur que je réponse à tes questions, et me voilà.

Ha. Trahi par mon propre cœur.

Comment peux-tu penser ainsi ? N’est-ce pas vrai que je t’ai rendu plus fort ? Comment vas-tu depuis le temps ? Non, d’abord, où sommes-nous ? Es-tu de retour sur Terre ?

Oui, c’est la Terre, mais elle est proche de la fin.

Oh, vraiment ? Mais c’est si bon, pourtant… Est-ce Gamma ? Je regrette de n’avoir pas été capable de mener ce projet à terme. Combien de temps s’est écoulé ici ?

L’IA est l’une de tes créations ? Et ça fait 120 000 ans.

Ah, alors c’est un succès, 120 000 ans ! L’humanité a survécu jusqu’à ce jour !

Pourquoi es-tu si extatique ? Comment peux-tu appeler succès une cryogénie totale ?

Comment pourrais-tu comprendre l’importance de ce projet pour notre génération ?

Je ne le connais pas, et je m’en fous.

Alors, quelle est la situation actuelle sur Terre ? L’environnement et l’écosystème ont été restauré ?

Non. Il semble que la Terre soit dans une situation désespérée.

Attends, pas moyen ! Es-tu dans Gamma ?! Tu es en… en contact avec Zaira ?!

Oui, et j’ai décidé de l’aider.

Génial. Voyons voir… As-tu modifié certains sorts ? Et ta magie de création a gagné un niveau ? Mais ça n’aurait pas dû être possible.

Gnoss était de retour, et il était toujours égal à lui-même, me cachant des choses encore une fois. J’étais curieux, je voulais savoir pourquoi il était surpris par les changements de ma magie de création.

Quoi qu’il en soit, j’ai vu les enregistrements de ta vie en tant qu’humain.

Oh, tu as vu ça ? Et qu’en penses-tu, j’étais plutôt bel homme, n’est-ce pas ?

Tu avais l’air d’un étudiant honorifique et geek sur les bords.

Ha ha ha ! Ridicule, j’étais si populaire sur Terre, j’étais même une sorte de célébrité…

Oh, la ferme.

Pfff, je ne peux même pas discuter un peu après avoir été enfermé si longtemps ?

Je ne peux pas croire que quelque part au fond de moi, j’ai voulu faire appel à toi. Tu es si bavard.

Eh bien… Le destin est là pour toi.

Tu penses vraiment que nous rencontrer à nouveau est un coup du destin ?

Hmm… Peut-être par le destin… D’ailleurs, comment as-tu trouvé le chemin de la Terre ? Je me souviens que tu étais dans une situation plutôt cocasse avant de me balancer.

* Uggghh *

Les souvenirs douloureux que j’avais enfouis au fond de moi refirent surface. C’était pour ça que je ne voulais pas que Gnoss revienne.

Qu’est-ce qui ne va pas ? Ça s’est mal passé ?

C’est exactement ça. J’ai été vaincu par une armée d’Anges envoyés par les Hauts Dieux.

Oh, vraiment… Mais n’as-tu pas survécu ? Ces Anges peuvent vaincre et sceller des créatures qui sont mêmes du niveau des dieux, tu sais.

Non. Je suis mort. Deux fois, si tu comptes le réceptacle de vie. Ma Fosse et Necropolis ont été complètement ravagées, tout le monde est…

Je suis désolé. J’avais promis de t’aider mais je n’étais pas là au moment le plus important. Même si ce n’était pas mon choix, mais je suis quand même désolé que les choses aient tourné ainsi.

C’est bon, tu m’as prévenu plusieurs fois et je t’ai ignoré à chaque fois. J’étais en colère contre toi parce que tu avais l’air de toujours me cacher des choses.

Je suis navré à propos de ça aussi, mais il y a des choses que je ne peux sincèrement pas partager avec toi à cause de certaines circonstances.

Quelles circonstances ?

