BTTH Chapitre 205

BTTH Chapitre 204
BTTH chapitre 206

Deuxième chapitre de BTTH de la semaine et bon sang, quel chapitre ! Je ne gâcherai pas la surprise mais…

Bonne lecture :3

 

 

Chapitre 205 – Une équipe terrifiante !

 

L’énorme lune d’argent flottait haut dans le ciel, et ses légers rayons brillaient sur le désert tout entier en le couvrant d’une couche de laine argentée.

« Xiu… » On entendit le vent claquer tout d’un coup, au loin, dans le désert silencieux… Un moment plus tard, une silhouette noire apparut tout d’un coup à l’horizon Nord et traversa le ciel à la vitesse d’un météore. La pression intense du vent formé par cette vitesse créa un énorme sillon dans le sable, de plus d’une centaine de mètres au sol.

La silhouette disparut graduellement au-dessus de l’horizon, dans ce ciel rempli de sable. Cependant, avant même que celui-ci ne puisse retomber au sol, une autre silhouette noire apparut tout d’un coup à une vitesse plus prodigieuse encore et doubla presque la taille du sillon déjà tracé.

Xiao Yan battait précipitamment des ailes quand il entendit le vent se déchirer pas loin derrière lui. Il pencha la tête et jeta un regard à Yue Mei qui le poursuivait à toute vitesse.  Bien qu’il y ait encore une certaine distance entre eux, il pouvait voir l’air moqueur que revêtait son beau visage : celui d’une chatte jouant avec une souris. Il ne put alors s’empêcher de dire avec amertume : « Bon sang, n’est-elle pas un peu trop persistante ? Est-ce qu’elle a vraiment besoin de déployer autant d’efforts pour un petit Dou Shi comme moi ? »

Il baissa les yeux vers l’anneau noir à son doigt et cria précipitamment en son for intérieur : « Maître !! »

Xiao Yan n’obtint pas la moindre réponse et comprenant ce que ça signifiait, il eut l’air dépité.

« C’est une femme du niveau d’un Dou Wang, vieux machin ! Ce n’est pas comme ça que vous devriez entraîner votre disciple » marmonna-t’il en souriant amèrement. Il secoua la tête d’un air impuissant et glissa rapidement une Pilule de Récupération d’Énergie dans sa bouche. Il battit des ailes et sa vitesse augmenta à nouveau.

Yue Mei maintint une certaine distance entre elle et sa proie ; ni trop loin, ni trop près. Elle observait la silhouette fuyante de la petite fripouille et sourit involontairement, disant d’une voix douce : « Suis grande-sœur jusqu’à la tribu pour jouer, petit garçon. Vous aimez nous avoir nous autres Femmes-Serpents comme esclaves, non ? Du coup, je devrais également faire de toi mon esclave, tu ne crois pas ? »

Sa voix moqueuse fut portée devant elle jusqu’aux oreilles de l’adolescent grâce à un fil de Dou Qi. (NdC : et oui, même Xiao Yan reçoit des coups de fil !)

Bien que la voix de la demoiselle serpentine soit douce et délicate, il put quand-même y déceler l’intention de tuer glaciale qui s’y trouvait. Il tourna immédiatement la tête et cria grossièrement : « Si vous voulez inviter quelqu’un, grande-sœur, invitez donc des types aux corps musclés. Mes bras comme mes jambes sont fins, aussi ne serais-je probablement pas capable de vous satisfaire ! »

L’expression de Yue Mei devint plus froide encore à cette réponse : « Espèce de petit enjôleur ! » Elle serra ses dents blanches et tendit sa main délicate d’où cinq rayons d’énergie cyan jaillirent. Ils s’entremêlèrent les uns avec les autres et formèrent au final cinq énormes serpents d’énergie.

Ces serpents bondirent en avant à la vitesse de l’éclair et en un clin d’œil, ils arrivèrent derrière le jeune alchimiste. Ils ouvrirent grand leurs gueules pleines de crocs et tentèrent de le mordre dans le dos.

Xiao Yan pencha la tête, regarda en arrière et vit les cinq énormes serpents vert-bleu apparus derrière lui. « Bordel ! » Il tordit précipitamment son corps de façon étrange et évita de justesse les crocs de ces reptiles.

« Écrase-toi ! » La Femme-Serpent, l’air toujours aussi glacial, agita sa main délicate et les cinq énormes serpents s’écrasèrent violemment sur les Ailes de Nuage Violet dans le dos du jeune homme.

Ce dernier devint pâle en encaissant cette attaque soudaine : « Hmpf… »  Il grogna et les ailes redevinrent des tatouages dans son dos. Après quoi… il tomba rapidement.

