MWLU : Chapitre 90

MWLU : Chapitre 89
MWLU : Chapitre 91
〈 90. La Vérité ? (4) 〉

 

Les Vampires étaient divisés en six castes.

Des esclaves, on montait aux communs, puis aux croyants suivis par les Apôtres, qui précédaient eux‐mêmes les Anciens.

Et pour être encore plus clair, le rôle des esclaves n’était pas tenu par des Vampires. C’était la caste comprenant des races non‐Vampiriques maintenus en l’état par des sorts de charme. Autrement dit, ils étaient réellement des esclaves dévoués corps et âme aux Vampires.

D’un autre côté, un Vampire devait au moins être considéré comme un ‘fantassin’ ou ‘homme de main’ pour pouvoir prétendre être une vraie force significative. Ceux‐là mêmes qui possédaient une puissance égale à un Chevalier de niveau moyen ou moyen inférieur, ou des Sorciers de rang C ou D.

De là, chaque élévation dans la hiérarchie correspondait grosso modo à un tiers chez les Chevaliers. Ainsi, un Apôtre pouvait concourir contre un Chevalier de rang moyen supérieur ou un Sorcier de rang A‐.

Cependant – si l’un d’entre eux n’était bon que dans le domaine magique et possédait des capacités physiques médiocres, alors il n’avait strictement aucune espèce de chance face à un Lycanthrope. Autant essayer de combattre un char d’assaut avec une brindille. Et c’était le cas de cet Apôtre que venait de capturer Sae‐Jin. Il n’était en rien comparable à ceux qui les avaient attaqués l’autre jour, quand il était avec Hazeline.

Le nom de ce pauvre hère se trouvait être ‘Rhosrahdel’. Et comme il était encore bien jeune, les pouvoirs de sa lignée n’étaient pas encore vraiment présents. Il n’était clairement pas plus menaçant qu’un croyant.

« …C’est la vérité !! »

En tout cas, si on en croyait ce qu’il disait, bien sûr.

« Bon, alors est‐ce qu’il y a d’autres informations que tu pourrais me divulguer ? »

« Oui, oui !! Mis à part ce que le monde sait d’ores et déjà, et le fait que Bathory est folle furieuse, c’est tout ce que je sais, je le jure – Ahhaaaahark !! Euahahaaark !! Ahhhakk !! »

L’Apôtre si bavard commença à crier du mieux qu’il pouvait tandis que Sae‐Jin approchait sa tête de lui. La réaction était plutôt amusante, alors Sae‐Jin laissa entendre un léger ricanement qui sonna comme un grognement menaçant.

« Kkhak, kkeeeeeeececk… »

Et à cause de ça, la bave commença à buller au coin des lèvres du prisonnier comme s’il était sur le point de s’effondrer à nouveau.

Sae‐Jin était un peu vexé par cette réaction, se demandant si l’apparence du ‘Loup’ était vraiment si effrayante que ça… Il pensait pourtant être plutôt cool sous cette forme, en particulier comparé à d’autres loups…

« Hmm… »

Reculant, Sae‐Jin se mit à se gratter la fourrure du torse tout en plongeant dans une réflexion profonde. Il avait déjà terminé d’établir le lien d’énergie sombre entre lui et ce Vampire ; comme toutes ses compétences avaient gagné en niveau quand il avait évolué en Lycanthrope, s’il se débrouillait intelligemment, ne pourrait‐il pas introduire une taupe dans les rangs des Vampires ?

« Oh, ouais. Et n’est-ce pas possible d’identifier ces esclaves, ces gens ‘normaux’ sous l’influence de la magie, ou je ne sais quoi ? »

Il venait d’y penser. C’était l’une des raisons principales pour lesquelles les Vampires parvenaient à exercer une influence aussi gigantesque sur le monde malgré leur relativement faible nombre. Bien que ce type terrifié lui avait dit qu’un Apôtre mature pouvait contrôler jusqu’à cinq esclaves par sa simple volonté, il n’avait pas encore mentionné l’importance globale de toute cette affaire.

