ICDS - Chapitre 165

ICDS - Chapitre 164
ICDS - Chapitre 166

Bon bah j’ai posté le Rebirth du jour en me disant « c’est bon, j’ai le ICDS de demain » et là, je vois qu’un don est tombé pour le chapitre bonus. Comme je ne suis pas pingre, je vous le met aujourd’hui quand même 😉

Bonne lecture =p

 

 

Chapitre 165 - Double Crise (1)

Lorsque nous étions sortis du donjon, les Gardiens nous avaient acclamés si fort qu’on aurait cru entendre le tonnerre. Cette fois, j’avais vraiment l’impression d’avoir été bienvenue. Le premier ministre Russe s’était précipité à notre rencontre dès qu’il avait entendu que le donjon avait disparu.

Bien sûr, dès qu’il avait vu Ina dans les bras de Hwaya, il s’était figé. Le voyant trembler, j’avais fait un clin d’œil avant de parler.

« En échange de l’éradication du Portail de Rang SS de Russie, la requête de Revival est d’accepter la renonciation officiel du titre de citoyenne russe d’Illina Alexandrovna Mikhalova. Elle a déjà demandé à être naturalisée Coréenne. »

Il n’y avait, bien entendu, qu’une seule réponse d’acceptable. J’avais mis tellement d’efforts à apprendre par cœur le nom d’Ina que j’aurais arraché la tête du premier ministre avec une pichenette s’il avait refusé.

Nous nous étions séparés de Laz Michel sur de bons termes, et bien que Sharana ne soit pas en faute à proprement parler, elle s’était matérialisée pour s’excuser sincèrement. Avant qu’il ne prenne son vol pour la France, il m’avait dit.

« C’était réellement une expérience impressionnante. Une armure géante qui peut parler, un élémentaire, et un monde différent… Tu en sais plus à ce sujet, n’est-ce pas ? »

« Oui. J’ai le sentiment que je vais devoir t’expliquer tout ça dans les prochains jours, et que j’aurais aussi besoin de ton aide. »

« J’ai pu voir de mes propres yeux la raison d’être de ton organisation, donc je ne douterais pas de tes paroles. J’espère que ce jour viendra rapidement. La situation a l’air bien plus sérieuse qu’elle n’y parait. »

« Ravi de te l’entendre dire. »

Après lui avoir dit au revoir, nous étions rentrés chez nous immédiatement. Sumire était retournée au Japon, Shuna était retourné dans le hall de guilde, Ye-Eun avait fini par rentrer chez elle après avoir tourné autour de moi un moment en me regardant, et Walker était retourné dans sa nouvelle maison, qui était à côté de la nôtre.

Puis, un problème s’était soulevé.

« Papa, tu ne vis pas avec Maman ? »

« Uh, mm… »

Oui, nous ne savions pas trop quoi faire avec Ina.

Au début, je pensais que ça serait facile puisque Hwaya avait dit qu’elle s’occuperait d’elle.

« Je vais la prendre avec moi. Ma maison est trop grande pour juste ma mère et moi. Et je pense qu’elle aimera beaucoup Ina. »

« Ça ira ? Ta mère est une personne ordinaire, non ? »

« M-Ma mère… Kuhum. B-Bien sûr, de toute façon, j’ai promis à Ina. »

« C’est…vrai. »

C’était la promesse que nous avions faite.

Tout d’abord, nous ferions d’Ina une Exploratrice du Premier donjon. Je m’en étais occupé avec mes droits d’invitation.

Deuxièmement, Ina devrait rapidement atteindre le 21ème étage afin de pouvoir se rendre dans la Zone Résidentielle. Avec sa puissance, ça ne prendrait pas longtemps.

Troisièmement, nous l’inviterions au hall de guilde. Elle pourrait ainsi rester avec Maman (Hwaya) et Papa (moi) lorsqu’elle serait sur Terre et dans le hall de guilde ou le donjon le reste du temps.

La troisième clause était particulièrement importante. Sans moi ou Hwaya, Ina serait traitée comme une Manieuse de Talents dangereuse. Pour l’aider à vivre une vie d’enfant normale, nous étions donc obligés de nous y tenir. Cela dit, la définition de vie ‘normale’ ne comprenait sans doute pas le fait de se rendre dans le donjon pour tuer des monstres.

