ICDS – Chapitre 291

ICDS - Chapitre 290
ICDS - Chapitre 292

ICDS 1/16

Ouais vous avez bien vu, j’ai encore 15 chapitres de retard sur ICDS. Et je ne pourrais pas tout rattraper en une fois. Je m’en excuse. Je vais essayer d’en traduire 4 aujourd’hui, et le reste petit à petit. Mais vous devriez avoir un flots d’ICDS dans les prochaines jours, c’est cool non ? =)

En tout cas, merci pour votre patience et bonne lecture 😉

ps : J’ai franchement hésiter à faire une blague en disant que je n’en sortirai pas d’autres aujourd’hui parce que la fin est magique xD

 

Chapitre 291 : Le Dernier Membre (8)

 

Je m’étais mordu les lèvres en renforçant Âme Absolue au maximum. C’était le sort le plus important de mon arsenal pour empêcher sa peur d’envahir ma conscience, tout particulièrement dans ce lieu où le pouvoir du donjon était restreint. Même la plus petite erreur signerait mon arrêt de mort.

« Est-ce que tu as des informations sur lui ? Comme sa faiblesse ? »

« C’est le Roi de la Peur. Il est adepte des attaques mentales, mais son corps est faible ! Pour compenser ceci, son armée à une force physique terrifiante. »

« Son corps ? »

Comme Gungnir et Sleipnir avaient réussi à lui infliger des dégâts, Hwaya avait probablement raison. Mais comme il se déplaçait sans le moindre problème après avoir été frappé par deux pouvoirs d’Odin, je pouvais en déduire qu’il avait une défense faible mais énormément de points de vie.

« Je ne sais pas si tu l’as remarqué Shin, mais les attaques normales ne peuvent pas l’atteindre. »

« Les attaques normales ? »

« Tout ce qui n’est pas un pouvoir d’Yeux Démoniaques ou un pouvoir divin. »

En entendant ça, j’avais écarquillé les yeux. Si c’était vrai…

« Je n’aurais pas dû utiliser Trishula. »

Est-ce que les élémentaires ou le pouvoir du Dieu de la Foudre fonctionneraient ? Non, probablement pas. Hwaya avait dit que ses flammes ne fonctionnaient pas. Bien sûr, il y avait aussi des rangs parmi les élémentaires. Il devait bien y avoir une exception dans mon arsenal. Et puis je n’avais pas encore utilisé Suzerain pour le moment.

Mais la situation restait quand même critique. Suzerain avait une durée limitée à 5 minutes, donc il faudrait que je le tue durant cette période. Après tout, ce pouvoir n’était pas destiné à commencer à un combat mais à le finir.

« Je vais le faire, Shin. » Avait dit Hwaya avec un sourire.

« Mes Yeux Démoniaques fonctionnent sur lui. »

« Mais Hwaya. »

« Shin, tu n’as qu’à me supporter au maximum afin que je puisse concentrer mon attention sur lui. Tu peux le faire, n’est-ce pas ? »

« Rien que ça, ça sera facile… Mais est-ce que ça va aller ? »

« Shin, tu as vaincu deux rois tout seul. Si je n’en vaincs pas au moins un, mon titre de Sorcière ne sera plus mérité. »

Je me demandais vraiment où la part d’elle qui avait été anxieuse quelques instants auparavant été allé. Maintenant, elle était pleine d’énergie. Les blessures sur son corps avaient commencé à disparaître une à une. Je ne savais pas si c’était ses Yeux Démoniaques ou bien un autre pouvoir dont je n’avais pas connaissance.

Ou bien, tout comme j’avais maîtrisé le Circuit Peruta et dépassé mes limites, elle avait, elle aussi, réussi à dépasser ses limites.

« Un de nous deux doit s’occuper des parasites de toute façon. C’est parfait. »

« … Très bien. Je vais tous les mettre au lit avant de venir t’aider. J’ai un plan en tête. »

« Ok. Dans ce cas… J’y vais ! »

Après quoi, Hwaya avait immédiatement disparue. Bien évidemment, elle n’avait pas réellement disparue, elle s’était juste déplacée extrêmement vite. En juste un instant, elle avait fait face au Roi de la Peur en criant élégamment.