« H, huh ? Je… Je ne sais pas encore qui contrôle ces esclaves. Je n’ai pas parlé à beaucoup d’autres Apôtres, parce que je suis encore jeune… »

« Tu ne connais même pas tes propres esclaves ? »

« Non !! Nononononon. Bien sûr que je sais qui ils sont. Je peux vous dire tout ce que vous voulez savoir à leur sujet, bien entendu ! »

Peut‐être parce que cet imbécile était toujours immature ? Son attitude des plus honnête envers Sae‐Jin était frustrante. C’était comme s’il n’avait même pas besoin du lien d’énergie, pour commencer…

« Il y a seulement trois personnes en‐dessous de moi. Une artiste appelé Oh Yeon‐Hui, un assistant de procureur pour la zone métropolitaine de Séoul, Kim Soo‐Ho, et enfin Yuk Soh‐Hahn, un membre récemment élu de l’Assemblée Nationale. »

Mais lorsque cet Apôtre lui annonça le genre de personnes qu’il avait sous contrôle, Sae‐Jin ne put pas s’empêcher de s’étonner. Et dire que quelqu’un comme Oh Yeon‐Hui, qui était considérée comme une immense actrice en Corée du Sud, était une esclave – sans même parler d’un procureur en contact direct avec les divers centres politiques et d’un membre de l’Assemblée Nationale…

Est‐ce que ça ne voulait pas dire que Sae‐Jin avait maintenant une influence sur ces trois‐là, lui aussi ? Face à ce bonus inattendu, ses babines se redressèrent en un sourire carnassier.

« Keuhm. Vous autres n’utilisez que des grosses pointures comme ça ? »

« Oh, non, non, non. Je me suis trouvé plutôt chanceux, sur ce coup‐là. Je les ai charmés avant qu’ils ne deviennent célèbres et je les ai tranquillement supportés via les moyens que je possédais. Ils ont gravi les échelons du succès par leurs propres moyens après ça. »

C’était une réponse plutôt acceptable.

« Intéressant. Cela dit… Puisque j’ai eu ce que je voulais, tu ne m’es plus d’aucune utilité. »

Sae‐Jin afficha volontairement un sourire étrange, mêlé de sadisme et de plaisir en ouvrant la paume de sa patte en grand. Elle était deux fois plus grande que la tête du Vampire – en comptant les doigts – et elle dessina une ombre des plus menaçantes sur le mur.

« Nooooon !! Eu, euhaaaaaaahk !! S’il vous plait, attendeeeeeeez !! »

Le corps du jeune Apôtre se tordit dans tous les sens pendant qu’il se mettait à pleurer comme un bébé. En même temps il commença à hurler des insultes envers ses collègues inutiles et incapables avec une voix si aigüe qu’elle menaçait de se briser au moindre écart de ton. Hommes de main de merde, Apôtres et croyants bons à rien, et finalement, même ses patrons, les Bathory.

Il était au comble du désespoir et de la souffrance morale.

« …Ouais. »

Sae‐Jin attrapa le visage de son prisonnier et se mit à lui parler. Comme sa patte recouvrait la totalité de sa bouche, tout ce que le pauvre Vampire pouvait faire se limitait à des hochements de tête.

« Tu veux vivre ? »

« Heu‐beubeubeup !! »

Montrant à quel point son désir de survivre était grand, il commença même à lécher la paume qui lui recouvrait le visage.

« Oho, vraiment ? »

Regardant de haut ce faiblard désespérément pathétique, Sae‐Jin se mit à nouveau à déchirer l’ambiance avec un sourire des plus malsains.

 

*

 

Cinq jours plus tard, le jour fatidique où il devait rencontrer Kim Yu‐Rin, Sae‐Jin attendait son arrivée devant le village Orque ; quand elle apparut pile à l’heure, il se changea rapidement en Héros Orque pour la recevoir.

Il semblait que Yu‐Rin désirait réellement discuter avec lui, à en juger à quel point elle aboyait ci et ça et ça et là et bla et bla… Mais le Héros Orque se contenta de se rendre directement vers la zone d’entraînement. Même si elle portait officiellement ce nom, ce n’était rien d’autre qu’un morceau de terrain vague composé de terre et de cailloux et faites pour des combats d’Orque à Orque.

