SSN Chapitre 160

SSN Chapitre 159
SSN Chapitre 161

Chapitre 160 : Nous sommes les nouvelles recrues ! 1/2

 

Tous se mirent sur leurs gardes, prêts à réagir dès leur arrivée dans le donjon. Quelle ne fut pas dès lors leur surprise en découvrant un château parfaitement entretenu ! Quant à Woojin, il ne ressentait pas le besoin d’instiller en eux la peur. Il avait bel et bien changé.

« Mettez-vous en ligne. » leur dit-il.

« Si je puis me permettre, j’aimerais vous demander quelque chose… » s’exprima un éveillé.

« Tu ne te permets rien du tout, c’est moi qui pose les questions ici. » le corrigea-t-il aussitôt.

« Bien, monsieur… »

Enfin, il n’avait peut-être pas changé au point d’être débonnaire. Il restait très dur.

« Toi là, avance-toi. » lança-t-il à l’intention d’un autre.

« D’accord ! »

Woojin l’inspecta sous toutes les coutures.

〈Kim Jonyong : niveau 22〉

« Tu es de rang E, c’est bien ça ? »

« Tout à fait, monsieur. »

« Tu as combien de compétences ? »

« Trois. »

« Montre-les moi. »

« Euh… Ici ? » s’étonna Kim Jonyong.

« Évidemment, tu veux faire ça où ? Du nerf ! » s’agaça Woojin.

« Oui, chef ! »

Il fit tout d’abord la démonstration d’un petit sort d’électricité, puis d’un de télékinésie qui lui permettait de déplacer des objets, et enfin s’employa à en lancer un qui dopait légèrement ses caractéristiques physiques.

« Hmm, c’est assez disparate… »

« Je… je suis désolé… » bégaya Kim Jonyong.

À en juger par son faible niveau, il n’avait certainement pas appris ces sorts de sa volonté, ils ne pouvaient dès lors que s’être naturellement développés chez lui. L’ennui était qu’ils se complétaient assez mal et sa progression en tant qu’éveillé s’en trouvait sévèrement affectée, n’ayant pu déterminer de lui-même vers quoi il souhaitait se tourner. Kim Jonyong était ce que certains éveillés appelaient un bâtard.

« Pourquoi est-ce que tu t’excuses ? » se surprit Woojin.

S’il était bien une catégorie de personnes qu’il estimait, c’étaient justement ces bâtards. Renforcer une compétence était très simple, à condition d’y travailler suffisamment dur, mais posséder un large panel de compétences était une chose rare et très estimée. D’autant plus que cet éveillé-là les avaient apprises de lui-même. Il avait un formidable potentiel.

« Avale ça. » lui dit-il en lui tendant une pierre de renforcement.

Celle-ci, acquise dans le magasin dimensionnel, allait tout à fait avec son caractère. Il est à noter que si les articles acquis dans le magasin des succès ne pouvaient être transmis, il en allait tout à fait différemment pour ceux du magasin dimensionnel.

« Qu’est-ce que c’est ? »

« J’ai déjà dit que c’est moi qui posais les questions. » grommela Woojin.

Kim Jonyong, sentant bien qu’il était sur le point de provoquer sa colère, prit l’objet entre ses mains, mais hésitait encore.

« Ça ressemble à une pierre de renforcement, je crois que tu peux y aller. » tenta de le rassurer un éveillé.

« Ah, vraiment ? »

L’inquiétude fit alors place chez lui à la plus totale stupéfaction. Une pierre de renforcement, à lui, ce bâtard ? Son regard croisa celui de Woojin.

« Je sais ce que je fais. Maintenant, avale-la avant que je décide de te tuer ! »

Il ne lui en fallut pas plus pour la gober immédiatement en fermant les yeux. Il ne savait pas trop s’il devait le remercier ou le maudire, mais quand il les rouvrit, il vit face à lui encore d’autres pierres.

« Mange-les dans l’ordre où je les ai disposées. » lui expliqua Woojin.

Jonyong lança un rapide coup d’œil autour de lui et s’aperçut que tout comme lui, d’autres éveillés étaient occupés à se repaître de ces trésors.

Vous êtes sûr qu’on peut les avaler ?

