SSN Chapitre 189

SSN Chapitre 188
SSN Chapitre 190

Chapitre 189 : Seigneur des glaces 1/3

 

« Tu es le seul perdant dans cette histoire. » lui lança Woojin d’un ton des plus indifférents.

« Je… Ayez pitié ! Je me suis laissé emporter par l’ambition, mais… » le supplia Masuro Nakamura, tout en tentant de contenir la douleur.

« Non. Tu vas crever, ici et maintenant. »

Dans sa guerre l’opposant aux seigneurs dimensionnels, l’Immortel avait sous-estimé d’éventuels ennemis venus de l’intérieur. À bien y réfléchir, les monstres étaient pourtant loin d’être la première cause de mortalité sur Terre. N’avait-il pas lui-même pu constater que les invasions se déclenchaient rarement seules ? N’était-ce pas justement ça, qui l’avait poussé à massacrer tant de députés ? L’expérience ne semblait pourtant pas avoir suffit. Ni à lui, ni aux humains. La frontière entre ennemi et allié commençait à se dissiper… il était temps de faire un nouvel exemple.

« Je vous en supplie, arrêtez ! » hurla-t-il encore.

D’aucuns racontent que c’est par l’expérience qu’on apprend. La sienne fut douloureuse, et ce ne fut qu’à ce prix que Masuro Nakamura réalisa que les seigneurs dimensionnels n’étaient pas égaux. Pas de ces douleurs qui passent en un comprimé de paracétamol, non. Cette douleur-là était aussi terrifiante que si les murs s’étaient rapprochés pour lui écraser la tête en un craquement sourd.

〈Colonie libérée. Souhaitez-vous la capturer ou la détruire ?〉

Un nouveau fragment dimensionnel fut ainsi consumé. 24 heures à attendre avant de pouvoir enfin remettre tout ce beau monde sur pied, tout ça à cause de ce foutu tocard.

« C’est quoi ce… truc ? » balbutia Woojin en se retournant.

Il vit face à l’arbre de vie un palace immense. Il avait dû dépenser quantité de points pour l’obtenir… La guilde Daken n’allait pas tarder à devoir lui rendre des comptes.

« Bon, vous pouvez vous y remettre. » lança-t-il aux héros d’Alphène.

« Nous… y remettre ? » hésita leur porte-parole, Tauric.

À peine libérés, ils ne s’étaient pas encore pleinement réapproprié leur environnement et se trouvèrent quelque peu confus face à sa suggestion.

« J’ai foncé tout droit, la plupart des gobelins sont encore en vie. Vous prévoyez d’attendre qu’ils trépassent de leur belle mort ? » ironisa Woojin.

« Ah ! Euh… non, bien sûr. Dame Latasha, avec moi ! »

Plusieurs petits groupes s’organisèrent, dont le Roi nain Raul et le chef orc Kruger s’isolèrent aussitôt. S’il était bien des ennemis face auxquels ils brillaient, c’était ceux-là. Il ne resta plus alors que Kang Woojin et l’unité spectrale.

« Qu’est-ce qu’elle a ? » demanda-t-il à Kim Jonyong en voyant Che Haesol.

« On lui a injecté quelque chose. » expliqua l’intéressé.

Elle respirait encore… mais pour combien de temps ?

« Réveille-la, Melody. »

« Je… J’en suis incapable. »

« C’est une blague ? Tu as pu soigner des gens là où même la médecine ne pouvait rien, et tu me dis que tu ne peux pas la réveiller ? » s’étonna Woojin.

« J’ai été abandonnée par la déesse… »

« Merde… Que s’est-il passé ? » lui demanda-t-il d’une voix conciliante.

« Elle m’a demandé de brûler l’arbre… Mais j’ai décidé de rejeter son oracle. Je… et j’en paie le prix… » expliqua-t-elle avant de céder aux larmes.

Il la laissa un petit moment seule face à ses pensées, jusqu’à ce qu’elle parvienne à se relever.

« Tu as bien fait, Melody. Ils seraient de toute manière venus. Je devais perdre la colonie. »

« Je suppose, mais… »

« Mais rien. Si tu avais brûlé l’arbre, j’aurais tout perdu. Merci. »

Et dans quelle colère se serait-il mis… En tout état de cause, c’était elle qui avait tout perdu. Lui subissait juste un léger contre-temps.

« Alors, maître ? Haesol va mourir ? » lui demanda Blanka.

« Non, je pense qu’elle a juste été droguée. Dans le doute, capturez tous les membres de la guilde Daken que vous trouverez. SI je veux pouvoir la soigner, je dois savoir ce qu’ils lui ont injecté. » ordonna alors Woojin.

