ICDS – Chapitre 264

ICDS - Chapitre 263
ICDS - Chapitre 265

Salut mes choupis ! Alors là, on tombe sur du bon gros chapitre bien épais avec des révélations incroyables ! J’espère que vous l’apprécierez x)

 

 

 

Chapitre 264 : Personne n’échappe à la Sainte (4)

Ciara avait cligné des yeux avec un air confus. J’aurais pu penser que c’était mignon, mais du fait de mon aversion viscérale pour elle, j’avais plus eu envie de la frapper qu’autre chose. Mais ce n’était pas le moment de m’abandonner à mes envies de violence. J’avais toussé sèchement avant de continuer.

« Je te l’ai déjà dit. Pour quelle raison ai-je besoin de ton aide ? »

[Parce que des ennemis pouvant annuler le pouvoir du donjon apparaissent… non ?]

« Oui. »

[Et c’est pour ça que tu as fait appel à moi, Héros. Pour pouvoir prédire leurs mouvements et te préparer en avance.]

« Exact. »

[Dans ce cas, pour que je devienne plus forte, ne devrais-je pas…]

« Non, non. »

J’avais secoué la tête face à sa réponse. Bien sûr, Sherafina m’avait dit que je devrais faire de Ciara une Exploratrice. Cependant, c’est parce que Sherafina n’était pas au courant pour Lespina.

Le Seigneur du donjon n’était pas une déesse. Elle n’était pas omnipotente, ni omnisciente. Sa suggestion était raisonnable, mais pas dans ce cas précis. Contre des ennemis pouvant ignorer le pouvoir du donjon, il n’était pas recommandé de s’appuyer sur l’illusion de force que le donjon pouvait procurer. C’était en partie pour ça que j’avais cessé de farmer les élixirs dans le donjon. Pour ce qui était des niveaux, c’était une autre histoire. Je ne voulais pas les récompenses facilement accessibles, je voulais subir les tests pour gagner en puissance par mes propres moyens.

Pour cette raison, gravir le donjon était bénéfique pour les combattants dont la puissance était basée sur l’utilisation de leur corps et le peaufinage de leurs techniques offensives et défensives. Il y avait de grandes différences entre ceux qui combattaient en première ligne et ceux qui n’avaient qu’un rôle de support. Ceux qui affrontaient en combat direct des ennemis puissants gagnaient bien plus que les récompenses du donjon : ils gagnaient de l’expérience de combat. Je considérais que c’était un des aspects de la ligue de quelqu’un. Et je suspectais que c’était pour cela que les dieux avaient leurs yeux rivés sur moi.

Cependant, Ciara était différente. Elle était frêle. La limite de ses capacités physiques était surement la possibilité de soulever une fourchette et un couteau. La faiblesse de son corps sous-développé pouvait facilement être aperçue d’un simple coup d’œil. Et malgré son abondante quantité de mana, elle ne pouvait l’utiliser qu’en utilisant ses sorts. La plupart du temps, il ne faisait que s’échapper de son corps. Son mana n’était pas exploité. Mis à part son talent pour la magie, elle n’avait jamais manipulé de mana avant.

Même si elle devenait une Exploratrice, que pourrait-elle faire ? Bien sûr, si je l’associais avec quelqu’un d’autre, cela pourrait la rendre plus forte. Et Sherafina, après avoir analysé ses capacités, l’aiderait à les développer avec le donjon. Cependant, comme je l’avais déjà dit, ce genre de renforcement serait inutile face à des ennemis comme Lespina. Il pourrait même ne pas s’activer correctement.

« A quel point ta capacité s’est développée ? »

[La portée a augmenté de 20km de plus.]

« Donc elle continue de s’améliorer ? »

[Oui, Héros. Ma capacité se renforce à chaque fois que je l’utilise. Mais je n’en connais pas l’origine par contre.]

