BTTH Chapitre 233

BTTH Chapitre 232
BTTH Chapitre 234

Salut tout l’monde ! Voici donc le dernier chapitre de BTTH de la semaine, mais un chapitre émouvant…

Bonne lecture à tous <3

 

 

Chapitre 233 – Évolution de la Méthode de Qi

 

Dans la grotte montagneuse, Yao Lao sourit doucement en voyant son disciple tellement excité qu’il se laissa emporter, et ne dit rien pour l’arrêter. Il avait enfin obtenu ce qu’il voulait après des années d’efforts intenses, aussi était-il bien qu’il laisse ses sentiments s’exprimer librement.

Le rire aigu et débridé continua un long moment avant de finir par s’éteindre petit à petit.

Tandis qu’un sourire persistait encore au coin de ses lèvres, Xiao Yan baissa la tête pour regarder la flamme cyan qui se tortillait dans sa paume, qu’il ouvrait et fermait répétitivement. Étant donné qu’il avait complètement raffiné la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan, elle ne lui causait plus le moindre inconfort pas plus qu’il ne sentait la moindre chaleur. De plus, il était persuadé qu’avec suffisamment d’entraînement, il pourrait tôt ou tard atteindre le même niveau de maîtrise que son maître avait sur sa Flamme Glaçant les Os.

La Flamme de Noyau Terrestre dansait au bout de ses doigts comme un esprit espiègle. De temps à autre, une flammèche parvenait à s’échapper dans les airs et démontrait alors la puissance terrifiante qu’elle possédait. L’air à quinze centimètres au-dessus de sa paume était chauffée par la flamme jusqu’à se tordre et des vagues d’air chaud montèrent dans la grotte, troublant petit à petit la vision du jeune homme.

Celui-ci tint fermement son poing recouvert par la flamme bleu-vert et soupira doucement. Il resta immobile un instant puis il descendit tout d’un coup du liantai, et fonça à toute allure vers un mur comme une flèche quittant un arc. Son poing s’y écrasa violemment, accompagné par un souffle chaud.

*Bang !*

Il toucha à peine le mur solide de la grotte que la température élevée de la flamme le fit immédiatement fondre jusqu’à ce qu’un trou apparaisse. Son poing continua et frappa violemment l’intérieur de la roche ; un bruit étouffé résonna instantanément et de grandes lignes de craquelures se répandirent rapidement du trou jusqu’à couvrir en un moment seulement toute la paroi.

« Hu… » L’adolescent inspira lentement une goulée d’air et observa le mur qui était sur le point de tomber en morceaux. La surprise couvrit son visage tandis qu’il entrouvrit les lèvres pour rire, puis il retira son poing et recula.

Au moment où il fit un pas en arrière, la paroi craquelée de toutes parts s’effondra immédiatement dans un grondement sourd tandis que des fragments de pierres se répandirent alentour.

Il secoua nonchalamment sa main pour repousser la poussière qui se dirigeait vers lui puis jeta un regard au mur rocheux qui n’était plus qu’un tas de cailloux ; il pencha la tête et rit de surprise : « C’est pas mal du tout ! Je suis bien plus fort et rapide physiquement que je ne l’étais auparavant. Le coup que je viens de porter est comparable à ceux que j’infligeais avec les Huit Destructions Extrêmes auparavant. »

« La Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan est effectivement exceptionnelle… » Il fit claquer sa langue en louant encore quelques fois la flamme, puis il secoua sa main et la flamme qui la couvrait se rétracta lentement. Tandis qu’il la conserva dans sa paume, il jeta un rapide coup d’œil à l’intérieur de son corps et fronça légèrement les sourcils. Il dit d’une voix basse et désarmée : « Je m’y attendais, mais cette Flamme consomme beaucoup de Dou Qi. Je ne l’ai que peu utilisée, mais elle a épuisé dix pourcents de mes réserves. Si je n’avais pas augmenté ma force de deux étoiles, je crains que sa consommation aurait été plus grande encore. »

« Ah ah, tu es encore trop faible et n’a pas encore la capacité de démontrer pleinement la puissance de la Flamme Exceptionnelle. De plus, ta méthode de Qi du Mantra de Flamme n’est pour le moment qu’au niveau Huang Intermédiaire. Vu la limite de stockage des méthodes de ce niveau, il est normal que tu ne puisses pas laisser une Flamme Exceptionnelle dilapider ton Dou Qi » dit Yao Lao en souriant.

« Ah oui… la méthode de Qi ! » (NdT mec, je veux bien que tu ais eu autre chose en tête mais quand-même…) Les yeux du Dou Shi s’écarquillèrent à cette mention. C’était l’étape la plus importante à présent et il l’avait complètement oubliée en se laissant emporter par la joie folle d’avoir raffiné la Flamme.

