DMS : Chapitre 24 Bonus

DMS : Chapitre 23 Bonus
DMS : Chapitre 25 Bonus

Et on remercie fortement nos deux contributeurs à ce chapitre, Yves et Adrien !

Grâce à leur intervention inopinée, vous avez droit à la suite des festivités ! Encore et toujours plus de réjouissances !

Bonne lecture 🙂


 

Chapitre 24 – Une nouvelle façon de voir les choses (1)

 

— Et c’est ainsi que je me suis retrouvé ici. Oui, je compte le garder, quoi que tu en dises.

FeiLong était dubitatif. Je lui avais tout raconté du début à la fin et il ne m’avait pas interrompu une seule fois. Se tenant le menton, il pensait à ce qui m’était arrivé et aux perspectives d’avenir que tout ça pouvait m’apporter.

— Tu veux le garder, hein… Pourquoi pas.

Friderik le slime, toujours caché derrière mes jambes, s’avança légèrement en glissant et en ondulant.

— On pourrait peut-être me demander mon avis sur la question, non ?!

Il réalisa son erreur à peine sa phrase terminée. FeiLong lui lança un regard noir et rabaissant, un regard qui ne pouvait que signifier ‘Ouvre-la encore et je t’écrase’. Il le considérait définitivement comme un explorateur plus qu’un monstre ou qu’un bug et ne lui accordait donc pas le moindre respect.

— Ok, ok, j’ai rien dit…

Il recula et alla se placer à nouveau en sécurité derrière moi. Il ne se sentait absolument pas confiant face à un titan de niveau 117 triple gourmet gold, et je supposais qu’il avait raison.

Je décidai de rapidement prendre les devants pour fausser compagnie à notre architecte vétéran afin de rendre la situation un peu plus gérable et de pouvoir discuter avec mon nouvel animal de compagnie.

— Bon. J’ai vécu des trucs plutôt éprouvants. Je pense que je vais aller me reposer un peu. Je t’abandonne ici, mon ami, haha.

— Tu agis de manière bien étrange…

— Ce n’est rien, ce n’est rien ! Comme je te le dis, c’est la fatigue !

Sur ces mots et sans attendre de réponse, je me baissai pour attraper Friderik et me précipitai du mieux que je pus en direction de chez moi. Mon petit slime était bien calé entre mes deux charmes qui ballotaient sous ma tunique et il n’avait pas l’air de vouloir s’en plaindre. Il se mettait à fumer à nouveau, chaud comme la braise. Il fallait voir le bon côté des choses. Au moins, j’avais désormais un radiateur portatif pour les froides soirées d’hiver.

 

*

 

Assise sur mon lit, j’entrepris de discuter avec lui. Je ne savais toujours pas ce qu’il pensait vraiment de tout ça, ni s’il avait prévu autre chose pour l’avenir. Je lui fis tout d’abord savoir que j’adorerais qu’il devienne mon animal de compagnie, pour de vrai, officiellement, ce à quoi il ne répondit rien ; il se contenta de me regarder, coi. Et je pouvais le comprendre. Il venait de passer du statut d’explorateur à celui de toutou à sa mémère. Personnellement, j’aurais eu du mal à l’accepter, et je trouvais qu’il réagissais drôlement bien.

— Mais tu sais, j’aimerais vraiment savoir ce qui anime les explorateurs, connaître leur monde. Je pense que ça ne peut que m’être utile. Ah, c’est vrai ! Pourquoi est-ce que tu m’as insultée d’entrée de jeu en me voyant ? On ne se connait pas ! Simplement parce que j’ai bâti un donjon ?

Il ouvrit ses petits yeux habituellement plissés, montrant à quel point il était surpris par ma question soudaine.

— …Pardon ? Tu te moques de moi ?

Je haussai les épaules.

— Pas du tout. Je pose la question parce que je veux savoir, vraiment.

Il prit un air de slime plus sérieux et me répondit calmement.

— On est bien d’accord que tu es une architecte de donjon ? Et que tu fais apparaître des donjons ?

Je hochai la tête.

— Oui, oui. En effet.

— Et on est également d’accord sur le fait que tu le fais pour accumuler des crédits astraux ?

— Tout à fait. Pour devenir une déesse.

— Et pour récupérer des crédits astraux, tu dois tuer des explorateurs ?

— Ben, oui. C’est comme ça que ça marche.