« De plus, si quelque chose arrive, je pourrais rapidement rentrer donc ça ira. Avec ma puissance, je peux sauver des gens du moment que j’arrive à temps. »

Hwaya avait parlé avec un visage cramoisi tout en tenant Ina dans ses bras. A ce moment-là, Ina avait attrapé ma manche (comme je n’avais pas mon armure, c’était réellement ma manche cette fois-ci).

« Et toi Papa ? »

« …Hm ? »

« Tu viens avec nous aussi, hein ? »

Nous étions restés pantois un moment. Je n’étais pas certain de pouvoir lui expliquer facilement. Cependant, elle avait réussi à capter l’atmosphère autour de nous et avait demandé.

« Vous divorcez ? »

« Nous n’avons jamais été marié pour commencer, Ina ! »

Du fait de sa soif d’affection, elle n’hésitait pas à se livrer entièrement et réussissait  à nous convaincre de la gâter plus que de raison. C’était pour cette raison qu’elle paraissait plus jeune qu’elle ne l’était réellement, mais ce n’était pas pour ça qu’elle n’était pas capable de ne pas comprendre un raisonnement d’adulte. Elle se devait de savoir que Hwaya et moi n’étions pas mariés, et que nous n’étions même pas un couple.

Mais même ainsi, je lui avais expliqué la situation et elle avait gonflé les joues en disant.

« Mais vous êtes des âmes sœurs. »

« Où est-ce que tu as entendu cette expression ? »

« Maman me l’a app-. »

Alors qu’elle était sur le point de répondre, Hwaya lui avait couvert la bouche avec sa main tout en serrant encore plus fort dans ses bras, un rire gêné sortant de ses lèvres.

« Ina, Maman t’as parlé du hall de guilde, non ? Tu pourras voir Papa là-bas. »

« Vous ne vivez pas ensemble ? »

« Ina, tu ne dois pas être têtue concernant ce point. »

« …Okay. »

Elle avait hoché la tête sans grande conviction. Puis, elle m’avait fait un bisou sur la joue en me faisant promettre de venir la voir tous les jours.

« Mm, j’essaierais de venir te voir aussi souvent que possible, Ina. Mais je ne pourrais pas être là tous les jours non plus. »

L’Au-Delà n’était pas un endroit qui pouvait être traversé rapidement. Même lorsque je lui avais expliqué cela, elle avait commencé à bouder. Les enfants étaient vraiment difficiles à vivre.

Avant de retourner à notre routine, j’avais rassemblé tous les membres de la guilde. Nous avions alors tenu des funérailles pour Pesina au Repos des Anges. Ces funérailles étaient une cérémonie spéciale pour les élémentalistes, et Sharana y avait assisté dans sa forme matérialisée.

Cette cérémonie n’était réalisable que lorsqu’un autre élémentaliste était présent. Durant ces funérailles, des élémentaires se rassembleraient dans le corps de l’élémentaliste décédé afin de sublimer le mana persistant dans les tissus. Le corps finirait alors par se dissiper naturellement. Le mythe voulait qu’un élémentaliste qui quittait ce monde en suivant ce rituel pourrait se réincarner en élémentaire.

Comme ce rituel consumait beaucoup de mana de la part de l’élémentaliste performant la cérémonie, ce n’était pas une technique viable durant un combat pour se débarrasser du mana d’un ennemi. Il était de toute façon rare de trouver un élémentaliste pour diriger cette cérémonie pour un autre, cette classe n’était pas très répandue, et en plus, la plupart des élémentalistes détestaient que d’autres personnes assistent à la cérémonie. De ce fait, c’était un spectacle rare.

Elle n’en restait cependant pas moins magnifique, et pouvait même être considérée comme les plus belles funérailles du genre humain.

« Élémentaires, illuminé le chemin pour votre amie. »

[Une élémentaliste elfe !]

[Pauvre fille, elle ne pouvait pas se reposer pendant tout ce temps.]

[Le Prince à dit qu’il fallait l’aider.]

[C’est la première fois que je fais ça !]

D’innombrables élémentaires colorés s’étaient rassemblés dans le corps de Pesina. Durant le processus de récolte de mana, ils émettaient un éclat lumineux qui était visible, même pour ceux ne pouvait pas les voir à l’œil nu. On aurait dit qu’un arc-en-ciel sortait du corps de Pesina.

