MWLU : Chapitre 121

MWLU : Chapitre 120
MWLU : Chapitre 122 Bonus
〈 121. Faire la part de ses sentiments (2) 〉

 

Kim Yu-Rin se mit à étudier de tous les côtés le coffre recouvert d’un tissu noir. Peu importe la direction de laquelle elle l’observait, elle était certaine que l’aura de puissance qui en suintait provenait définitivement d’un trésor de première classe cachée en son sein.

Finalement~ je vais enfin devenir la deuxième personne ici à recevoir une arme de catégorie trésor…

Tandis qu’elle se baignait dans son sentiment d’auto-complaisance infinie, l’épée qui pendait à sa hanche entra dans son fil de réflexion.

Cette arme de haut calibre avait été à ses côtés depuis très, très longtemps maintenant – La ‘Nuit Blanche’.

Il s’agissait d’une récompense qui lui avait été remise par son Ordre quand elle était devenue la plus jeune Chevalier de très haut niveau de nombreuses années auparavant. Elle avait survécu un nombre incalculable de crises grâce à elle et lui avait permis de sauver autant de vies dans le même temps.

…Je suis sûre que tu préfèrerais passer une retraite paisible confortablement installée dans un bon musée.

Elle tapota lentement l’épée blanche et déglutit, sentant ce mélange d’émotions au fond d’elle. Tous ces jours passés à combattre aux côtés de Nuit Blanche défilaient dans son esprit comme une vieille bande usée.

« Oh, oh. Il est là. »

Un homme grimpa sur l’estrade où Kim Yu-Rin était occupée à faire la part des sentiments, complexe mélange de l’attente de son trésor et de l’abandon de Nuit Blanche.

Cet homme était naturellement Kim Sae-Jin, portant un costume agréable à l’œil qui avait dû coûter bonbon mais qui n’était pas non plus extravagant.

Plusieurs femmes – des Chevaliers, rien que ça – dans l’audience se mirent à rougir visiblement suite à son apparition tandis que les hommes se prenaient à rêver du jour où ils pourraient se rapprocher de lui, et tout le monde applaudissait.

Même s’il était accueilli par cette merveilleuse foule, Sae-Jin stressait plutôt pas mal depuis quelques temps à cause de plusieurs développements inattendus et inquiétants des derniers jours.

Il se força à afficher un sourire détendu alors qu’il approchait père et fille impatients d’un esprit parfaitement ailleurs.

« Ravi de vous rencontrer. »

Kim Hyun-Seok tendit la main le premier. Kim Sae-Jin baissa la tête en guise de respect et attrapa la main de son interlocuteur.

« C’est moi qui suis honoré de rencontrer le plus grand Chevalier de Corée. »

« …Non, en réalité, l’honneur est pour moi. Après tout, personne n’a réussi à accomplir ce que vous avez fait dans votre génération. »

« Pas du tout. Avec mademoiselle Kim Yu-Rin à mes côtés et m’épaulant lorsque j’en ai besoin, je ne mérite pas ces compliments. »

« Mm ? Ah. Le Chevalier Kim Yu-Rin a déjà la trentaine désormais. Elle a passé votre génération depuis un moment maintenant. »

Les épaules de la principale concernée tremblèrent visiblement de ce coup fatal qui l’avait frappé en plein cœur. De peur que les autres Chevaliers n’aient entendu cette remarque sans esprit et inutile de son père et Maître d’Ordre, elle observa rapidement les environs d’un air horrifié.

Et les Chevaliers eurent tous la présence d’esprit de baisser les yeux lorsque son regard tombait sur eux.

« …Pourquoi dire une telle chose en public ?! »

Elle confronta son père avec colère, le visage clairement à bout. Il semblait qu’elle était déjà prête à le tuer si ça s’avérait nécessaire.

Les deux sujets sensibles, l’âge et le poids, était incroyablement difficiles à aborder avec une femme sans se prendre un revers de fortune, en effet…

« Hahah… »

« Je te demande, pourquoi avoir dit ça comme ça ? Tu te sentirais bien si je te traitais comme un cinquantenaire devant tout le monde ? »

Kim Hyun-Seok ne prit pas ombrage de la remarque et passa devant une Kim Yu-Rin qui serrait les dents avec fureur pour s’approcher du trésor en compagnie de Sae-Jin. Maintenant, c’était l’heure de la photo.

« Le petit oiseau va sortir ! »

Sae-Jin força un sourire en direction de l’objectif en se tenant côte à côte avec Kim Hyun-Seok.

Avec un doux bruit, un flash crépita.