Le vieil homme secoua la tête et l’en dissuada : « Ne sois pas impatient. À présent que tu as complètement raffiné la Flamme de Lotus Cyan, son avalage pour faire évoluer ta méthode de Qi n’est qu’une question de temps. Tu as déjà assez travaillé pour aujourd’hui. Repose-toi d’abord une journée durant… L’avalage demande un équilibre dans ton corps et si tu te précipites, tu pourrais même subir un retour de flamme. »

Le jeune alchimiste en resta perplexe : « Uh… soit. » En voyant l’expression de son maître, il ne put que hocher la tête d’un air impuissant bien qu’il éprouve une certaine réticence à attendre.

« Nous commencerons tard dans la soirée de demain, vu que c’est le moment de la journée où la température est la plus basse. Bien que ça ne te donne qu’un léger coup de pouce dans ton avalage, c’est toujours bon à prendre. Cette petite augmentation de tes chances de réussite peut finir par déterminer le succès de l’évolution » dit gravement le vieillard.

Son disciple sourit et opina du chef : « D’accord, nous commencerons donc demain soir. »

Voyant qu’il acceptait, Yao Lao poussa un soupir de soulagement. Son corps trembla légèrement et se changea en une lueur qui entra dans l’anneau. Se faisant, il poussa un léger rire qui se répercuta dans la grotte : « Dans ce cas, tu vas devoir prendre soin de toi jusque-là. Je sortirai à nouveau demain. »

Xiao Yan hocha la tête et frotta doucement l’anneau noir à son doigt. Il rit doucement et secoua la main pour ranger le lotus vert-bleu dans ce dernier, puis il prit légèrement appui sur la paroi rocheuse et flotta doucement hors de la caverne, comme un pissenlit flottant au vent.

Un jour passa lentement tandis qu’il bouillait d’impatience. Lorsque la nuit couvrit à nouveau petit à petit le monde, le jeune homme assis en tailleur sur une protubérance au sommet de la montagne ouvrit lentement les yeux. Il tendit la main et sentit l’air ambiant se refroidir lentement, et un sourire satisfait apparut immédiatement sur son visage.

Il se leva et releva la tête pour regarder le ciel sombre. Peut-être était-ce parce qu’un orage allait éclater, mais une force oppressante emplissait l’air.

Une fois qu’il eut observé le temps, il prit appui sur la surface rocheuse et bondit énergiquement vers la grotte en dessous. Il marcha jusqu’à son centre et s’y assit lentement en tailleur.

Comme s’il avait senti le temps tourner à l’extérieur, Yao Lao flotta à nouveau hors de l’anneau. Il tendit la main et empoigna le vide plusieurs fois avant de hocher rapidement la tête et de dire à voix basse : « Pas mal ça… Peut-être est-ce dû au temps mais la chaleur dans l’air est tombée à son plus bas niveau. On a les meilleurs conditions climatiques possibles pour avaler la Flamme Exceptionnelle. »

Le jeune homme se frotta nerveusement les mains et leva la tête pour demander : « On commence maintenant ? »

Le vieillard secoua la tête, flotta à l’entrée de la cave pour regarder le ciel nocturne et dit : « Attends encore un peu. L’air froid est le plus dense à minuit, aussi est-ce à ce moment que nous commencerons ! »

Le gamin hocha la tête et ne parla pas davantage. Il resta assis en tailleur sur l’énorme rocher et ferma petit à petit ses yeux pour calmer son cœur excité qui battait la chamade.

Dans le ciel noir, une légère brise fraîche souffla à travers la forêt de la montagne et provoqua des sifflements à l’intensité cyclique. Un coup de tonnerre étouffé éclata abruptement dans les gros nuages noirs et se répercuta dans les bois. Peu après, un énorme éclair argenté traversa tout d’un coup les nuages et parut scinder le ciel et la terre en deux, illuminant instantanément les arbres sombres.

Le vieux maître se tenait à l’entrée de la grotte et observait le ciel où l’orage éclatait. Il tendit la main et des gouttes de la taille de haricots commencèrent à tomber en émettant des crépitements. En un instant, le ‘plat plat’ des gouttes s’écrasant contre les feuilles des arbres résonna à travers toute la montagne.

Une bourrasque froide souffla vers Yao Lao qui soupira lentement, pencha la tête et fit face au jeune homme dans la grotte avant de murmurer : « Tu peux commencer… »

À ces mots, l’adolescent aux yeux fermés les rouvrit et balaya du regard la forêt au dehors que la lueur d’un éclair traversant le ciel illuminait. Il prit une profonde inspiration et hocha la tête d’un air sérieux.