« Magnifique… ! »

« Mon dieu. »

« Hm. »

« Incroyable, penser que Kang Shin pourrait être à l’origine de quelque chose d’aussi beau. »

Excepté Walker, tous les autres membres de Revival avaient regardé en silence ce spectacle enchanteur. Ça aurait été bien de pouvoir tenir des funérailles similaires pour les Manieurs de Talents tombés dans le Donjon Evènementiel. Mais comme leurs corps avait disparus à la disparition du donjon, ce n’était pas possible.

Plus le temps passé et plus la lumière devenait intense. Finalement, elle avait atteint son apogée et avait commencé à diminuer en se concentrant dans un point focal. Lorsque les élémentaires avaient fini de récolter le mana persistant dans son corps, celui-ci avait disparu, s’évaporant dans les airs sous forme de particules de lumières.

[Adieu, Pesina. Nous avons vraiment passé de bons moments ensemble.]

Sharana avait parlé avec une voie joyeuse tout en créant une brise afin d’éparpiller les particules. Je n’avais pas pu m’empêcher de lui demander.

« Est-ce que Pesina sera réincarné en élémentaire ? »

[Oui. Comme nous avons même pu officier des funérailles d’élémentalistes, j’en suis persuadée. J’aimerais la rencontrer de nouveau un jour…]

Elle avait murmuré dans un soupir, avant de s’incliner devant moi.

[Merci, Maître. Je ne pensais pas que vous connaissiez aussi le rituel de funérailles.]

« Ces connaissances viennent naturellement avec la profession. Cela dit, je ne sais pas réellement comment je le connaissais. »

J’avais souri avec amertume tout en regardant les autres membres du groupe.

« Merci d’être tous venus. Allons nous remplir la panse avec un bon sashimi de thon avant de continuer l’exploration du donjon ! »

Je voulais le finir rapidement. Le thon fondant… Peu importait les quantités ingurgitées, il en restait toujours ! Hwaya et moi en mangions dès que l’occasion se présentait, mais on n’en voyait pas le bout. J’avais même envisagé de faire don d’une partie au Jardin des Fées.

Alors que tous les autres s’étaient mis en route, une personne était restée à la traîne. C’était Ludia. Lorsque je m’étais approché d’elle, elle s’était redressée en me regardant et avait demandé.

« Shin, quel était le nom que tu as utilisé pour l’elfe élémentaliste ? »

« Pesina. Pourquoi ? »

J’avais penché la tête en mettant la main sur son épaule. Elle avait été légèrement surprise avant de devenir pâle. Puis elle avait dit.

« Shin, Pesina est le nom du légendaire Héros qui a combattu les Démons sur le continent de Luka il y a 50 ans… »

Après avoir entendu ça, je m’étais précipité chez Loretta. Comme je lui avais dit que je serais absent un moment, elle était temporairement retournée au Jardin des Fées. C’était donc là que je m’étais rendu.

« Loretta ! »

Lorsque j’avais ouvert la porte de sa cabane, je l’avais vu avec Lin en train de boire le thé, ainsi qu’une belle femme qui était assise à côté de Lin. Lorsque Loretta m’avait aperçue, elle avait jeté la tasse qu’elle tenait (la femme en face d’elle l’avait rattrapée avec de la magie) et avait sauté sur moi.

« Aaaaah, Shin ! Je voulais tellement te voi… J-Je veux dire ! Il t’en a fallu du temps, idiot ! »

« Je voulais te voir aussi, mais il y a quelque chose de plus important dont nous devons parler. »

« Tu fais encore l’indifférent comme si ce n’était pas important ! Traiter mes sentiments comme si de rien n’ét… Attends, tu as dit que tu voulais me voir, toi aussi ? Héhéhé… »

Son expression était rapidement passée de l’indignation à un sourire étincelant. Bien qu’elle ait eu l’air un peu stupide, ça restait mignon. Cependant, je n’avais pas le temps pour ça.

« Wow… C’est donc le petit-ami de Loretta ? »

« Eh bien, ouais. Il est un peu idiot, mais il attiré étrangement les femmes. Fais bien attention. »

« Donc, il est comme toi, Lin. »

« Tu oses te moquer d’un draconien ? Quelle audace. Bien, suis-moi, je te montrerais ma rage. »

Je pouvais entendre Lin et la femme discuter, mais je les avais ignorés en retirant Loretta de mon torse sur lequel elle se frottait comme si elle voulait y faire un trou.

