DNC Chapitre 23

DNC Chapitre 22
DNC Chapitre 24

Et voilà votre DNC du dimanche soir ! Décidément, plus je relis ce LN, plus je l’apprécie.

Ah, quel miracle des cieux…’ x)

 

 

Chapitre 23 – Arrières-pensées

 

Qu Ping était si en colère qu’il manqua de s’évanouir.

La force de mon adversaire était clairement inférieure à la mienne ! S’il était aussi fort que moi, alors ces trois dernières attaques m’auraient envoyé dans ma tombe. Il a clairement utilisé toute sa force dans ces trois coups mais je n’ai que des blessures superficielles.

Ca prouve qu’effectivement, sa force est bien inférieure à la mienne.

Malgré ça, j’ai souffert coup après coup. C’est quoi cette logique à la con ?

Qu Ping était furieux. L’ennemi allait même jusqu’à lui parler comme à un enfant pleurnichard ! Le fait qu’il était effectivement en train de pleurer l’embarrassa, l’énerva davantage encore plus, au point qu’il voulut mourir.

Il grogna et son épée fit un bruit sec ; il l’avait dégainé. Tout en faisant siffler l’épée dans le vent, Qu Ping attaqua immédiatement avec l’intention de tuer.

Liu Yunyan dit tout bas : “Ca craint !” Bien qu’il ne comprenne pas ce qui se passait, la témérité actuelle de Qu Ping ne représentait aucun danger pour Chu Yang et ses mouvements sophistiqués. Qui plus est, sa technique à l’épée le mettait dans une situation extrêmement dangereuse.

S’il n’avait pas dégainé son épée, son ennemi n’aurait eu aucune raison de faire de même et au pire, il aurait pris quelques coups de poings et pieds. Non seulement il était plus puissant que son adversaire mais en plus, quelques coups de poings et pieds n’auraient entraîné aucune blessure sérieuse pas plus que ça ne créerait de problèmes par la suite.

Mais à présent, il avait dégainé son épée, donnant à son opposant une raison de faire de même. Cet incident n’allait plus se limiter à des coups….

Une lueur métallique brilla ; l’épée semblait terriblement sombre, toute comme l’expression de Qu Ping. Son regard était meurtrier et il attaqua frénétiquement.

Une étincelle d’intention de tuer apparut dans les yeux de Chu Yang.

Même si tu es un sale type, tu as tabassé Shi Qianshan ; j’étais de très bonne humeur et ne voulait pas te blesser au départ mais à présent, tu veux me tuer ?

Tu demandes à mourir, toi !

Chu Yang continua de ne se servir que de ses mains. Il bougea constamment pour esquiver la pluie de coups d’épée.

L’épée de Qu Ping semblait être partout à la fois mais il ne put, encore une fois, effleurer Chu Yang. Son intention de tuer pénétra jusque dans ses os, grossissant…

Qu Ping rugit et bondit tout d’un coup ; son épée scintilla dans les airs et s’abattit rapidement en bas. <Technique d’Inversion de la Mer Céleste> !

C’était une des plus puissantes techniques meurtrières de la Secte Au-Delà des Cieux. Ce n’est qu’en entrant dans le rang de Guerrier Martial qu’on devient qualifié pour cultiver cette technique.

Chu Yang alla brutalement en avant au lieu de reculer, se faisant tout petit et restant proche du sol.

C’était là la faiblesse mortelle de cette technique : son premier mouvement demandant de sauter, elle laisse le bas exposé sur une grande superficie.

Quand Qu Ping eut juste fini d’exécuter sa technique, son adversaire n’était déjà plus en face de lui. Tout ses sens lui crièrent qu’il était en danger. Il eut à peine le temps de réfléchir qu’il entendit un bruit très faible venir de derrière lui.

Quel bruit était-ce ?

Alors qu’il ignorait toujours ce qui se passait derrière lui, la lueur d’une épée se mit soudainement à briller. Des gens criaient autour de lui.

Chu Yang n’avait pas sorti son épée tout le long mais à ce moment critique, il le fit !

Qu Ping en était encore à réfléchir quand il sentit soudaine une douleur dans son dos, suivie d’une autre juste après sur sa cuisse gauche, puis sa cuisse droite, ensuite son épaule gauche et enfin, la droite.

Qu Ping cria fort et tomba des airs droit au sol.