‘Wiiiiiish… » Le bruit intense du vent siffla à ses oreilles. Il agita ses bras dans tous les sens et un moment plus tard, il s’écrasa dans une dune de sable dans un bruit étouffé.

Flottant dans les airs, Yue Mei peigna paresseusement de son doigt délicat ses cheveux noirs qui s’étaient emmêlés dans son dos. Elle parcourut la dune du regard et descendit lentement, comme si elle marchait dans les airs, et rit : « Plus tu es grossier, petit gars, plus je vais avoir envie de te prendre comme esclave. »

*Pfut, pfut… » La tête du Dou Shi sortit du sable et commença à en cracher. Il la leva vers la femme serpentine qui était arrivée à une dizaine de mètres de lui, et parcourut du regard ses hanches très séduisantes, similaires à celles d’un serpent d’eau avant de plisser les yeux. Il se figea un instant et une explosion, étouffée retentit sous la dune. Suite à celle-ci, il sortit du sable comme un boulet de canon et chargea avec une vitesse explosive vers son adversaire toute proche.

En plein air, l’adolescent agita sa main et la lourde règle noire y apparut ; il l’abattit violemment vers la tête de Yue Mei.

Celle-ci sourit soudainement et leva peu à peu sa paume blanche comme neige : « Hi hi, tu es sacrément vicieux petit gars, mais c’est inutile face à grande-sœur… » Elle remua doucement la main et une énergie cyan en jaillit silencieusement et dans toutes les directions. Après quoi, elle se transforma en d’innombrables petits serpents d’énergie qui éliminèrent facilement la force derrière ce coup de règle.

Xiao Yan fronça les sourcils en regardant son arme recouverte par ces reptiles d’énergie, et n’hésita pas à en lâcher le manche. Il tordit son corps et se retourna, avant d’apparaître en un instant devant la chasseresse !

Il planta son pied au sol, approcha brutalement de son ennemie et serra son poing d’où déferlait son énergie : « Les Huit Destructions Extrêmes ! »

Ce poing contenant une énergie terrifiante s’abattit violemment vers la poitrine démesurée de son adversaire. Il était clair qu’il avait l’intention d’attaquer de toutes ses forces.

Yue Mei leva légèrement un sourcil en voyant l’attaque vicieuse du jeune homme, et en fit une évaluation verbale : « Voilà une force plutôt correcte… » Elle attendit le moment où le poing allait entrer en contact avec son corps avant de brusquement balancer son corps d’une étrange manière.

Le coup contenant une force terrifiante passa juste au-dessus de la poitrine démesurée de la serpente envoûtante et la manqua. Elle avait facilement esquivé cette attaque au corps à corps…

« Ke ke, peu importe à quel point ta technique est sublime petit gars, elle n’a aucune utilité face à l’écart entre nos forces. » Elle se pencha en avant et son beau visage enchanteur ne fut plus qu’à deux centimètres de celui de sa proie. Elle sourit en le voyant inexpressif, se pencha à nouveau et ses lèvres rouges attirantes déposèrent une trace de rouge à lèvres sur le front du jeune alchimiste.

« Plop… » Celui-ci manqua donc son attaque et pâlit en se rendant compte qu’il ne touchait que le vent. Il grogna entre ses dents et tomba dans la dune sous Yue Mei.

Au moment où il entra en contact avec la surface sableuse, il donna un coup de paume au sol et fit vigoureusement voler son corps dans les airs. Il pivota dans les airs avant d’atterrir à quelques mètres de la femme-serpent. Il leva ensuite la tête vers cette dernière qui souriait et ne put s’empêcher de sourire amèrement en son for intérieur : « Voilà donc la différence entre nos niveaux… Ce n’est vraiment pas quelque chose que je peux compenser facilement. »

Une fois à terre, le Dou Shi frotta la marque de rouge à lèvres sur son front, avant de soudainement commencer à se sentir étourdi. Il se dépêcha alors de sortir l’antidote que Yao Lao avait personnellement raffiné, l’avala rapidement  et se sentit de suite bien mieux.

Il se servit de sa manche pour effacer en toute hâte le rouge à lèvres et jura rageusement en lui-même : « Bordel, cette femme a du poison même sur les lèvres ? »

Yue Mei, en voyant qu’il était capable d’endurer le poison, dit d’un air surpris : « Oh ? Tu as un antidote aussi bon que ça, petit garçon ? »

Elle leva la tête et dévoila ses yeux argentés brillant de plus en plus ; elle commençait à perdre patience. Son visage avait beau être souriant, il portait également une expression glaciale… « Ugh, je n’ai plus beaucoup de temps, je vais finir ça rapidement. Petit gars, si tu ne veux pas être l’esclave de grande-sœur, alors tu n’as plus qu’à devenir un squelette dans le désert… »

Xiao Yan soupira d’un air impuissant en voyant le Qi de la femme-serpent devenir de plus en plus puissant. Il s’assit tout d’un coup sur la dune et rit amèrement en son for intérieur : « Maître… Je ne peux vraiment pas la vaincre. Je vais mourir si vous n’agissez pas ! »

La voix du vieillard le prévint rapidement : « Ne panique pas, gamin. Des gens vont venir te secourir mais ne m’appelle pas pendant ce temps. Il y a, dans ce groupe, une personne à la Perception Spirituelle puissante qui pourrait détecter mon existence si tu me parlais. » Une fois cela dit, il se mura à nouveau dans le silence.