L’exprimer vocalement aurait été comme tendre le bâton avec lequel se faire battre. Pourtant, même les pierres les plus inadaptées étaient un luxe parfaitement inaccessible pour lui. Quelle chance avait-il alors d’en avoir de si formidables à sa disposition… Il sentait sa force grandir chaque fois qu’il en consommait une.

Mais y’en a pour combien, sans déconner ? Des centaines de milliers de won ?

Kang Woojin prit en son esprit une apparence divine.

« Maintenant, apprends ça. » lui dit son ange gardien.

Kim Jonyong vit alors plusieurs livres de compétences. Le seul livre de production d’étincelles valait des milliers de won, mais ceux qui lui étaient proposés se comptaient en millions. Ces cadeaux étaient beaucoup trop précieux pour être de simples gentillesses, surtout envers un éveillé de rang E.

Il est très ambivalent, comme type. Il se la joue gros dur mais c’est un gentil…

Il n’en connaissait pas encore la nature profonde, mais Kang Woojin lui apparaissait sous un jour positif, à attendre patiemment que les 23 éveillés aient terminé de consommer et d’apprendre ce qu’il leur offrait. Il fallait tout d’abord assimiler les rudiments avant de pouvoir penser à les entraîner.

Du reste, si Woojin connaissait leur niveau et leurs compétences, il n’était pas entièrement certain de ce qu’ils révéleraient comme aptitudes réelles au combat, ni de leur attitude. Il n’y avait qu’un seul moyen de le découvrir.

« Bon, si vous avez terminé, direction la zone d’entraînement ! »

Après avoir refermé le portail sur Jaku, dans le souci d’assurer ses arrières, il lui fallait retourner dans le Pilier de Nécia pour l’atteindre. Ils le suivirent vers un nouveau portail et arrivèrent enfin dans un donjon. Et si certains manifestèrent aussitôt une certaine anticipation, d’autres au contraire devinrent plus stressés. Malgré tout, ils partageaient tous le même désir de tester leurs nouvelles aptitudes. Soudain, un puissant cri vint déchirer l’assemblée.

« Un monstre ! C’est une wyverne ! »

« C’est beaucoup trop puissant pour notre premier combat ! »

« En plus, il y a un cavalier ! »

Woojin s’en amusa. Il savait bien qui les rejoignait, étant l’auteur de cette requête.

« Désolée, j’ai mis un peu plus de temps que prévu. » dit Che Haesol en se posant.

« Aucun problème, la rassura Woojin. Tu vas devoir entraîner les nouvelles recrues, donc. Essaie de découvrir comment ils fonctionnent. »

« Bien ! »

« N’oublie pas qu’on doit retourner sur Terre dans 12 jours. Essaie d’en tirer le maximum d’ici-là, ils sont sous ta supervision directe. »

« Quoi ? Je suis à la tête d’une unité ?! » s’excita Haesol.

« C’est pour ça que tu as appris la télépathie. Tu vas pouvoir t’en servir à bon escient, désormais. » répondit Woojin en lui adressant un sourire.

« Merci… Jusqu’à quel point dois-je les entraîner ? »

« C’est à toi de voir. La seule chose à laquelle je tiens, c’est qu’ils nous soient utiles. »

« Utiles, hein… »

« Allez, à plus tard, Haesol. »

« À plus tard, maître. »

Woojin invoqua Shingshi et partit aussitôt dans la direction d’où était venue Haesol. Seule avec eux, elle s’efforçait de ne pas sourire.

Mes nouvelles recrues…

Depuis combien de temps avait-elle quitté l’armée ? Quelques souvenirs lui revinrent en mémoire. Ici, cependant, le contexte était différent. Les nouvelles recrues étaient à ses ordres ! C’était elle, la chef ! Finalement, Che Haesol eut l’impression d’être à la tête d’une unité spéciale.

« Alignez-vous en 4 colonnes. » ordonna-t-elle tout à coup.

Les visages des 23 éveillés se teintèrent d’incompréhension et d’une certaine forme de défiance. L’idée la fit sourire.

« Exécution ! »

Petit à petit, le groupe se divisa pour former 4 colonnes de 5 à 6 individus chacune. À la tête de l’une d’entre elles se tenait Kim Jonyong.