« J’espère que tu réussiras. Je ne peux t’aider durant tout le processus de digestion de la Flamme Exceptionnelle et de l’évolution de la Méthode de Qi. Par conséquent, tu ne peux dépendre que de toi-même… » Il glissa ses mains dans son dos et leva la tête pour observer un éclair ressemblant à un serpent argenté. Il resta silencieux un long moment avant de dire d’une voix grave accompagnée par les roulements du tonnerre : « Je tiens à te dire quelque chose ici-même… Tu as peut-être avalé la Flamme Violette et réussi à faire évoluer le Mantra de Flamme une fois mais selon le parchemin où il était inscrit, ce n’est qu’en avalant encore et encore des Flammes Exceptionnelles que tu pourras le faire évoluer jusqu’à un très haut niveau. Cependant, peut-on vraiment engloutir un truc aussi destructeur qu’une de ces flammes… Il n’y a pas grand monde pouvant t’aider sur le Continent Dou Qi à ce sujet, moi compris… »

« Tu es le seul à pratiquer le Mantra de Flamme. Du coup, c’est à toi de voir si cette méthode de Qi a vraiment le potentiel et les qualités requises pour devenir une Méthode de niveau Tian. » Une fois arrivé à ce point, il serra fermement ses sourcils l’un contre l’autre et ce ne fut qu’un long moment plus tard qu’il poursuivit d’un ton morne. « Si l’évolution doit échouer, alors ce Mantra de Flammes a effectivement un vrai problème et dans ce cas… Abandonne cette méthode. Le Mantra de Flammes sans possibilité d’évolution ne vaut pas plus qu’une méthode de niveau Xuan. »

Xiao Yan baissa légèrement la tête ; on ne pouvait pas voir clairement l’expression que revêtait son visage mais les poings dans ses manches étaient fermement serrés.

« Craaac ! » Un éclair traversa le ciel et le tonnerre grondant se répercuta à travers la forêt montagneuse.

Le jeune homme trembla légèrement quand le tonnerre rugit. Il leva peu à peu la tête et observa le vieux dos de son maître à l’entrée de la grotte. À l’accompagner comme une ombre ces dernières années, il trouva que la silhouette du vieil homme se voûtait de plus en plus.

Il le regarda, lui qui paraissait si petit et maigre sous la lueur de la foudre, et rit tout d’un coup doucement. Ce son chaleureux se répandit dans la grotte.

« Ke ke, Maître, on en est arrivé à ce point alors pourquoi faut-il que vous me disiez ces mots décourageants ? Même si l’évolution de ma méthode de Qi devait échouer ce coup-ci, je crois que je n’abandonnerais pas. Vous avez dit auparavant que le Mantra de Flammes m’était essentiel si je voulais atteindre les plus hauts sommets. De plus… Maître, nous avons besoin de la flamme créée par l’évolution de cette méthode de Qi pour créer votre corps. Si je devais l’abandonner, ça reviendrait à laisser tomber votre chance de revivre un jour… » (NdT Xiao Yan… ;__; )

Ce rire chaleureux fit se tendre le vieillard abruptement. Il prit quelques profondes inspirations et tourna lentement la tête ; son regard turbide et ancien était à la fois vaguement touché et heureux sous la réflexion argentée de la foudre.

« Puisque tu es aussi persistant, alors… mon bon disciple, détends-toi et exerce-toi. Je suis sûr que tu réussiras… » Il essuya le coin de ses yeux et sourit. Après quoi, il leva la main, observa le ciel noir et resta silencieux un moment avant de murmurer : « De toute façon, même si cette méthode de Qi ne peut vraiment pas avaler la Flamme Exceptionnelle, je réfléchirai à tous les moyens possible pour te faire devenir quelqu’un de puissant qui se tiendra au sommet… »

Une main ridée frappa doucement la paroi de l’entrée de la grotte une fois qu’il en fut sorti. Une craquelure se répandit depuis ce point d’impact et un énorme rocher s’écrasa abruptement, bloquant en un instant l’accès à la caverne.

Une fois qu’il eut penché la tête pour jeter un œil à l’entrée complètement bloquée, le vieux maître flotta jusqu’à un rocher près de là. Il laissa la pluie traverser son corps illusoire et resta là à attendre que le jeune homme réussissent sous les serpents argentés remplissant le ciel.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 232
BTTH Chapitre 234

11 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:He ben merde,ça fesait longtemps qu’on avait pas eu le droit à un chapitre aussi profond !

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Lainkonifer

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  10. Zeclipses

    Merci

    Répondre
  11. Tokaï

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com