MWLU : Chapitre 118 Bonus

MWLU : Chapitre 117
MWLU : Chapitre 119 Bonus

Et en cette froide soirée d’hiver, où neige et verglas cherchent à se batailler le devant de la scène, on remercie une fois de plus Gael, qui s’offre, et qui vous offre, ce chapitre pour son anniversaire !

Vous avez le droit de lui faire un cadeau également, haha 😀

Et un deuxième arrivera dans le courant du Week-end !

Non, ne t’inquiète pas pour ma côte, ça va déjà un peu mieux 😉


 

〈 118. Héroïque (4) 〉

 

La mère de Kim Sae-Jin, Jin Soh-Jung, et son père, Kim Jeh-Hyuk.

Tous deux étaient à l’origine de Chevaliers d’Eden.

Pour une raison inconnue, sa mère entra en conflit avec plusieurs officiels haut placés d’Eden qui se hâtèrent de la virer en bonne et due forme. Le rapport était écrit par Eden, et son renvoi était donc justifié par un ‘comportement rebelle’.

Peu importe ce qui avait pu se passer, après avoir quitté Eden, elle changea de travail et devint Mercenaire, pour finir par chasser de nombreuses races non-humaines.

Et puis, un certain jour.

Après avoir agi en tant que la plus douée des Mercenaires de rang A pour un certain temps, elle effectua une mission particulière qui consistait à chasser des Vampires comme elle l’avait déjà fait de nombreuses fois. Pendant cette mission, elle tomba sur les exilés de la race des Vampires – les Nosferatus.

Au début, elle essaya de tous les tuer. Mais ensuite, ils parvinrent à la persuader – selon Eden, corrompre – et non seulement ne les avait-elle pas tués, mais elle commença même à s’occuper de nombreuses affaires pour eux de sa propre initiative.

Au milieu de tout ça, elle tomba enceinte de Sae-Jin. Elle se demanda ce qu’elle devait faire et à la fin, choisit d’arrêter ce qu’elle faisait jusqu’alors et de retourner à Eden afin de demander leur protection. Et suite à sa coopération avec les Nosferatus, elle devint la cible de la haine des Vampires.

Malheureusement, la protection d’Eden était des plus négligentes et la mena à la mort entre les mains d’un Vampire à la solde des Bathory.

Kim Sae-Jin lut avec attention chaque mot concernant sa mère, de bout en bout.

Cependant, quand il tournait les pages et que les informations sur son père défilèrent devant ses yeux, son esprit se brisa en un millier de petits éclats tranchants, l’empêchant de formuler la moindre pensée cohérente.

Son père, Kim Jeh-Hyuk, était un Mah-in de troisième génération. Un descendant de monstrhomme…

Telle était son histoire :

Plus de 70 ans auparavant, quand les différents gouvernements tentaient toujours de cacher l’existence des Fissures, le grand-père de Kim Jeh-Hyuk posa le pied sur cette planète.

Etait-ce parce qu’il était un demi Mah-in ? Il désirait atteindre l’humanité complète. Ainsi, il s’installa paisiblement, tomba amoureux d’une femme et vécut une vie longue et bien remplie, contrairement à la plupart de ses congénères qui avaient un peu plus tendance à errer sur Terre et semer le trouble un peu partout.

Et deux générations plus tard, Kim Jeh-Hyuk vit le jour. Mais merde, il n’était même pas conscient d’être un Mah-in de troisième génération, pas du tout.

Pendant son adolescence, il avait placé sa confiance dans son Trait et agi comme un voyou de bas étage, mais il finit par rencontrer Jin Soh-Jung, une femme qui devint rapidement son jour et sa nuit, sa lune et ses étoiles, son soleil et ses nuages, le catalyseur qui fit de sa vie une vie meilleure.

Afin d’être avec elle, il travailla dur pour devenir plus puissant et entrer à Eden. Il conçut même avec elle un enfant qui lui ressemblait franchement. Mais grâce aux plans de Bathory, il perdit la vie sans être capable de voir le visage de son fils.

« …C’est, putain de m… »

La vérité à propos de son père était une pilule incroyablement difficile à avaler. Pour bien s’assurer qu’il n’avait pas lu de travers, Sae-Jin repassa le contenu des documents encore et encore jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se souvenir du nombre de fois qu’il les avait lus.

Mais les documents étaient indifférents à son agitation ; même un échantillon de l’ADN de Kim Jeh-Huyk, récupéré après sa mort, était enregistré là.

À ce moment, Sae-Jin commença à légèrement comprendre comment il avait pu se voir octroyer un Trait si étrange.

