BTTH Chapitre 71

BTTH Chapitre 70
BTTH Chapitre 72

Bon, je me suis bien reposé d’hier mais j’ai des coups de soleil partouuuuuuuuuuuut  X_X Bonne lecture !

 

Chapitre 71: Situation du Clan Xiao

 

Après une heure d’attente environ, une jolie domestique portant entre ses mains un plateau en argent au centre duquel se trouvait un anneau d’un rouge léger entra enfin.

Ya Fei prit le plateau et renvoya la domestique puis donna personnellement l’anneau à Xiao Yan. Elle dit en souriant : “Cher Ancien, le chaudron ainsi que les ingrédients alchimiques que vous avez demandé sont tous dans cet Anneau de Rangement.

Xiao Yan tendit la main pour se saisir de l’anneau et le laissa rouler dans sa paume avant de légèrement hocher la tête. La voix de Yao Lao résonna à point nommé : “Bien. Une fois que j’aurais fini de raffiner la <Pilule d’Agrégation du Qi>, je vous l’apporterai.”

Les jolis yeux de Ya Fei s’emplirent de joie tandis qu’elle hocha hâtivement la tête.

“Bien, pas besoin de me raccompagner, je vais partir par moi-même.”

D’un geste de la main, Xiao Yan prit l’anneau et le fit glisser à son doigt. Ensuite, sans se retourner, il se dirigea vers la porte de derrière et s’en alla. Sur la table, il avait laissé la carte de jade bleue car il ne voulait pas leur devoir trop de choses. Du coup, il l’avait laissée sur place.

Fixant la silhouette fuyante qui s’en allait par la porte, Ya Fei mordilla ses lèvres rouges et fit un pas en avant pour se saisir de la carte de jade bleue. Réfléchissant un peu, elle demanda d’une voix claire : “Oncle Gu Ni, les chances de succès de raffiner une <Pilule d’Agrégation du Qi> ne sont pas si élevées que ça, si ?”

“En effet. Il paraît que même les chances de réussite du Roi des Pilules Wang Gu quant à ces pilules ne sont que de 7 sur 10. Pour un alchimiste normal de quatrième rang, ça tombe à 5 sur 10.” dit Gu Ni à voix basse.

“Mais ce vieux sire a réussi à la raffiner au premier essai…” dit Ya Fei en fronçant ses fins sourcils noirs.

“Qui sait, peut-être a-t-il eu une sacrée chance…” Gu Ni secoua la tête sans plus se soucier de la chose.
Gu Ni secoua la tête et ne se souciait pas de la chose. Après tout, pour les alchimistes, la chance était en effet un facteur non-négligeable dans le raffinage réussi de pilules. Si on avait de la chance, on pouvait raffiner continuellement sans échec.

Ya Fei réfléchit un moment et demanda avec hésitation : “Est-il possible… qu’il ne soit pas qu’un alchimiste de quatrième rang ?”

“Haha, comment cela se pourrait-il ? Le nombre d’alchimistes de cinquième rang de l’Empire Jia Ma peut se compter sur les doigts d’une main. Avec un tel statut, que ce soit un empire ou une grande puissance comme la Faction des Nuages Brumeux, tous le traiteraient comme un VIP. Pourquoi un tel individu viendrait vendre ses pilules aux enchères dans notre salle des ventes.” rit Gu Ni.

Ya Fei, à cette réponse, hocha doucement la tête et poussa un soupir en riant amèrement : “Il semblerait que je n’ai pas assez d’expérience. Je crains que ma précédente hésitation n’impacte négativement la favorable impression que ce mystérieux alchimiste avait de nous.”

“Tu ne peux pas t’en vouloir à ce sujet. Même moi je n’oserais pas répondre facilement dans ce genre d’énorme transaction. Que tu sois déjà aussi capable est une très bonne chose. Quant à nos relations avec cet alchimiste, prends juste ton temps à l’avenir et entends toi bien avec. Aussi longtemps qu’il n’a rien contre nous alors tout va bien.” dit Gu Ni d’un ton rassurant.

