MWLU : Chapitre 116

MWLU : Chapitre 115
MWLU : Chapitre 117
〈 116. Héroïque (2) 〉

 

À cause d’une si grande variété de monstre se ruant comme autant de vagues déchaînées, tous les plans prudemment établis furent balancés aux ordures et le champ de bataille entier sombra dans le chaos.

C’était quelque peu inévitable car chaque monstre possédait des forces et des faiblesses différentes. Mais quand même, personne n’aurait imaginé que les choses allaient se développer de cette façon, en une telle mêlée chacun-pour-soi dans laquelle le sang et la chair étaient autant de projectiles qui volaient dans tous les sens.

Peu importe la situation, Kim Sae-Jin continua de balancer son épée. Peut-être de façon surprenante, il n’y avait pas d’aura autour de son arme, et pourtant, partout où elle passait, l’espace et le mana éclataient en morceaux comme du verre et les os des monstres connaissaient le même destin que leur chair.

C’était le résultat d’une certaine compétence un peu ambigüe qui appartenait à l’épée et qui s’appelait ‘trancher à travers n’importe quoi’, son niveau d’un effrayant C+.

« Ouah. »

Alors qu’il se tenait là à admirer le tranchant de sa propre création, un autre monstre se jeta sur lui. Avant qu’il ne puisse y répondre, Yu Sae-Jung s’avança pour le défendre.

« Ne baisse pas ta garde, quoi qu’il arrive ! »

Elle lui criait dessus sans vergogne avant de se mettre à balancer de nombreuses auras d’épée dans tous les sens.

Kwahang !!

Pphurng !!

Kkhuowahang !!

Elles explosaient et creusaient des cratères au sol, s’assurant qu’aucun monstre ne puisse atteindre leur position.

Elle pourrait bien tout faire s’effondrer à ce rythme.

Yu Sae-Jung était occupée à tirer d’autres de ces effrayantes auras et Sae-Jin la regardait faire en pensant au type de petit monstre qu’il venait de créer par inadvertance.

Voilà pourquoi tant de gens veulent mes tatouages magiques. Sérieux, sa réserve de mana a grandi jusqu’à quel point ?

Les employés du gouvernement demandaient sans cesse des faveurs à Sae-Jin. Presque tous les jours, à vrai dire – certains le suppliaient même au point où ils en étaient – à cause de tous ces incidents liés aux monstres. Ils lui demandaient de ne pas limiter ses tatouages à son unique Guilde mais aux autres Chevaliers également – après lui avoir proposé un prix des plus acceptables évidemment.

« Sae-Jung, je vais partir un moment. Toute cette odeur de sang me fait un peu tourner la tête. »

Observant paresseusement ses performances de combat pour un instant, Sae-Jin gloussa tout bas et lui annonça qu’il partait. Elle se réjouit rapidement à cette nouvelle.

« Pars, maintenant !! Vite !! »

Elle était supposée chevaucher un Griffon en combattant mais était revenue au sol parce qu’elle s’inquiétait pour Sae-Jin. Elle ne mettait pas ses compétences en doute, pas du tout – c’était juste qu’elle avait peur de tous ces accidents qui lui arrivaient sans cesse.

« Argh, allez, quoi !! Ils sont tellement nombreux ! »

Au bout de sa projection d’aura, les monstres les encerclant avaient quitté les lieux pour un moment. Saisissant cette chance, Sae-Jin tendit son épée à Sae-Jung.

« Prends ça. »

« Quoi, tu es toujours là ? Dépêche-toi de… Qu’est-ce que c’est que ça ? »

« Un cadeau. En fait, je l’ai amené ici pour te le donner. »

Il sourit en lui tendant l’épée. Après tout, il était son petit ami, alors il aurait dû lui offrir des cadeaux autres que ses tatouages magiques, les artefacts, et…

Ah. En fait, je lui ai déjà donné un paquet de trucs.

Oh, bah, peu importe. Même si je suis toujours son petit ami, c’est vrai que je ne lui ai jamais donné d’arme depuis le tournoi des forgerons.

« … »

Yu Sae-Jung regardait l’arme, perplexe. Une magnifique et puissance épée exsudant une aura des plus nobles, son corps était plus noir que la nuit et son fourreau plus blanc que la neige.

Après avoir dégluti, elle regarda sa propre épée. Avec sa capacité à devenir plus puissante en tuant des monstres, il n’y avait aucun doute, elle était devenue une épée bien meilleure que beaucoup de pièces maîtresses.

Cependant, à cet instant précis… même un regard furtif lui apprit tout ce qu’elle avait besoin de savoir. L’arme qu’il venait de lui donner était au niveau d’un trésor national, au minimum.