« Gros tas de goudron, combats-moi de nouveau ! »

[Tu es presque finie il y a à peine un instant. Et maintenant, tu vas étonnamment bien.]

« Ne soit pas stupide. Lorsque j’ai plié le genou avant, c’était pour mieux bondir ! »

Des flammes étaient alors sorties du corps de Hwaya, créant ainsi un pilier de flammes liant le ciel et la terre. Bien. Elle semblait aller bien. Dans ce cas, je pouvais me concentrer sur mon rôle – m’occuper de l’armée de la peur qui emplissait ce monde artificiel.

[C’est le Héros.]

[Un Héros visant un sommet encore plus haut.]

[Même dans les ténèbres de son cœur, je peux le voir.]

« Vous êtes trop bruyant ! »

J’avais matérialisé Ruyue et Sharana. Je pouvais voler en utilisant Talaria, mais même si je n’avais pas pu, j’avais appris à flotter sans efforts depuis que j’avais maîtrisé le Circuit Peruta. Donc ce n’était pas grave même si Sharana et moi étions séparés.

[Shin, qu’est-ce que je dois faire ?]

[Maître, donne-moi tes instructions !]

« Ruyue, protège-moi. Sharana, tu supportes Hwaya ! Amplifies ses flammes et protège-là contre les minions ! »

[Avec plaisir !]

[Compris, maître !]

Sharana s’était immédiatement envolée pour protéger Hwaya et Ruyue avait tourné autour de moi dans sa forme d’homme-bête. Pendant ce temps, les laquais du Roi de la Peur continuaient à apparaître dans les airs.

« Ah, c’est donc comme ça. »

Ces gars étaient des clones du Roi de la Peur. C’était ce que me disait mon intuition. Bien que certains puissent être des entités séparées, la plupart d’entre eux avaient la même aura que lui. En fait, la zone entière on nous nous trouvions était…

[Effrayé ?]

[As-tu peur de mon pouvoir ?]

[Désespère et chute ! Ces émotions dans ton cœur son comme un verre de vin précieux pour nous !]

Peu importait où je regardais, je ne pouvais voir que des démons grotesques. Leurs mots étaient provoquants, comme s’ils pouvaient lire dans mon esprit, et qu’ils essayaient de briser mes défenses mentales.

J’avais levé mon pied pour faire un pas en avant comme si je marchais sur le sol. Ruyue avait créé une plateforme de glace pour que je puisse m’y poser.

« La ferme les minions. Je n’écouterais que ceux qui survivront à mes Yeux Démoniaques. »

[Je vais le faire, Shin !]

« C’est parti. »

Ruyue s’était enroulée sur elle-même comme un chat avant d’écarter violemment les bras et les jambes d’un coup. Dans le ciel, qui avait des vapeurs de souffres, d’énormes miroirs de glace étaient apparues.

[Une tentative futile.]

[Les miroirs ne servent qu’à refléter ton ignominie.]

[Les miroirs ne peuvent pas vaincre la peur.]

« Idiots. »

J’avais alors levé les yeux vers le ciel. Avec une radiance dorée, mes Yeux Démoniaques avaient vu le reflet apparaître dans chaque miroir.

« Vous ne lisez pas du tout mes pensées ! »

Réfléchis par les miroirs, le pouvoir de pétrification de mes Yeux Démoniaques avait rebondi dans tous les sens pour frapper tous ces pseudos-démons. Normalement, regarder un reflet ne causait pas de pétrification. Après tout, même dans la mythologie grecque, Persée avait tué Meduse en la regardant dans le reflet de son bouclier.

Mais mes Yeux Démoniaques n’étaient plus ordinaires, et les miroirs de glace de Ruyue ne l’étaient pas non plus.

J’avais déversé une quantité terrifiante de mana dans mes Yeux Démoniaques et les miroirs de Ruyue avaient la capacité de conserver une grande partie de leur pouvoir.

