Rebirth — Chapitre 7

Rebirth — Chapitre 6
Rebirth — Chapitre 8

Bon­jour à tous pour cette nou­velle semaine. Un nou­veau chapitre de Rebirth of the Thief, ça fait tou­jours plaisir 😉

Et pour ceux qui ont les boules parce qu’ils veu­lent con­naître la suite, je vous informe que j’ai rat­trapé la ver­sion anglaise de mon côté et je vous com­prends, l’attente est vrai­ment insup­port­able ^^

Je suis de toute cœur avec vous !

Petit lex­ique gamer :

  • Farm : allait à un endroit et tuer un type de mon­stre pour obtenir quelque chose en par­ti­c­uli­er (objet, expéri­ence).
  • Drop/Loot : faire tomber/donner. Générale­ment util­isé en par­lant des mon­stres ou des lieux (un don­jon peut loot un objet car il peut être obtenu par des mon­stres de ce don­jon pré­cisé­ment).
  • Spawn : zone d’apparition d’un mon­stre.
  • Respawn : réap­pari­tion d’un mon­stre préal­able­ment tué.
  • PNJ : Per­son­nage Non Joueur (en anglais, NPC)
  • Run : Run un don­jon, c’est le par­courir. Générale­ment, le ’Run’ est util­isé pour indi­quer soit que l’on est dans le don­jon « Je suis en run. », soit le nom­bre d’entrées pos­si­ble d’un don­jon à l’accès lim­ité « Il me reste trois runs. »

 

 

Chapitre 7 : Sur­pass­er la Lim­ite de Niveau et Tuer le Bison

 

Pas­sant à tra­vers une vaste éten­due de prairie, Nie Yan était finale­ment arrivé dans une région stérile et caill­ou­teuse. Aus­si loin que ses yeux pou­vaient voir, d’énormes rochers avec des formes étranges se dres­saient dans ce paysage désolé. Dans le chaos de ces rochers se trou­vaient des fis­sures et des pas­sages.

Je devrais être au bon endroit. Avait-il pen­sé en explo­rant la zone un moment. Après avoir con­fir­mé sans doute pos­si­ble qu’il était au bon endroit, il était devenu par­ti­c­ulière­ment vig­i­lant tout en marchant prudem­ment. C’était une région où les Bisons venaient sou­vent. Tous ses alen­tours don­naient une impres­sion de dan­ger per­ma­nent. Avec pru­dence, il s’était glis­sé dans un des pas­sages étroits entre les rochers.

Coor­don­nées (567.528.192)

La topogra­phie de la région était étrange et excen­trique. Les pas­sages étroits per­me­t­taient seule­ment à une per­son­ne seule de pass­er. Après avoir passé un angle du pas­sage dans lequel il était, un Bison à robe som­bre était apparu à un peu plus de 25 mètres de lui. Large et robuste, son corps entier était un con­den­sé de mus­cles. Au-dessus de sa tête, deux énormes cornes pointues se dres­saient, ressem­blant presque à des dagues.

Chef Bison (Meneur) : Niveau 8

HP : 300/300

Nie Yan avait alors sor­ti son arbalète et l’avait tenue de la main gauche. Il avait alors ajusté l’angle de tir pour qu’il soit juste.

Par chance, le Chef Bison était dans sa portée de tir. Du fait de son corps mas­sif, même s’il décou­vrait la local­i­sa­tion de Nie Yan, il lui serait impos­si­ble de l’atteindre dans cette crevasse étroite. Ain­si, il pour­rait lui grat­ter ses HP aus­si longtemps que néces­saire jusqu’à anni­hi­la­tion. C’était une typ­ique exploita­tion de ter­rain !

Cette façon de faire avait été décou­verte par un ami à lui qui jouait Mage Arcanique à l’époque. Cepen­dant, dans ce présent-là, il était le seul à con­naître ce procédé !

En util­isant le ter­rain, il serait alors capa­ble de pass­er out­re la lim­ite de niveau et de tuer le Chef Bison sans efforts !

Nie Yan avait souri en com­mençant à charg­er son arbalète. Après trois sec­on­des, trois car­reaux s’étaient com­plète­ment chargés, prêts à par­tir.

{Wsh ! Wsh ! Wsh !}

Trois car­reaux étaient par­tis en suc­ces­sion, volant en ligne droite vers le rumi­nant.