Il me regarda d’un air fier.

— Et voilà. Tu passes ton temps à faire combattre des monstres alors que toi, tu restes bien au chaud en sécurité, alors que nous… Nous, on doit risquer notre vie au quotidien ! Ce n’est pas lâche, ça, peut-être ?!

— …

Il attendait une réponse, apparemment.

— Je n’ai pas choisi les règles. Je fais les choses comme elles fonctionnent, tu sais.

— …

Attendait-il une autre réponse ?

— Si je pouvais éviter de tuer pour gagner des crédits, je le ferais. Mais je ne compte pas rester bloquée là pour l’éternité parce que je refuse de faire ce qui doit être fait.

— …Je vois.

— Ah ? Te convaincre était si simple ?

— Simple ? Je comprends que tu n’es pas responsable de ton comportement abject. Rien de plus. Je… Je ne savais pas qu’on obligeait les architectes à faire ce qu’ils font. Tout ça me paraissait tellement… sadique de leur part.

Il avait une façon de penser qui m’échappait un peu, mais peu m’importait au final. Je m’apprêtais à hausser les épaules lorsqu’il reprit la parole.

— De toute façon, je n’ai pas trop le choix, on dirait. Je suis bloqué ici parce que je suis lié à toi. Et tu sais quoi ? Peut-être…

— Peut-être… ?

— Peut-être que le monde des architectes est moins maléfique que ce que je pensais. Si tout le monde se contente de suivre les règles sans pouvoir les changer, n’est-ce pas le créateur de tout ce système, le responsable ?

Là, j’étais parfaitement d’accord. Bon, je n’allais pas non plus lui dire que ça me faisait plaisir de tuer des explorateurs, il aurait pu assez mal le prendre. Et je voulais qu’il m’apprécie et accepte de rester avec moi.

— Alors, que vas-tu décider ? Tu restes à mes côtés ?

Je lui posai la question, des étoiles dans les yeux. Il n’avait pas l’air de vouloir répondre, ou en tout cas pas ce que je désirais comme réponse. Aussi pris-je les devants, commençant à cerner ses points faibles.

— Alleeeeeez, reste avec moi~

Je m’étais penchée vers lui au-dessus du lit et je commençais à me frotter à lui. Je ne sais pas s’il était pervers à l’origine et s’il adorait se frotter à ma poitrine ou si son instinct de slime l’attirait vers ces deux boules molles et douces, mais il les aimait particulièrement et j’avais déjà appris à en profiter.

— …♥

Il était vraiment facile à cerner et à manipuler ! C’était fou.

— …Bon. Peut-être pour un petit bout de temps. Mais dès que je peux rentrer chez moi et quitter ce corps, ne t’attends pas à un au revoir !

— …D’accord, ok.

— …Je le fais parce que je n’ai pas le choix ! Parce que c’est plus simple pour moi !

— …D’accord.

— Je reste avec toi parce que je ne sais pas ce qui m’arriverait si je sortais tout seul dans ce monde de fous !

— …D’accord.

— …Et puis continue à bouger comme ça contre moi.

J’aurais eu du mal à l’entendre si je n’avais pas été tout près de lui. Il avait vraiment un esprit simple, et c’était pour le mieux. Mais maintenant qu’il avait accepté de rester avec moi, il y avait des choses que je voulais savoir.

— J’ai des questions à te poser. Tu veux bien m’éclairer ?

— …Hmm, hmm… Hein ? Oh, ah, oui. Demande toujours. Et ne t’arrête pas, hein.

Tout en continuant à lui faire ce petit plaisir, je repris.

— De quel niveau es-tu ? Et de quelle classe ? Comment fonctionne le système des classes, compétences, capacités ? En fait, dis-moi tout ce qui pourrait me servir pour construire des donjons parfaits.

— …

Prenant un air chaud et aguicheur, je plaçai mes mains sur les côtés de ma poitrine pour la pousser encore un peu plus vers lui.

— Bon, d’accord ! Mais c’est bien parce que j’apprécie que tu t’intéresses à notre style de vie et pas qu’à tes fichus donjons !

Oui, oui, bien sûr. Ce n’est pas ce que la vapeur qui sort de ton corps me dit, mon p’tit gars.