« Bien. Dans ce cas j’ai une idée. »

J’étais assez confiant dans mes capacités à l’aider à développer son pouvoir. J’avais donc sorti un morceau de papier de mon inventaire. C’était un Contrat d’Âme.

[Je peux sentir un pouvoir incroyable… Et une aura funèbre.]

« Ouais. Je ne peux pas te faire confiance aussi facilement, donc c’est une sorte d’assurance… »

A ce moment, j’avais hésité. Puis je m’étais plongé dans mes pensées. Ciara ne pouvait pas voir avec ses yeux, mais elle réalisait ce que je faisais et s’était tournée vers moi. Je devais admettre que son action était admirable, mais à cause de ma haine pour elle… Bref, ce n’était pas la peine d’en dire plus.

Je lui avais alors demandé.

« Pourquoi est-ce que tu m’aimes bien ? »

[Parce que c’est notre destin !]

Je te h… Non, je dois résister.’

« Ce que j’ai dit avant, tu peux le faire ? »

[Je ne pense pas que ça sera très efficace. Si tu me l’autorise, j’aimerais essayer une autre méthode. Il y a beaucoup de préparations à effectuer pour préparer le monde à ton règne, Héros !]

« Peux-tu toujours faire cela après avoir coupé les ponts avec ta famille ? »

[Ce sera un peu plus difficile, mais je peux le faire ! Aussi longtemps que j’aurais la capacité de distribuer des pouvoirs, je peux forcer les Manieurs de Talents a… Ahem. Dans ce cas, c’est possible !]

« Rejeté. »

[Uuu… Okay.]

« Je vais t’affecter un observateur. Est-ce que ça te va ? »

Elle n’avait pas répondu immédiatement. Elle avait penché la tête avant de demander.

[L’objet que tu as dans les mains peut restreindre mes actions, n’est-ce pas ?]

« Oui. Il peut même restreindre la façon dont tu penses. C’est un objet effrayant. »

[Dans ce cas, pourquoi ne l’utilises-tu pas plutôt que de m’affecter un observateur ?]

C’était une question valide. Me sentais-je coupable d’utiliser le Contrat d’Âme sur Ciara ? Pas le moins du monde. Je l’avais déjà utilisé sur beaucoup de personnes. Aussi longtemps que les termes du contrat étaient respectés, il n’était qu’un vulgaire bout de papier, quelque chose qui ne représentait pas le moindre danger. Si la cible était Ciara, je n’avais aucune hésitation à avoir.

Mais même ainsi, j’en étais arrivé à une autre conclusion.

« Non, je pense que je ne devrais plus utiliser de Contrat d’Âme sur mes alliés. »

[Je suis touché, Héros ! Je suis enfin devenue ta femme ! Aaah, je suis si heureuse !]

« Ne change pas de sujet ! »

Elle tremblait de bonheur en imaginant les pires choses. Bien que la voir ainsi me donnait des frissons dans tout le corps, je savais que je pourrais la restreindre sans avoir à utiliser de Contrat d’Âme.

La raison était simple. Elle… Ahem, elle m’aimait beaucoup trop. Au final, tous ses actes étaient effectués dans le seul but de m’aider. Elle acceptait n’importe quel sacrifice et justifiait chaque action par le fait que c’était pour mon bien. C’était pourquoi je ne voulais pas m’impliquer avec elle. J’avais peur qu’elle finisse par faire quelque chose que je ne pourrais pas contrôler.

Enfin, c’était le cas avant. Maintenant, j’avais suffisamment de pouvoir pour contrôler ses actions. Il n’y avait plus autant de raisons d’être effrayé. De plus, plutôt que d’éviter ce dont j’avais peur et l’ignorer, je savais que c’était plus judicieux de garder la source de mon anxiété à portée de vue. C’était la décision à laquelle j’étais parvenu après avoir analysé les informations collectées par les succubes.