Le résultat avait été le même que de me regarder directement dans les yeux, et il n’y avait qu’un seul résultat possible à cette action.

En voyant cette pluie de pierre tomber du ciel, j’avais souri.

[Quel mana abondant.]

[Il n’est pas humain !]

[Il nous a trompé ! Cet humain utilise le pouvoir du donjon !]

« Ruyue, disperse les miroirs ! »

[Oui !]

Ce lieu bloquait le pouvoir du donjon, rendant difficile pour Sherafina de m’aider. En comparaison de quand j’avais le pouvoir du donjon, je n’avais que 60% de mon mana. Mais si je donnais une valeur à ces 60%, c’était aux environs de 420.000 points, ce qui n’était que 80.000 de moins que le montant que j’avais avant de vaincre le Roi des Bêtes.

J’étais en évolution constante. Lorsque ma quantité maximale de mana augmentait, la quantité était toujours plus importante que précédemment, et non l’inverse. Sans parler du fait que je n’avais pas encore assimilé tout le mana du Roi des bêtes. Ma vitesse de croissance me faisait peur parfois, mais je n’avais nullement l’intention de m’arrêter. Pour tout dire, ce n’était toujours pas suffisant.

[Tu penses que c’est suffisant pour vaincre la peur ? Tu penses que vaincre un montant aussi faible de mes laquais va m’affecter ?! Dommage ! Je suis éternel, toujours présent dans le cœur des hommes ! Ne comprends-tu pas que cela signifie que je suis immortel ?! Ne-vois-tu donc pas qu’à la fin, tes tentatives désespérées ne serviront à rien ?!]

Le Roi de la Peur avait lentement mais surement haussé le ton. Son corps avait commencé à grandir comme une éponge qui absorberait de l’eau, et ses minions avaient continué à apparaître sans fin. Comme il l’avait dit, même si Hwaya le carbonisait entièrement ou que je décimé tous ses minions, il ne semblait pas sur le point de mourir.

Mais c’est ce qu’il voulait nous faire croire. Hélas pour lui, Âme Absolue pouvait voir à travers ses mensonges.

« Hwaya, il a juste beaucoup de points de vie ! Il n’est ni immortel ni éternel ! »

« Je sais… ! »

Ses flammes avaient lui encore plus brillamment et étaient devenues blanches. Chaque fois qu’elle bougeait, de la fumée noire sortait du corps de notre adversaire, et un cri indiscernable assourdissait mes oreilles.

« Je suis heureuse de combattre comme ça ! »

Je ne restais pas les bras ballants non plus. Ruyue avait recommencé à faire plus de miroirs, comme si elle avait une compétition d’invocation avec le Roi de la Peur, et le pouvoir de mes Yeux Démoniaques continuait à faire s’abattre une pluie de pierre sur le sol. Peu importait leurs provocations, ils ne pouvaient pas instiller de peur en moi.

« Au final, tu es aussi le sous-fifre de quelqu’un, pas vrai ? Sans parler du fait que tu mourras aussi sans connaître la vérité ! Trois de tes compagnons ont déjà été tué par notre groupe ! »

[Je suis différent d’eux. J’existe, et pourtant je suis dans un royaume hors de ta portée !]

[L’instant même où ton regard s’est plongé en nous, nous sommes venus vivre dans ton cœur !]

« Quand est-ce que tu vas cesser de mentir, saloperie d’insecte ! »

D’innombrables clones étaient transformés en pierre chaque second, martelant le sol. J’avais levé ma lance afin de les réduire en éclats.

« Tu vois, je peux te détruire sans problème ! »

[Voyons voir combien de temps tu vas pouvoir tenir !]

« Combien de temps ? C’est ce que je voudrais bien te demander ! »

Sharana avait dispersé les clones volant vers Hwaya. Ils avaient alors été exposés à mon regard pétrifiant et étaient eux aussi tombés.

J’avais crié.

« Ruyue, gèle-les tous sur le sol ! Je vais te donner 100.000 de mana ! »

[C’est plus que suffisant !]