« Prends-là, vite. Cette odeur de sang commence vraiment à me filer la migraine. »

Kkhugugugung !!!

Le piétinement incessant des monstres qui couraient à droite et à gauche put une fois de plus être entendu. Seulement à ce moment fut-elle capable de reprendre ses esprits.

« M, merci !! Vraiment, sérieusement, merci ! Mais allez, pars !! Laisse-nous cet endroit ! »

Elle poussa Sae-Jin dans le dos. Et lui, il ricanait en quittant les lieux.

Mais peu importe – maintenant que lui, Kim Sae-Jin, avait participé au raid du boss, il était temps d’accumuler de vrais résultats.

 

*

 

Une bataille sauvage entre plus d’un millier de Chevaliers et de Chasseurs contre des monstres qui excédaient les cinq mille. Les Chevaliers commençaient petit à petit à fatiguer face aux assauts continus des monstres qui ne leur donnaient pas un seul instant de répit.

Le nombre de monstres avait clairement diminué, mais il en restait pourtant beaucoup et de nombreux combattants en avaient mal à l’estomac. Les vagues de monstres semblaient sans fin à l’horizon.

« …Haaa… Haaa… »

C’était la même chose pour Yi Yu-Jin. Son mana était au plus bas et la main qui tenait l’épée tremblait.

« Est-ce que ça va, Yu-Jin ? »

De quelque part derrière elle, elle entendit la voix de Hog Yun-Jong.

Il lui offrait un visage inquiet ; et juste au moment où elle s’apprêtait à lui faire un signe de la main pour lui assurer qu’elle allait plus ou moins bien, juste derrière lui, un grand Ogre apparut de nulle part et abattit son énorme poing en direction de la tête de Yun-Jong.

Yi Yu-Jin ouvrit les yeux, paniquée.

« Yun-Jong !! »

Ses cris résonnèrent sur le champ de bataille ; Goh Yun-Jong leva la tête pour voir, et…

Soudain, une ombre s’approcha rapidement – un homme, le bout de ses vêtements flottant au vent, arriva comme une balle de sniper et envoya un coup de poing vers l’Ogre. Un ‘simple’ coup de poing qui éclata le bras de l’Ogre et atomisa le reste du torse du monstre.

Yi Yu-Jin regarda d’un air béat l’homme qui posa tranquillement les pieds au sol.

Celui qui venait de tuer l’Ogre d’un coup de poing n’était autre qu’un Chevalier d’Eden et son collègue, Jin Seh-Hahn.

« Ah !! Tu n’avais pas dit que tu ne viendrais pas ? »

Comprenant entièrement ce qu’il se passait, elle se mit à sourire jusqu’aux oreilles.

« Concentre-toi, d’abord. Concentre-toi. »

Quelque peu gêné, Kim Sae-Jin alias Jin Seh-Hahn envoya un autre coup de poing. Un monstre tentant de se jeter sur eux se fit frapper en pleine gueule et se fit volatiliser.

« Jin Seh-Hahn !! M, merci pour ton aide !! »

Echappant aux griffes de la faucheuse, Goh Yun-Jong se frappa légèrement le torse en s’approchant de Jin Seh-Hahn. Les yeux de Yi Yu-Jin brillaient de mille étoiles.

« Je t’ai dit de te concentrer !! »

« Kkyack ! »

« Eu-arck ! »

Tirant les deux Chevaliers morts de fatigue derrière lui, Jin Seh-Hahn envoya un puissant coup de pied et cassa la jambe d’un Guerrier Orque non loin.

Pour obtenir des résultats… Le boss est toujours là, l’attraper devrait être suffisant.

Kim Sae-Jin utilisait la Monstirfication Partielle pour devenir Jin Seh-Hahn, alors il était nettement plus puissant que sous son apparence normale. En plus, sous l’excuse du Trait de Jin Seh-Hahn, il pouvait utiliser ses griffes librement.

La situation courante était telle. Sae-Jin avait feint un état de santé et quitté le champ de bataille pour un temps et l’avait rejoint à nouveau sous les traits de Jin Seh-Hahn. C’était l’opportunité rêvée pour faire monter Jin Seh-Hahn d’un niveau. Il pourrait passer de niveau moyen supérieur d’un seul coup, et ne pouvait évidemment pas louper cette chance.

Après avoir sauté dans cette mêlée bouillante, il utilisa plusieurs compétences et tua de nombreux monstres. Parmi eux, Chaîne de Griffes se montra particulièrement terrifiante. Comme cette compétence permettait à un simple mouvement de main de rebondir d’ennemi en ennemi de façon continue, il ne pouvait pas y avoir de meilleur choix pour ce genre de bataille à grande échelle.

