BTTH Chapitre 209

BTTH Chapitre 208
BTTH Chapitre 210

Hop, premier BTTH régulier de la semaine ! Nostra nous aura assuré la traduction, et j’ai fait un peu d’édition ! Le BTTH bonus de ce soir sera assuré par mes soins ! ;p

 

 

Chapitre 209 – La ville au cœur du désert

 

Dans le vaste désert, des douzaines d’Hommes-Serpents en armes portant des lances empoisonnées dans leurs mains inspectaient cette petite portion de terre avec minutie. Toute créature ne faisant pas partie des Hommes-Serpents était tuée sans pitié.

Les unités se croisaient en patrouillant et partout où ils passaient, leurs queues laissaient de longues traînées derrière eux.

« Ces fichus humains… Ils ne manquent pas d’arrogance, à oser rentrer au cœur du désert… Si je les attrape, je vais leur laisser découvrir la douleur de dix mille morsures de serpents ! » jura un Homme-Serpent semblant être chef, et qui sous le soleil de plomb essuya sa transpiration.

« Chef de patrouille, que s’est-il passé, exactement ? Pourquoi notre tribu est-elle soudainement sous la loi martiale ? » dit confusément un Homme-Serpent en agitant impatiemment la queue, tout en faisant parcourir son regard sur le vaste désert. Il avait été sorti de son sommeil tôt pour chercher à travers tout le désert.

Tous les regards se tournèrent alors vers le chef. Il était évident qu’ils étaient au bas de l’échelle et, par conséquent, pas trop au fait de ce qui se tramait.

L’expression du chef s’assombrit alors et il grogna : « Ce qu’il s’est passé ? Un groupe d’humains puissants a brisé les défenses de la tribu Mei et est arrivé jusqu’au cœur du désert. D’après leurs informations, le groupe était composé d’un Dou Huang, trois Dou Wangs et quelques Dou Lings. »

Les soldats changèrent eux aussi d’expression. Un Dou Huang, trois Dou Wangs… Les humains préparaient-ils une nouvelle guerre ? Une telle menace ne pouvait être vaincue par aucune des huit grandes tribus individuellement.

« À l’heure qu’il est, toutes les tribus de notre race sont sous la loi martiale, peu importe leur taille. D’après mes informations, les chefs des huit grandes tribus ont déjà reçu l’ordre de sa Majesté et ont commencé à se diriger hâtivement vers le Sanctuaire au centre du désert. Le plus rapide d’entre-eux devrait y être dès demain soir, et il faudra au plus lent un jour de plus. » Le chef prit un air digne lorsqu’il prononça le mot « Majesté« .

« Tant qu’au moins trois des chefs peuvent foncer au Sanctuaire, les autres peuvent fouiller de fond en comble. Et qu’est ce que ça peut faire qu’ils aient un Dou Huang ? Les humains ne connaissent pas leurs limites. Tant que les plus forts des Hommes-Serpents peuvent s’unir, nous pourrons les battre comme des chiens gâleux ! » ajouta le chef avant de conclure par un rire sinistre. Il leva la tête, jeta un œil aux alentours et leva la main en criant : « C’est bon ! Allons voir ailleurs. Il n’y a pas l’air d’avoir la moindre trace d’humains par ici. »

Suivant l’ordre de leur chef, l’escouade se déplaça plus loin, ne laissant derrière elle que le vide du désert.

Peu après que l’escouade eut disparu à l’horizon, une dune se mit à trembler avant de laisser apparaître une silhouette humaine dans une explosion de sable. Celle-ci posa délicatement les pieds au sol, leva les yeux vers l’horizon et dit : « Ça devient plus compliqué, il y a beaucoup de patrouilles… »

Mais d’après leurs dires, le plus gros des forces avait l’air de se déplacer vers le Sanctuaire. Même s’il ne pouvait ignorer la menace que constituait Gu He, il n’aurait d’autre choix que de battre en retraite si les Hommes-Serpents parvenaient à leurs objectifs. Du haut de la silhouette noire apparut alors le visage délicat de Xiao Yan.

« Je suppose que le groupe de Gu He va agir dès demain après-midi si tout va bien. Ils devraient être à l’abri du gros des forces d’ici-là. Plus ils attendent, plus ils sont en danger… » sonna la voix de Yao Lao au travers de l’anneau.

Xiao Yan opina du chef et sortit une carte détaillée de son anneau spatial. Il y regarda le milieu du désert, où trônait la gueule macabre d’un serpent aux yeux vicieux. Il dit : « Ce doit être le Sanctuaire de la Reine Médusa. Il y a beaucoup de petites tribus tout autour. Les défenses doivent y être conséquentes… sans compter la garde personnelle de la Reine. Cette unité d’élite a accompli de nombreux exploits durant la guerre contre l’Empire Jia Ma. Certains des Commandants d’Élite de l’Empire ont peur d’eux… »

« Eh bien… On dirait qu’acquérir la Flamme de Noyau Terrestre de Lotus Cyan va être une tâche compliquée » dit en soupirant Xiao Yan tout en se frottant le front. Dans un lieu aussi dangereux, même sous la protection de Yao Lao, il ne pouvait se permettre d’agir de façon imprudente. Pour cause, Yao Lao n’était à cet instant que sous forme spirituelle et ne pouvait libérer toute la force qu’il avait pu avoir par le passé. À l’inverse, la Reine Médusa était connue pour son immense puissance. Si elle apprenait son existence, elle se terminerait aussitôt.

