ICDS – Chapitre 221

ICDS - Chapitre 220
ICDS - Chapitre 222

 

 

 

Chapitre 221 : Suzerain (1)

Les 17 membres de Revival, accompagnés de Lotte, Plene et Licorice, pour un total de 20 personnes, s’étaient alors retrouvés dans l’avion privé de Hwaya. Comme l’unité de combat des succubes se trouvait déjà aux Philippines, nous n’avions pas besoin d’être plus à bord. Pour info, Walker était le pilote, étant apparemment très doué dans plusieurs domaines.

Parmi les membres, l’humeur globale n’était pas en parfaite harmonie. En particulier, comme je ne leur avait pas accordé suffisamment d’attention, les monstres ne s’entendaient pas bien.

« Espèce de chauve-souris vulgaire, descends des genoux du Héros. »

« Es-tu stupide car tu as une cervelle d’oiseau ? C’est l’endroit auquel j’appartiens. Les genoux de mon Cher Mari. Arrête de piailler constamment et va te cacher à l’arrière. Tes écailles dérangent ma vue. »

« Je veux aussi être à côté de Shin… »

Comme Plene était la plus faible magiquement et physiquement, elle avait le moins d’impact dans la conversation, pendant que Lotte et Licorice se livraient une violente bataille psychologique. Techniquement parlant, Lotte était plus faible que Licorice. Mais elle était plus puissante qu’elle si on prenait un point de vue purement physique.

Bien sûr, je n’étais pas très heureux face à ces scènes de ménage. Le fait qu’elles se battaient pour moi était encore plus gênant. Les autres filles me donnaient déjà un mal de tête constant, et maintenant j’avais des monstres qui rejoignaient la mêlée !

Alors que j’étais sur le point de dire quelque chose, une fine couche de glace s’était formé autour de Licorice, toujours juchée sur mes genoux.

« Kyaaaaak ! Qu’est-ce que c’est ? »

« Les genoux de Papa sont à moi. »

Ina avait donné une petite impulsion à Licorice qui avait les fesses glissantes du fait de la glace, et quand celle-ci était tombée, elle avait pris sa place sur mes genoux. J’avais écarquillé les yeux en voyant ça.

« Ina ! Tu peux contrôler ta magie de glace maintenant ! »

« Un petit peu. J’ai bien fait, Papa ? »

« Ouais, ouais. Excellent travail. »

« Kuk, Cher Mari m’a abandonné… »

« Ça t’apprendra, rongeur volant. »

« Casse toi, toi ! Et toi aussi, yeux de merlan. »

Ma fille… Ma fille était en train d’établir des règles de vie pour mes compagnons ! Touché par la capacité d’Ina à chasser les monstres, je l’avais serré dans mes bras, ce qui lui avait fait émettre des petits bruits mignons.

Ah, bien évidemment, Yua était assise à la fenêtre juste à côté de moi.

« Je me demande si mes enfants seront en sécurité aux Philippines… » Avait-elle murmuré avec un regard inquiet par le hublot, bien que l’île soit cachée par les nuages.

« Tu parles de tes mantes ? »

« Oui, elles sont encore jeunes… Donc je suis un peu inquiète. »

Bien que quelques-unes soient déjà mortes en parcourant le donjon, la plupart des mantes avaient survécu et étaient devenues plus fortes. Avec les boosts que Yua pouvait lancer en tant que Dompteuse, chaque mante pouvait atteindre une puissance équivalente à celle d’un rang S. Je ne pouvais pas m’empêcher de trembler en y pensant. Même maintenant, elles ne pouvaient pas être considérés comme faibles.

« Ne t’inquiète pas. Elles m’ont l’air d’avoir grandi. »

« Elles n’ont grandi qu’en taille. Elles restent des enfants. »

« Ça ira. Les garçons grandissent plus vite lorsqu’ils sont séparés de leur mère. »

« Mais il y a plus de filles… »

« Vraiment ? »

Je l’ignorais. Désolé, mantes femelles.’