Sinon dans le magasin dimensionnel, il était certain de pouvoir trouver le traitement adéquat sur Terre. Enfin, sitôt qu’il pourrait y retourner…

« Je suis désolée, Immortel… Tout est de ma faute. » eut pour propos Melody.

« Ne dis pas n’importe quoi, tu n’y es pour rien. Tu as vraiment perdu tous tes pouvoirs ? »

« Oui… »

« Et la Tiare d’Aria, tu ne ressens rien en la touchant ? »

« Si… Je sens une énergie, mais elle n’est pas comparable à celle que je ressentais avant. Ce n’est qu’un artéfact de plus, entre mes mains… » se désola-t-elle.

« Je savais que tu l’avais… Peu importe. Ta déesse est vraiment une connasse. » lâcha-t-il.

À moins qu’il ne se soit agi d’une simple machine… Melody n’était plus désormais qu’une éveillée de rang S sans aucune compétence. Elle était désormais condamnée à une vie de recluse. Tel était le destin de ceux abandonnés par leurs dieux.

« Melody, ajouta-t-il soudainement. Tu vas travailler pour moi désormais. Quand ma colonie sera achevée, tu la dirigeras. »

L’erreur commise ne lui avait pas été totalement inutile. Il avait enfin compris l’importance d’un administrateur dimensionnel.

« Je vais partir sur Terre, donc j’aimerais que tu t’en charges. Melody ? »

Elle était si abasourdie que son regard vacillait.

« Vous me faites confiance ? » parvint-elle enfin à formuler.

« Comment ça ? » s’étonna Woojin.

« Et si on me contraignait encore à vous trahir ? Ne craignez-vous donc pas cette possibilité ? »

« Non. »

« Pourquoi ? »

Woojin s’approcha d’elle. Son visage touchait pratiquement le sien.

« Tu m’as demandé d’aider Alphène, non ? »

« Oui… » répondit-elle d’une voix faible, en baissant les yeux.

« Alors pourquoi devrais-je craindre que tu me trahisses ? Sur Terre, je me fous que la colonie tombe. Je vous abandonnerai tous dans votre lisier si vous me poignardez dans le dos. » lui balança-t-il d’un ton glacial.

« Je… je comprends. » répondit-elle d’un ton plus attristé encore. Ce n’était pas ce qu’elle voulait entendre.

« Fais ce que tu as à faire, j’en ferai autant. »

« Bien, Immortel… »

La laissant à son sort, Kang Woojin se dirigea vers la flamme qui toujours brûlait, mais de façon bien plus intense qu’auparavant.

« Petit con… »

Même en l’absence de vent, la flamme se mit à onduler. Elle comprenait ses mots.

« Tu es trop gourmand, Sunggoo. Bon, quand t’en auras marre, rejoins-moi sur Terre. Je pars en premier. » lui lâcha-t-il finalement dans un sourire avant de se détourner.

En vérité, Hong Sunggoo aurait dû s’éveiller depuis bien longtemps déjà. Il avait toutefois pris la décision de profiter de la puissance du dragon pour raffiner davantage la sienne. Il renaîtrait de ses cendres plus proche de la perfection qu’il ne l’avait jamais été.

Quant à Woojin, l’accès au magasin dimensionnel lui était encore impossible étant donné l’état de la colonie, mais le magasin des succès regorgeait lui aussi de raretés. Son armée étant toujours en guerre et malgré les efforts de Masuro Nakamura pour vider ses réserves, elles n’avaient de cesse d’augmenter.

Il est temps de récupérer mon armure. pensa-t-il.

Il n’économisa rien dans sa folie des achats. L’ensemble d’équipements de Gehen allait bientôt être complet.

 


 

Finalement, dès le lendemain, la rumeur selon laquelle l’Immortel avait trahi Alphène s’était éteinte. La coalition était de nouveau unifiée derrière lui. En revanche, un aspect en vint à lui poser problème, sur lequel les prisonniers de la guilde Daken étaient unanimes : il n’existait aucun antidote à la substance injectée. Toutefois, en tant que psychotrope, ses effets allaient en diminuant.

« Bon, vous êtes certains de vouloir rester ? » demanda Woojin aux membres de l’unité spectrale.

« Oui, mon Roi. Nous ne sommes rien sans Che Haesol. Nous partirons avec elle. » lui répondit Kim Jonyong.

« Garde bien les portes, cette fois ! » lança-t-il à moitié en plaisanterie à Melody, une main posée sur son épaule.

« Vous ne perdrez plus jamais votre voie. Je vous en fais la promesse. » lui répondit-elle.