« Nous allons prendre encore quelques photos, ça ira pour vous ? »

« Pardon ? Uh, bien sûr. Je ne vois pas d’objection. »

Sae-Jin pensait intérieurement, mais combien est-ce qu’ils comptent en prendre…

Malheureusement pour lui, il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte qu’il allait y en avoir beaucoup plus qu’il ne pouvait s’y attendre.

Afin de bien faire savoir au monde que l’Ordre du Corbeau possédait « deux trésors fabriqués par le meilleur forgeron du monde », il devait en prendre autant, après tout.

Ça avait commencé par quelques photos avec Kim Hyun-Seok. Puis, avec lui et Kim yu-Rin, et encore quelques autres pontes de l’Ordre, des officiels sans la présence des deux principaux concernés. Et finalement, il y en eut avec chacun des capitaines des huit équipes de Chevaliers.

Si ça avait été l’Ordre du passé, ils n’auraient jamais soulevé un tel ramdam. Cette exhibition de prestige n’était pas uniquement due au fait que l’Aube les chassait de près.

À cause des incidents récents au travers du monde et le déploiement régulier de Chevaliers à peu près partout, les frontières qui démarquaient normalement les secteurs d’activité des Chevaliers et des Ordres étaient devenues plutôt floues et incertaines.

La compétition, autrement dit, incluait désormais le reste du monde.

Quel que fut le cas, Sae-Jin se sentait vraiment mal après avoir posé devant autant de photos. Et pour ne pas arranger sa misère, les personnes avec qui il posait avaient toujours tant de choses à lui dire… Les voir sortir sans cesse leurs cartes de visite et les lui fourrer dans la main, encore et encore, espérant recevoir la fameuse carte platine de Sae-Jin en retour, c’était devenu tellement…

…Merde, on n’a même pas encore ouvert le coffre…

Inquiet intérieurement quant à la possibilité que ce cirque puisse durer jusqu’à la fin des temps, Sae-Jin prit la dernière photo et empocha sa 30ème carte de visite.

« Et nous allons commencer avec la cérémonie maintenant. »

Comme ladite cérémonie allait enfin pouvoir en venir au fait, Kim Hyun-Seok et d’autres personnes non concernées descendirent de l’estrade pour laisser seuls Sae-Jin et Yu-Rin face à leur destin.

« Je voudrais tant te remercier pour cet incroyable trésor… »

« Je n’ai même pas encore déballé le truc, tu sais ? Tu pourras te confondre en remerciements plus tard. »

Sae-Jin ricana un peu en lui répondant. Un jour, elle lui avait dit qu’elle préférait les poupées aux armes, mais merde, il semblait qu’une simple épée était incomparable à un vrai trésor, même pour elle.

« Alors, on jette un œil ? »

Sae-Jin retira le tissu noir recouvrant le coffre. Immédiatement, une lumière aveuglante émana du coffre lui-même. Kim Yu-Rin avala sa salive nerveusement, se demandant si le prix du coffre était tout aussi extravagant que son apparence.

« Ah, je demande juste au cas où… Est-ce que tu as dépassé ton chagrin d’amour ? »

« …Pardon ? »

Kim Yu-Rin s’éveilla de son état de transe perplexe face au coffre et sembla choquée plutôt que surprise. Il lui adressa un sourire étrange en lui chuchotant.

« L’Orque. Le Héros Orque. Tu as dépassé ça ? »

« Qqqqqqqqu’est-ce que tutututu racontes là ?!?! Ce n’est pas ‘dépassé’ puisqu’il n’y avait rien pour commencer !! »

Quand Kim Yu-Rin s’écria soudainement sur scène, l’attention de l’audience en fut naturellement attirée.

« …Ce n’est pas ça. Vraiment. »

Honteuse par cet éclat inapproprié, elle baissa la voix et lui chuchotait également.

Bien sûr, l’Orque apparaissait parfois dans ses rêves – son visage tellement pas Orque, sa charmante voix de baryton, son dos large sur lequel on savait pouvoir se reposer, ses muscles parfaits, tout ça…

« Une telle chose n’est jamais arrivée. Jamais. »

Elle n’avait pas vu l’Orque depuis plus de trois mois déjà, et un certain manque, un désir de le voir parfois se faisait ressentir, mais… Maintenant, elle y était accoutumée.

« Bon, dans ce cas, je suis sincèrement soulagé de l’entendre. »

Kim Sae-Jin marmonnait en ouvrant le coffre.

