ICDS – Chapitre 270

ICDS - Chapitre 269

Voici le dernier chapitre d’ICDS avant un moment, savourez-le bien !

Et vous noterez que la fin n’est pas un cliffhanger. Elle est même sur une petite note d’humour 😉

Je vous dit à tous à très bientôt, et ne m’en voulez pas trop pour cette pause =)

 

 

 

Chapitre 270 : Kahar (4)

Il semblait que le Prince Couronné de l’Empire de Cravis, Paul, n’était pas autorisé à venir avec nous.

« Je veux venir aussi. Le Héros est l’espoir de l’empire… Mais je ne peux pas partir. Mon père s’est effondré récemment et j’ai dû reprendre son rôle. »

« C’est difficile à imaginer. »

« Kuku, je sais. Pour être honnête, je veux aller dans le donjon mais me déchainer comme auparavant. »

Paul, se déchainer ? Je ne me souvenais que des monstres qui se déchainés sur lui… Bien sûr, je n’avais rien dit de la sorte. Après tout, on se trouvait chez lui.

Le Paul que je connaissais du donjon était légèrement différent de celui que j’avais rencontré dans la salle d’audience. Peut-être était-ce parce que j’étais plus familier avec sa version du donjon, mais il avait l’air assez maladroit, forcé à porter des vêtements royaux sans le vouloir. Il ne semblait pas correspondre aux caractéristiques recherchées pour ce poste, mais peut-être était-ce pour ça qu’il était aussi passionné et libre dans le donjon. Il s’en servait comme moyen pour se déstresser.

Bien sûr, c’était juste mon opinion. Il était aussi possible qu’il n’est aucun sens du combat.

J’avais regardé fixement la Chaine de montagne Peruta sur la carte.

« Peruta, huh. »

« Ah, c’est vrai. Tu n’avais pas dit que tu avais invoqué Peruta ? Je me souviens que tu m’avais dit ça il y a quelques années. »

« Ouais, je l’ai rencontré pour la première fois il y a longtemps. J’apprends l’art de lance avec lui une fois par mois. »

Paul et Ellos avaient tous deux étaient surpris à mes mots.

« Vraiment ? Tu apprends le maniement de la lance avec Peruta ? C’est incroyable ! »

« Non, ce n’est probablement pas le même que celui du mythe de notre continent. Peruta est un dieu majeur de la mythologie de notre empire. En tant que divinité principale, il est d’une ligue totalement différente des autres dieux. »

S’ils savaient que j’avais des noms de dieux véritables de plusieurs dieux majeurs, ils perdraient probablement la raison. Enfin, Manifestation Divine est différente d’un nom de dieu véritable.’

Pour tout dire, utiliser Manifestation Divine ne me donnait plus le moindre avantage en combat. Bien que la maîtrise de la lance de Peruta et son Circuit Peruta étaient plus puissants que les miens, j’avais d’autres techniques qu’il ne pouvait pas utiliser, comme Suzerain.

Peruta était incapable d’exploiter la véritable puissance de son art avec mon corps alors que je pouvais renforcer ce dernier avec Suzerain. Pour le dire simplement, j’étais supérieur. Mais même ainsi, Peruta restait un bon maître et conseiller.

Alors que je regrettais de ne jamais lui avoir demandé quoi que ce soit concernant le continent d’Edias, Ellos était arrivé à ses propres conclusions.

« Cela ne peut pas être le même Peruta. Les plus grands guerriers de notre continent qui manient la lance s’autoproclament tous Peruta, donc celui que tu as invoqué doit probablement être l’un d’entre eux. »

« Um, ouais. »

Je n’avais pas cherché à argumenté avec Ellos. Et ce malgré le fait que je sache pertinemment que mon maître était le seul et unique de leur mythologie. Son histoire semblait avoir une grande importance sur leur continent. S’ils apprenaient réellement que celui qui m’enseignait l’art de la lance n’était autre que l’existence suprême qu’ils vénéraient, alors que je n’étais même pas de leur monde ? Je pouvais imaginer ce qu’ils ressentiraient, et c’est pour cela que j’étais resté silencieux.

« En tout cas, pourquoi cet endroit est appelé la Chaîne de Montagne de Peruta ? »

« C’est simple. Dans notre mythologie, c’est l’endroit où Peruta a disparu. »

C’était vraiment simple, comme Ellos l’avait dit. J’avais senti mon cœur battre. Quelque chose se trouvait là-bas. Quelque chose qui me permettrait de faire un pas de plus vers mon objectif. J’en étais certain. Si j’avais su que le continent d’Edias possédait encore des vestiges de Peruta, je serais venu plus tôt !