Cependant, son but n’était pas simplement ça. Il ne suffisait pas de tuer un grand nombre de monstres. Non, afin de monter d’un niveau, il devait attraper ce putain de boss qui se cachait quelque part et manipulait ses milliers de bestiaux.

Jin Seh-Hahn activa les sens du Loup et chercha des traces de ce couard.

Et comme son point de vue s’élargissait, à la fois sa vue et son ouïe devinrent exceptionnelles. Une quantité incroyable d’informations submergèrent ses nerfs optiques, comme un ouragan de bonnes nouvelles : il fut capable de repérer une certaine créature féline planquée parmi plusieurs grands monstres. Et son corps de chat était lui aussi plutôt énorme ; même s’il avait une gueule vraiment mignonne, Sae-Jin ne prévoyait pas de lui rendre la vie facile. Il frappa le sol et s’envola comme une balle de fusil, se ruant comme une tempête sauvage vers sa destination.

Cela ne lui prit qu’une fraction de seconde – il arriva face au matou géant tandis que le mur du son éclatait derrière lui. Sae-Jin attrapa le cou de la créature et…

« Là !! »

Il courut comme un dératé en direction de l’endroit où il avait repéré Kim Yu-Rin à l’instant.

…Bon, c’était quand même un poil extravagant de battre un boss comme ça en tant qu’humain, finalement.

« Q, quoi ?! Qui es-tu ?! »

Kim Yu-Rin écarquilla les yeux face à cette tournure des évènements. Cependant, il exhiba la gueule de la créature dans sa direction pour toute réponse.

« Je n’ai pas besoin d’animal de compagnie pour l’instant ! »

« Non, attends, cet enfoiré est leur che… »

À ce moment, le boss commença à résister et balança ses griffes acérées vers Sae-Jin, qui retira rapidement son bras et laissa tomber le monstre. Pendant ce temps, Kim Yu-Rin réalisa ce qu’il se passait et trancha dans le vif à l’aide de son épée.

« C’est leur chef !! »

Sae-Jin ne s’arrêta pas là et appela des renforts. L’attention de nombreux Chevaliers fut redirigée vers lui et ils commencèrent à approcher vers ce putain de monstre.

Le boss fit une drôle de gueule et sa tête se tourna par ici et par là, cherchant activement une échappatoire, mais…

« Il est là ! »

« Le chat aux yeux rouges ! »

…il était déjà encerclé par des dizaines de Chevaliers.

Il grogna avec juste un peu moins d’enthousiasme et sur son front, une cascade de sueur froide se mit à apparaître.

 

*

 

Une semaine après la grande bataille, d’innombrables journalistes et équipes de télévision ainsi que des Chevaliers étaient présents dans la Tour d’Eden. Ils étaient là pour assister à la cérémonie d’ascension, marquant l’apogée récente de Jin Seh-Hahn et l’attribution de sa croissance la plus rapide de l’histoire au niveau moyen supérieur.

La plus jeune était toujours Yu Sae-Jung mais pour l’égaler en seulement six mois, Jin Seh-Hahn était le premier au monde à y parvenir.

« Jusqu’à présent, Jin Seh-Hahn a mis tous ses efforts pour le bien de la société dans son ensemble, et ses actions exemplaires pour l’intérêt du public en fait un modèle unique pour les autres Chevaliers. Pour ces raisons, la Tour d’Eden déclare maintenant que le Chevalier Jin Seh-Hahn possède désormais le droit de se prétendre de niveau moyen supérieur. »

Sous une avalanche d’applaudissements et d’encouragements, Jin Seh-Hahn se vit donner la médaille de platine que seuls ceux de son niveau pouvaient recevoir.

« Merci beaucoup. »

« C’était merveilleux. Un combat vraiment masculin. J’ai vraiment aimé. S’il y a une autre chance à l’avenir, combattons à nouveau côte à côte. »

« …Tu me surestimes. »

« Oh~ alors c’est donc là qu’était notre héros ! »

Après sa poignée de main avec plusieurs Vice-Maîtres d’Ordres comme Oh Jung-Hyuk, Kim Yak-Sahn et compagnie, Kim Sae-Jin alias Jin Seh-Hahn vint se placer face à la foule de journalistes.

De nombreuses questions volèrent dans sa direction. Quel était son plan ? Les raisons pour lesquelles il offrait son salaire mensuel même s’il vivait dans un appartement de location ? Ce qu’il pensait de sa nouvelle position ; comment se sentait-on en était le premier à faire ce qu’il avait fait ?

Sae-Jin ne répondit qu’à ce qu’il estimait être des questions faciles.