Et à l’intérieur de cette cavité se trouvait une arme mystique et digne de son statut, exsudant une lumière si brillante qu’elle en devenait douloureuse. Une lumière des centaines de fois plus pure que ce qu’émettait le coffre précédemment.

Voyant la forme parfaite du fourreau de son extrémité jusqu’à la garde, Kim Yu-Rin s’en trouva coi – Jusqu’à remarquer un léger détail bien particulier.

Cette marque.

C’était une petite marque, une légère gravure que Sae-Jin laissait inconsciemment sur les armes qu’il fabriquait lorsqu’il était si concentré, si immergé dans leur création que plus rien d’autre n’existait.

« … »

Elle observa cette marque et se souvint de la masse du Héros Orque. Elle ne pouvait pas oublier cette marque identique, gravée à la surface ronde de cette arme effrayante. Elle en était certaine à 100%, elle aurait pu dès lors en mettre sa main au feu. Après tout, elle avait combattu quelques centaines de fois contre l’Orque.

« Tu l’aimes tant que ça ? »

Sae-Jin posa la question avec un sourire satisfait sur le visage après avoir pris son regard perdu pour quelque chose d’autre.

Kim Yu-Rin se tourna rapidement vers lui en déglutissant.

Sae-Jin ne perdit pas son sourire, même quand le regard interrogateur de la demoiselle se mit à l’écraser.

 

***

 

[Avec cette cérémonie de remise d’arme, le sentiment général de la population est clair : le Chevalier Kim Yu-Rin a reçu la figurative ‘Hallebarde qui perce le Ciel’ et la seule chose qui lui manque désormais est le ‘Lièvre Rouge’. Quel est votre opinion à ce sujet ?]

(NdT : Il y a là une référence obscure à la Romance des Trois Royaumes. La lance qui perce de ciel et le cheval ‘Lièvre Rouge’ étaient tous deux adorés par Lü Bu. Si un expert des Trois Royaumes veut expliquer de quoi il retourne exactement, qu’il se sente libre, je mettrai l’explication ici.)

[Haha… C’est une description qui lui va bien. Cependant, dans le cas du Lièvre Rouge, ou pour être correct, un Griffon – J’ai entendu que l’Ordre du Corbeau tente d’en louer un pour dix ans… Mais pour être honnête, tout dépendra de la décision de Kim Sae-Jin, alors ce n’est pas certain pour l’instant.]

[Vraiment ? En fait, si je ne me trompe pas, seul l’Ordre de l’Aube a réussi à en louer un.]

[Exact. Bon, l’Aube jouit d’une amitié extrême avec Kim Sae-Jin, alors… J’ai peur que peu importe à quel point les autres Ordres ne tentent de gagner ses faveurs, ils seront incapables de dépasser ce lien incassable qui date du tout début de son histoire, quand il luttait tout en bas de l’échelle. En plus de ça, il a offert une épée de rang Trésor à Yu Sae-Jung de l’Aube, gratuitement. C’est une relation totalement différente.]

[Oh-ho. Je ne savais pas ça. Quoi qu’il en soit, c’est vraiment surprenant – penser qu’un seul homme peut posséder le pouvoir de surpasser l’influence et le prestige d’un Ordre. Je veux dire, L’Ordre Daebaek, qui n’était pas tout à fait à la hauteur pour être un Ordre de première importance, est devenu ce qu’il est aujourd’hui, au point de menacer la position de Goryeo, uniquement parce qu’il a une bonne relation avec Kim Sae-Jin.]

[En effet. Ce n’est pas pour rien que de nombreux civils l’appellent ‘Le Sauveur’. Evidemment, ce surnom vient d’une époque où ils tentaient de le ridiculiser à cause de son Trait exceptionnel, mais maintenant… Maintenant, sans lui et le Monstre, la Corée entière se trouverait dans une situation très difficile. Après tout, le Monstre a conquis plus de 50% du marché des artefacts, potions et armements.]

Hazeline était couchée sur son lit d’un noir d’encre comme un cadavre. Pour la semaine entière, les seules activités qu’elle se forçait à avoir… Eh bien, sommeil, réveil, vérification du téléphone, télévision, repas… Elle vivait comme un zombie.

On ne pouvait rien y faire. Elle pouvait clairement se souvenir de l’énorme erreur qu’elle avait faite sous l’influence de l’alcool, qui à chaque fois qu’elle tentait de faire quelque chose, provoquait du regret, encore et encore.

Elle était toujours comme ça. Elle ne parvenait pas à contrôler ses émotions sauvages et finissait par regretter comme une folle les résultats de ses actions.