Les mystérieux pouvoirs appelés Traits, nés après la distorsion naturelle des lois du monde, semblent être complètement aléatoires la plupart du temps, mais peuvent également être enregistrés au sein du patrimoine génétique d’une personne. Cela arrive quand une forme de vie passe entre deux mondes différents et perd la plupart de sa puissance d’origine, et que les lois du monde d’origine essayent de combler…’

C’était un extrait d’une thèse que Kim Yu-Sohn avait donné à Sae-Jin. À ce moment, c’était juste une soupe de mots qu’il ne pouvait pas vraiment comprendre, mais maintenant…

De nombreux fils de pensées s’enchevêtraient dans sa tête. Rien d’autre que le chaos ne résidait dans son esprit et il sentit un vertige maladif monter, le genre qui lui fit presque renvoyer à la nature tout ce qu’il avait dans l’estomac. Même le regret commença à naître en lui, et il en vint à se demander s’il était vraiment nécessaire de connaître cette vérité-là.

Peu après, il tomba au sol. Il n’avait même plus l’énergie nécessaire pour se relever et se contentait de se tenir la tête, au sein de laquelle une douleur atroce faisait surface. Et la douleur ne voulait pas disparaître. Sa vision trouble le rendait confus, et il ne pouvait même plus dire s’il s’agissait là d’un mauvais rêve ou de la réalité.

Je n’ai pas révélé mon Trait parce que j’avais peur qu’on me prenne pour un Mah-in. Mais… Huh. Je suis un Mah-in, pour de vrai.

Il resta là, couché sur le sol pendant un long, long moment avant de laisser échapper un rire vide, mélange de soulagement et de résignation.

 

****

 

Toujours confus au fin fond de son esprit, Sae-Jin sortit de la Tour afin de prendre une bouffée d’air frais. Mais ses jambes n’avaient aucune force et il titubait comme un ivrogne.

Il n’était pas tard dans l’après-midi et il y avait de nombreuses personnes vaquant à leurs occupations dans la rue, rentrant chez eux ou partant vers des destinations inconnues.

Des parents marchant main dans la main avec leurs enfants ; des étudiants, riant et avançant vers là où leurs pieds voudraient bien les porter – il s’agissait là de démonstrations d’amour et de liens familiaux et amicaux, quelque chose que Sae-Jin n’avait pas été capable d’apprécier pendant son enfance.

« … »

Tandis qu’il regardait ces scènes se dérouler en silence tout en avançant sans but, de trop nombreuses pensées l’assaillirent une fois de plus et compliquèrent encore la façon dont il devait gérer la situation immédiate.

D’abord, devait-il aller à la rencontre des Nosferatus, ceux qui avaient une connexion avec sa mère ? Mais après, quoi ? Il devait faire quoi, ensuite ?

« Hah-ha… »

Sae-Jin se tenait là et laissa échapper un long soupir. Puis, quelques personnes s’approchèrent d’un pas hésitant. Ils portaient l’insigne d’Eden et avaient reconnu Jin Seh-Hahn ; ils commencèrent à lui demander des autographes ainsi que des selfies. Il fabriqua un sourire de toutes pièces en acceptant.

Après avoir parlé aux quelques gens et exaucé leurs vœux, il reprit sa marche.

Il se dirigea au jugé pour un temps indéterminé sans dire un mot.

De l’autre côté de la rue, il remarqua une personne portant une robe. La capuche recouvrait sa tête et ses yeux ainsi que son nez n’étaient pas visibles, mais elle l’observait clairement. Preuve en était, ce sourire large dessiné sur le bas de son visage.

Sae-Jin s’approcha lentement d’elle. Et comme il le faisait, le sourire s’élargissait encore et encore.

Il lui avait pourtant dit de ne pas venir… Mais cette faiblesse qui avait pris racine dans son esprit le prit au dépourvu. À ce moment précis, confus et incertain, il avait besoin de quelqu’un sur qui se reposer, au moins pour un temps.

Et tandis qu’il continuait à avancer vers elle, soudain, le monde s’assombrit.

Une petite partie du rideau d’ombre qui semblait avaler chaque particule de lumière – même celle du soleil couchant – se transforma en un poing gigantesque et descendit vers la tête d’Hazeline.

« Putain !! »

Sae-Jin se jeta en avant comme un fou furieux. Il prit la femme totalement inconsciente de ce qu’il se passait dans ses bras d’un geste puissant et activa les écailles du Léviathan à l’absolu maximum.

KKWAHHAANG !!!!

Une énorme explosion due à l’impact se réverbéra au loin et peu après, des cris commencèrent à résonner.

 

**

 

« Tu vas bien ? »

Piégé sous les décombres en-dessous du cratère, Sae-Jin s’enquit de la santé de l’Elfe.