Ya Fei se força à sourire en hochant la tête puis elle s’assit mollement sur la chaise, dévoilant sa silhouette. Alors que ses adorables yeux clignèrent de doute, elle demanda doucement : “Qu’a-t-il l’intention de faire avec autant d’ingrédients bas de gamme ?”

“Ces ingrédients médicinaux ont pour effet de stopper les saignements et de renforcer les os. Je crois qu’il prévoit de produire des potions de soin.” marmonna Gu Ni en fronçant les sourcils. Tout aussi perplexe, il dit : “Mais pourquoi produirait-il ces potions de soin bon marché, avec son statut ?”

A ces mots, les beaux yeux de Ya Fei se plissèrent soudainement, ses longs ongles tapotant doucement sur la table. Un moment plus tard, réalisant de quoi il retournait, elle dit : “Il semblerait que ce vieux monsieur soit très soucieux du Clan Xiao…”

Les sourcils plissés l’un contre l’autre, Gu Ni changea d’expression d’un coup, la stupeur le saisissant : “Veux-tu dire par là qu’il veut les donner au Clan Xiao ?”

“J’ai entendu dire récemment que le Clan Jia Lie avait invité un alchimiste du premier rang. La <Poudre du Retour Du Printemps>, bon marché, a déjà attiré la moitié de la population de la ville. Si le Clan Xiao n’agit pas rapidement, je crains que leur marchés deviennent si vides que ça en deviendrait embarrassant.” Les yeux de Ya Fei parcoururent les alentours alors qu’elle donnait sa conclusion ; elle continua en souriant d’un air suffisant : “Auparavant, le vieux monsieur a dit que s’il en avait l’occasion, il coopérerait avec le Clan Xiao et le fait qu’il achète autant d’ingrédients médicinaux ne peut signifier qu’une chose : Il pensait ce qu’il disait.”

“Eh, on dirait que le Clan Xiao a un sacré coup de chance cette fois, tandis que le Clan Jia Lie va avoir des problèmes.” Gu Ni ricana après avoir écouté l’analyse de Ya Fei. Un air envieux couvrit son visage : l’aide d’un alchimiste de quatrième rang n’était pas quelque chose que n’importe quel clan pouvait recevoir.

Ya Fei lui fit un petit sourire et penchant légèrement la tête, lui dit : “Nous devrions également bientôt entrer en contact avec le Clan Xiao. Ajouter une fleur à un bracelet peut faire plaisir à quelqu’un mais lui fournir de l’aide quand il en a le plus besoin est une bien meilleure façon de renforcer les liens entre deux parties.”

Gu Ni hocha la tête d’un air approbateur : les liens avec le Clan Xiao étaient à présent importants, avec cet alchimiste de quatrième rang derrière eux.

……

En sortant de la  Salle des Ventes, comme d’habitude, Xiao Yan passa de croisements en croisements, d’allées en allées pendant la moitié de la journée avant d’enlever son déguisement dans une allée désolée.

Lançant et rattrapant l’Anneau de Rangement rouge pâle, Xiao Yan était relativement content. Ce genre d’anneaux était fait à partir d’un matériau rare appelé « pierre de rangement ». La caractéristique de ce matériau était le petit espace contenu dans ce dernier dans lequel tout objet inanimé pouvait être rangé. Bien qu’extrêmement pratique, la pierre de rangement  était surtout précieuse de par sa rareté. L’Anneau de Rangement de Xiao Yan, du plus bas niveau qui soit, n’avait qu’un espace de trois à quatre mètres cubes et coûtait pourtant près de 100 000 pièces d’or. Dans le Clan Xiao, Xiao Yan n’avait vu que son père et le premier doyen posséder un Anneau de Rangement.