« Uh… » Cette réponse inattendu laissa l’adolescent perplexe. Il réfléchit rapidement à ce qu’il venait d’entendre et son anxiété disparut rapidement de son visage. Il parcourut nonchalamment le désert du regard ; il n’y avait rien d’autre que du sable à perte de vue, sans qui que ce soit pouvant possiblement le sauver…

Il fit face à Yue Mei qui avançait lentement vers lui en souriant et, incapable de résister à la tentation, il sourit amèrement en murmurant à l’intention de son maître : « Quel tour préparez-vous… »

« Bien petit garçon, viens avec grande-sœur… » La demoiselle serpentine flotta jusqu’à lui et tendit sa main délicate. L’énergie vert-bleu qui s’y trouvait scintilla mais cela étant, au moment où elle allait capturer le jeune homme, son joli visage changea drastiquement d’expression. Elle leva soudainement la tête et jeta un regard glacial vers le ciel à l’Est.

Le silence continua un moment avant que deux silhouettes n’y apparaissent, et derrière elles apparut un énorme point noir.

Celui-ci devint rapidement plus grand et un éclat de rire sonore porté par du Dou Qi traversa le désert : « Ah ah, je vous avais dit que j’avais senti le Qi d’hommes-serpents dans le coin ! Je n’avais pas tort ! Et en plus, on dirait que ce n’est pas n’importe qui ! »

« Bang ! » Les deux silhouettes humaines s’arrêtèrent rapidement, faisant claquer d’un bruit sec le vent comme si le tonnerre avait grondé.

Xiao Yan leva un visage perplexe et regarda ces deux individus qui étaient apparus au-dessus de sa tête. Ses pupilles se contractèrent soudainement et un moment plus tard, il déglutit lentement.

« Deux Dou Wangs… ? »

Yue Mei devint sérieuse à leur arrivée. Elle détourna le regard du jeune homme et observa froidement les deux individus dans les airs.

Peu après, un rugissement sonore et net éclata. Le point noir au loin devint graduellement plus gros et un moment plus tard, une énorme bête magique vert foncé apparut peu à peu dans le ciel du désert.

« Ah ah, il y en avait vraiment… » La créature gigantesque s’immobilisa dans les airs et un rire net parvint à son sommet. Aussitôt, sept silhouettes bondirent de son dos et atterrirent doucement sur une dune près du jeune alchimiste.

Celui-ci balaya du regard les sept arrivants et plissa soudainement les yeux. Il réalisa que parmi ces sept individus, cinq étaient au niveau de Dou Ling, et l’homme entre deux âges au milieu était un Dou Wang… Celui qui le choqua le plus fut une personne en robe noire qui se tenait derrière le chef. L’adolescent put vaguement estimer la force des autres, mais cette personne en noir lui donnait une impression mystérieuse, comme s’il voyait une fleur dans le brouillard. À l’époque, Yun Zhi lui avait donné la même impression.

« Un Dou Huang ? » La stupéfaction envahit son visage alors qu’il était complètement déstabilisé. Cinq Dou Lings, trois Dou Wangs et une personne extrêmement puissante qui semblait être une Dou Huang…

Mais qu’allait faire une équipe aussi terrifiante ?!

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 204
BTTH chapitre 206

16 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Sawashier

    la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite *O* !!!!!!!!!!

    Répondre
  3. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  7. Cala

    la traduction du manga à rattrapé la trad de la LN…

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Baba83

    Bonsoir, je suis au chapitre 36 et je voulais savoir si la VA viens du site wuxia word et manque t’il toujours ou censuré des phrases au delà du chapitre 205 ?
    Merci pour le boulot mais sur tous pour les ptites recherche sur le net 😉

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Passé les premières dizaines, je n’ai plus eu de problèmes non ^^ Donc sois sûr que tu lis un truc complet avec la VA 😉

      Répondre
      1. Baba83

        Ok, merci ! 🙂

        Répondre
  11. Surimi

    Merci

    Répondre
  12. Hyralko

    J’ai enfin rattraper mon retard merci pour le chapitre et t’es traductions de qualité supérieure.

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci à toi de me lire ! :3

      Répondre
  13. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!