Néanmoins, l’entraînement qu’ils vécurent ce jour‐là transcenda aisément la médiocrité de l’arène pour devenir tel une bataille féroce digne des plus grandes rivalités.

La masse destructrice attaquait et fracassait l’espace en autant d’éclats que l’aura de l’épée de son adversaire tranchait sans autre forme de procès.

Kwaaahaang !!

Des explosions tonitruantes se réverbéraient au travers des montagnes comme si des éboulements étaient en train de dévaler leurs pentes. Et ce à chaque fois que les armes entraient en contact l’une avec l’autre. Les styles étaient différents, mais au final, la puissance destructrice était aussi phénoménale d’un côté que de l’autre.

En toute honnêteté, Kim Yu‐Rin n’y allait pas à fond. Bien entendu, à l’exception de son Trait, elle donnait tout ce qu’elle avait, mais son vrai pouvoir se situait actuellement dans ce qu’elle n’utilisait pas.

Pour Sae‐Jin l’Orque, par contre, il se donnait à 100%. Il n’avait pas activé le Guerrier du Renversement, mais plus l’échange progressait, plus sa faculté de raisonnement s’égrenait. Et au bout du compte, la voir dévier et parer ses attaques sans aucune faute notable puis tenter de placer des contrattaques justes et efficaces le rendit furieux au‐delà des mots et lui fit activer la fameuse compétence.

Et comme on pouvait s’y attendre, l’atmosphère changea rapidement alors qu’une aura rougeâtre suinta du corps de l’Orque.

« Kkeuck… ! »

Malheureusement pour lui, la confusion de son adversaire ne dura qu’un instant. Elle lutta pour dévier la masse puissamment envoyée vers elle et se rua en tout hâte vers l’Orque pour le frapper au bras, son Trait Desideratum activé.

Thak.

Pour lui, ce n’était qu’un simple picotement, digne d’un caillou jeté par un enfant. Le jugeant aussitôt comme insignifiant, il tenta de la repousser au loin d’un coup d’épaule.

« … !! »

Et comme s’il était collé au sol, il ne put bouger ses pieds. À ce moment seulement, la furie qui lui embrumait l’esprit se calma légèrement, lui permettant de réaliser ce qui venait juste de se passer.

Elle a mis une volonté dans son épée.

La raison pour laquelle elle avait pu devenir le plus jeune Chevalier du plus haut niveau, même sans un Trait de type évolutif. Et elle l’avait utilisé, en fin de compte.

« Comme tu as utilisé une compétence le premier, je ne fais que te retourner la faveur, n’est-ce pas ? »

Yu‐Rin regardait l’Orque qui luttait pour se décoller du sol comme s’il était le truc le plus mignon qu’elle avait vu, avant de lui tapoter la tête avec son épée.

« J’ai gagné. »

Mais tu as triché !!

Plus il la regardait, plus il était en colère, encore plus lorsqu’elle afficha ce sourire charmant montrant à quel point elle était certaine de sa victoire ; cela le fit lutter d’autant plus.

Aussi longtemps qu’il était dans la peau de l’Orque, il ne pouvait rien faire de plus contre sa nature. Il savait fort bien qu’il ne devrait pas autant lutter, et pourtant il tentait de libérer ses pieds sans se soucier du reste.

Il serrait les dents à se les faire péter ; les muscles de son corps entier gonflèrent comme des ballons prêts à exploser alors que les vaisseaux sanguins ressortirent au‐delà de sa peau, jusque sur son visage (NdT : Je suis le seul à voir Hulk, là ?).

« Tu devrais juste abandonner, maintenant. Les entraves ne vont pas disparaître aussi facilement, j’ai dépensé un paquet de mana pour ça, alors… »

Mais elle n’avait pas compté sur la persévérance de l’Orque qui s’alignait avec le ‘Système’ à la perfection.

[L’hôte a tenté de manière désespérée de vaincre le mystérieux pouvoir du monde.]
[Acquis : compétence passive – Résistance Partielle.