{Put ! Put ! Put !}

Les trois traits avaient atteint leur cible qua­si simul­tané­ment.

Raté

-1

Raté

Trois valeurs avaient sur­volées la tête du bovin. Du fait de la dif­férence de niveau trop impor­tante, les attaques étaient vrai­ment trop faibles. La plu­part du temps, les attaques n’auraient même pas l’opportunité d’infliger des dégâts, étant alors con­sid­érées comme des ratés. Dans les autres cas, les valeurs seraient insignifi­antes.

Après s’être fait piquer de la sorte, le Chef Bison avait meuglé de rage avant de charg­er rageuse­ment vers le rocher archer.

{Boom !}

Un puis­sant bruit de choc avait réson­né. Le Chef Bison avait chargé en plein dans le rocher avant d’être repoussé. Son attaque avait été inca­pable d’atteindre le moin­dre cheveu de Nie Yan. Il avait alors com­mencé à faire le tour du rocher pour chercher un autre accès, inca­pable de faire quoi que ce soit d’autre.

Après avoir rechargé avec dex­térité son arbalète, Nie Yan avait de nou­veau tiré trois traits vers le steak sur pattes.

Bien que les dom­mages soient vrai­ment bas, sous les assauts inces­sants inso­lents de notre Voleur véloce, la barre de vie du Chef Bison avait lente­ment com­mencé à descen­dre. C’était cepen­dant extrême­ment lent. Et de temps à autre, une por­tion de la vie per­due été régénérée.

La cadence de tir de Nie Yan était rel­a­tive­ment régulière. Alors qu’il se fai­sait trans­former en une pelote d’épingles sans pou­voir rien y faire, il hurlait de rage pré­cisé­ment à cause de son impuis­sance.

Tout se pas­sait exacte­ment comme prévu. Alors qu’il con­tin­u­ait sa tâche répéti­tive de recharger/picoter, Nie Yan avait com­mencé à réfléchir à sa prochaine étape dans sa stratégie de lev­el­ing. Après avoir été réin­car­né, s’il se retrou­vé à chercher des lieux pour gag­n­er des niveaux, ça serait vrai­ment un gâchis sans nom.

Il faut savoir que l’esprit de Nie Yan était rem­pli d’informations con­cer­nant Con­vic­tion. En suivi son pro­pre raison­nement, il avait réus­si à imag­in­er le plan par­fait pour gag­n­er rapi­de­ment des niveaux.

Les sec­on­des et les min­utes avaient con­tin­ué à défil­er. Après une demi-heure, il avait com­plète­ment util­isé un de ses car­quois, soit milles car­reaux ! A présent, le Chef Bison était à deux tiers de ses HP max.

Le proces­sus inin­ter­rompue  de recharg­er et tir­er avait ren­du Nie Yan som­no­lent. Cepen­dant, il s’était con­cen­tré afin de ne pas réduire sa cadence sans quoi, sa cible se serait régénérée plus rapi­de­ment qu’il ne lui aurait infligée de dégâts, gaspillant son temps et ses muni­tions.

En par­lant du Chef Bison, celui-ci avait com­mencé à se lass­er de ce petit jeu. Plutôt que de chercher un pas­sage plus large, il avait l’air d’avoir décidé à en créer un nou­veau, s’abattant vio­lem­ment sur la paroi à plusieurs repris­es.

Nie Yan avait alors un peu reculé pour éviter toute sur­prise lorsque  son menu de jeu l’avait aver­ti avec une son­ner­ie, indi­quant un appel vocal.

« Expert, je me suis ren­du aux coor­don­nées que tu m’as fourni pour farmer les mon­stres. C’est vrai­ment super rapi­de ! J’ai déjà réus­si à ramass­er deux Livres de Sorts rien qu’aujourd’hui ! » Avait dit Fly­ing Stone. Les coor­don­nées fournies par Nie Yan étaient 50% plus effi­cientes que les zones clas­siques pour ce qui était de l’expérience. Ça avait ren­du le Pal­adin extrême­ment excité. Lui don­ner un sim­ple Livre de Sort de Cam­ou­flage con­tre ces infor­ma­tions reve­nait à lui avoir don­né une pièce d’or con­tre un tré­sor – ça valait totale­ment le coup !