Le milieu de son dos, les deux épaules et les deux cuisses se mirent à saigner abondamment. A l’exception de son dos où la blessure étaient légères, les quatre autres endroits étaient percés de trous de part en part !

L’atmosphère de toute la cour devint lourde ! Tout le monde put reconnaître l’attaque qu’avait utilisé Chu Yang. C’était la <Technique d’Épée de Revers de la Fleur des Cinq Points> (NdT faut arrêter avec votre sens du nommage des techniques à la con…). Une technique de débutant tout à fait normale et ordinaire de la Secte Au-Delà des Cieux. Avec rien de spécial du tout. Elle était couramment utilisée pour renforcer le corps et créer ses fondations basiques. (NdT la musculature de base pour les arts martiaux quoi…)

Cependant, ses mouvements étaient extrêmement précis : quand Qu Ping sauta, sa position alors donnait l’impression qu’il y avait un millier de soldats se précipitant sur Chu Yang et ce dernier se déplaça immédiatement derrière lui sans regarder un instant en arrière. Il utilisa la <Technique d’Épée de Revers de la Fleur des Cinq Points> sans jeter un oeil en arrière, aussi facilement que s’il le faisait pour s’entraîner. Son épée atterrit sur chaque point de son corps comme si c’était une scène tirée du manuel !

La maîtrise de Chu Yang lui avait permit de voir les mouvements de Qu Ping avant même qu’il ne les fasse. Qui plus est, il était rapide, agile et avait dégainé son épée quasiment sans bruits. Qu Ping n’imagina pas une seconde que ce petit bruit était celui d’une épée tirée de son fourreau ; avec toute sa concentration fixée sur le devant, comment aurait-il pu s’attendre à ce qu’en un instant, son ennemi soit derrière lui ?

Qu Ping rugit farouchement, se retourna et, de désespoir, lança son épée. Il ne souhaitait alors plus gagner mais juste mourir avec son ennemi. Son épée sembla s’embraser, brilla soudainement, rata sa cible et vola droit dans la Forêt de Bambous Violets à la place.

Personne ne sut où vola l’épée. Cependant, Kong Jingfeng, qui se tenait confortablement dans la dite forêt à regarder le spectacle et qui méditait sur la <Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace> de Chu Yang, n’eut pas la moindre chance de réagir quand l’épée vola vers lui.

On n’entendit qu’un ‘pfiouuuuu’ quand l’épée transperça les vêtements de Kong Jingfeng et atterrit au sol, sous lui. Les yeux de Kong Jingfeng s’élargirent, sa bouche s’ouvrit en grand tandis qu’il regarda la lame de l’épée luisante sous lui. Ses yeux sortirent presque de leur orbite et son front dégoulina de sueur. En un instant, il sentit son dos trempé de sueur froide également…

L’épée atterrit entre ses jambes, ratant de moins de dix centimètres son engin. Il y avait même un trou dans le pantalon sous sa robe ! Sa chose s’était rétrécie en une boule mais il sentit quand-même l’air froid compressée entourant l’épée…

Le visage de Kong Jingfeng vira au blanc. Incapable de se contrôler, il dit à voix basse : “C’est… c’est une vraie bénédiction des cieux…” (NdT que l’épée l’ait raté, donc :p)

Le corps de Chu Yang se balança alors qu’il utilisait la <Technique du Mouvement du Nuage Neigeux Fugace> pour s’approcher rapidement de Qu Ping. Ensuite, un brouillard apparut dans sa main droite, amenant avec lui un air froid glacial. Cette main s’abattit en un instant sur le dos de Qu Ping.

‘Blam !’

Un puissant coup de la paume !

Ce mouvement réussi, il fit immédiatement demi-tour et s’écarta de sa victime de trois mètres.

Les trois spectateurs virent clairement l’air glacial sortir de la paume de la main de Chu Yang quand il frappa Qu Ping. Leurs pupilles s’écarquillèrent en même temps tandis que leur mâchoire manqua de se décrocher ; ils faillirent perdre le contrôle de leurs émotions et hurler.

‘Blow !’