La nouvelle compétence passive réagit de manière positive avec les compétences suivantes :

- Corps de Mana du Lycanthrope.

- Divinité du Léviathan.

[La compétence passive Résistance Partielle a évolué en Résistance.]

[Résistance] (Niveau F‐)

- Le pouvoir capable d’interférer avec les phénomènes naturels qui sont la fondation du monde, ainsi que résister au Concept et au Principe.

Pour une compétence acquise durant un entraînement, elle avait l’air d’avoir beaucoup de choses à raconter. Cependant, l’Orque les chassa rapidement et essora jusqu’à la dernière goutte de force qu’il possédait encore en lui.

Et à ce moment – avec un bruit de terre humide tombant au sol, ses pieds quittèrent lentement leurs entraves pour de bon.

Yu‐Rin montra une expression teinte des couleurs cramoisies et pâles à la fois d’un choc profond.

Cependant…

« … »

Groar.

Comme elle l’avait dit, il était impossible de se libérer totalement de son enchaînement magique, pas avec une compétence de niveau F‐ en tout cas. L’Orque chuta de façon grandiose, totalement épuisé, et finit même par lâcher sa masse.

Il devint furieux en pensant qu’il avait lutté pour rien, et en même temps, Yu‐Rin déglutissait sans dire un mot.

C’était une chose qu’elle n’avait jamais – et jamais, pour bien dire ‘jamais’ – expérimenté auparavant. Elle ne parvenait pas à comprendre ce qui n’avait pas été, et ce qui venait de se produire. Bien sûr, il y avait eu des moments où elle n’avait pas assez de mana, mais quand son Trait s’activait, il fonctionnait quoi qu’il arrive. L’exception n’existait pas.

« Kheuarhak ! »

Tandis qu’elle était perdue dans ses pensées, l’Orque commença à lâcher des cris et des grognements comme pour dire qu’avoir ses jambes immobilisées était des plus irritants. Elle retrouva ses esprits à ce moment à peine et tenta de le calmer.

« S’il te plait, attends encore deux minutes. Ces entraves sont supposées se dissiper en trois minutes, tu vois… »

 

*

 

C’était maintenant l’heure de faire une pause après l’entraînement.

L’Orque s’approcha de Kim Yu‐Rin, qui essuyait la sueur sur son front, et lui tendit un petit récipient en bois rempli d’eau.

« Oh. Merci beaucoup. »

Elle lui offrit un sourire heureux en le remercia mais Sae‐Jin le refusa en s’asseyant lourdement au sol sans un mot pour étudier sa nouvelle compétence.

[Résistance] (Niveau F‐)

- Le pouvoir capable d’interférer avec les phénomènes naturels qui sont la fondation du monde, ainsi que résister au Concept et au Principe.

Le nom et la description avaient l’air simples et ambigus à la fois mais plus il y pensait, plus il devenait clair que cette compétence avait un potentiel de malade.

Capable d’interférer avec les phénomènes qui sont la fondation du monde ? Le Concept et le Principe ?

De ces mots, Sae‐Jin en ne put en conclure que deux choses – le Concept de l’Espace, et le Principe du Temps.

La possibilité que cette compétence lui permette un jour de distordre l’espace et d’inverser le cours du temps était plutôt faible. Spécialement s’il considérait qu’il avait acquis tout ça pendant un entraînement, et bien entendu, sa foi en l’avenir de la compétence en prit un coup.

Mais encore une fois, il y avait ceci, qui commençait déjà à restaurer la foi perdue :

[Niveau de Maîtrise : 0.000%]

C’était le montant affiché. Il était plus faible qu’un nombre à trois décimales, et il dut se concentrer très fort pour voir la valeur réelle de [0.00075%]. Si c’était comme ça, alors ça signifiait que ça allait lui prendre toute une vie pour la faire monter à D ou E… ?

« Tu n’es plus curieux ? »

Il était plongé dans ses réflexions personnelles, et elle lui parla soudainement. Elle observait l’Orque qui semblait n’avoir aucun intérêt pour sa personne, en boudant même un peu.