« Je vais le dire à nouveau, débarrasse-toi de l’organisation que tu es en train de former. »

[Une énorme quantité d’argent et de ressources humaines ont déjà été déployées. Je suis certaine qu’elles seraient d’une grande aide pour toi !]

« Je n’en ai pas besoin. Débarrasse-t-en. Ou bien tu peux en faire don à ta famille et leur dire d’en faire ce qu’elle en veut. »

Alors que je prononçais ces mots, j’avais eu un instant de réflexion. La famille Kenex s’opposerait probablement à moi si je voulais leur enlever Ciara. Une petite confrontation pourrait se produire durant ce processus… Et je pourrais utiliser cette chance pour me débarrasser de cette organisation. Ouais, ça semblait être un bon plan.

En tout cas, la réponse de Ciara avait été intéressante.

[Oui ! Et je ferai en sorte que nous puissions en récupérer le contrôler à n’importe quel moment !]

« Ça ne sera pas nécessaire. J’ai déjà obtenu tout ce dont j’avais besoin. Toi incluse. »

[…Oui.]

Pour une raison inconnue, elle s’était trémoussée en rougissant à mes mots. Je m’étais demandé quelle partie de ma déclaration avait causé ce comportement ignoble, mais comme je ne m’intéressais pas réellement à elle en tant que personne, j’avais juste laissé glisser.

J’avais rangé le Contrat d’Âme en me disant que c’était une bonne opportunité.

Certains membres de Revival étaient encore enchaînés par ce genre de contrats. Ilayda Van et Laz Michel… Ils étaient des personnes de confiance mais je voulais les avoir à l’œil un peu plus longtemps. Cependant, Leon, Walker et Sophie étaient déjà dans le même bateau que moi et ne pouvaient plus en descendre. Même en omettant cet aspect, je connaissais déjà leur personnalité. Les Contrats d’Âme n’étaient plus nécessaires. Leur mettre une laisse n’était rien de plus qu’une insulte. J’avais donc décidé de m’en débarrasser.

Walker pourrait bien se mettre à m’insulter de tous les noms une fois libéré, mais me faire frapper une fois ne serait pas trop grave. J’aurais toujours la possibilité de lui rendre la monnaie de sa pièce.

[Héros, à quoi penses-tu ? Je veux l’entendre aussi !]

« Non. En tout cas, à partir de maintenant, tu es un membre officiel de Revival. Mais tu n’entreras pas dans le donjon. »

[Un agent secret ? Juste pour toi, Héros ?]

« … Eh bien, appelons ça un agent secret de la Terre. »

J’avais eu un sourire amer en prononçant ces mots, mais j’avais tout de même hoché la tête. Puis j’avais continué.

« Je serais celui qui va t’entraîner. Hwaya t’aidera aussi. Nous sommes tous les deux doués pour manipuler le mana, et cela t’aidera à développer ta capacité. »

[Un entrainement avec le Héros… Est-ce que je peux sortir un moment pour calmer mon excitation ?]

« Non. Ne sois pas excitée. Calme toi. Hwaya sera là aussi, compris ? Ne l’oublie pas ! »

[J’aimerais qu’il n’y ait que toi et moi…]

Qu’est-ce que cette fille avait bouffé pour être aussi extrême à seulement treize ans ?! Il fallait vraiment que je mette la main sur la méthode d’éducation de la famille Kenex… Et que je la brûle ! Et ensuite, je les ferais tous s’agenouiller pour s’excuser !

« Tout d’abord, réparons tes yeux et ta bouche. Ce n’est pas mon style de travailler avec des gens sans les aider en retour. »

A part pour Walker.

[Mm… Cela peut paraître un peu insultant, mais puis-je dire quelque chose ?]

En pensant ça, elle avait eu une expression de tristesse absolue que je n’avais jamais vu chez elle.

[Ce n’est pas que je doute de tes capacités ni de tes paroles, mais je n’ai jamais réussi à soigner ce handicap avec lequel je suis née.]