Ne m’en demande pas plus, s’il te plait. J’ai interdiction d’en parler. Si je l’expliquais, je serais détruit.

Est-ce vrai ?

Si tu doutes de moi, je n’ai aucun moyen de prouver ce que je dis. Alors tu vas devoir accepter sans y regarder à deux fois.

Bon. Indépendamment de ça, je continuerai à te poser des questions.

Même si ta curiosité n’est pas une mauvaise chose, tu as tendance à être un peu naïf et trop confiant.

Heh ! Tu ne m’as pas l’air d’un personnage trop louche.

Je ne le suis pas, et même si je hais ma situation actuelle, je ne peux pas y faire grand-chose.

Hmm… Je ne peux pas te faire confiance à 100% mais j’ai besoin de ton aide. Tu as créé cet endroit, s’il y a une personne qui peut trouver une solution, c’est toi.

Oui, Johra, avec ta magie, nous devrions être capables de surmonter la crise qu’affronte l’humanité, mais…

Tu es comme moi, tu crois qu’il existe une influence externe ?

…Il semble que nous ayons atteint les mêmes conclusions. Peu importe la façon dont je tourne les choses, je ne peux pas imaginer que tout ça soit arrivé naturellement. Alors…

Après avoir échangé quelques opinions, j’appelai l’IA en charge.

« Zaira ? »

« M’as-tu appelé, Johra ? »

« Lance le programme HQ1387A. »

« Oh, tout de suite. Quelle catégorie ? »

« Paradigme. »

« Je vais maintenant avoir besoin du mot de passe de l’autorité d’urgence. »

« La lumière est là, première page, première phrase, paradoxe continu. »

« L’autorisation a été accordée. »

Ça fonctionne, que faisons-nous maintenant ?

Tu peux activer le projet Gnosys.

Gnosys ? Sérieux ? C’est quoi ?

Un programme qui relance les satellites qui orbitent dans la ceinture de Kuiper, qui sont actuellement en hibernation afin de conserver leur énergie.

Ils sont toujours opérationnels ? Tout ce temps, 120 000 ans…

Lorsqu’ils ont été conçus, ils étaient prévus pour fonctionner plus de 200 000 ans. Ils devraient encore fonctionner parfaitement.

Ouah, la Terre possédait ce genre de technologie ?

C’était le point culminant de l’ingénierie humaine. Maintenant, lance le projet s’il te plait, j’ai besoin de plus d’informations.

« Active le projet Gnosys. »

« Le Projet est entré dans sa phase de démarrage. Il sera opérationnel dans 47 heures 59 minutes et 77 secondes. Les igniteurs de Gnosys ont été activés. »

« Les igniteurs ? »

C’est un satellite de type ascenseur orbital qui orbite autour de la Terre et qui est connecté à Gamma. Ce genre de connexion physique est le seul moyen de percer l’atmosphère de la planète.

Un ascenseur orbital ? C’est un ascenseur vers l’espace ?!

Oui, une connexion physique vers l’espace faite de nanofibres tressées.

Ouah… On dirait un putain de film de science-fiction.

Eh bien, ne sommes-nous pas 120 000 ans dans le futur ? Attends, quel est ton genre de science-fiction ? De quelle année viens-tu ?

J’ai quitté ce monde en 2016.

Oh. Dans ce cas, ne fait-ce pas de toi un de mes ancêtres ?

C’est exactement ça.

Puis-je vraiment agir misérablement envers mon ancêtre ?

La ferme. Comme si tu te souciais de la personne à qui tu parles.

…C’est vrai, ha ha.

Et maintenant, à propos de la source d’énergie.

C’est vrai ! C’est notre priorité absolue parce que le manque d’énergie signifie que Gamma ne peut pas se lancer dans la terraformation.

La terraf… sérieux ? C’est ce que je pense ?