— Je m’appelle Friderik Ulfrson. Je suis né sur Terre, je suis un Northmann, ce que les Européens appellent communément Vikings. Je suis mort pendant un raid dans le royaume de Bretagne, et alors que je pensais être accueilli par Odin à sa table au Valhalla, je me suis retrouvé sur une planète inconnue. On m’a raconté tout ce que je devais savoir sur les donjons, et me voilà.

— Attends.

Plusieurs choses étaient étranges dans son explication.

— Quel est ton niveau ?

— Je suis de niveau 5. D’ailleurs, j’ai conservé mon niveau même après ton… erreur.

— Tu es un Viking ? Mais l’âge des Vikings… C’était il y a au moins 1500 ans. Comment peux-tu n’être que de niveau 5 ?

— Pardon ?

Il était sincèrement choqué.

— Il y a 1500 ans ? Ha ha ha ! Non ! Je suis mort il y a quatre mois à peine !

Je ne désirais pas pousser la conversation plus loin de ce côté-là, mais il semblait que j’avais encore des choses à apprendre et à découvrir concernant ce système de réincarnation. Était-il capable de se jouer des règles du temps autant que celle de l’espace ? Choisissait-il des personnes d’une époque aléatoire, pour les envoyer ici, ce jour ? Je ne pouvais pas en apprendre d’avantage, aussi l’incitai-je à continuer.

— Bref. Laisse tomber. Et donc, quelle est ta classe ?

Il fut fier de lui à ce moment.

— J’ai commencé en tant que combattant de base. Au niveau 5, on m’a donné le choix de ma première évolution de classe, et je suis devenu Fine Lame.

— Fine Lame ? Evolution de classe ?

— Oui. Il n’existe que 5 classes de base, qu’on possède entre le niveau 1 et 4. Au niveau 5, on nous force à choisir une classe plus spécialisée. Un larron peut devenir assassin, chasseur ou ombre par exemple. Un combattant peut devenir guerrier, paladin, fine lame ou berserker, entre autre. C’est pareil pour les mages, les devins également. Enfin, bref.

— Ok, ok. C’est bon. Je vois. Parle-moi d’autre chose. Dis-moi… Est-ce que les gobelins de mon donjon sont vraiment si forts que ça ?

Il prit le temps de réfléchir quelques secondes avant de répondre franchement.

— Oui. Tout le monde dit que les gobelins ne sont pas des monstres que l’on trouve dans les donjons de niveau 1 à 5. Les explorateurs plus anciens disent ne les voir que dans les donjons supérieurs au niveau 10, voire 15, d’habitude. Et ceux qui reviennent de ton donjon le confirment : ce sont des sales bêtes, bien plus vicieuses et coriaces que les tomtes que nous sommes supposés affronter à bas niveau.

Je me mis à me masser les tempes. Tout était tellement lié… Ici, on s’attendait à ce que je construise des donjons peuplés uniquement de tomtes pour mes premiers niveaux. Puis, les explorateurs savaient que les donjons de bas niveau étaient habituellement peuplés de tomtes. J’avais l’impression que ça ressemblait à une routine qui existait depuis la nuit des temps et que je venais de briser, simplement parce que je n’avais pas écouté ce qu’on me disait, que je n’en avais fait qu’à ma tête et que j’avais eu de la chance de pouvoir tuer un gobelin au moment crucial, tout s’était donc joué à quelques secondes. Une série d’évènements terminée par une coïncidence, je n’aurais pas pu le faire si j’avais essayé..

Je comprenais maintenant bien mieux pourquoi les explorateurs perdaient la vie aussi facilement dans mon donjon, me donnant des crédits plus vite que de raison.

J’aurais pu penser que ça allait cesser sous peu, lorsque j’allais rattraper le niveau ‘normal’ des gobelins, mais même si c’était le cas, j’avais alors accès à des monstres de niveau bien plus élevé parce que j’allais vite en besogne. Si je me débrouillais bien, je pouvais continuer ainsi ; il ne fallait juste pas que je perde le rythme.

— Par contre, …Oh, merde. Je ne sais pas si je devrais… Je trahis un peu mon camp, là… Ah ! Tant pis !

— Qu’est-ce que tu dis ?

— …Je vais t’expliquer comment gérer tes monstres afin de pousser au maximum leur potentiel d’emmerdement des explorateurs.

— Vraiment ?

Je ne m’attendais pas à ce qu’il me propose ça de lui-même. À vrai dire, il fallait avouer que je n’avais même pas pensé qu’il accepterait de m’offrir ce genre de conseil.

