DNC Chapitre 13

DNC Chapitre 12
DNC Chapitre 14

Pfiou, j’y suis arrivé ! Amusez-vous bien avec le Roi Chu Yang 😀

 

 

Chapitre 13 – L’infortune tombe sur un autre

 

Quand When Shi Qianshan dit cela, il était également inquiet d’apparaître arrogant. Il essayait exsuder la virilité pour attirer l’attention de Wu Qianqian, mais ignorait qu’elle le fixait en pensant : « Qu’est-ce qui ne va pas chez ce mec ? Cet incident pouvait être oublié alors pourquoi dire des paroles aussi extrêmes ?’

‘Li Jianyin… est quelqu’un dont on pouvait facilement se payer la tête ? is someone who could easily be messed with? Son père est non seulement le Maître du Pic Bloquant les Nuages mais en plus il est également mon Second Oncle Martial… Dans toute la Secte Au-Delà des Cieux, outre le doyen, il n’est inférieur à personne si ce n’est mon père ! »

« Même Oncle Martial Cadet Meng, ton maître, est numéro dix… »

Une sourire vicieux apparut sur le visage sanglant de Li Jianyin après avoir entendu les paroles de Shi Qianshan : “Shi Qianshan, tu admets avoir dit cela ?”

“Foutaises !” dit fièrement Shi Qianshan, imbu de lui-même. “Chu Yang est, à moi Shi Qianshan, un Frère Martial Cadet ! Je me fiche de savoir qui tu es, si tu cherches des noises à mon Frère Martial Cadet, il te faudra me passer sur le corps.”

Chu Yang pensa en son fort intérieur : « Bien dit ! Shi Qianshan, tu as vraiment du talent ! » Mais à l’extérieur, il disait d’un air ému : “Frère Martial Aîné, petit frère est… Je t’ai causé des problèmes…”

De cette façon, Chu Yang coupa toute possibilité de retraite à Shi Qianshan : il n’y avait plus de retour en arrière.

Shi Qianshan, intoxiqué par sa propre autosatisfaction, fit un geste de la main vers Chu Yang et dit de façon totalement éhontée : “Frère Martial Cadet, que dis-tu là ? Nous sommes frères ? Qu’est-ce que de petits problèmes ?”

Il fit semblant d’être offensé en disant cela, comme is Chu Yang niait sa responsabilité dans l’histoire et le prenait de haut…

Tan Tan, de son côté, ne comprenait pas que Chu Yang se jouait de ces personnes. Il devint très ému, au point d’en pleurer. Il dit, les larmes et la morve coulant sur son visage :“Frère Martial Aîné, oh tu es si bon…”

“Tan Tan,  tu es également comme ça à mes yeux. Tu es le Petit Frère Martial de moi, Shi Qianshan ! Si quoi que ce soit t’arrivait, ce grand-frère t’aiderait quoi qu’il arrive !” dit Shi Qianshan d’un air chaleureux. “Je suis le Frère Martial Aîné ! Mon boulot est naturellement de vous protéger de tout les éléments. Sans cela, est-ce que les sentiments que nous, frères, avons partagé ensemble étaient faux ?”

Apprécie l’honneur ! Apprécie l’amour ! Apprécie le courage ! Y a t’il une seule femme sous les cieux qui ne voudrait pas d’un homme comme ça ?Wu Qianqian, tu… peux à peine être une exception !

L’expression de Shi Qianshan était sévère et pleine de droiture mais il jetait furtivement des regards à Wu Qianqian. Il était complètement imbu de lui-même.

A cet instant, Chu Yang qui faisait comme s’il avait peur que le ciel lui tombe sur la tête, cria à pleine voix subitement : “Ah ouais, vous osez nous prendre de haut avec Frère Aîné Martial ici présent ? Notre Frère Martial Aîné est le numéro un de toute la jeune génération de la Secte Au-Delà des Cieux !”

Shi Qianshan fronça des sourcils et dit sèchement en toute hâte : “Frère Martial Cadet Chu, la ferme !” Il ajouta de suite d’un air modeste : ““Frère Martial Cadet Chu, tu me vénères aveuglement, il ne faut pas dire de telles choses accidentellement. Il faut que tu saches que le malheur s’échappe par la bouche. Numéro un, ah ah, qui oserait assumer ce titre ? Soeur Martiale Benjamin Wu, ici présente, est bien plus forte que moi…” (NdT : et si tu fermais ta gueule avant de creuser ta tombe mec ? :D)

Même si la remontrance de Shi Qianshan était très modeste, il était si content de lui dans son coeur que ses chevilles enflaient ; il était sur un petit nuage.