« Excusez-moi, commença-t-il, vous êtes bien la directrice Che Haesol ? »

Avec le peu d’éveillés que comptait Alandal, la célébrité avait elle aussi fini par l’atteindre.

« Oui, et ? » répondit-elle.

« Héhé, je suis content à l’idée de travailler avec vous ! »

Il lui tendit la main et ferma les yeux, comme pour l’honorer plus encore de son sourire. Ce ne fut toutefois pas sa main que vint rencontrer celle de Haesol, mais son estomac.

« On ne bouge pas, sauf si j’en donne l’ordre ! » vociféra Haesol après l’avoir frappé.

Kim Jongyong tomba sur les fesses en gémissant. L’ambiance devint glaciale. Ici, les droits de l’homme ne semblaient pas s’appliquer.

« Pourquoi m’avez-vous frappé ?! Je veux être entraîné par le maître de guilde ! » s’offusqua Kim Jonyong, une fois qu’il eut repris le souffle.

À l’évidence, pour lui, Che Haesol était l’équivalent d’un Sergent instructeur. À côté de cela, Kang Woojin lui avait offert de nombreux présents, aussi valait-il mieux s’en remettre à lui. Pour seule réponse, il reçut un coup de pied en pleine mâchoire qui l’envoya valdinguer plusieurs mètres en arrière.

« Tu ne sais même pas ramper, et tu voudrais déjà prendre ton envol ?! » lui hurla-t-elle.

Demander à être entraîné directement par Woojin revenait à demander la mort. S’il y avait bien quelqu’un pour tuer au simple motif de piètres performances, c’était lui. Car morts ou vifs, tous le servaient.

« Écoutez-moi bien ! Pour l’instant, vous êtes incapables de ramper. Moi, je vais vous apprendre à marcher. » déclama-t-elle à l’audience, particulièrement à l’écoute après une telle démonstration de force.

C’était un ordre du Roi.

« Dans 12 jours, vous serez des éveillés de rang B. Bienvenue en enfer. »

Il y avait certes quelques rangs D parmi eux, mais de là à en faire des rangs B en si peu de temps ? Pour illustrer la complexité de sa mission, il fallait se rappeler que dans la plupart des guildes, de tels éveillés occupaient des postes à haute responsabilité, comme c’était le cas pour Che Haesol.

« On commence l’entraînement ! »

Et comme pour répondre à son appel, la wyverne poussa un nouveau hurlement.

 


 

La lave était partout. Il aurait mieux valu qu’elle provienne d’un volcan, mais c’était hélas une menace bien plus réelle qui la faisait jaillir. Il ne pouvait pas l’éviter, il fallait l’absorber. Des hydres de feu crachaient de puissants souffles enflammés dans toutes les directions, tentant désespérément d’atteindre leur cible. Au loin, un mort et un vivant conversaient en admirant la scène.

« Sunggoo est devenu assez doué. »

« Ha ha. C’est vrai qu’il s’est rapidement habitué aux flammes. »

Aucun mage digne de ce nom n’aurait pu être blessé par ses propres flammes. Il les commandait à sa volonté. Toutefois, réussir à commander aux sorts d’un autre mage, les absorber et se nourrir de leur énergie était un talent bien plus rare. Sunggoo en était désormais capable.

« Il a toujours voulu être un puissant mage. Tu as exaucé son souhait, on dirait. » remarqua Woojin.

Encore qu’à en voir son visage, poursuivi de partout par quantité d’attaques, l’idée d’y être parvenu ne semblait lui faire ni chaud ni froid.

« Il reste onze jours, continue ce que vous avez commencé. »

« Ha ha, ne t’inquiète pas. Je vais faire en sorte qu’il puisse même supporter les flammes de l’enfer. »

Woojin opina du chef avec satisfaction. Jaenis avait beau incarner l’une des personnes les plus dangereuses de l’univers, il en était aussi l’une des plus fiables.

 


 

Il fallut quatre jours pour détruire cette colonie. Son chef était un puissant ogre à la longue barbe rouge, et ce n’était que grâce aux efforts conjoints de Do Jaemin et de ses alliés qu’il finit par les suivre vers une position reculée et trouver la mort.