« Je donne mon salaire pour une simple raison. Cette ‘courte’ vie, quand je la vis, je le fais les mains vides. Et quand le temps arrivera, je ne veux pas garder le moindre regret ou désir, alors j’essaye de simplement aider les autres autant que possible. »

C’était une réponse qui impliquait la mort prochaine de Jin Seh-Hahn, mais les journalistes inconscients ne montrèrent que plus de ferveur face à cette démonstration généreuse.

Et après la conférence de presse, Sae-Jin approcha les officiels d’Eden et les informa de son intention de visiter les étages plus élevés de la Tour.

Ils ne l’arrêtèrent pas ; non, ils acceptèrent chaleureusement, lui disant d’aller jeter un œil à son nouveau bureau au 60ème étage.

« Merci. »

Il répondit tout en faisant de son mieux pour retenir son sourire. Après avoir mis un pied dans l’ascenseur, il n’appuya pas sur le bouton pour le soixantième étage mais pour le quatre-vingt-unième, nommé ‘Archives Classées’. Il ne voulait plus perdre de temps puisque son personnage allait mourir dans peu de temps de toute façon.

Tandis que l’ascenseur montait à l’étage désiré, de nombreuses pensées l’assaillirent. Son père, sa mère – quel genre de secret possédaient-ils pour se faire tuer ? Et quel genre de secret avait poussé Eden à aller de l’avant de façon active pour faire taire tout le monde ?

Ce fut à ce moment que le cristal de communication vibra dans sa poche. Avant qu’il ne puisse répondre, il activa les sens du Loup et observa les environs. Peut-être parce que l’ascenseur était utilisé exclusivement par les Chevaliers d’Eden, il n’y avait aucun dispositif d’enregistrement ou de caméra de sécurité.

« Oui. »

– C’est moi, Yu Baek-Song. Qu’est-ce que tu fais ?

« …Je suis en route pour l’étage 81. »

Kim Sae-Jin esquissa un sourire. Entendre cette voix infantile essayer de passer pour expérimentée au possible, il ne put s’empêcher de se souvenir de son apparence et se dit que c’était une femme sacrément drôle.

– Déjà ?!

« Oui. On dirait que la mort m’attend très bientôt. »

– En effet…

Kim Yu-Sohn souhaitait fortement que le personnage de Jin Seh-Hahn meure. Et il en allait de même pour Yu Baek-Song.

– Mais comment vas-tu t’y prendre ?

Cependant, la méthode posait problème. Il avait déjà préparé la situation, en commençant par les mots ‘Je suis fin prêt à vivre ma vie et mourir à tout moment’, il possédait un testament écrit par Kim Yu-Sohn. Et mec, c’était quelque chose ! C’était écrit de façon si belle, si grandiose, il avait peur que ça ne finisse par trouver sa place dans les livres de Coréen des écoles.

« J’y travaille. Il y a de nombreux accidents récemment… Ah, peut-être que je pourrais commencer un ‘job’ à cet hôtel et puis Bathory… »

– C’est clairement hors de question. Elle, c’est une femme sacrément dangereuse. Et au lieu de les laisser comprendre que leur planque a été compromise, nous avons besoin qu’elle continue de rester tranquillement là.

L’information sur Bathory était seulement connue de Yu Baek-Song, sa personne dévouée, Kim Yu-Sohn et son fils et finalement Kim Sae-Jin.

« Dans ce cas… »

Comme la conversation continuait, l’ascenseur arriva finalement à destination.

« Ah, je te rappelle plus tard. »

Kim Sae-Jin raccrocha et regarda devant lui.

Quelque part dans cette librairie sans fin qui prenait tout l’étage se trouvait la vérité sur ses parents ainsi que sur lui-même. Il était empli d’anticipation et de tension ; fermant les yeux et prenant une profonde respiration, pour être tranquille, il but une potion que lui avait donnée Hazeline pour calmer son esprit.

Puis, vers le scanner, il sortit sa nouvelle carte de Chevalier et fit un grand pas en avant.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 115
MWLU : Chapitre 117

11 Commentaires

  1. Lauvel

    Merci pour le chapitre !
    On va bientôt connaître la vérité 🙂

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    La vérité enfin dévoilée.

    Répondre
  4. Gunts92Gunts92

    Ça va chier des dans quelques chapitre je le sent que ça va partir dans tout les sens !!!

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre,enfin des réponses sur lui même

    Répondre
  8. Mathiassou9

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. HiroHiro

    Hâte de voir la suite et Courage Raka , donne tout ( Pour notre plus grand plaisir et ton plus grand désir n’est-ce pas ? 🙂 )

    Répondre
  11. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com