« Que… oh. C’est vrai. »

La raison pour laquelle il avait accepté. Kim Hahn‐Seol. L’Orque hocha la tête et lui demanda ce qu’il voulait savoir.

« Tu n’as plus l’air très intéressé… Mais bon, une promesse est une promesse. »

Elle toussa un peu et continua.

« C’est juste une faveur que je lui fais, il m’a demandé d’enquêter et de remplir un rapport sur un certain homme. Une de mes subordonnées se trouve être proche de lui. Je n’aime pas faire ça par contre, j’ai l’impression de lui faire des choses dans le dos. »

Elle étudia alors subtilement les réactions de l’Orque. Mais il restait égal à lui‐même : effrayant.

« …Enquêter ? »

« Oh, ça. Uhm, l’expliquer, c’est un peu… compliqué, alors euh… Tu vois, nous sommes affiliés avec le gouvernement de… Non, attends. J’ai un patron, tu sais. Et ce patron veut un rapport détaillé sur un type. La raison pour ça, c’est… bah, pour faciliter le travail du gouvernement… Bon, honnêtement, même moi, je ne connais pas la vraie raison. Je fais juste ce qu’on me dit de faire. Si je ne le fais pas, ce sera problématique pour mon Ordre. »

Maintenant qu’il l’avait entendu, le problème avait perdu de son importance. Il avait compris que le problème n’était pas d’une gravité extrême et la tension emmagasinée quitta rapidement son corps. L’Orque laissa entendre un puissant bâillement.

« Ahahahahahat… C’est quoi, ça ? Même les Orques baillent ? »

Kim Yu‐Rin éclata de rire comme une gosse face à cette scène hors du commun.

 

*

 

La faveur que Kim Hahn‐Seol avait demandée à Yu‐Rin n’était rien qu’un prétexte, et la réalité derrière ses intentions fut révélée après une semaine de plus.

Il était membre de la Société Trilogy. Et non seulement ça, mais il était l’un de ses membres fondateurs – même s’il avait fini par devenir un ministre et avait quitté la Société, au moins en apparence. Ce fut évidemment Trilogy qui avait résolu ce fameux incident dont il avait souffert par le passé.

« Nous avons détecté un complot mené par Kim Hahn‐Seol et vous impliquant, Maître de Guilde. Mais le problème est compliqué et il semble que nous n’allons pas pouvoir empêcher la nouvelle de s’ébruiter. »

On pouvait dire que les actions tentant de réprimer Kim Sea‐Jin n’étaient pas du seul fait de Kim Hahn‐Seol mais d’une certaine guilde, également. Ou peut‐être était‐ce un plan élaboré par un individu inconnu qui tirait les ficelles dans l’ombre au sein de cette guilde, composée d’espèces ‘litigieuses’.

Sae‐Jin était certain qu’il s’agissait de cette dernière possibilité. Cela faisait seulement deux semaines depuis que les Vampires avaient tenté de lui tendre une embuscade, après tout. C’était trop proche pour être une coïncidence.

Mais peu lui importait, il était de toute façon en danger, il pouvait se faire avoir à tout moment. Et pour ses crimes… Il n’était pas sûr à 100%, mais cela semblait être lié aux taxes.

« Alors, c’est quoi son problème avec moi ? »

« Il semble que Kim Hahn‐Seol va utiliser la Forge de l’Orque et les taxes sur les revenus. Jusqu’à présent, le Forgeron Orque est resté anonyme et nous a utilisé, nous et la Société, pour faire du business. Le problème vient du fait que les taxes sur le revenu de la Société et ses taxes à lui sont différentes. »

C’était vrai – Sae‐Jin avait entendu que les impôts sur le revenu de la forge étaient plus bas, afin d’encourager les individus à se lancer dans le métier.

« Actuellement, nous avons appliqué les taxes de la Société. Mais avant qu’elle ne devienne ce qu’elle est aujourd’hui, nous avons calculé les impôts de toutes les transactions de l’Orque en fonction des taux préférentiels des forgerons et le reste était déposé sur le compte en banque ouvert sous le nom du président. C’est le point le plus inquiétant aujourd’hui. »

Sae‐Jin avait mal au crâne juste à l’écouter parler. Mais être traîné dans la boue avait le mérite de le mettre en colère. La race des Lycanthropes ne supportait pas d’être du mauvais côté de la chaîne du pouvoir. Honnêtement, même Sae‐Jin l’humain était furieux à ce moment.