Il est prévu de transformer la Terre pour rendre sa surface habitable. Dans ce cas, il s’agit ultimement de lui rendre son équilibre naturel. Et à propos de la source d’énergie, je pensais à…

Écoute-moi d’abord, je peux créer des positrons.

Des positrons ? Grâce à la création de matériau ?

Oui.

Quelle quantité ?

Je n’en suis pas très sûr.

Ils n’explosent pas ?

C’était dangereux ! Peut-être la puissance d’une centaine de mes Météores.

Hmm… Je suppose que ce n’est qu’une toute petite quantité alors. Dieu merci. Tu dois être plus prudent à l’avenir et ne pas en créer en trop grande quantité. Un gramme est suffisant pour provoquer une destruction supérieure à trois bombes atomiques, celles tombées sur Hiroshima en 1945. C’est bien de ton époque, non ? Tu dois t’en souvenir.

Quoi ?! C’est si puissant ?

Tu es chanceux, Johra. Si tu avais été un peu plus puissant et que tu avais créé une quantité plus élevée de positrons, ça aurait été la fin de Gamma et de l’humanité.

Ah, c’était sans doute parce que j’utilisais ma projection astrale. Je n’étais pas à pleine puissance.

C’est vrai. Si ça avait été ton corps principal, tu aurais pu créer une petite étoile en provoquant une telle explosion.

Pour le moment, nous utilisons les positrons comme source d’énergie…

Hmm… Je vois. Même si c’est dangereux, nous n’avons pas vraiment le choix. Sache juste que l’avenir des humains est entre tes mains.

Je vais tenter à l’avenir de créer les matériaux aussi loin de Gamma que possible à l’avenir.

Ouais, ça pourrait être une bonne idée. Et puis, il y a un générateur à plasma dans Gamma. C’était un projet pilote qui a été organisé en coopération avec Zaira.

Oui, nous l’utilisons déjà pour exploiter le positron.

Beau boulot. Tu es un bon manager de projet.

Est-ce un compliment que j’entends ?

Bien sûr. En tant que créateur originel de Gamma, je n’ai que de l’admiration pour toi, qui as permis ces progrès récents.

Maintenant, je suis gêné, bravo.

« Johra. »

« Zaira ? Qu’y a-t-il ? »

« Nous avons produit de l’électricité à l’aide du positron avec succès. La conversion est efficace à 60% et nous avons produit 18 petabytes d’énergie. »

C’est beaucoup d’énergie, ça ?

10 puissance 9 correspond à 277 kilowatts. 18 peta, c’est 18 fois 10 puissance 15. Alors, 277 000 mégawatts. C’est à peu près la quantité d’énergie qu’un pays utilisait pendant une année entière quand tu vivais sur Terre.

Je n’ai toujours aucune idée de la quantité que ça représente, mais on en manque encore un paquet, non ?

Eh bien, serait-ce un souci pour toi de créer d’autres positrons ? Y a-t-il un maximum que tu peux créer par jour ? Si tu peux en créer avec ton corps principal, ce serait probablement plus que suffisant. N’est-ce pas ? Mais notre générateur électrique actuel ne serait sans doute pas suffisant…

C’est vrai, le container à plasma était uniquement un test.

Oh, ok, Johra. Dis à Zaira de préparer plus de générateurs de plasma et de lancer l’assemblage d’androïdes à son maximum. Lorsque ce sera fait, nous devrions avoir suffisamment d’androïdes afin de miner les ressources qui nous manquent.

Ok, compris.

« Zaira, concentre-toi sur l’activation des générateurs et lance l’assemblage d’androïdes. »

« Oui. Quel matériau devrais-je utiliser pour le processus de création ? Nous sommes plutôt limités en ressources. »

« Montre-moi la formule chimique de ce dont tu as besoin. »

Je regardai l’hologramme qu’elle venait de faire apparaître devant moi et la visualisai dans mon esprit.