« Quand Haesol et Sunggoo se réveilleront, dis-leur de me rejoindre. Je pars chercher l’Exécuteur. »

L’armée de l’Immortel, après une très nette progression au sud, avait en une seule journée tué l’intégralité des seigneurs dimensionnels à même de menacer la colonie, plus au nord. Il la rappela donc à lui et l’envoya dans la chambre d’invocation.

« Je reviendrai bientôt. »

« À bientôt, Immortel. » le salua Tauric, suivi bientôt par les autres héros.

Après quoi, il traversa le portail.

 


 

« Ça va finir par me rendre dingue, cette histoire ! » explosa Jung Minchan.

Alandal avait désormais un tel poids que pour chaque monstre, chaque seigneur dimensionnel, toute l’humanité se tournait vers cette guilde-état. Hélas, en l’absence de Kang Woojin, sur qui tout reposait, Alandal ne pouvait plus fournir de réponse. Ils se comportaient désormais comme une guilde standard et étaient incapables de réagir à une attaque de cette ampleur.

« Monsieur le Premier ministre, Dame Vivienne Rodrio souhaite vous voir. » l’informa sa secrétaire.

« Faites-la entrer. » lâcha-t-il.

Vivie n’était, bien évidemment, pas seule. Sooah avait pris pour habitude de la suivre partout, et Do Jaemin se fondait dans son ombre comme le plus grand des gardes du corps. Woo Soonghoon, quant à lui, ne savait pas trop quoi faire, aussi se mit-il à leur suite comme dans une chenille.

« Que puis-je pour vous, Vivie ? » lui demanda Minchan.

« On est en route pour Beijing là, non ? » en vint-elle directement au fait.

« Oui, nous allons travailler avec le gouvernement chinois à abattre la colonie qui les menace. »

« Alors, demi-tour. »

« Pardon ? Pourquoi ça ? » se sidéra-t-il.

« Parce que cette colonie appartient à l’un des chefs de guerre de Trahnet. C’est bien trop risqué. » s’opposa à nouveau Vivie.

C’était précisément pour cette raison que la presse se faisait de plus en plus négative à l’égard d’Alandal. Ils choisissaient les conflits dans lesquels ils intervenaient, comme un gourmand aurait choisi quelles cerises manger.

« Vous ne comprenez pas. Il n’est pas seulement question de notre image de marque, mais de la Terre ! Si cette colonie n’est pas abattue, nous risquons… »

« Requête rejetée ! » l’interrompit vivement Vivie.

« Et vous, vous n’avez rien à dire, Do Jaemin ? »

« Je pense moi aussi que c’est trop dangereux, monsieur le Premier ministre. » répondit l’intéressé.

Qu’avait-il donc bien pu vivre sur Alphène pour en être revenu aussi terrorisé ? Il avait perdu tout goût du risque, se contentant d’assurer la sécurité de Kang Sooah… C’était comme s’il n’était plus lui-même.

« Je vous le dis, à ce train, Alandal va disparaître. Nous ne pourrons pas toujours éviter les problèmes. » balança Jung Minchan en même temps que son stylo.

« Je m’en fiche. J’écoute ce que me dit mon maître, la Terre est secondaire. » trancha Vivie.

Un silence pesant se fit sentir assez rapidement. Woo Soonghoon ressentit alors le besoin impérieux de le briser.

« Monsieur le Premier ministre, nous ne devons pas perdre de vue nos objectifs. »

« Et quels sont-ils, je vous le demande ! » s’énerva Jung Minchan.

« D’après vous ? » l’interrogea Soonghoon.

« Eh bien… Défendre la Terre et assurer une mission de paix. »

« Non. Ça, c’est ce que se sont imaginés les gens. »

Jung Minchan eut un moment d’hésitation. De trop nombreux événements s’étaient passés… peut-être s’était-il laissé emporter à des habitudes ?

« Il voulait pouvoir nettoyer ses donjons tranquillement… » lâcha finalement Jung Minchan.

« Et éviter l’armée. » ajouta Woo Soonghoon.

C’était comme s’il entendit la voix de Kang Woojin. Alandal n’avait jamais eu de grand but, sinon celui de soutenir son maître. Il n’était même devenu Roi que par convénience. Les nerfs de Jung Minchan commencèrent soudainement à lâcher, et il partit dans un grand éclat de rire.

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 188
SSN Chapitre 190

8 Commentaires

  1. Kingloan

    Merci pour la chapitre

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  3. Newkan

    Et c est ainsi que minchan décida de se fiche de la terre X) merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. hollowrebel

    génial comme chapitre, merci !

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Son sens commun a volé en éclats.

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com