En tout cas, elles restaient des monstres vivants et ne pouvaient pas entrer dans l’inventaire de Yua, comme le faisait les morts-vivants de Daisy. Donc lorsque nous avions besoin de voyager avec elles, nous les mettions temporairement dans le Repos des Anges. Ainsi, Yua pouvait retourner dans le donjon pour aller les chercher et revenir avec elles sur Terre à l’endroit voulu. En y rependant, l’obtention du Repos des Anges était vraiment un cadeau des dieux.

« On sera sur place dans 30 minutes. L’unité de succube a sécurisé notre lieu d’atterrissage, mais il reste plein de monstres pouvant potentiellement sortir de l’océan. Elles semblent avoir du mal à maintenir une aussi grosse quantité de monstres. Préparez-vous. Yua, assures-toi d’amener tes mantes lorsque tu verras une opportunité se présenter. »

« Oui, Hwaya. »

« Shin, tu es prêt ? »

« Je m’en occupe. »

Voyant les effets de mes Yeux Démoniaques renforcés par mon Charme, j’étais certain que tout le monde serait surpris. Avec un sourire, j’avais initialisé le Circuit Peruta. L’heure de libérer, délivrer le pouvoir que j’avais caché se rapprochait. (NdT : Navré, j’étais obligé (^o^)  )

Vingt minutes plus tard, alors que l’avion était encore dans les airs, Hwaya avait crié soudainement.

« Attaque ennemi ! »

L’extérieur avait soudainement commencé à être bruyant. Au même moment, Hwaya avait fait quelque chose, rendant l’avion transparent comme si nous flottions dans les airs. Je m’étais inutilement dit que la technologie avancée vraiment à une vitesse incroyable, mais ce n’était pas le moment pour ce genre de pensées futiles. Il y avait des monstres tout autour de nousL.

De tous les monstres volants des Philippines, on pouvait voir des harpies, des aigles géants, des faucons, des sortes de ptérodactyles, des insectes volants et même des wyverns. J’avais immédiatement pensé à capturer un puissant mâle wyvern pour lui faire rencontrer Lotte, mais j’avais rejeté l’idée lorsque j’avais croisé le regard froid et terrifiant de cette dernière. ‘Putain, est-ce que mes compagnons domptés peuvent lire dans mes pensées ?’

« Une embuscade par des monstres volants. Daisy, tu peux t’en occuper ? »

« Kana, déjà au travail. »

Elle avait répondu avec confiance et immédiatement après, un énoooooorme thon… Enfin le gardien de Panan était apparu dans les airs. Oui, il s’agissait bien d’Aikan, un des morts-vivants les plus puissants de Daisy.

« Kana, apprit transparence. Bien grandi. »

Elle avait dit ça en gonflant sa poitrine de fierté. Je pensais que les morts-vivants ne pouvaient plus évoluer… ? En tout cas, c’était incroyable qu’il ait appris un nouveau sort. C’était donc possible que les morts-vivants continues à se renforcer malgré leur état de mort.

[Oooooooong !]

Aikan avait rugit en regardant les monstres qui nous attaquaient. Les plus faibles avaient explosé en entendant le rugissement. Quel putain de monstre… L’obtention d’Aikan par Daisy à Panan était peut-être un tournant dans sa vie !

« Kana, balaye-les. Rayon ! »

Dès qu’elle avait crié, Aikan… Non, Kana, avait ouvert son énorme bouche de thon en aspirant l’air environnant. Naturellement, les monstres les plus proches avaient été aspirés avec l’air. La plupart des attaques dirigés vers Kana se dissipaient lorsqu’elles entraient en contact avec la boule de mana qui se formait dans sa gueule. Et même celles qui réussissaient à frappait sa peau n’arrivaient pas à la pénétrer. Apparemment, nous n’avions plus du tout besoin de nous soucier de l’embuscade aérienne.

[Guooooooooo !]