« …Qu’est-ce qu’on peut faire ? »

« C’est… Je suis désolé, mais nous ne savons pas encore. Même si nous recalculons toutes les taxes du Forgeron et qu’on paye les arriérés, ça sera vu comme un aveu de culpabilité de votre part… En plus, avec la date de la promotion de la Société en Guilde n’étant plus que dans un mois, peu importe ce que nous décidons de répondre, ça sera négatif pour nous, monsieur. »

Il semblait bien que les types au sommet étaient devenus des putains de lâches apeurés dès le moment où les deuxièmes se rapprochaient un peu trop. Sae‐Jin serra les poings, qui craquèrent bruyamment.

Bien entendu, il y avait un moyen qui pouvait éventuellement résoudre tout ça. Plus précisément, Kim Yu‐Sohn devait y avoir pensé aussi. Seulement, comme Sae‐Jin était plutôt sensible sur le sujet, le Mercenaire vétéran n’avait pas abordé le sujet de sa propre initiative.

« …On dirait qu’on ne peut rien y faire, alors. Si la nouvelle se répand, alors je révèlerai que je suis le forgeron Orque. Cependant – si on peut éviter ça, fais de ton mieux. »

« Je ferai ce que je peux, oui. »

« Fuu… Oui. Au fait, il y a autre chose. »

Sae‐Jin laissa échapper un soupir rapide. Sa respiration était brûlante de rage.

Au début, il avait voulu user de modération. Plutôt que de faire tomber Kim Hahn‐Seol, il aurait préféré pousser Yu Baek‐Song vers le haut. Mais désormais…

« Procédons à notre enquête de fond maintenant. Non seulement Kim Hahn‐Seol, mais plusieurs de ses collègues également – il est temps de rendre la monnaie. »

L’agence de renseignement établie dans l’ombre de l’Armée de Mercenaires du Monstre comptait désormais 130 agents. La plupart d’entre eux appartenait à la race des Soo‐In de type félin, et selon Kim Yu‐Sohn, trois d’entre eux étaient suffisamment bons pour être inclus dans une formation militaire complexe.

Evidemment, il aurait été trop demander que d’espérer que ces agents découvrent des informations top secrètes ayant été effacées des fichiers par les dirigeants de l’administration actuelle, mais par contre, trouver des fautes commises par certaines personnes étaient aussi facile que de compter jusqu’à 3. Et à partir du moment où ces fautes étaient découvertes, le public et les médias feraient ce qu’ils savaient faire de mieux : les enterrer vivants.

Bien entendu, ces mêmes médias choisiraient toujours de s’allier avec les plus forts, alors l’affaire complète menaçait de devenir une bataille derrière‐la‐scène, et ne serait jamais une guerre ouverte.

Ils ne seraient jamais capables de découvrir qui attaquait Kim Hahn‐Seol. Et, qu’arriverait-il si l’une des sous‐fifres de Kim Hahn‐Seol était déjà gravée, quelqu’un qui pourrait jurer loyauté et obéissance, en surface en tout cas, et possédant le double de ses compétences ? Sans citer personne, Yu Baek‐Song ?

Quel choix feraient‐ils ? Parier sur le maintien d’un pouvoir politique en place, dont la fiabilité et les pertes potentielles en confiance et en image étaient énormes, ou lui foutre un pied au cul pour embrasser une perle polie et fabriquée pour le remplacer ?

C’était douloureusement évidement.

Kim Sae‐Jin ne pouvait déjà plus attendre de voir Kim Hahn‐Seol, deux jours plus tard.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 89
MWLU : Chapitre 91

13 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Gunts92Gunts92

    Merci

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  7. Cèlen

    Merci pour le chapitre !!!!

    Répondre
  8. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. axel

    Merci gars

    Répondre
  13. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com