BTTH Chapitre 204

BTTH Chapitre 203
BTTH Chapitre 205

Bonjour chers lecteurs ! =)

Voici donc votre premier BTTH de la semaine, et le père Yan est un peu dans la panade… :p

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 204 – Yue Mei, la Femme-Serpent.

 

Si on devait chercher parmi les femmes que Xiao Yan connaissait une aussi aussi enchanteresse et séduisante que celle-ci, seule Ya Fei de la ville de Wutan pourrait supporter la comparaison.

« Gulp… » Le jeune homme déglutit un peu en fixant cette femme ravissante. Sa paume glissa peu à peu vers sa cuisse qu’il pinça sans ménagement ; la douleur intense lui permit de se ressaisir un peu. Il parcourut du regard les environs immédiats de l’inconnue et trouva une queue de serpent verte sous l’eau transparente du lac ; celle-ci se balançait doucement dans l’eau et dégageait une sorte de séduction sauvage…

« Une Femme-Serpent… » marmonna à voix basse le Dou Shi. Il plissa les yeux et un moment plus tard, la stupéfaction envahit son visage quand il s’aperçut que même avec sa Perception Spirituelle, il était incapable de découvrir le niveau que la demoiselle nue avait pu atteindre.

« C’est assez problématique… Cette femme doit être au moins au niveau d’un Dou Ling ou d’un Dou Wang. » Le jeune homme, qui avait pu plus moins deviner la force de la créature, avala sa salive ; au moment où il allait battre en retraite, elle tourna ses yeux brillants dans sa direction. « Comment a-t’elle pu découvrir ma présence alors que Yao Lao m’aide à cacher mon Qi ? » se dit-il immédiatement en lui-même.

Les yeux aussi limpides que de l’eau de printemps de la femme-serpent ensorcelante fixèrent intensément la position où il se cachait. Un instant plus tard, elle couvrit ses lèvres rouges de sa petite main et rit : « Petit humain, tu veux partir après avoir vu le corps de cette sœur ? »

Quand ses paroles s’éteignirent, elle claqua soudainement sa main délicate sur la surface du lac et une flèche d’eau apparut. Elle entrouvrit la bouche et cracha sur cette dernière un liquide vert toxique ; après quoi, elle tira cette flèche empoisonnée vers la position où l’adolescent se cachait.

Bien que la voix de la demoiselle soit douce comme celle d’une amante flirtant, son attaque était extrêmement vicieuse ! S’il se faisait toucher, il serait grièvement blessé si ce n’est mort !

Fort heureusement, il avait concentré son attention sur elle depuis qu’il avait remarqué sa puissance terrifiante, aussi quand il la vit frapper vicieusement de son attaque, il prit immédiatement appui au sol et se propulsa à l’horizontale.

« Chi… » La flèche d’eau manqua sa cible et se planta dans la forêt ; en un clin d’œil, les arbres qui étaient autour du projectile se fanèrent et devinrent du bois sec.

Xiao Yan jeta un regard aux nombreux arbres flétris là où il était il y a un instant seulement et ne put s’empêcher de prendre une grande goulée d’air frais. Le poison de cette femme n’était-il pas un peu trop virulent ?

Les yeux de la Femme-Serpent s’illuminèrent quand elle le vit sortir des bois. Elle rit, se fichant que sa proie puisse voir sa poitrine nue : « Eh eh, je ne m’attendais pas à ce que tu sois en fait un petit garçon aussi mignon… »

Le jeune homme fit face au lac et recula rapidement en riant sèchement : « Ke ke, vous pouvez prendre le temps de vous baigner, grande-sœur. Je ne fais que passer… »

La demoiselle serpentine remarqua sa retraite rapide et fit une moue, avant de lever son long doigt fin lentement et de le bouger tout d’un coup comme pour le faire danser.

Tandis que ce doigt délicat dansait, une force froide se propulsa soudainement vers le dos du Dou Shi depuis les bois.

Celui-ci fut quelque peu choqué en sentant l’attaque dans son dos. Son corps trembla légèrement et une cape de flammes Dou Qi violette le couvrit rapidement. Il frissonna et un filet de flammes violet se propulsa depuis son dos vers la force froide. Un petit bruit s’en suivit et la Flamme Violette disparut graduellement, tandis que la force glaciale se transforma en un petit serpent coloré, qui était complètement grillé…

L’adolescent le balaya du regard et ses yeux tressaillirent involontairement : il avait beau être tout petit, son poison semblait très virulent ! Même un Dou Shi serait en danger une fois mordu, s’il n’a pas le temps d’expulser le poison de son corps.