Non, il n’était pas trop tard. Ellos avait dit que c’était l’endroit le plus dangereux de son continent. Si j’étais venu avant, j’aurais probablement dû battre en retraite sans rien gagner. Maintenant était le bon moment.

« Shin, nous devons discuter de qui va venir. »

« Oh, c’est vrai. Je suppose que ça ne peut pas être juste toi et moi. Comme Paul ne peut pas venir, je suppose que ta fianc… »

J’avais regardé l’annulaire d’Ellos en parlant mais il avait rapidement caché sa main. Cependant, j’avais tout de même eu le temps de voir.

« … »

Il avait maintenant deux alliances en argent à son doigt. L’une était grosse et épaisse et l’autre était fine. On aurait dit qu’il avait forcé de toute son âme cet anneau sur son doigt.

J’avais arrêté de respirer en voyant ça. Je n’avais pas pu terminer ma phrase, mais je savais que je ne pouvais pas rester silencieux. Pourtant, je ne pouvais pas penser à une quelconque phrase. Au final, je n’avais dit qu’un mot.

« Désolé. »

« Non, ça va. »

Il avait répondu rapidement comme s’il savait ce que j’allais dire. Je n’avais pas le courage de regarder son visage. Je me souvenais qu’il m’avait dit un jour être toujours préparé à la mort de ses camarades. Mais qui pouvait se préparer à la mort de sa fiancée ?

Impossible.

« Shin, je vais bien. Pour lui rendre hommage, aide-moi à retrouver le Héros. »

« Oui, je te le promets. Je sauverais le Héros. »

« Ouais… Merci. »

Il avait souri amèrement. Je pensais avoir enfin compris pourquoi il avait l’air aussi sombre depuis que j’étais arrivé.

Au final, les membres du groupe pour notre expédition s’étaient révélés être Ellos et moi uniquement. Plutôt que de secourir le Héros, les chevaliers de l’empire avaient pour priorité de protéger les citoyens du royaume. Ceux qui pouvaient participer à la mission de secours étaient déjà partis avec les autres Mercenaires Dimensionnels.

« Tu penses peut-être que c’est un peu juste, mais ne t’inquiète pas. Je suis niveau 60 maintenant, donc je ne te retarderais pas. »

« J’ai confiance en toi. »

Ellos avait probablement passé plus de temps sur les champs de batailles que dans le donjon. En prenant ça en considération, ses progrès étaient vraiment incroyables. Même avec le Héros l’ayant personnellement entraîné, ça n’aurait pas été possible sans sa détermination. J’avais été réellement surpris.

Bien sûr, il était idiot de penser que j’étais le seul avec du talent. J’étais heureux avec son potentiel. La raison pour laquelle le Héros l’avait choisi comme disciple était parce qu’il avait aussi vu son potentiel.

« Revenez sains et saufs. Les autres chevaliers vont s’occuper de préparer vos affaires. »

Paul nous avait souhaité bonne chance. Je n’arrivais toujours pas à me faire à le voir avec une couronne. Il y avait quelque chose qui me dérangeait, mais je m’étais forcé à sourire avant de quitter la salle d’audience avec Ellos. Dans le couloir, un vent frais nous avait accueilli depuis les fenêtres ouvertes.

« Soit reconnaissant que ça soit l’automne, Shin. Les élémentaires de feu aiment trop jouer durant l’été et des incendies se déclarent aléatoirement. »

« J’aurais dû venir en été pour les engueuler un peu. »

La température extérieure m’était égale puisque mon corps n’était plus du tout affecté par celle-ci.

« Bien sûr, il y a des monstres qui nous menacent constamment, quelle que soit la saison. Avant que nous entrions dans la Chaîne de Montagne Peruta, nous allons croiser plus d’envahisseurs que tu ne le pense. »

Nous allions entrer sur le territoire ennemi, et ils recherchaient le Héros avec frénésie. Objectivement parlant, cette mission était ridiculement dangereuse. Nous connaissions notre destination, mais ça ne voulait pas dire que nous pourrions l’atteindre juste en marchant.

Pour cette raison, nous étions sortis par la porte de devant. Les soldats et les servantes étaient occupés à courir dans tous les sens. La totalité du palais, non de l’empire, semblait en pleine préparation pour une bataille décisive. Leur détermination et leur tension illustrés bien la gravité de la situation.