Xiao Yan tripota l’Anneau un moment, l’examinant avec hésitation. Il ne le porta pas à son doigt au final mais le rangea contre sa poitrine ; Ce genre d’anneau était terriblement cher et si son père ou d’autres le voyaient, il aurait beaucoup de mal à expliquer comment il avait pu l’obtenir.

Xiao Yan balança la cape noire d’un coup de pied dans le caniveau avant de sortir prudemment de l’allée. Ensuite, il courut rapidement vers le clan.

Tandis qu’il suivait la route traversant le domaine du clan, il entendit la voix furieuse de son père provenant de la Salle de Réunion. Les paupières tressaillants, Xiao Yan avança afin de jeter un oeil discrètement à travers une fissure dans la porte.

“Bon sang, cet enfoiré de Jia Lie Bi dépasse les bornes, il a vraiment osé nous voler de façon aussi insolente !” Dans la salle, Xiao Zhan  était déchaîné et abattit les poings sur la table. Les tasses de thé se déversèrent partout sur celle-ci.

“Actuellement, les marchés du Clan ont déjà perdu énormément d’affluence. Les marchands restant dans nos marchés sont très inquiets et effrayés. Quelques uns d’entre eux sont même secrètement partis rejoindre les marchés du Clan Jia Lie. Si ça continue ainsi, je crains que dans quinze jours… Nos marchés devront déposer le bilan.” dit le second doyen d’un air lugubre en grinçant des dents de rage.

“Et si… j’amenais avec moi quelques élites de notre clan pour nous occuper discrètement de cet alchimiste ?” Le regard du troisième doyen était féroce, comme le suggérait son ton sinistre.

“Il y a au moins deux Da Dou Shi protégeant cet alchimiste, ça ne sera pas si facile.” dit Xiao Zhan d’un air impuissant.

“Mais si on continue ainsi, nos pertes seront trop lourdes. Les profits engendrés par les marchés de Wu Tan constituent une large partie de nos revenus.” Le troisième doyen n’avait pas vraiment envie de reculer.

Les coins des lèvres de Xiao Zhan tressaillirent. Aucune idée valable ne lui venait sur le moment.

Le premier doyen qui jusque là était resté silencieux, prit soudainement la parole à voix basse : “L’autre jours aux enchères, ce mystérieux alchimiste n’avait-il pas dit que si l’occasion se présentait, il travaillerait avec nous ? Vu le respect que Gu Ni lui démontrait, ce n’est certainement pas un alchimiste de bas rang. S’il pouvait nous aider, alors le Clan Jia Lie perdrait sans le moindre doute possible.”

“Meh, qui sait s’il n’avait dit ça comme ça. Quel serait l’intérêt d’une personne avec un statut comme le sien de coopérer avec nous ? Aurait-il quelque chose à faire d’un profit aussi réduit ?” Xiao Zhan rit amèrement et secoua la tête en s’asseyant puis il soupira.

Les trois doyens tombèrent également dans le silence. En effet, il était un peu complexe pour le Clan Xiao d’établir des relations avec des personnes d’un tel statut.

“Bordel. On va endurer la situation encore quelques jours. Si le Clan Jia Lie ne se retient pas un peu alors qu’ils ne nous blâment pas d’exercer des représailles quoi qu’il en coûte !” Xiao Yan se lécha les lèvres en agrippant les accoudoirs du fauteuil tandis qu’une lueur de mauvaise augure traversa son regard.

Xiao Yan qui était derrière la porte avait tout entendu jusque là et il haussa les épaules tandis que sa main tripotait l’Anneau de Rangement contre sa poitrine. Il s’en alla en ricanant froidement. (NdT Mode démon enclenché !)

BTTH Chapitre 70
BTTH Chapitre 72

4 Commentaires

  1. Dadau

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  2. Mywok

    Merci

    Répondre
  3. nounours

    merci pour le chap

    Répondre
  4. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com