« C’est naturel bien sûr. Les Chamans Déchus dropent aus­si le Livre de Sort de Vision de Chou­ette. Si tu en trou­ves un de trop, n’oublie pas de me l’envoyer. »

Nie Yan n’était pas le moins de monde sur­pris. Il avait par­cou­ru de nom­breux guides stratégiques dans sa vie précé­dente. Des coins comme celui-là, il en con­nais­sait une bonne quan­tité. Dans sa vie, Nie Yan avait plutôt été du genre détaché et accom­modant. Il y avait une mon­tagne de choses qu’il avait vécues et qu’il avait oubliées ou nég­ligées. Cepen­dant, s’il y avait une chose dont il était cer­tain de se rap­pel­er par­faite­ment, c’était ces guides.

Tout le monde a une mémoire excep­tion­nelle con­cer­nant ses pro­pres pas­sions.

« Si le Livre de Sort tombe, je te l’enverrais par mail. Il y a quelque chose que je me demandais. Com­ment as-tu décou­vert ce coin ? » Avait demandé Stone. Lorsqu’il avait ren­con­tré Nie Yan, celui-ci était unique­ment niveau 0.

« Je jouais un Guer­ri­er avant, cepen­dant je l’ai sup­primé pour créer un Voleur. » Avait men­ti Nie Yan de façon totale­ment naturelle. Il ne voulait naturelle­ment pas que les gens sachent qu’il s’était réin­car­né.

« C’est donc ça… Ton Guer­ri­er devait vrai­ment être haut niveau, hein. Pourquoi tu as fini par le sup­primer ? Dans quelques jours, moi et mes amis allons for­mer un groupe pour entr­er dans le Camp des Chamans Déchus. Expert, qu’est-ce que tu en pens­es ? » Avait-il demandé avec beau­coup d’espoirs. Nie Yan lui appa­rais­sait comme une per­son­ne bien infor­mée. De plus, la plu­part de ses amis ne pou­vaient effec­tive­ment pas faire mieux que de rester dans la zone extérieure du camp pour s’entrainer.

Ce camp était une instance de grande dif­fi­culté. Les instances étaient séparées entre les instances spé­ciales et les basiques. Lorsqu’une instance spé­ciale était finie par des joueurs, elle dis­parais­sait, devenant un lieu ordi­naire. Quant aux instances basiques, si des joueurs les finis­saient, il était tou­jours pos­si­ble d’y entr­er par la suite. Cepen­dant, les drops d’équipements étaient bien plus bas, et même les prof­its directs n’étaient pas si hauts que ça.

Le Camp des Chamans Déchus entré dans la caté­gorie des instances basiques. Il était divisé en cinq caté­gories : Facile, Nor­mal, Dif­fi­cile, Expert et Spé­cial­iste. Plus la dif­fi­culté mon­tée, meilleurs étaient les équipements et leurs chances de tomber. Si un groupe réus­sis­sait à finir cette instance, il leur faudrait alors atten­dre cinq jours pour pou­voir la reten­ter.

« Un guide com­plet du Camp des Shamans Déchus te coûtera deux argents non négo­cia­ble. » Avait répon­du Nie Yan. Deux argents étaient l’équivalent de deux cents cuiv­res. Pour les nou­veaux joueurs, c’était sans aucun doute une somme extrav­a­gante. Cepen­dant, comme les amis de Stone étaient capa­bles de for­mer un groupe pour entr­er dans cette instance, deux argents ne représen­taient au qu’un investisse­ment à leurs yeux.

« Je vais aller en par­ler avec mes amis. » Avait-il dit en restant un peu scep­tique. Il ne peut pas avoir un guide com­plet du Camp des Chamans Déchus, non ? Il n’existe même pas encore sur le web.

Sur un run moyen, les prof­its que la dif­fi­culté Facile du Camp des Shamans Déchus était d’environ trois argents. Si leur chance était bonne, ils pou­vaient même obtenir un ou deux objets de bonne qual­ité avec des stats décentes. Mais l’objectif prin­ci­pal de toute per­son­ne par­courant cette instance était l’obtention du Livre de Sort de Soin. Le fait que Nie Yan demande deux pièces d’argent con­tre un guide pou­vait être con­sid­éré comme exces­sif. Si aucun équipement n’apparaissait, ils auraient alors payé Nie Yan pour rien.