« Peut-être que tu n’as rencontré que de mauvais docteurs. »

[C’était impossible pour la médecine moderne. Et même avec l’avancée phénoménale des sciences et de la médecine grâces aux monstres et aux pierres de mana, cela n’a pas été suffisant pour guérir mes yeux. De même pour ma gorge. Ils ont dit que la chose qui me bloquait était incompréhensible pour la science. Comme une malédiction.]

« Et ? »

[La famille Kenex et moi-même avons mobilisé tous les Manieurs de Talents avec des capacités de soins. Ma famille est bien plus influente que tu ne peux le penser. Et pourtant personne n’a réussi à me soigner. Une des personnes qui a essayé fait même partie de Revival, mademoiselle Ilayda Van. Bien que mademoiselle Paludia n’ait pas essayé non plus, je ne pense pas qu’il y aura une différence.]

« Mm, ouais, le pouvoir de Ludia risque de ne pas être suffisant. »

J’avais haussé les épaules en disant ça.

« Mais je suis différent. »

[Bien sûr, j’ai une foi absolue en toi, Héros ! Mais, je ne veux pas que tu sois déçu lorsque tu échoueras. Je ne veux pas que tu sois déçu par moi, ou par tes capacités. Je suis heureuse telle que je suis.]

L’attitude de Ciara était clairement anormale. Elle secouait la tête comme si elle était effrayée par quelque chose. J’avais eu quelques doutes avant de me rappeler quelque chose.

Elle n’avait que treize ans.

Elle était intelligente et têtue pour son âge, aussi je ne l’avais jamais réellement considérée comme une adolescente. Elle était jeune. Le temps qu’elle avait vécu était définitivement trop court pour qu’elle puisse naturellement accepter son handicap.

Depuis qu’elle était née, elle n’avait pu ni voir, ni entendre, ni parler. Elle semblait avoir accepté ces handicaps comme le prix à payer pour devenir une Manieuse de Talent. Elle agissait avec fierté, et ne doutait jamais de ses actions. Comme elle avait payé un prix si énorme depuis sa naissance, elle ne se sentait pas coupable d’exploiter son don. Une Sainte choisie par Dieu… C’était logique qu’elle se voit comme ça.

Mais même ainsi, c’était difficile de dire qu’elle avait vaincu son handicap. En fait, ses actions montraient à quel point elle en était toujours la victime. Elle avait tenté tous les moyens qu’elle connaissait, et sa réaction actuelle prouvait cette théorie.

En me rendant compte de ça, je m’étais un peu détesté. Je savais que la plupart de ses actions étaient basées sur son handicap, et pourtant je l’avais haïe pour ça.

J’étais plutôt fier de ma capacité à juger les gens à mon âge, mais c’était juste une erreur de débutant. J’avais encore beaucoup à apprendre à ce sujet. Qui étais-je pour juger quelqu’un et le haïr ? Je n’avais que 22 ans ! C’était une bonne chose que je le réalise maintenant. Même si je ne le voulais pas, ma position exigeait que j’agisse ainsi.

Certaines de ses actions étaient impardonnables. Elle avait commis beaucoup de crimes qui ne pouvaient pas être justifiés. Je sentais que ma façon de la percevoir ne changerait pas, et j’avais donc accepté de restreindre ses actions. Peu importait la quantité de bonnes actions qu’elle pourrait faire, cela ne lui permettrait jamais de repentir ses crimes passés, et elle resterait à jamais une pécheresse que je haïrais. C’était ce que je pensais avant.

Mais maintenant, je sentais que je voyais une petite fenêtre de rédemption. Une façon d’ouvrir son cœur, dans un sens, qui ne pourrait jamais plus se refermer. Lui faire réaliser ses fautes et la faire agir pour ses propres besoins et non pas juste les miens.

Comme j’avais de toute façon prévu de le faire, je n’avais pas besoin d’hésiter. J’avais alors sorti un Elixir de mon inventaire.