La Femme-Serpent jeta un regard indifférent au petit serpent mort : « Tu sais te débrouiller un minimum, petit gars. Cependant, il y a des milliers de serpents venimeux cachés dans la forêt. Comptes-tu tous les tuer un par un ? » Elle ouvrit ensuite la bouche et émit une onde sonore étrange.

Suite à cette onde, la forêt s’emplit tout d’un coup de bruissements et en un moment, les arbres entourant le jeune alchimiste furent complètement couverts de différents types de serpents venimeux. Les pupilles triangulaires et froides de ces reptiles fixaient le gamin de haut. Si la femme serpentine en donnait l’ordre, ils lui cracheraient du venin dessus depuis toutes les directions.

Il fixa les reptiles qui l’encerclaient complètement et sentit sa nuque le picoter jusqu’à s’engourdir. Il réalisa quelque chose, en même temps : il n’était pas surprenant qu’elle ait pu déceler sa présence. Il avait oublié que les hommes-serpents avaient la capacité de contrôler les serpents venimeux. Ils étaient donc pour elle d’innombrables paires d’yeux réparties dans la forêt dense ! Il était probable qu’ils l’aient repéré au moment même où il était entré dans l’oasis.

Des silhouettes humaines apparurent rapidement dans les bois, et quelques Femmes-Serpents qui montaient la garde auparavant apparurent soudain sur les branches des arbres alentours. Elles fixèrent le Dou Shi d’un air glacial et demandèrent doucement : « Devons-nous le tuer, Dame Yue Mei ? »

« Ke ke, ne soyez pas pressées comme ça… Ça fait longtemps que je n’ai pas vu d’humain osant s’aventurer ici. » La demoiselle serpentine du nom de Yue Mei sourit adorablement et nagea nonchalamment jusqu’à la rive avec élégance en remuant la queue. Après quoi, elle se tint nue au bord du lac.

Deux silhouettes apparurent en un éclair derrière elle et couvrirent son corps d’une robe noire, cachant ainsi sa nudité qui ferait bouillir le sang de n’importe quel homme.

Elle écarta ses cheveux noirs mouillés de son front en laissant ses subordonnées l’habiller, et rit en s’adressant à Xiao Yan : « Peux-tu dire à grande-sœur pourquoi tu es venu ici, petit garçon ? Tu devrais savoir que les humains viennent rarement au cœur du Désert Tager, et encore moins dans une oasis près de notre tribu… Tu n’es tout de même pas un espion à la solde de l’Empire Jia Ma ? Prévois-tu de déclencher une nouvelle guerre ? »

Le jeune homme put clairement sentir une certaine froideur derrière son sourire enchanteur.

« *tousse*… Je ne suis venu ici que pour obtenir un peu d’eau et comme vous le voyez, je ne ressemble pas à un espion » dit-il d’un air innocent en bougeant la tête. Tandis qu’il parlait, il parcourut du regard les alentours sans que personne ne le remarque afin de trouver un endroit par lequel s’échapper de cet encerclement.

Les yeux attirants de la femme-serpent traînèrent sur son corps avant qu’elle ne sourit tout d’un coup et ne dise : « Ah ah, c’est vrai que tu n’as pas l’air d’en être un… » Son sourire était absolument magnifique…

Le jeune homme dit en souriant : « Eh eh, puisque je n’ai pas l’air d’en être un, vous pouvez continuer de vous baigner, grande-sœur. Moi, je vous dis adieu. » Cela dit, il frappa le sol du pied ; une explosion retentit et il bondit dans la forêt à côté de lui.

Il venait à peine de bouger qu’une femme-serpent, qui était sur un des arbres l’entourant, apparut sur le chemin qu’il suivait à la vitesse de l’éclair. Elle lança avec une force explosive sa lance étroite de serpent vers sa tête : « Retourne là où tu étais ! »

« Une Da Dou Shi… » Le coin de ses lèvres tressaillit quand il sentit le Dou Qi riche se déplacer en elle. Il dégaina sa Lourde Règle Noire et l’abattit violemment en avant.

La règle siffla en traversant l’air, et la pression de son coup fit s’écraser les plantes environnantes à terre.

« Ding ! » L’adolescent fut immédiatement forcé de reculer à la suite de ce tintement clair, et il dut faire dix pas avant de se retourner peu à peu et d’éliminer complètement la force terrifiante qui l’avait repoussé.