Je lui avais donné la majorité de mon mana restant avant de boire une potion de mana du plus haut rang disponible. Hélas, ces potions de mana n’étaient plus du tout suffisante pour ma quantité maximale. Il fallait que je me repose sur le Circuit Peruta pour faire le plus gros de ma régénération !

J’avais levé de nouveau ma lance qui était entourée d’un énorme tourbillon. Dès que Ruyue avait gelé toutes les statues au sol, j’avais attiré à moi tout le pouvoir restant de Talaria avant d’utiliser Vitesse Divine pour me jeter vers le sol. Avant de l’atteindre, j’avais frappé en avant avec ma lance en criant de toutes mes forces.

« BRISEUR DE GAIA ! »

[Kyaaaaaaaaaaaa !]

J’avais alors souri. C’était la première fois que je faisais hurler le Roi de la Peur avec ma propre puissance. Comme ses clones pétrifiés n’étaient pas morts tant que je ne les avais pas pulvérisés, je ne lui avais pas infligé de réels dégâts jusque-là.

Mais avec Ruyue et son pouvoir, le Briseur de Gaia avait éliminé tous les clones. Comme il avait perdu beaucoup de clones d’un coup, il était normal que son corps principal cri !

[Toi ! Héroooooos !]

« Je vais te tenir occupé ! »

Hwaya avait alors enveloppé le bras tendu du Roi de la Peur avec des flammes blanches. Ses flammes s’étaient alors répandues partout, emplissant le monde artificiel de vagues de flammes vivantes.

« Tu penses que je vais oublier l’humiliation que tu m’as infligé ?  Et quand tu m’as dit que j’avais été rejetée ? Je n’ai pas été rejetée ! Il a dit qu’il m’acceptait ! »

J’avais décidé de prétendre que je n’avais pas entendu ses dernières paroles. Au lieu de ça, je m’étais concentré sur l’éclat des statues restantes et des nouvelles afin de réduire son endurance au maximum.

D’innombrables clones se pétrifiaient chaque seconde. Mais il ne cessait d’en apparaître. La quantité de mana que ce roi avait été bien plus impressionnante que le Roi des Bêtes ou le Roi de Lave. Couplé avec ses attaques mentales, il ne devait pas y avoir grand monde qu’il ne pouvait pas vaincre. En fait, si je l’avais affronté avant de vaincre le Roi des bêtes, il aurait peut-être pu gagner. Et si je n’avais pas accès à Âme Absolue, je me serais agenouillé depuis longtemps. Et si je n’étais pas arrivé à temps, Hwaya aurait fait de même.

Mais c’était différent maintenant. J’étais devenu un monstre capable de manipuler une quantité quasi divine de mana consciemment et instinctivement, et Hwaya avait réussi à faire un pas dans la bonne direction. Ces deux faits faisaient que le Roi de la Peur n’avait plus aucune chance.

« Tu appelles ça de la peur ? Risible. » Avais-je dis avec dédain.

« Brises-les tous ! »

La terre et les cieux s’étaient déchaînés. D’innombrables rochers et morceaux de glace enveloppaient d’étincelles noires s’étaient évertués à briser toutes les statues présentes en un temps record.

[Kyaaaaaaaaaaaaaaaaa !]

« Il est trop tôt pour crier. Je ne fais que commencer. »

Voyant que Briseur de Gaia détruisait facilement tous les clones, j’avais plissé les yeux. Le mana restant du Roi des Bêtes avait semblé se réveiller en moi en sentant les flux de mana du combat et avait tenté de se déchaîner lui aussi. Instinctivement, je l’avais laissé faire. Des instincts sauvages et brutaux avaient surgi en moins, me donnant encore plus d’énergie qu’avant.

J’avais levé ma lance une nouvelle fois. Maintenant, j’avais l’impression que je pouvais enfin le faire. Dans les prochaines cinq minutes, je savais que Hwaya et moi pourrions le tuer.

« Je vais t’apprendre ce que c’est que la véritable peur ! Suzerain ! »

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 290
ICDS - Chapitre 292

8 Commentaires

  1. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    La débilité des states dans les rpg arrive un moment 420 000 de mana xD

    Répondre
  5. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com