Sans parler du fait que la puissance totale des Hommes-Serpents était bien plus importante que celle de l’Empire Jia Ma. S’ils ne subissaient pas des attaques perpétuelles de tous les côtés, l’Empire aurait essuyé une cuisante défaite durant la précédente guerre.

Xiao Yan secoua la tête : « Maître, que devrions-nous faire maintenant ? ».

«Il nous faut nous hâter, nous sommes trop lents. Rapprochons-nous le plus vite possible du Sanctuaire de la Reine Médusa. Si les Hommes-Serpents et le groupe de Gu He combattent, nous en profiterons pour nous infiltrer et chercher la Flamme Exceptionnelle. Bien que ma force ait grandement diminué dans ma forme actuelle, sa Majesté Médusa devrait tout de même avoir des difficultés à percevoir ta présence si je masque ton Qi » répondit Yao Lao au travers de ses pensées.

Xiao Yan hocha la tête. Il retira la grande règle noire de son dos et la plaça dans son anneau. Après quoi, il expira longuement et s’enveloppa d’une cape de Dou Qi violet. Sa silhouette n’était plus qu’une ombre violette tandis qu’il avançait rapidement et fermement dans le sable, vers sa destination.

Le jeune homme n’osait pas ouvrir ses ailes, en raison du temps éclairé. Il aurait immédiatement été découvert, ce qui aurait pour le moins handicapé son projet.

Quoique sa progression en fut ralentie, il put grâce à l’aide de Yao Lao éviter toutes les troupes d’Hommes-Serpents patrouillant dans les environs.

Après avoir couru pendant près d’une heure en évitant soigneusement toute rencontre, le soleil commençait à se coucher à l’Est. Une immense cité apparut enfin à l’horizon.

À mesure qu’il se rapprochait de la ville, Xiao Yan réalisa qu’elle était entourée d’énormes rochers et s’y cacha. Il expira à nouveau cet air sec. Sans le soutien de la Pilule de Récupération d’Énergie, il n’aurait pas pu fournir un tel effort. Mais même alors, il commençait à fatiguer. Une douleur piquante lui assaillit les lèvres.

Il essuya sa sueur pleine de sable et, levant la tête, constata que le ciel commençait à s’assombrir. Il poussa un long soupir et rit amèrement. « Je vais vraiment devoir mettre ma vie en péril pour l’obtenir, hein… »

Il se reposa une dizaine de minutes ainsi, puis sortit une nouvelle pilule qu’il avala. Un peu plus tard, il sentit à nouveau le flux de Dou Qi en son corps. Il poussa un soupir de soulagement, et se retourna. Il regarda à nouveau la ville.

C’était sans doute dû à l’application de la loi martiale, mais les portes en étaient déjà fermées. Au sommet des murs, on pouvait voir des Hommes-Serpents patrouiller. Par ailleurs, de grands oiseaux noirs, au moins une dizaine, volaient au dessus de la ville, la scrutant de part en part de leurs yeux perçants. Il connaissait le tarif de la moindre erreur…

Quoiqu’il était encore éloigné, Xiao Yan eut une mauvaise mine, percevant bien que ces gardes-là étaient d’un autre niveau que ceux préalablement rencontrés. Il y avait aussi des gens de leur peuple, dont l’accoutrement paraissait étrange à côté de toutes ces armures. Ces regards d’acier s’y tenaient comme des piliers. Il sembla au jeune alchimiste qu’aucun des gardes n’osaient s’approcher de ces gens étrangement vêtus.

« Ce doit être la garde personnelle de la Reine Médusa… ils sont effectivement très forts » dit doucement le jeune Dou Shi en se faufilant au travers des rochers.

« On devrait attendre ici » lui dit la voix de Yao Lao. « Le groupe de Gu He sera bientôt là. Quand la bataille commencera, profites-en pour te faufiler jusqu’au sanctuaire. Je perçois un faible signal de la Flamme. »

« Alors elle est vraiment ici… » exulta son disciple. Enfin une bonne nouvelle, qui arrivait à point nommé dans une situation aussi complexe que la sienne.

Il contint rapidement sa joie. Il sortit un bout de tissu légèrement doré de son anneau et le plaça sur son corps. Immédiatement après, son corps en prit la même teinte, similaire à celle du sable. Tant qu’il restait à distance, personne ne saurait remarquer sa présence.

Pourtant, quelques instants plus tard, la voix de Yao Lao résonna soudainement : « Mon garçon, une quantité énorme de Qi se rapproche d’ici. »

Sur ces mots, le cœur du jeune homme se resserra. La voix de Yao Lao le calma et celui-ci s’efforça, de sa force spirituelle, de le cacher davantage.

Au travers de la brèche d’un rocher, Xiao Yan regardait le ciel. Une demi-seconde plus tard, un point noir apparut à l’horizon. En un clin d’œil, cette masse fondit sur la ville dans un son de balle traçante.

Les gardes le remarquèrent eux aussi, et une fois l’alerte sonnée, une masse innombrable d’Hommes-Serpents se prépara à tirer.

Toutefois, à environ cent mètres de la ville, le point s’arrêta net au milieu des airs. Un hurlement sombre et glacial retentit : « Le chef de la tribu Mo, Mo Basi, vous salue, Majesté ! »

Les yeux de Xiao Yan tressaillirent. Le chef de l’une des grandes tribus venait enfin d’arriver.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 208
BTTH Chapitre 210

8 Commentaires

  1. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Juste avant le titre du chapitre tu t’est trompé en metant « chapitre 210 » au lieu de 209.

    Répondre
  7. Surimi

    Merci

    Répondre
  8. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!