Finalement, Kana avait relâché un pilier de lumière géant de sa gueule. Tout ce qui s’était trouvé sur son chemin avait été annihilé, et les monstres restants avaient commencé à remplir le trou dans leur formation causée par cette attaque dévastatrice. On pouvait facilement voir que leur nombre avait drastiquement chuté.

« J’avais déjà entendu la description de ce sort, mais il est vraiment abusé ! »

« Kang Shin, a presque gagné contre Kana. »

« Qu’est-ce que tu entends par ‘presque’ ? J’ai gagné ! »

« Kang Shin, a combattu El Patiz. Ne peut pas gagner contre Kana. »

« Tu… »

Alors que je défendais mon honneur, Kana s’était tranquillement occupé des autres monstres. Avec un garde du corps de cette envergure, nous avions facilement réussi à atterrir sans plus de bas-thon. (NdT : I’m on fire !)

« Cher Mari ! »

« Cher Mari est arrivé ! »

Lorsque nous étions sortis de l’avion, les succubes qui combattaient les monstres s’étaient toutes tournées vers moi. Je pouvais sentir le regard des autres filles me transpercer l’arrière du crâne. ‘Je vous le dit, ce n’est pas ma faute !’

« Tout le monde est sorti ? Walker ? »

« Je suis là. »

Après avoir confirmé que tout le monde était sorti de l’avion, Hwaya l’avait stocké dans son inventaire. Les monstres qui se dirigeaient vers lui avaient alors adapté leur trajectoire pour venir vers nous avant d’être abattus par les succubes.

« Cher Mari, nous sommes vraiment désolés de le dire, mais est-ce que vous pouvez participer dans la bataille ? La plupart des filles manques de mana et ne peuvent plus s’occuper proprement des monstres ! »

« Ouais, je vais m’échauffer un peu. »

J’avais immédiatement invoqué Sharana pour la mettre dans mon corps. Bien que j’ai aussi invoqué Ruyue et Peika, je ne les avais pas infusées dans mes armes ; Aura Spirituelle n’était nécessaire que contre des monstres contre lesquels j’avais du mal. Contre une grosse quantité d’ennemis, je n’avais besoin que de Sharana et mes deux autres élémentaires étaient meilleures sous leur forme matérialisée.

Je m’étais alors propulsé dans les airs en hurlant.

« Combattez-moi ! »

[Vous avez utilisé Provocation ! Tous les ennemis environnants vous chargeront avec hostilité !]

Ce sentiment, je l’avais déjà ressenti avant. C’était probablement à Panan. Ce sentiment que tous les êtres du monde avaient leur regard posé sur moi en m’attaquant. C’était dans ce genre de moment que mon cœur se serrait le plus.

« Crevez ! »

D’un coup, j’avais entièrement libéré le Charme que je retenais constamment. A ce moment, même moi, j’avais senti une sorte de fragrance électrifiante émaner de mon corps. Alors que j’étais plutôt mécontent de cela, mes Yeux Démoniaques, renforcés par mon Charme extrême, avaient irradiés l’atmosphère d’une lueur dorée en s’abattant sur tous les ennemis en vue. De ce point de vue-là, je ne pouvais pas être mécontent de mon Charme. De plus…

Le monde s’était transformé en pierre.

« Oh mon dieu… »

Hwaya avait murmuré avec une voix sèche. Tous les autres m’avaient aussi regardé en restant sans voix. Je leur avais fait un salut de la main en disant.

« Désolé, j’ai entièrement libéré mon Charme donc ne me regardez pas trop longtemps. »

« Oui, exact… Mais, eh bien, c’est trop tard pour ignorer ton charme, donc ne t’inquiète pas. »

« Ahem… »

L’attaque sournoise de Hwaya m’avait fait rougir et détourner mon regard.

« Incroyable ! Tous les monstres des environs… Aaaaah, c’est digne de mon Cher Mari ! »

Autre que moi, les membres de Revival et les monstres domptés par moi et Yua, tout être vivant dans les environs avait été pétrifié.