Détruire une colonie était chose assez simple, pour peu que son seigneur dimensionnel ne soit pas dans les environs. C’était le seul moyen pour stopper le flux continuel de troupes réalimenté par le magasin dimensionnel. La situation dans laquelle ils s’étaient trouvés était complexe, mais le seigneur dimensionnel mort, il ne restait plus qu’à tout passer à sac, tuant les maigres défenseurs restés en place.

« Agenouille-toi ! Dans la vie, il y a ceux qui creusent, et ceux qui… »

« Jaemin, arrête tes conneries. Il faut qu’on se dépêche. » le corrigea Baek Jongdo.

« Ça va, j’arrive… »

Les mouvements de Jaemin avaient tant pris en efficacité qu’aucune créature ne lui opposait plus la moindre résistance. Si d’aucuns auraient pu se représenter un autre comportement de la part d’un noble, sa présence n’en était pas moins écrasante. Le troll qu’il tenait par les cheveux n’osait même pas se débattre.

« N’empêche… Vous êtes de sacrés morceaux, à Alandal. » lança Baek Jongdo.

« Haha. Vous devriez nous rejoindre, Jongdo. » lui répondit Jaemin.

« Quelle sorte de monstre serais-je de faire une pareille chose ? Il y a tant de monde qui compte sur moi… »

Tout comme avec Woojin, Baek Jongdo fit valoir ses obligations pour repousser la requête. Mais en dépit du fait que Jaemin avait sans y avoir prêté attention chassé son propos, le maître de la guilde KH avait de nombreuses interrogations. Hong Sunggoo et Jaenis avaient incendié jusqu’à la moindre épine de pin, Do Jaemin avait effectué un véritable bond en terme de force par rapport à lui…

Et puis il y avait Melody et son incroyable magie sacrée, capable de ramener à la vie les mourants comme s’ils venaient de s’éveiller après une bonne nuit de sommeil. Blanka, quant à lui, avait une progression plus modeste mais en parfaite adéquation avec son groupe.

Jaemin s’employa alors à boire le sang du troll, qui lui conféra un nouveau pourcentage de sa puissance et de sa capacité de récupération chaque fois qu’il avalait.

« Ça a bon goût ? »

« Grmpf… Oh, Woojin ? On doit lancer une nouvelle bataille dimensionnelle ? » s’étonna soudain Jaemin, les lèvres pleines de sang.

« Yep, mais il nous reste encore un moment. Finis ton repas tranquillement. »

Do Jaemin avait fini par accepter l’idée d’être vampire. En définitif, que lui importait d’être humain ? Le plus important rester d’être lui-même. Tout à son inverse, Baek Jongdo semblait encore très perturbé chaque fois qu’il le voyait se nourrir de sang.

« Il nous reste deux jours. » lui adressa Woojin.

« Seulement ? La vache, ça file… » répondit Jongdo.

Sur Terre, une semaine avait passé, mais Baek Jongdo avait passé presque un mois sur Jaku. Le voyage avait été riche d’enseignements, mais il était quand même un peu déçu. Ses camarades en avaient appris bien plus que lui.

« Tu veux venir avec nous sur Alphène ? »

« Oh ! Ça me tue, mais je ne vais pas pouvoir accepter ton offre, Wowo. Je dois former un groupe d’expédition de la guilde KH. Je ne peux pas juste tout laisser tomber, tu comprends ? »

Woojin hocha de la tête. Alphène et Jaku étaient deux planètes tout à fait différentes, et il était bien normal que Baek Jongdo s’inquiète de ce qu’il risquait d’y trouver. Alphène était la planète qui abritait plus de la moitié des plus grands seigneurs dimensionnels. Même si Woojin avait ruiné l’équilibre du pouvoir sur Jaku sans trop d’efforts, s’attaquer aux maîtres des 72 marches risquait de lui coûter bien plus. Il n’avait aucune raison d’insister.

« Bon, alors on se voit dans deux jours. »

« Avec grand plaisir ! »

Sur ces propos, un nouveau portail fut ouvert vers son domaine dimensionnel, où le suivit Jaemin.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 159
SSN Chapitre 161

9 Commentaires

  1. Hinomura

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !!
    Ahahaha on va enfin aller sur Alphène !!

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. reds

    marci

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com