D’ailleurs, même si elle faisait de son mieux pour ne pas y penser, c’était tâche impossible. Quand elle allumait la télévision, il était là, Kim Sae-Jin, chaque putain de jour sur chaque putain de chaîne.

Et quand elle avait entendu qu’il allait donner une épée à Kim Yu-Rin, elle s’en sentit quelque peu déçue également. Il n’avait même pas fabriqué de bâton de sorcier pour elle…

« …Ouah. Je suis vraiment une incorrigible idiote. »

Elle secoua la tête et éteignit la télévision.

Ses sentiments pour Sae-Jin… Elle avait décidé que ça ne resterait rien de plus qu’une impression favorable. Mais pas de chance, c’était bien plus que ça désormais.

Et la plus grande raison à ça résidait dans le fait d’avoir passé trois à quatre jours par semaine en sa compagnie lorsqu’il était sous les traits de Jin Seh-Hahn. Elle était assez bête pour se laisser aller à lui rendre visite sans arrêt. Elle savait bien que les choses allaient tourner de cette façon et avait pourtant échoué à écouter la raison. Ses sentiments avaient enflé en quelque chose de dangereux et elle avait fini par faire l’idiote. Heureusement, ce n’était pas une confession directe, mais quand même…

– Au fait, pourquoi devais-tu mettre fin à la vie de Jin Seh-Hahn ? S’il n’était pas mort, j’aurais pu rester avec lui, tu sais.

– Je me demande, est-ce que ça n’est pas ennuyant de ne voir qu’une seule femme tout le temps ? J’entends souvent que les hommes pensent de la sorte. Ce n’est pas trop tard, tu sais ? Tu peux ressusciter Jin Seh-Hahn comme ça, pouf, et puis, et puis…

« Kkyaaack !! »

Trop embarassée pour se souvenir des dernières lignes de sa déclaration alcoolisée, Hazeline cria.

Elle ne pouvait toujours pas croire qu’elle avait sorti une telle tirade contenant tous ses sentiments sincères à la seconde où toute raison avait quitté son cerveau.

Quelle idiote, imbécile, ivrogne – elle n’en pouvait plus.

Hazeline commença à frapper son lit des poings et des pieds jusqu’à ce qu’il finisse presque cassé. Elle avait besoin de ça, frustrée et désolée par elle-même mais rapidement, elle attrapa furtivement son téléphone. Elle ouvrit l’application servant à discuter en privé et commença à épier l’une des photos de profil.

Cependant, elle envoya le téléphone au loin après un court instant.

Sur l’écran du téléphone gisant dans un coin du lit se trouvait la photo de profil de Yu Sae-Jung. C’était un selfie d’elle-même, souriant et heureuse contre l’épaule de Kim Sae-Jin.

« …Je suis tellement jalouse. »

Hazeline était réellement envieuse. Elle était en colère.

Pour sûr, elle avait rencontré Sae-Jin avant quiconque. Si elle avait été plus active à cette époque… Alors la personne à ses côtés sur cette photo aurait été elle. Elle regrettait, elle était furieuse, contrariée et déçue.

…Je veux le voir.

Elle rampa sur le lit vers le téléphone et ouvrit la photo de profil de quelqu’un d’autre avant de la passer en plein écran.

Cette fois, une photo sans ‘défaut’ de Kim Sae-Jin emplit l’écran.

 

****

 

Le printemps était déjà arrivé. Kim Sae-Jin était là pour discuter avec Kim Yu-Sohn.

« Des Nosferatus, tu dis ? »

« Oui. Je pense qu’il faut que j’aille les rencontrer, au moins une fois. »

« …Seul ? »

Mais ce n’était pas le père. C’était le fils. Sae-Jin hocha la tête ; même si Kim Sun-Ho était inquiet à propos de tout ça, après avoir vu la détermination de son patron, il ne put que hocher la tête en retour.

« …Bon, dans ce cas, je vais envoyer quelques agents pour voir ce qu’il en est des Nosferatus. »

« Non, attends. Je ne pense pas que ce soit nécessaire. Il doit y avoir des informations qui nous ont été fournies par une source anonyme il n’y a pas si longtemps. Tu devrais demander à ton père. »

Par le passé, il y avait eu trois occurrences de délations anonymes ; des séries de photos et des coordonnées d’un village souterrain situé à l’intérieur d’un flanc de montagne et précisant qu’il s’agissait d’un repaire de Vampires. Cependant, voyant que Bathory et ses toutous se prélassaient dans un hôtel en ville, ce village caché était plus que probablement le sanctuaire de Nosferatus.