« Loretta, tu sais que je suis parti pour détruire des Donjons Évènementiels, n’est-ce pas ? »

« Oui, tu me l’as dit. Tu es devenu tellement fort, tu ne devrais pas faire autant confiance en tes statistiques. Ce qui importe le plus ce sont les niveaux. Peu importe à quel point tes stats sont impressionnantes, si ton niveau est trop bas face à un ennemi, la ligue de ton âme sera fondamentalement pâle en comparaison. »

« Tu pourras m’en dire plus sur ça plus tard. Il y a quelque chose que je dois te demander.

« Qu’est-ce que c’est ? »

Elle semblait avoir remarqué à quel point j’étais sérieux. Je lui avait alors expliqué ce qui s’était passé. La rencontre avec Pesina, et ma nouvelle partenaire, Sharana, et le fait qu’elles venaient toutes les deux de Luka.

« Est-ce que l’Armée des Démons qui a attaqué le continent de Luka attaque aussi la Terre ? Loretta, est-ce que c’est possible ? L’Armée des Démons vient juste de conquérir le continent de Luka. Comment auraient-ils pu commencer à envahir la Terre il y a 2 ans ? Est-ce qu’il s’agit de deux armées différentes ? Où bien y-at’il une boucle temporelle dont j’ignorerais l’existence ? »

« N-Non, aucune de ces théorie n’est vraie. »

Elle avait secoué la tête et ses lèvres tremblaient.

« Oh, s’il te plaît, je ne peux… »

« Loretta. »

« Ils ne sont pas l’ennemi de la Terre. J’en suis certaine car seuls des mondes ayant perdus leur pouvoir peuvent envahir d’autres mondes… »

« … »

Je venais d’entendre un secret absurde. Est-ce que ça voulait dire que les ennemis de la Terre étaient aussi des résidents d’un autre monde ? Envahissaient-ils les mondes pour voler leur pouvoir ? Comment avaient-ils perdus leur pouvoir pour commencer ?!

Non, je pourrai m’occuper de ce mystère plus tard. La chose la plus importante était… !

« Dans ce cas, pourquoi un donjon sur Terre avait un Boss qui servait le Seigneur Démon ? »

« N’est-ce pas évident, gamin ? Ils ne peuvent pas créer de chemin eux-mêmes, mais ils peuvent emprunter le chemin qui a déjà était créé. »

Lin avait répondu à la place de Loretta, qui avait perdu ses mots. Ses yeux étaient emplis d’une lueur glaciale.

« Ton monde est actuellement attaqué par deux forces. Bien que ce soit rare, ce n’est pas la première fois que ça arrive. Une fois qu’ils ont gouté au pouvoir d’un monde, certains en deviennent friands et tournent leur attention vers d’autres mondes. Même s’ils ont réussi à sauver leur monde, ils cherchent à obtenir plus de pouvoir. C’est à ce genre de personne que tu as affaire. »

Il avait continué avec une voix légèrement tremblante.

« On appelle ça une Double Crise. Pour le dire plus simplement, tu es baisé. »

 

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 164
ICDS - Chapitre 166

16 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. dacastar

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Mehlroth

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre
    ps:il est sympa quand même lin ^^

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. reds

    je pensais que la double crise serai ludia versus hwaya mais finalement l’auteur me la mise comme pour shin.

    Répondre
  12. Sunchaine

    Merci pour ce chapitre
    Putain, une double crise. On est foutu.
    Qui aurait cru que la sage réceptionniste du début devienne comme ça ?

    Répondre
  13. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. flo

    Bonjour à tous je suis nouveau sur le site j’ai lu tous le ln en 2j^^ et il est vraiment bien merci 🙂
    je lis aussi rebirth le lisant avant sur empire des novels je suis content de voir quelqu’un le reprendre, petite question vite fait dessus il y a combien de chapitre au total ?

    pour finir sur le chap si je comprend bien et en faisant simple il y a plusieurs » armées » et la terre se fait attaquer par 2 d’entres eux mais le seigneur démon de luka (donc celui de ludia) n’est pas impliqué. c’est aussi pour cela que les boss on différent type de phrases du genre « on vous tueras on est venu pour vous tuer » et la mante religieuse qui se demandait ce qu’elle foutait la. ( 2 types d’armée)

    en tous cas merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  15. sai1905

    la derniere phrase, je m’y attendais tellement pas, c’est juste magnifique^^

    Répondre
  16. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com