Il secoua sa main un peu engourdie, se lécha les lèvres et sourit en disant avec amertume : « Uh… Elle est bien digne d’être une Da Dou Shi… L’écart entre nous est… »

Un éclair de surprise apparut dans les yeux de Yue Mei quand elle vit comment il avait encaissé de force le coup d’une de ses meilleures subordonnées, et elle lui dit immédiatement en souriant : « Ka ka, pourquoi veux-tu partir alors que tu es déjà là, petit gars ? Suis grande-sœur jusqu’à sa tribu qu’on joue. Je peux t’assurer que tu vas tellement aimer ce qui t’attend que tu oublieras que tu es humain… » (NdT À sa place, je dirai : « d’accord madame, tout de suite, on part quand ? » :bave:)

Xiao Yan expira petit à petit ; la règle lourde pivota dans sa main et retourna dans l’anneau de stockage. Il pencha la tête, jeta un œil à la femme enchanteresse qui était couverte d’une énorme robe noire luxueuse et sourit : « Ça ira, merci. Je préfère être humain plutôt qu’un homme-serpent ; après tout, ça ne va pas être facile de marcher avec cette queue… »

L’expression de Yue Mei devint glaciale quand elle entendit le ton moqueur du Dou Shi. Son sourire disparut graduellement de son visage et elle dit d’un ton morne : « Puisque c’est ainsi, alors nous allons te laisser dans cette oasis… En tant qu’engrais. »

Elle fit un léger geste de la main : « Tuez-le ! » Ces mots indifférents étaient pleins d’intention de tuer.

À cet ordre, les femmes-serpents alentour cessèrent de contenir leur intention de tuer envers l’humain et bondirent immédiatement en avant. Sous la lueur de la lune, les lances empoisonnées entre leurs mains brillèrent d’un lustre profond avant d’être vicieusement projetées vers leur cible.

« Hu… » Le jeune homme expira doucement en sentant cette intention de tuer l’encerclant. Son dos trembla légèrement et les énormes Ailes de Nuage Violet en sortirent. Il prit appui au sol et se propulsa vers les nuages dans un bruit assourdissant.

Une fois qu’il fut en plein ciel, il battit des ailes et salua d’un geste de la main les femmes-serpents stupéfaites en dessous de lui. Il éclata de rire : « Au revoir ! Reprenez votre baignade, mesdames, je ne faisais que passer… »

La stupeur envahit le visage de Yue Mei devant la paire d’ailes dans le dos de l’adolescent. « Des ailes de Dou Qi ? » Un instant plus tard, cependant, elle fronça les sourcils et secoua la tête. « Non… Ce ne sont pas des ailes de Dou Qi. Tu es de plus en plus intéressant, petit garçon… Pourquoi grands-sœur te laisserait partir ? »

Tandis qu’elle couvrait ses lèvres rouges et riait, une intention de tuer glaciale se lisait sur son visage souriant. Elle leva la tête pour voir sa proie s’envoler rapidement hors de l’oasis, puis elle fit signe de la main à ses subordonnées et leur dit d’un air morne : « Rentrez toutes à la tribu. Moi, je veux voir si ce petit gars peut m’échapper… »

Les quelques femmes-serpents qui s’apprêtaient à le pourchasser se figèrent immédiatement à cet ordre : « Oui Madame ! »  Elles s’inclinèrent respectueusement et bondirent dans la forêt pour y disparaître sans la moindre hésitation.

Une fois qu’elles furent toutes parties, Yue Mei leva lentement son beau visage et fixa le petit point noir dans le ciel ; un sourire enchanteur apparut sur ses lèvres.

Son corps trembla et une paire d’ailes énorme se forma petit à petit dans son dos ; un instant plus tard, des ailes d’énergie vert pâle apparurent.

Elle les fit battre et s’envola rapidement dans les airs. Après quoi, elle fonça dans la direction où le jeune homme avait fui.

« Ah ah, petit garçon, si les autres apprenaient qu’un petit Dou Shi était parvenu à échapper à Yue Mei, alors ne se moquerait-on pas de moi à mort ? » Le rire adorable de la femme-serpent disparut peu à peu et l’oasis sombre et fraîche retrouva son calme habituel.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 203
BTTH Chapitre 205

10 Commentaires

  1. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  4. Lainkonifer

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Fabulas

    Merci pour le chapiter

    Répondre
  6. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  7. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. remy38m

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com