Des rochers avaient commencés à pleuvoir dans l’océan, créant des éclaboussures par milliers. Sur terre, on entendait des bruits étouffés de rocher chutant dans le sable avec des ‘pouf’ et des gerbes de sables.

« Peika, tu peux détruire tous les rochers qui viennent de tomber ? »

[Je ne veux pas aller dans l’océan… Mais okay, je m’en occupe.]

« Ruyue, tu sais quoi faire, non ? »

[Je m’en occupe ! Pluie de Glace !]

Les deux élémentaires s’étaient chargées de leur périmètre en explosant les statues de pierres encore entières. Les autres membres du groupe étaient alors sortis de leur état de stupeur pour donner un coup de main à mes élémentaires. Ils n’avaient bien évidemment pas oublié de commenter ce qui venait de se passer.

« A ce rythme, ne peut-on pas terminer la reconquête des Philippines dans la journée ? »

« Je ne serais pas surprise d’obtenir le titre de Brise Roche si ça continue. Je n’ai jamais connu de chasse aussi ennuyante. »

« Hey toi ! Assure-toi de bien tout prendre avec ta caméra ! Tu dois enregistrer toute la magnifique gloire de notre Cher Mari ! »

« Oui ma Reine ! »

Tout d’abord, j’avais volé la caméra des mains de la succube qui venait de prendre ses ordres de Licorice. Ensuite, sentant la présence de monstre un peu plus loin, j’avais calculé le temps qu’il leur faudrait avant d’atteindre une portée dangereuse pour nous avant de confiner mon Charme à nouveau. La fragrance que j’émettais s’était alors réduite de façon signifiante. ‘Attends, ça veut dire qu’elle peut être vue ?!’

« Tu n’es plus vraiment humain, mon fils. Tu as mangé un spray pour les chiottes ? »

« Ta gueule, Papa. »

J’avais répondu courtoisement à l’assaut verbale de mon paternel tout en armant ma lance, prêt à argumenter avec lui lors d’un débat construit et civilisé. A ce moment, Daisy avait murmuré.

« Monstre pétrifiés… Pas transformé en Morts-vivants. »

« Oh… »

Ce n’était pas tout, Yua avait aussi eu un sourire gêné en disant.

« Grand frère, je ne peux pas apprivoiser un monstre transformé en statue de pierre… »

« Oh, hmm, ok… »

J’avais essayé de faire travailler mon cerveau au maximum de ces capacités avant de finalement trouver la solution à ce problème.

« Allons trouver des monstres suffisamment puissants pour résister à la pétrification ! »

« Est-ce qu’il y en aura un… ? »

« Je ne sais pas… »

Un silence gêné s’était abattu sur nous, comme si j’avais utilisé mes Yeux Démoniaques une nouvelle fois. Afin de disperser cette atmosphère gênante, j’avais crié.

« Allons-y alors ! Je suis certain qu’il y aura un monstre qui voudra devenir l’ami de Yua ! »

« Vraiment irresponsable. »

« Morts-vivants… Mes Morts-vivants. »

« Un ami ? Est-ce que je vais en trouver un… ? »

Quoi, vous n’aimez pas mes performances théâtrales ? Je suis sûr que vous mentez !’

 

 

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 220
ICDS - Chapitre 222

18 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Shirosuu

    Il est devenu trop cheaté x’d, merci pour le chapitre

    Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Newkan

    Merci pour le chap le paternel est vraiment spécial

    Répondre
  7. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Cèlen

    Merci pour le chapitre^^

    Répondre
  10. Charlatan

    J’aimerai bien voir leur débat civilisé !

    Répondre
  11. tang san

    Merci pour les chapitres

    énorme le type tue tout sans penser à leur véritable venus le domptage

    Répondre
  12. nikos74190

    merci pour le chapitre !
    ps : mdr, “ta gueule, papa” c’est courtois pour lui ?

    Répondre
  13. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Comme d’habitude ; trop tcheat.

    Répondre
  14. Danicool

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  15. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  16. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  17. gutsguts

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  18. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com