— Ouais. Tant que je peux continuer à profi… non, à me blottir contre toi le plus souvent possible, je te dois bien ça.

Exauçant à nouveau son souhait à peine masqué, je lui adressai un large sourire.

— Ben voyons. Tu as de la chance d’être adorable.

— …Tout ce que tu veux… 

 

*

 

Un peu plus tard, alors que nous discutions stratégie de combat et invocation de monstres, nous finîmes par aborder un sujet particulier.

— Un piège légendaire ? Cette Fontaine des Vœux ?

— Oui. Elle ne fait que prendre, elle ne redonne jamais. D’ailleurs, tout ce qui y est jeté termine entre mes mains.

— Oh… Incroyable. Mais tu sais, les explorateurs vont rapidement se rendre compte de la supercherie. Je pense que ça ne fonctionnera pas longtemps.

— Je m’en doute. Mais je compte bien optimiser la chose, plus tard. Je ne sais pas encore comment, mais ça viendra.

Mais autre chose l’intéressait.

— Et tu dis que ce qui y est jeté finit dans ta poche ?

— Exactement. Regarde-moi ça… Une potion, des épées, une dague… Que de la camelote. Bon, la potion pourrait être utile. Le reste, je n’ose même pas aller essayer de le vendre. J’aurais honte.

Friderik tournait autour des armes sur le lit, intéressé au possible.

— Friderik ?

— …

Il était concentré sur les objets et ne répondit pas.

— Eh. Qu’est-ce qu’il y a ?

Je le tapotai un peu, ce qui le fit vibrer. Il tourna alors la tête vers moi, et de ses deux yeux plissés sortit une étincelle d’intérêt profond.

— Je viens d’obtenir une quête passive. Héhé. Finalement, peut-être que ce corps n’est pas si vilain que ça. Je pourrais en profiter.

— Une quête passive ?

— Oui. Une quête sans but, sans fin, et permanente. Elles sont extrêmement rares, tu sais ! On raconte qu’il en apparait une toutes les 20.000 quêtes, au moins ! Elles n’apparaissent que lors d’évènement spécifiques et très, très particuliers. Je pense que ma transformation en monstre en est un…

— Ouah ! Et quelle est donc cette fameuse quête ?

Il fit une chose que je ne connaissais pas jusqu’alors. Il s’approcha de moi et me toucha la main. Je vis instantanément ce que son esprit me partageait comme si les informations résidaient dans ma propre tête.

[Evolution Gélatineuse – Quête Passive]

[Premier slime intelligent de l’Histoire, vous êtes à même de réfléchir et d’utiliser les compétences de votre corps de façon utile et pertinente. Afin de progresser vers les échelons du règne monstrueux, faites ce que les autres Slimes ne peuvent faire : absorbez des matériaux d’évolution de manière réfléchie, afin de progresser dans la bonne direction ! Objets, cadavres et magie, vous pouvez tout avaler, alors qu’allez-vous devenir ?]

[Objectif de quête : Evoluez selon vos choix.]

[Récompense de quête : -]

— …Incroyable…

Tandis que je m’extasiais sur les infinies possibilités d’une telle quête, Friderik était déjà en train de dévorer les objets éparpillés sur le lit, sans me demander mon avis.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

DMS : Chapitre 23 Bonus
DMS : Chapitre 25 Bonus

14 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    Merci Raka grand maître des naines rouge

    Répondre
  2. Gunts92Gunts92

    Cette relation me semble pas correct rendez moi ma démonté innocente lol

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Elle a jamais été innocente :,)

      Répondre
    2. DaguaDagua

      Je ne vois pas vraiment à quel moment elle a été innocente mais bon 🙂

      Répondre
      1. Kirito

        +1

        Répondre
  3. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. gutsguts

    merci pour le chapitre et bon reveillon

    Répondre
  5. Shirosuu

    Chapitre très intéressant, merci !

    Répondre
  6. Cailloux

    Merci raka pour cette super histoire, j’accroche vraiment avec le monde que tu crée !
    Bon réveillon à tous !

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Ho ! Qu’est-ce que j’aime cette quête.

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.
    Je suis fan à fond de ton travail

    Répondre
  9. Zlipy

    A quand l’absorbtion d’acide et d’aphrodisiaque ?

    Répondre
  10. alaundo

    Merci pour les dons et le chapitre Raka. Bon réveillon à vous tous .

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com