Enfin, jusqu’à ce qu’ils me voient.

« … Il y a des femmes comme ça qui existent ? »

« De qui est-elle la femme ? »

« Mon dieu, sa beauté m’aveugle ! »

« Si elle me regarde, je pourrais mourir sans regret. »

« … »

Shin, attends un moment. Hey, vous, venez par ici. »

Après en avoir appelé quelques-uns, il leur avait donné un ordre que je n’avais pas pu entendre. Voyant les chevaliers et soldats mâles courir comme s’ils avaient le diable aux trousses, j’avais pu imaginer qu’il les avait menacés avec une punition assez grave s’ils continuaient à reluquer Lotte et Licorice. En tant qu’homme, je ne pouvais que compatir. Même si le monde était au bord de l’extinction, un homme ne pouvait pas s’empêcher de regarder une jolie fille.

Une fois leurs regards curieux disparus, Ellos avait ouvert la carte qu’il portait. Il m’avait alors expliqué la route à suivre en détail.

« Ce sera dangereux, quel que soit le chemin que l’on empruntera, mais celui-là est le moins dangereux. Nous allons juste devoir contourner un peu les lignes ennemies. »

« Ne sommes-nous pas déjà dans leur territoire de toute façon ? »

« En passant par-là, nous pourrons éviter deux de leurs forteresses. Tu sais ce que ça veut dire, non ? »

Je le savais. A moins que les envahisseurs ne soient comme les monstres qui vivent dans la nature, la plupart d’entre eux vivaient dans les forteresses. Ellos avait probablement prévu la route avec le moins de combats possible. J’avais encore une fois réalisé à quel point cette mission était absurde.

J’avais révisé mes options. Le chemin direct était plus rapide, mais il y avait deux forteresses ennemis. Le chemin d’Ellos était plus long, mais nous permettait d’éviter ces forteresses. Comme nous ne savions pas ce que nous perdrions en combattant les deux forteresses, le plan d’Ellos n’était pas mauvais.

« Ellos. »

Et pourtant, je n’étais pas d’accord avec lui. Il n’était pas important pour moi qu’on affronte deux forteresses ou deux millions d’ennemis. Aussi longtemps que l’ennemi de monde n’était pas là, je ne craignais personne.

« Qu’est-ce-qui ne va pas ? » Avait-il demandé en penchant la tête.

J’avais regardé Lotte et elle avait secoué la tête avec des yeux larmoyants.

« Non, je ne veux pas. Je t’en prie, Héros, tu es le seul autorisé ! Pourquoi ne peux-tu pas comprendre ce que je ressens ? »

« D-Désolé. »

Elle semblait avoir accumulé beaucoup de stress sans que je m’en rende compte… Je m’étais senti coupable soudain. Non, ce n’était pas qu’une sensation. J’étais coupable. N’était-elle pas devenue plus petite en se transformant en Reine Flamboyante juste pour éviter que d’autres personnes que moi ne la chevauche ? Dans ce cas, c’était difficile pour moi de la forcer à se sacrifier de nouveau. Si je n’avais pas d’autre choix, je lui redemanderais, mais pour le moment…

J’avais fait face à Ellos, qui avait eu l’air aussi surpris que Lotte.

« Est-ce que tu sais si des wyverns vivent dans le coin ? Il ne faut pas nécessairement que ça soit des wyverns. Je veux juste trouver des monstres chevauchables qui peuvent voler rapidement.

« Si c’est bon avec des wyverns sauvages non apprivoisées, il y en a quelques une à six heures de route à cheval depuis ici. Mais, Shin, tu suggères qu’on apprivoise des wyverns pour voler ? Tout d’abord, apprivoiser des wyverns est impossible. Deuxièmement, nous nous exposerions complètement en volant dans le ciel ouvert. De plus, nous n’avons pas de temps à perdre à apprivoiser des wyverns. Le canyon est dans la direction opposée à celle où nous allons. »

« Ellos, voilà mes pensées. »

Je lui avais alors parlé sur un ton ferme.