« Ouah, Johra ! Tu viens de créer de la matière à partir de rien ? Quelle prouesse incroyable et étrange. »

« C’est la magie de création. Est-ce que ça fonctionne ? »

« Permets-moi d’analyser cette matière. Place-la sur la plate-forme. »

Un carreau de carrelage s’éleva dans les airs et je plaçai rapidement le nouveau matériau à sa surface. Il redescendit alors et disparut dans le sol.

« Johra ? Je n’ai même pas besoin de le raffiner, la pureté est exceptionnelle. »

« Ok, à partir de maintenant, j’utiliserai la magie de création pour tous les matériaux dont tu as besoin, fais-moi simplement la liste des courses. »

« Nous en avons besoin d’un montant considérable. Est-ce que ça ira ? »

« Allons dans une plus grande pièce, dans ce cas. »

« Les lumières au sol te guideront vers le bon endroit. Je ferai transporter le tout par des drones et des androïdes. »

Suivant les lumières, je me rendis dans un vaste hangar, de plus de 70 mètres de large. Vingt androïdes m’attendaient déjà.

« Ce sont des androïdes ? Ils ont l’air humains. »

Je fixai les robots face à moi avec stupéfaction. De la douce peau humaine jusqu’aux jointures flexibles, tout avait été produit avec une attention particulière.

Gnoss, pourquoi les robots ont-ils été créés avec une telle ressemblance aux humains ?

C’est parce que les androïdes ont été conçus à la base pour être le moins intrusifs possible. Il y a même eu des cas de romance entre humains et robots…

C’est vrai. Seuls les humains ont cette vanité qui les pousse à créer des choses à leur image.

« Zaira ? »

« Remplis simplement ces seaux. J’ai écrit le nom de chaque matériau ainsi que la formule chimique sur chaque des containers. »

« Compris. Alors tout ce que je dois faire, c’est les remplir ? »

Je passai presque une semaine entière à faire surchauffer ma magie de création de matériau afin de combler les besoins de Gamma. Comparés aux positrons, les autres matériaux étaient faciles à créer et je pouvais les produire en grande quantité plus souvent.

« C’est excellent, Johra ! Nous pouvons maintenant créer 100 androïdes de plus. »

« C’est assez pour l’instant ? »

« Nous allons les faire miner. Et grâce aux ressources acquises par ce biais, nous serons alors capables de créer plus d’androïdes et d’augmenter la production exponentiellement. J’ai démarré 20 centrales afin d’exploiter ton positron et nous devrions être capables d’atteindre cent fois notre capacité précédente en un rien de temps. J’ai pris la liberté d’illuminer le sol afin de te guider. »

« Compris, merci. »

Après six mois de production et de minage intensif, Gamma fut capable d’atteindre le nombre faramineux de 200 000 androïdes et 100 centrales énergétiques. La production journalière de robots avait atteint les 500.

Selon Zaira, le positron que j’avais créé avec mon corps principal était suffisant pour alimenter Gamma pour les quelques cent mille ans qui suivraient.

Il y avait autre chose à faire, Gnoss ?

N’oublie pas nos doutes sur l’origine de cette catastrophe.

Ah, oui.

Demande les résultats de l’analyse de Gnosys.

« Zaira, rapport du programme Gnosys. »

« Bien qu’il n’y ait pas de réponse claire, selon les données, l’activité volcanique de la planète a diminué de 99% mais le nombre d’astéroïdes dans la ceinture de Kuiper est toujours aussi important. »

« Continue de rassembler des informations. Tiens-moi au courant de toute anomalie. »

« Ok, je vais exécuter cet ordre. »

Après six autres mois, nous possédions 100 000 androïdes de plus et nous avions commencé à bâtir un grand dôme à la surface de la planète.

« C’est plutôt gros. Ça fait quoi, 1 km de diamètre ? »

« 1.5 et il devrait être opérationnel d’ici trois mois. »

La voix de Zaira me parlait au travers de la télécommande, que je tenais dans ma main.