« …Uh-ouah. Tu m’as fait une de ces peurs, tu sais ? Même si tu n’avais pas agi, je l’aurais bloqué à la perfection… »

Dans ses bras, une voix emplie d’un ton critique montait. Quand il jeta un coup d’œil rapide vers le bas, Hazeline était là, se trémoussant de manière incontrôlable et les joues rouges.

« Je te demande si tu vas bien ? »

« …Tu en fais un peu trop, là. Peut-être que tu me prends pour une jeune fille sans défense en pleine fleur de l’âge ? J’ai horreur d’être traitée comme ça, alors à partir de la prochaine fois, garde ça à l’esprit. »

Hazeline était clairement très gênée pour une raison quelconque et elle essayait d’avoir l’air plus assertive qu’à son habitude.

« Bon, en tout cas, désolé. On dirait que j’ai fait une erreur en venant te sauver. »

Lui donnant une réponse directe et peu satisfaite, Sae-Jin souleva les débris qui le couvraient et se leva.

La scène, au-dehors du cratère, était encore plus infernale. De nombreuses créatures non-identifiées faites de ténèbres massacraient des gens et détruisaient des bâtiments, leurs formes changeant de larges poings vers des épées ou des chiens, même d’énormes monstres.

« Mais pourquoi… »

Sae-Jin observait cette scène horrible et posa une question dont la réponse était au final évidente.

C’était sans l’ombre d’un doute le travail des Vampires, mais pourquoi aller aussi loin ? Il n’avait fait que jeter un œil à ses origines compliquées ainsi qu’au mystère derrière la mort de ses parents.

Mais provoquer un tel incident, capable de braquer l’attention du monde entier, juste à cause de ces informations ? N’était-ce pas comme tuer une fourmi avec un fusil à éléphant ? Le risque associé était simplement trop énorme pour les résultats escomptés.

« Qu’est-ce que tu attends ? N’est-ce pas le moment où le héros doit agir ? »

Alors qu’il se tenait là, plongé en pleine confusion, Hazeline lui adressa la parole en lui tapotant l’épaule.

Héros.

Quand il entendit ce mot, une ampoule s’éteignit dans sa tête. Maintenant qu’il y pensait, l’opportunité parfaite lui était servie sur un plateau, n’est-ce pas ?

« …Hazeline. »

Sae-Jin observa intensément Hazeline. Son visage rougit une fois de plus face à ce regard masculin et ténébreux qui ne la regardait qu’elle, et elle recula d’un pas. Mais elle n’oublia pas de répondre d’un calme olympien.

« Q, quel est le p, problème ? »

« Aujourd’hui, j’ai besoin de ton aide. Je vais mourir. »

Avant qu’elle n’ait l’occasion de montrer à quel point il venait de la choquer, Sae-Jin sortit le cristal de communication et appela une certaine personne.

« Kim Yu-Sohn. »

– Ah, c’est moi, monsieur, Kim Sun-Ho.

Il semblait que la situation lui avait déjà été transmise, car sa voix avait ce quelque chose d’urgent.

« Tu sais ce qu’il se passe, ici ? »

– Oui, patron. Le gouvernement a déjà demandé notre aide, et six Chevaliers Griffon ont déjà été détachés tandis que nous parlons. Et puis, avec la sortie de la notice d’urgence, plusieurs Mercenaires sont en train de se rendre sur les lieux également.

« Ah, vraiment ? Quoi qu’il en soit… Jin Seh-Hahn va mourir aujourd’hui. »

– Patron ? Ah… Oui, monsieur. Je vais passer un coup de fil à mademoiselle Yu Baek-Song et déployer les opérations immédiatement.

Raccrochant l’appareil magique, Sae-Jin s’adressa à Hazeline d’une voix joueuse.

« Juste au cas où, connais-tu un sort qui peut placer une personne dans un état d’animation suspendue ? »

« …Il est possible que je connaisse un tel sort… »

« …Oh, alors tu peux le faire ? »

« Oui. »

Il ne s’attendait honnêtement pas à l’existence d’un tel sort. Sae-Jin était impressionné par les capacités d’Hazeline en tant que Sorcière. Il serra les poings, qui craquèrent sous la pression.

« Bon, dans ce cas… Allons-y. »

« Non, attends une putain de minute !! Tu devrais m’expliquer d’abord… Euh !! »

« Sun-Ho devrait arriver sous peu ; il t’expliquera le reste. »

KWAHANG !!!

Quand Sae-Jin se propulsa dans les airs avec une puissance terrifiante, une onde de choc hors du commun partit en ligne droite et souffla les ténèbres sur son passage. Et tandis que les ombres se levaient et que la scène devenait plus claire, une mère tenant son bébé et criant son désespoir apparut. Il changea de direction quasi immédiatement et se rua vers elle instinctivement, détruisant une figure ténébreuse au passage.