« Nous combattrons moins si nous ne tuons que les ennemis qui peuvent nous rattraper dans les airs. Notre chemin sera aussi plus direct. »

« C’est trop audacieux ! Nous serons juste abattus ! »

« C’est un faible risque par rapport aux bénéfices. N’as-tu pas dit que la Chaîne de Montagnes Peruta était dangereuse ? Nous devrons affronter des monstres là-bas, alors pourquoi perdre du temps à marcher quand nous pouvons voler ? »

« Voler serait plus rapide, mais les risques… Shin, tu es à quel niveau exactement ? »

« Les niveaux ne sont plus importants pour moi maintenant, mon ami. »

Avec ça, j’avais souri. Les deux bracelets à mes poignets, Pure Désir Noir et le bracelet de Lin, avaient commencé à émettre une aura aveuglante. Comme je n’avais pas encore nommé le bracelet de Lin, après avoir vu ça, j’avais décidé de l’appeler Radiance.

Ellos m’avait regardé avec un air pantois et s’était ensuite rangé à mon avis.

« Très bien. Comme je risque déjà ma vie, autant sauter dans la gueule du dragon. J’espère juste que nous pourrons le tuer avant que son souffle ne nous transforme en cendres. »

« Bien, c’est décidé. Donc, où se trouve le canyon ? »

« Au nord-ouest. C’est… »

Ellos avait levé son doigt en pointant une direction. Immédiatement après, Lotte s’était transformée en Reine Flamboyante et avait battu des ailes. Ellos avait sauté d’effroi en voyant ça.

« Elle est vraiment une wyvern ! »

« Elle est différente des wyverns normales. »

[Je vais y aller seule. Forcer les wyverns à se soumettre n’est rien pour une reine comme moi.]

« Tu as besoin de combien de temps ? »

Six heures avec des chevaux entraînés. Sans compter le temps pour soumettre une wyvern, et en comptant le retour, cela faisait 12 heures. Lotte avait souri avec un air confiant.

[Vingt minutes devraient suffirent.]

Elle s’était alors projeté dans les airs et avait disparu dans un rayon de lumière. Ellos était resté sans voix en voyant le trait de lumière disparaître.

« Mais qui est cette wyvern… ? »

« Comme je l’ai dit, elle n’est pas une wyvern normale. Bon Ellos, pendant que nous attendons… »

« Oui ? »

J’avais repoussé la carte en le regardant intensément. Il était temps que je fasse la requête que j’attendais tant.

« Donne-moi de la nourriture, sale ingrat. C’est peut-être normal dans ton monde d’envoyer des gens en mission sans les nourrir, mais de là où je viens, c’est du jamais vu ! »

Tu veux m’envoyer dans un lieu dangereux où je ne peux pas ouvrir mon inventaire et tu ne m’offres même pas un repas ?! Paul, enfoiré, je ne l’oublierais pas !’

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 269

15 Commentaires

  1. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    La nourriture avant tout.XD

    Répondre
    1. Higanbana

      First

      Répondre
  2. Cèlen

    Excellent chapitre pour mètre en pose ^^!

    Bon courage pour le déménagement et profite bien des autre évents qui t’attendent!!

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Ganevo

    Trop difficile pour moi d’attendre la suite mais merci comme d’hab excellent travail !

    Répondre
  5. Mana

    Juste pour savoir, l’un d’entre vous connais exactement le rituel / tradition des deux alliances ?
    Avec le chapitre je suppose que c’est en cas de décès d’un des deux mariés mais je n’ai rien trouvé pour le moment… Des infos ?

    Merci pour le chapitre en tout cas.

    Répondre
    1. Hervé

      Il nest pas rare qu’une personne porte l’alliance de sa motiée morte autour du cou. Alors pourquoi pas au doigt.

      Répondre
  6. Lauvel

    Merci pour le chapitre !
    Bon courage pour ce mois chargé ! 🙂

    —–

    – il y a 3 “J4…”: “j4avais”,”j4étais”,j4″aurais”.

    Répondre
  7. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  11. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  13. DarkramDarkram

    Merci de nous faire découvrir ce merveilleux LN et merci pour ce chapitre !
    Oui ! Je sais. Je dis ça avec pas mal de retard mais je viens tout juste de finir de rattraper mon retard. J’ai commencé à le lire il y a de ça quelques jours et franchement, du pur bonheur surtout avec tes Ndt (je pense bien sur au famoso “MAIS QUE QUELQU’UN LUI ACHÈTE LA RELATION POUR LES NULS !!!” XD ! Sérieux ! J’ai failli mourir tellement j’étais mort de rire XD !).
    Enfin, je me suis mis à jour et sans plus tarder, je vais jeter un oeil à la suite en anglais (béni soit mon niveau d’anglais. Aléluia !!!).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com