« Je comprends. »

« Très bien. »

Sae-Jin hocha la tête une fois de plus et se leva pour partir. Mais avant qu’il n’y parvienne, Kim Sun-Hon fit part à Sae-Jin d’un problème plus grave.

« Ah, c’est vrai. Maître de Guilde. J’ai reçu un rapport concernant la femme Bathory. Elle a été vue sur les côtes de la Mer de l’Est plutôt fréquemment ces derniers temps. On dirait qu’elle n’a pas abandonné, et qu’il y a une forte probabilité qu’elle pourrait être personnellement impliquée… je pense qu’il serait prudent d’arrêter de nager pour l’instant. »

« … »

Sae-Jin montra un air mécontent. Après tout, il avait prévu de s’y rendre directement pour nager afin de se libérer de tout ce stress qu’il avait accumulé.

« …Oh, bon. Je vais faire ça, alors. »

Mais que pouvait-il y faire ? Cette Bathory était supposément bien trop puissante – alors tout ce qu’il pouvait faire pour le moment, c’était l’éviter comme la peste.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
MWLU : Chapitre 120
MWLU : Chapitre 122 Bonus

27 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre !
    Et cette elfe qui pense aux harem indirectement xD
    —-
    “Kim yu‐Rin” Manque une maj.

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    J’ai pitié pour Hazeline mais je reste #team Sae-Jung.

    Répondre
    1. ChefSuprême

      Pauvre fou Sae-Jung est q’un passe temps il finira par la largué alors je dit #team Hazeline

      Répondre
  6. ChefSuprême

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. RakaRaka (Auteur de l'article)

    D’ailleurs, on en est à :

    Yu-Rin : 24
    Sae-Jung : 26
    Hazeline : 35
    Autre : 2

    Répondre
    1. ChefSuprême

      HAHAHA je le savais Hazeline ou rien mais pourquoi autre ? je suis curieux

      Répondre
    2. TesaYuuTesaYuu

      Sae Jun est en train de perdre ! C’est comme même sa petite amie

      Répondre
      1. ChefSuprême

        c’est la vie on voit bien que son cœur hésite et petite amie ou pas c’est cruel pour Sae Jun d’être avec un homme qui hésite autant dans ses relation

        Répondre
        1. ChefSuprême

          oups sae‐jung et non jun

          Répondre
      2. RakaRaka (Auteur de l'article)

        quand même *

        Répondre
        1. TesaYuuTesaYuu

          Mais moi je pense qu’à la fin il va comme même être avec Sae-Jung ! Après Hazeline à ses chances mais je sais pas je pense qu’il va comme même être avec Sae Jung

          Répondre
          1. RakaRaka (Auteur de l'article)

            Quand même *

            Pas “comme même”.

            C’est une faute horrible…

  10. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Shirosuu

    Merci pour le chapitre #Team raka bande de fou c’est le meilleur choix possible

    Répondre
  12. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. PoloZore

    merci pour le chapitre !

    Team #Hazeline powa!!!!

    Répondre
  14. Mazz

    Merci pour le chapitre !
    Et puis #TeamHazeline parce sae-jung est chiante et yu-rin est perdue 😀

    Répondre
    1. ChefSuprême

      Enfin quelqu’un qui pense comme moi merci d’être né

      Répondre
      1. PoloZore

        ahhaha nous sommes toi a soutenir hazeline dans sa quete 😀

        Répondre
        1. RakaRaka (Auteur de l'article)

          Hazeline c’est juste une obsédée 😡
          Elle essaye de lutter en vain contre ses instincts d’elfe mais elle l’a dit elle-même, elle a tout d’une perverse s’il s’agit de s’approprier celui qu’elle aime (vu comme elle commence déjà à considérer Sae-Jung… Qui sait ce qu’elle va faire ensuite ?)

          Yu-Rin, elle a été attirée par la personnalité du Gobelin, par l’attitude de l’Orque, moi je dis y a pas de hasard :3

          Répondre
          1. Higanbana

            Hazeline c’est à la base une tsundere qui avec le temps est sur le point de devenir une yandere.(Voilà pourquoi #teamSae-Jung)

  15. YuuHiro

    Merci pour Le chapitre
    #Team Yu-Rin , c’est elle l’a première a l’avoir rencontré donc c’est forcément elle qui sera sa première femme , Hazeline à également accepté Sae-jin mais différemment et enfin Sae-Jung …. je trouve que c’est elle qui a le moins de mérite …. Sae-jin a céder à ses pulsions et à pris ses responsabilités .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com