« Kkeuck !! »

Les yeux clos de la mère s’ouvrirent, confus, lorsque rien ne lui arrivait. Et le visage d’un homme souriant emplir son champ de vision.

« S’il vous plait, ne vous inquiétez pas. Je suis d’Eden. »

Aussitôt terminé son cosplay de héros, comme il s’y attendait, un enfoiré de qui émanait une puanteur de Vampire l’attaqua.

Ce connard puant, recouvert de la tête aux pieds par un voile de ténèbres, courut vers lui et balança sa lame sans se soucier du reste.

Clang !!

Les griffes et la lame se rencontrèrent, envoyant de nombreuses étincelles se disperser dans les airs. Mais bon, l’arme de l’ennemi se contenta de tomber en morceaux après cette simple collision.

« … »

« … »

Les yeux rivés sur son morceau d’épée pour un instant, le mec enrobé de ténèbres fit un pas en arrière et jeta un coup d’œil à ses environs immédiats.

Et dignes de la Corée, qui prétendait à un niveau de réponse ultra rapide – le meilleur au monde – les cris de guerre et des lames de mana bleues firent leur apparition sur le champ de bataille par le biais de Chevaliers.

Comme la situation était devenue critique, le Vampire fut forcé de dévoiler sa carte maîtresse. Il se tint droit l’espace d’un instant et commença à réciter une étrange incantation. Aucun son ne sortait de ses lèvres, qui bougeaient à peine.

Il termina son incantation au bout d’une dizaine de secondes, et les ténèbres recouvrant le ciel se rétractèrent soudain pour se concentrer en un énorme météore, haut dans les nuages.

Il ne brûlait pas comme une énorme boule de feu l’aurait fait, et n’émettait pas le moindre bruit cataclysmique.

Pourtant, il descendait rapidement, dans un chuchotement, vers le sol. La simple vue de ce truc gigantesque était suffisante pour insuffler un sentiment de désespoir total dans les cœurs de tous les civils encore présents.

Qu’allait-il se passer si un machin pareil touchait le sol ? Un nombre gargantuesque de personnes allait se faire massacrer sans espoir. Ils levaient tous la tête vers le ciel pour regarder la fin arriver, pendant que certains couraient déjà, les jambes tremblantes.

« Kek. Travaille dur. »

Et comme Sae-Jin regardait fixement le météore qui chutait, l’enfoiré en face de lui se mit à ricaner stupidement avant de disparaître sur place. Et quasiment immédiatement, Sae-Jin sentit une paire d’yeux sanglants fixés sur lui.

Voilà de quoi ça avait l’air. Ce météore était sans doute l’arme de massacre assuré préparé pour détruire Jin Seh-Hahn pour de bon.

Mais pour Kim Sae-Jin… il se sentait heureux intérieurement, il voulait presque se jeter dans les bras de ceux qui avaient eu cette somptueuse idée. Ils lui offraient une scène idéale pour sa grande sortie.

Regardant toujours cette immense boule de ténèbres tomber du ciel, Sae-Jin invoqua jusqu’à la dernière goutte de mana qu’il pouvait extraire de son corps. Si c’était à ce niveau… même si ça n’allait pas être facile, il devait être capable de s’en occuper.

« Sae-Jin !! »

Il pensait avoir entendu la voix d’Hazeline. Elle était couchée au sol, mimant un survivant blessé.

Il lui fit un signe du regard, et…

Kwahang !!

Il frappa le sol du pied pour s’élancer à la verticale, devenant une étoile filante bleutée qui laissait derrière elle une magnifique trainée de mana en direction du météore géant.

À ce moment, les yeux de tous les civils se tournèrent vers cette lumière d’espoir. Même les Chevaliers, qui étaient occupés à trancher les ténèbres résiduelles, arrêtèrent ce qu’ils faisaient pour quelques secondes, afin de jeter un œil vers cette magnifique comète ascendante.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 117
MWLU : Chapitre 119 Bonus

10 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    ca va trop vite pas le temps d’etre paumé qu’il organise une mort pour un alter ego c’est trop chelou

    merci pour le chapitre

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Moi ce qui me choque c’est même pas ça.
      C’est hazeline, couchée par terre et qui fait semblant d’etre une survivante blessée…

      …et qui ne trouve rien de mieux à faire que d’appeler Jin Seh-Hahn… “Sae-jin”…

      Merci hein ! Ma couverture était trop parfaite !

      Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Un chapitre tellement choquant !!!!!!!

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Ah ?
      Qu’est-ce qui te choque ?

      Qu’il veuille simuler sa mort ?
      Qu’il se transforme en étoile filante ?
      …ou qu’un mec qui possède 4 formes de monstres soit choqué d’être le descendant d’un monstre ? Lol

      Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. PoloZore

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com