La dif­fi­culté du Camp des Chamans Déchus était un peu haute. Une fois que leur groupe se serait fait bal­ay­er deux-trois fois, ils réalis­eraient naturelle­ment que le mon­tant indiqué par Nie Yan n’était en réal­ité pas si exces­sif que ça.

« Réponds-moi une fois que tu auras l’autorisation de tes amis. S’ils ne sont pas d’accord, ne me dérange pas à moins de vouloir par­ler affaire. » Avait dit Nie Yan tout en con­tin­u­ant son jeu de tir. Le Chef Bison avait gradu­elle­ment mon­tré des signes d’affaiblissement.

« Okay, je vais aller en par­ler avec notre chef de groupe. » Il y avait qua­si­ment une image dans la tête de Stone sur laque­lle il voy­ait écrit ‘Nie Yan = Expert’. Il n’était donc pas le moins du monde offen­sé par l’attitude froide de celui-ci. Les experts avec ce genre de per­son­nal­ité étaient assez com­muns. Stone c’était alors demandé. Quel niveau le Guer­ri­er de Nir­vana Flame a-t ’il bien pu attein­dre ? Il devait avoir été vrai­ment puis­sant, mais pourquoi a-t’il fini par le sup­primer ? Se pour­rait-il que ça soit lié à une affaire dont il ne veut pas par­ler ?

Fly­ing Stone avait mis fin à l’appel.

{Doot ! Doot ! Doot !}

Un sig­nal sonore avait indiqué que la ligne était main­tenant occupée, donc Nie Yan avait rac­croché aus­si afin e se con­cen­tr­er encore plus sur son Bison. Les uns après les autres, les traits quit­tés rapi­de­ment l’arbalète pour percer le cuir de la bête.

En tirant pen­dant une heure et demie, il avait con­som­mé env­i­ron 3600 car­reaux.

{Mooo !}

Finale­ment, le Chef Bison s’était effon­dré après avoir lais­sé échap­per un long cri d’agonie. Son corps mas­sif s’était écrasé con­tre le sol si lour­de­ment que Nie Yan avait pu sen­tir les vibra­tions sous ses pieds.

En faisant quelques esti­ma­tions, il se dis­ait qu’avec l’arc court, il lui aurait fal­lu plus de cinq heures et sûre­ment dix mille flèch­es. Heureuse­ment, cette arbalète à une main avec ses effets addi­tion­nels lui avait sauvé pas mal de temps.

Deux clig­note­ments de lumière avaient encer­clés le corps de son per­son­nage alors que deux sons mélodieux avaient réson­né. Cha­cun représen­té un niveau.

[Sys­tème : Vous avez vain­cu avec suc­cès un Chef Bison. +1800% d’expérience pour avoir tué un mon­stre au-dessus de votre niveau. Vous avez reçu 8290 points d’expérience.]

En jetant un coup d’œil à sa barre d’expérience, il pou­vait voir qu’il avait atteint le niveau 2 avec 21% de sa barre déjà rem­plis. L’expérience obtenue pour avoir tué un seul Chef Bison était énorme !

Après avoir finale­ment com­plété sa tâche, il avait rangé son arbalète pour se diriger vers le corps de sa vic­time. En cher­chant sous le cadavre, il avait trou­vé cinq pièces de cuiv­re. De plus, il avait aus­si trou­vé une dague. Il avait alors regardé la fenêtre d’information.

Dague en Corne : Bronze

Pro­priétés : Non Iden­ti­fiée

Ses yeux s’étaient immé­di­ate­ment mis à briller d’excitation. C’était une dague de rang Bronze ! Les équipements étaient divisés en plusieurs rangs : Blanc, Bronze, Argent, Or, Or Som­bre, Sous-Légendaire et Légendaire. Occa­sion­nelle­ment, il y avait aus­si des objets de set en vert. Seuls les équipements autres que blancs avaient des pro­priétés sup­plé­men­taires.