Qu Ping vola dans les airs comme une balle en caoutchouc et s’écrasa ensuite au sol comme un morceau de viande. Il pleura misérablement en recroquevillant son corps, se tortillant au sol et dégoulinant de transpiration comme s’il avait pris un bain. Quand il était encore dans les airs, le sang volait n’importe où mais au moment où il atterrit, une couche de grive couvrit rapidement tout son corps. Ce qi froid et mystérieux scella les blessures de son corps et arrêta l’hémorragie.

Qu Ping se tordait comme un ver au sol et les autres eurent du mal à le regarder, avec son apparence tragique. Le groupe de Liu Yunyan resta stupéfait ; ils avaient l’impression de rêver. Personne n’aurait pu croire que Chu Yang aurait attaqué si cruellement.

Sa technique à l’épée avait pratiquement handicapé Qu Ping, sans même parler de sa technique à la paume !

Un sourire léger apparut sur les lèvres de Chu Yang. Il fut forcé d’utiliser son épée mais il avait utilisé la <Technique de Déplacement du Nuage Neigeux Fugace> ainsi que son coup de paume pour d’autres raisons. La technique de déplacement fut utilisée pour esquiver Qu Ping mais aussi pour secrètement la montrer aux spectateurs. Qui plus est, le coup de paume avec son givre visait… Le Terrain de la Congrégation des Sept Ombres !

<Coup de Paume du Saint Absolu des Sept Ombres> ! C’était la technique secrète de la Secte Au-Delà des Cieux, la technique la plus puissante !

La plus grande raison pour laquelle des génération des disciples voulurent entrer dans le Terrain de la Congrégation des Sept Ombres était pour y utiliser l’air extrêmement froid qui s’y trouver et cultiver cette technique !

Chu Yang n’avait pas utilisé le <Coup de Paume du Saint Absolu des Sept Ombres> à ce moment pour attaquer Qu Ping ; il avait déjà perdu toute capacité de se battre. Quel était le but alors ? De montrer aux observateurs silencieux que « J’ai déjà une longueur d’avance sur les autres ! »

Quant à comment il avait pu avoir cette longueur d’avance… Chu Yang croyait alors que Meng Chaoran allait couvrir ses arrières (NdT l’expression originale est : lui torcher le cul x) on la garde ?). Il en était absolument certain.

“Chu Yang, tu es vraiment cruel!” Liu Yunyan regarda le visage misérable de Qu Ping. Il plissa les yeux et tourna le regard sur Chu Yang. Grinçant des dents, il dit : “Tu oses te battre ainsi avec un de tes pairs.”

Chu Yang fit la moue et, quand il pencha son épée, une goutte de sang en tomba lentement. La pointe de son épée était tournée vers Shi Qianshan, toujours inconscient ; tout le monde se tut.

Qu Ping était un de ses pairs, un disciple comme lui et pas Shi Qianshan ? C’était eux qui avaient commencé tout ça en frappant ce dernier jusqu’à ce qu’il soit dans cet état. Avec cette preuve sous leur nez, de quel droit pouvaient-ils dire que Chu Yang était cruel.

Celui-ci rit froidement et dit : “Tout d’abord, vous êtes venu au Jardin des Bambous Violets causer des problèmes, sans permission des doyens. Ensuite, vous êtes ceux qui ont tabassé des gens dudit Jardin. Enfin… Nous nous sommes déjà mis d’accord sur le fait que j’allais vous faire une faveur en vous aidant un peu ; vous ne l’avez quand-même pas oublié, non ?”

Les aider… Leur faire une faveur?

On aurait dit, en regardant l’état discutable de Qu Ping, qu’il était déjà à moitié mort. Tout le groupe ne put s’empêcher de trembler. Il allait les aider… Comme ça ?!

DNC Chapitre 22
DNC Chapitre 24

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Conan

    Merci pour le chapitre!!! Chu Yang est pire que Nie Li, j’adore!!!!!!

    Répondre
  4. Loucyanna

    Merci pour le chapitre ^^

    Ps:L’expression d’origine n’est pas si mal x)

    Répondre
  5. Zhexiel

    Merci pour le chapitre.
    PS:Je préfère la tienne à celle d’origine,c’est mieux en lecture.^^
    PPS:À ce train là on va le surnommer  »le cruel » ou  »l’effroyable »…
    PPPS:lol,y’a un doyen qui à une chance divine…ou pas! 😉

    Répondre
  6. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre
  7. psycho

    ahahah XD j’adore de plus en plus Chu Yang 😀 Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. hamatora

    merci 🙂

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com