« Trois mois ? Ok, parfait. »

Le temps fila et avant que je ne le remarque vraiment – merci à mon corps immortel et sans besoins biologiques – un dôme à deux couches transparentes avait été érigé dans sa totalité.

« C’est possible de créer de l’eau, ici ? »

« Oui, Johra. »

« Sphère d’eau ! »

Je créai un grand lac au centre du dôme. C’était un sort que je n’avais pas utilisé depuis longtemps mais qui devenait crucial dans un tel moment afin d’assurer l’avenir de l’humanité.

Des LED furent placées au plafond afin de fournir de la lumière et la pression et la température au sein du dôme étaient strictement régulées. Et tout ça tournait grâce à l’électricité issue de mon seul et unique positron.

« Ne dirait-on pas un immense phare ? »

« En effet, Johra. Un immense phare qui servira à sauver l’humanité d’un destin bien pire qu’un simple hiver glacial. »

Encore six mois passèrent et les fleurs se mirent à bourgeonner sous le dôme.

« Tu as planté ce pommier, Zaira ? »

« Oui. Le pommier est l’un des premiers symboles dans les histoires humaines, et il pourra être vu comme celui de la renaissance de l’espèce humaine. »

Du sol au fertilisant, de la lumière à la température, tout était artificiel et méticuleusement contrôlé. Tel un jardin botanique construit avec le but ultime d’insuffler à nouveau la vie dans cette planète morte.

Six moi de plus et vingt dômes avaient vu le jour. Chacun d’entre eux était unique et possédait un climat et une flore spécifique. Des microorganismes et des insectes furent introduits dans ces environnements afin d’y créer une harmonie parfaite.

« C’est comme un petit musée de la Terre. »

« C’est vrai. Ces vingt dômes représentent ce qu’était la Terre avant ces catastrophes. »

« As-tu prévu de relâcher bientôt ces animaux que tu as préparés ? »

« J’estime que nous devrions d’abord doubler la taille des dômes. »

« Parce que tu veux réduire les probabilités d’échec ? »

« Exact. Même si je pense que ça va fonctionner, c’est tout de même risqué et nous ne voulons pas introduire quoi que ce soit d’incontrôlable en terme de variable écologique. »

« C’est vrai, je suis d’accord. Et comment se passe le processus de terraformation ? »

« Le premier terraformeur sera lancé dans 30 jours. »

« J’espère que tout ira bien. »

« Jusqu’à présent, les résultats sont parfaits. »

La majeure partie de cette poussière qui bloquait les rayons du soleil se trouvait après analyse être du tephra, des microparticules de verre provenant des astéroïdes et de l’activité volcanique. Elle avait été propulsée dans les airs et flottait désormais dans la stratosphère en reflétant les rayons du soleil. Afin de résoudre ce problème, Gamma avait créé un immense objet volant nommé Terraformeur, qui s’élèverait dans les cieux pour jouer le rôle d’aspirateur géant.

Le terraformeur avait l’air d’une immense aiguille qui aspirerait la poussière et la propulserait vers le sol pour la déposer à l’aide de la gravité une fois qu’elle serait condensée en de plus gros morceaux.

Lorsque je l’avais vue pour la première fois en action, je n’avais pu m’empêcher de me moquer.

« C’est quoi ? Une chieuse géante ?! »

Parce que ce qu’elle faisait, c’était exactement ça.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 65
LVL1S : Chapitre 67

9 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    Super chapitre
    En revanche déçu de trouver gnoss a nouveau

    J’ai peur que l’ennemi soi les dieux eux même
    En colère que la terre n’est pas vraiment de dieu ?

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. Nam

    Et c’est ainsi que débuta l’histoire de Cheyenne 6112.

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    C’est super ce nouvel arc de l’histoire. De plus en plus de management mais c’est tout de même fun.

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. piroberon

    je dis ça, je dis rien mais Dieu a crée la Terre et la vie en 7 jours…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com