Les mon­stres dans Con­vic­tion étaient aus­si divisés en class­es : Nor­maux, Meneur, Sous-Elite, Elite et Seigneur. Ces mon­stres étaient peu com­muns, à l’exception des nor­maux, bien enten­du, et ils réap­pa­rais­saient peu fréquem­ment. Les équipements avec des pro­priétés addi­tion­nelles n’avaient que peu de chances de tomber. La majorité des joueurs ne pou­vaient que se con­tenter d’équipements blancs. A cause de ça, les équipements de rang bronze ou supérieurs étaient con­sid­érés comme pré­cieux et leurs prix atteignaient des som­mets pour les joueurs nor­maux.

Les armes de rang bronze avaient générale­ment 20% d’attaque sup­plé­men­taire par rap­port à leurs homo­logues blanch­es, et cela sans pren­dre en compte les pro­priétés addi­tion­nelles.

Un équipement obtenu sur un Chef Bison de niveau 8 devait être au moins de niveau 5. A ce moment-là du jeu, une dague en bronze de niveau 5 devait val­oir trois pièces d’argent au min­i­mum. De plus, les fonds moyens d’un joueur de niveau 3 n’atteignaient même pas 20 pièces de cuiv­re. Si leur équipement pou­vait être estimé en pièces d’argent, il était défini­tive­ment une per­son­ne aisée.

D’après son plan ini­tial, Nie Yan avait rangé les drops du Chef Bison dans son inven­taire avant de retourn­er dans les méan­dres chao­tiques des rochers en direc­tion de Tel­lak.

Le seul Iden­ti­fieur  de Tel­lak était un vieil homme de petite stature avec une barbe blanche et des yeux étroits tri­an­gu­laires. Il était très astu­cieux, le ren­dant éner­vant aux yeux de beau­coup. Mais il était le seul de sa pro­fes­sion dans tout Tel­lak.

Nie Yan avait ouvert la fenêtre d’échange après être arrivé devant lui.

« Jeune homme, avez-vous besoin que j’identifie quelques objets ? » Avait demandé le vieil homme.

« Une dague. » Avait-il répon­du en plaçant dans la fenêtre d’échange.

« L’identification vous coûtera 10 pièces de cuiv­re. Souhaitez-vous tou­jours l’identifier ? »

Le cœur de Nie Yan avait raté un bat­te­ment en enten­dant ça. 10 pièces de cuiv­re. Typ­ique­ment, le coût de l’identification était de 5% du prix de l’objet, en par­lant bien sûr du prix de vente chez un PNJ. Le prix sur le marché était générale­ment plus de six fois supérieure à celui-ci. Autrement dit, la valeur de cette dague était au moins de 12 pièces d’argent !

Il avait alors réfléchi. Dans les prochains jours, je ne vais pas avoir besoin d’énormément d’argent. Dépenser dix cuiv­res main­tenant n’est pas non plus très gênant. Il avait ensuite appuyé sur ‘Con­firmer’

La Dague en Corne avait irradié d’une lueur bleue ciel. C’était l’indication qu’il s’agissait effec­tive­ment d’un équipement de rang bronze.

Elle avait alors changé de forme, sa poignée avait pris une tex­ture de bois et une lame incroy­able­ment aigu­isée en sor­tait. Elle était bien plus épaisse que les dagues ordi­naires et pos­sé­dait la car­ac­téris­tique unique d’avoir la forme d’une corne de bœuf.

Dague en Corne (Bronze)

Préreq­uis : Niveau 5

Pro­priétés : Attaque 16–19, Force +5

Vitesse d’Attaque : 2.3

Poids : 1lb

Restric­tion : Voleur, peut être équipée par toutes les fac­tions

Cette dague don­nait un bonus de Force. Ces 5 points de Force étaient équiv­a­lents à 5 points d’attaque. Quand on ajoutait ça au fait que son attaque de base était supérieure à celle d’une dague ordi­naire de niveau 5 de 3 ou 4 points, ça voulait dire qu’elle avait une attaque supérieure à une dague ordi­naire de même niveau de 9 ou 10 points. L’influence de ces dix points d’attaque était, en com­para­i­son avec le niveau actuel des joueurs, vrai­ment impor­tante.

On dirait que j’ai déjà obtenu une bonne arme pour mon niveau 5. Avait-il pen­sé avec un sourire.

 

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

Rebirth — Chapitre 6
Rebirth — Chapitre 8

4 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  2. Ptitkudo

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  3. Cèlen

    Mer­ci pour le chapitre !

    Répondre
  4. gutsguts

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com