‘Ce n’était vraiment pas une perte pour moi de vous instruire tout deux chaque jour. Au moment critique, vous m’avez donné de la face. Les mots « Numéro un parmi la jeune génération » ont révélé la vénération aveugle que me porte Chu Yang et prouve que mes attentes sont justes !’

‘Qui plus est, je sais exactement quand flatter Soeur Martial Benjamin Wu et montrer mon comportement héroïque, tout en rendant la beauté heureuse.’

Shi Qian Shan pouvait presque imaginer que Wu Qianqian ait commencé à tomber amoureuse de lui. Il ne voyait pas, dans son engouement, qu’elle s’était penchée pour panser rapidement les blessures de Li Jianyin et qu’elle avait l’air de plus en plus agacée.

« Cette histoire a pris des proportions inimaginables ! Je dois vite rentrer et dire à mon père ce qu’il se passe qu’il trouve une solution. Oooh ! Tout ça est à cause de Shi Qianshan ! Tu ne sais rien mais ça ne t’empêche pas de jouer les héros. C’est si agaçant ! Li Jianyin ne manquera pas d’exagérer les choses une fois rentré et il y aura certainement un conflit entre le Pic Bloquant les Nuages et le Jardin de Bambous Pourpres… »

« Ils disent d’Oncle Martial Benjamin Li que c’est une personne extrêmement fière qui n’aime pas dévoiler ses failles. Avec son fils battu à ce point par d’autres, comment pourrait-il le supporter ? Bon sang… »

« S’il n’y avait que Chu Yang, Oncle Martial Cadet Meng, une fois que je lui aurais raconté ce qu’il s’est passé, aurait certainement juste réprimander Li Jianyin pour garder la face d’Oncle Martial Cadet Meng et tout serait fini. Mais qui aurait pensé que Shi Qianshan, à peine arrivé, arriverait à rendre la situation irréversible en quelques phrases ?  De plus, le plus étrange est que Chu Yang est la cause de cet incident qui aurait pu n’avoir aucune conséquence… Tout ça est de la faute de Shi Qianshan qui a décidé d’intervenir héroïquement… Il était alors probable que Li Jianyin haïsse Shi Qianshan plus que Chu Yang… (NdT quel talent 😀 et PERSONNE ne le soupçonne. Observez le maître) Tu prétends être vif d’esprit et intelligent… Mais ça n’a rien à voir avec toi ! Qu’est-ce qui t’a fait intervenir ? »

“Huff… hack… hack… huff… huff…” Li Jianyin souffrait d’un souffle court mais souriait toujours : “Shi Qianshan, souviens-toi exactement de ce que tu viens de dire !”

“Soeur Martiale Aînée, allons-y !” Li Jianyin était robuste. C’était à peine croyable mais il se tenait à présent debout sur une jambe. Il lança un regard venimeux à Shi Qianshan et s’en alla férocement !

Contre toute attente, il n’accorda aucune attention à Chu Yang !

Il était le premier en tort de toute façon. Chu Yang n’avait pas de rapport avec ça… C’était à cause de son imprudence qu’il a marché dans un trou et s’est brisé la jambe… Il en était le seul responsable…

(NdT c’est Li Jianyin qui parle) ‘Parler de tout ça ne m’apporterait rien de bon… La meilleure chose à faire est de s’occuper de Chu Yang secrètement plus tard… Ce Shi Qianshan, par contre, hmmm… Si je ne peux pas le tuer, je ne m’appelle plus Li…’

Le développement de l’affaire rendit Wu Qianqian un peu confuse ; la personne impliquée n’a aucune blessure et la personne innocente était à présent celle sur laquelle reposait la plus grand responsabilité et ce n’était pas un mince fardeau…

“Je dois encore embêter Frère Martial Aîné Shi pour qu’il transmette à Oncle Martial Cadet Meng un message. Mon père veut l’inviter au Pic Rassemblant les Nuages à propos d’une certaine affaire.” Wu Qianqian réfléchit un moment,  décida qu’elle ne pourrait gérer davantage cet incident et fit immédiatement ses adieux..