[C’est… ?]

« Ah, ça ne sera pas suffisant. C’était un remède miraculeux, mais ce ne sera pas suffisant pour lever ta malédiction. Ce serait du gâchis d’en utiliser deux, donc je ne vais en utiliser qu’un. »

Je lui avais donné une réponse courte et énigmatique avant d’inspirer profondément. Après avoir regardé autour de moi et avoir hoché la tête avec satisfaction, j’avais murmuré.

« Suzerain. »

En un instant, la puissance d’Enigma m’avait enveloppée. Elle s’était immédiatement séparée en deux, offense et défense, avant de suivre le chemin tracé par le Circuit Peruta tout autour de moi. J’avais saisi le mana d’Enigma à ce moment.

[Héros, qu’est-ce… Quel pouvoir incroyable. Je ne peux plus te voir. Es-tu vraiment là ?]

« Tu vas bientôt pouvoir t’en rendre compte avec tes propres yeux. »

J’avais souri en me concentrant exclusivement sur l’Elixir dans ma main. J’y avais longuement pensé : renforcer les objets avec Enigma.

Ce n’était pas impossible. A ce moment, Enigma était mien. Si je ne pouvais pas l’utiliser comme je l’entendais, pouvais-je vraiment m’en considérer le maître ? Comme une preuve de mon pouvoir sur lui, le mana chaotique appelé Enigma avait suivi mon contrôle, entrant lentement mais surement dans la bouteille d’Elixir. Ciara, qui ne pouvait pas voir, avait tremblé en sentant la puissante énergie apparaître.

« Fini. »

[Quoi… Qu’est-ce que je dois faire, Héros ?]

Sa voix tremblait. J’avais souri férocement en attrapant son poing serré d’une seule main. Après l’avoir ouvert lentement, j’avais mis la bouteille d’Elixir dans sa main. Elle l’avait attrapé avec soin, effrayée à l’idée de la briser.

« Bois juste ça. »

Finalement, j’avais contrôlé Enigma pour faire sauter le bouchon de la bouteille. Avec des mains tremblantes, elle avait amené le goulot jusqu’à sa bouche avant de l’avaler cul-sec. Elle n’avait douté de moi le moins du monde. Son affection à mon égard m’avait encore donné un nouveau frisson dans le dos. Lorsqu’elle ouvrirait les yeux et qu’elle me verrait pour la première fois, serais-je différent de l’idée qu’elle s’était faite de moi ? ‘Oh pitié ! Faites que ça soit le cas !’ Pendant un moment, j’avais eu ce souhait futile.

Puis, comme si le fait qu’elle ne puisse pas ouvrir les yeux depuis sa naissance n’avait été qu’un vaste mensonge, elle les avait ouverts naturellement.

« Ah,aaah… »

« Ciara, tu… »

Dès l’instant où elle avait ouvert les yeux, j’avais compris pourquoi une malédiction aussi puissante s’était abattue sur elle.

« Hé…Ros… »

De grands iris noirs aussi limpides qu’un ciel étoilé avec une croix blanche au milieu étaient gravées dans ses yeux.

Elle était la seule détentrice innée d’Yeux Démoniaques née sur Terre.

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 263
ICDS - Chapitre 265

13 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Shirosuu

    La révélation à la fin du chapitre.. Je m’y attendais tellement pas mdrr. Merci pour le chapitre

    Répondre
    1. Psycho

      trop choqué aussi 😮

      Répondre
  3. Wolf

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Des yeux démoniaques comme ça, d’emblée…
    Trop cooool.

    Répondre
  5. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Psycho

    Merci pour le chapitre vivement la suite 🙂

    Répondre
  7. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  12. vinc

    quel ironie d être aveugle en ayant des yeux démoniaque , sinon ils on l aire trop styler noirs avec un croix blanche mais put*** sa déchire tout .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com