“Soeur Martiale Benjamin Wu est trop poli. Notre maître s’entraîne actuellement en isolation. Quand il en sortira, je lui transmettrai le message pour vous.” Shi Qianshan s’inclina et dit galamment : “Soeur Martiale Benjamin est fragile, si vous prévoyez de porter Frère Martial Benjamin jusqu’à chez lui, ce sera fort difficile. Ou… Tan Tan, va aider à raccompagner ce Frère Martial Benjamin. Assure-toi qu’il arrive au Pic Bloquant les Nuages sain et sauf !”

“Oui Frère Martial Aîné !” Tan Tan obtempéra.

Très vite, Wu Qianqian fit ses adieux à Shi Qian Shan et à Chu Yang. Après un mot de remerciements à Shi Qianshan, elle fit demi-tour et s’en alla. De loin, on avait l’impression qu’elle priait pour une personne de « l’autre côté »… Comme si parler à Shi Qianshan revenait à parler à un mort.

Ce dernier regarda la silhouette des trois personnes disparaître au bout du chemin et ne put s’empêcher d’avoir un sourire satisfait. « Aujourd’hui, j’ai sans aucun doute fait grande impression auprès de Wu Qianqian ! »

Chu Yang de son côté faisait comme sous tout était normal mais ses yeux brillaient d’espièglerie. « Oh, tu as certainement laissée une impression sur elle mais laquelle… »

“Je suis vraiment reconnaissant envers Frère Martial Aîné pour ce qui s’est passé aujourd’hui.” dit sincèrement Chu Yang. “Sans toi, j’aurais vraiment été malchanceux.”

“Mais non.” dit Shi Qianshan par bravade. “Frère Martial Cadet Chu, quel était le nom de cette personne ? Le connais-tu ?”

Chu Yang dit : “Frère cadet ignore son nom.”

‘C’est maintenant que tu te souviens de demander son nom ? Il s’appelle Li Jianyin, est le fils unique de Second Oncle Martial Aîné Li Jinsong, un des princes pourris-gâtés de la Secte Au-Delà des Cieux. Mais je ne te le dirai pas !’

“Bah, ça n’a aucune importance si tu l’ignores.” Shi Qianshan fit un ‘humpf’ dédaigneux et dit de façon insolente : “Sa force était banale. Il ne doit pas être quelqu’un d’important, pas besoin de s’inquiéter à son sujet. Un type comme ça serait incapable de faire quoi que ce soit à qui que ce soit même s’il voulait se venger. Les autres frères martiaux aînés ne laisseront pas cet abruti me chercher des noises à moi, Shi Qianshan. Tu peux dormir tranquille, Frère Martial Cadet Chu.”

Chu Yang dit oui et le remercia copieusement

Tan Tan ne revint pas de sa course avant l’après-midi. Son corps était couvert de poussière et il semblait agité et effrayé. A son retour, Shi Qianshan chantonnait toujours en s’entraînant aux techniques d’épée dans la cour. Il imaginait son magnifique futur à chaque coup. Il bougeait doucement, plein d’énergie.

Chu Yang était alors assis en tailleur dans sa chambre, essayant de tirer avantage du temps à tenter d’augmenter sa culture. Avec la vraie force vient le droit de dire ce qui est vrai ou non ! Chu Yang n’allait absolument pas gâcher du temps qui pouvait être utilisé pour cultiver.

Tan Tan était revenu en courant ; il avait la tête trempée de sueur et après qu’il ait dit quelques phrases à Shi Qianshan, Chu Yang entendit un « ding ». C’était l’épée de Shi Qianshan qui était tombé de sa main. Juste après, il y eut un ‘plop.’ Ca, c’était Shi Qianshan qui était tombé au sol, le visage livide, comme si ce dernier n’avait plus une goutte de sang.

DNC Chapitre 12
DNC Chapitre 14

11 Commentaires

  1. nickylaboum

    mdr l’arogance peut etre dandereuse

    Répondre
  2. grenvious

    rip shi Qianshan est foutu

    Répondre
  3. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  4. Illmryn

    Merci

    Répondre
  5. Newkan

    Quand je disais qu’il ferait pas long feu celui la XD

    Répondre
  6. Zhexiel

    SA ou bien il vient d’apprendre que Wu le déteste…l’orgueil est un vilain défaut. XD

    PS:Merci pour le chapitre!

    Répondre
  7. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  8. Jayledingue

    Merci pour le chapitee

    Répondre
  9. Nana

    Merci:-D c’est une bonne surprise

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci

    Répondre
  11. Cece2000

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com