BTTH Chapitre 306

BTTH Chapitre 305
BTTH Chapitre 307

Et hop, voilà encore un chapitre de deux kilomètres des aventures du Père Yan, pour votre plus grand plaisir ! :p

A toute pour le SW et bonne lecture ^^

Chapitre 306 - Performance émouvante

Xiao Yan se tint silencieusement devant la table de pierre, et repoussa calmement le chaudron écarlate devant lui un petit peu plus loin. Il n’avait pas immédiatement invoqué sa flamme et commencé son raffinage comme les autres alchimistes. Au lieu de ça, il tenait paisiblement la mince feuille de papier des deux mains, fronçait légèrement les sourcils et étudiait les quelques informations qui y étaient écrites en détail.

‘Il faut toujours se préparer avant de faire quoi que ce soit’ ; c’était une logique qu’il comprenait parfaitement. Il n’avait que deux chances et la moindre négligence entraînerait l’échec.

Cette fois-ci, l’examen demandait de raffiner une pilule médicinale de second rang appelée ‘Pilule de Production Osseuse’ qui, comme son nom l’indiquait, était une sorte de pilule permettant de soigner les blessés graves. Elle faisait donc partie des pilules de soin qui, généralement, n’étaient pas excessivement chères. Si elle devait être mise sur le marché, elle serait certainement mise à prix quelques centaines, voire quelques milliers de pièces d’or ; un prix assez risible face à celui des pilules pouvant augmenter le Dou Qi d’une personne...

Le raffinage de la Pilule de Production Osseuse nécessitait six ingrédients médicinaux. Sa formule n’était pas considérée comme excessivement complexe parmi celles du second rang, mais cette pilule en particulier était clairement un nouveau genre de médecine curative spécialement préparée par l’association des alchimistes. Par conséquent, le jeune homme eut tout de même l’impression que la pilule était un peu inhabituelle, bien qu’il ait vu un nombre conséquent de médecines curatives auparavant.

Bien que nombre de ces médecines soient mystérieuses et étranges, tous les chemins menaient à Rome : leur processus de raffinage était grossièrement très similaire. Seul leur degré de complexité changeait et de plus, cette pilule en particulier n’était pas vraiment problématique. Tant que l’habileté d’un alchimiste n’était pas risible, il devrait réussir à tâtonner et trouver la méthode de raffinage de la Pilule de Production Osseuse.

Du coup, il ne devrait pas être difficile de la raffiner en suivant ses sens même si la formule ne donnait que les grandes lignes.

L’adolescent ferma lentement les yeux après avoir mémorisé toutes les informations notées sur la feuille. Un moment plus tard, il les ouvrit peu à peu et soupira doucement. Il reposa la mince feuille sur le bureau, tourna la tête et regarda alentour ; il s’aperçut que la Petite Princesse et Liu Ling avaient déjà commencé à contrôler leur flamme et à raffiner.

Leurs flammes, qu’ils manipulaient dans leurs chaudrons médicinaux, étaient toutes deux de la même couleur jaune sombre. C’étaient des flammes complètement créées à partir de Dou Qi, mais cela dit, il ne pensait pas qu’il s’agisse là de leurs limites. Peut-être cachaient-ils tous les atouts ; il était après tout extrêmement naturel pour eux d’en avoir avec leurs statuts.

Le Dou Shi soupira doucement en son for intérieur : « Au-delà de leurs caractères, ces deux-là sont effectivement très bons... » Ça ne faisait, après tout, que trois ans qu’il était entré dans le monde de l’alchimie et pratiquait cet art. Sur certains aspects, il ne pouvait naturellement pas rattraper ces deux rivaux qui avaient été formés par leurs maîtres depuis leur enfance. Il lui était impossible, après tout, de rattraper une décennie de progrès des autres en si peu de temps, quel que soit son génie.

À ce moment, près de dix minutes s’étaient écoulées depuis le début de l’examen et durant ce court laps de temps, des lumières rouges s’étaient déjà mises à clignoter sur l’énorme place. Les alchimistes qui avaient échoué ne purent que quitter la place, rouge d’embarras ; pour ceux qui aimaient suivre les règles pour raffiner une pilule médicinale, ce genre d’épreuves sortant des sentiers battus était impossible...

Xiao Yan jeta un regard indifférent à l’alchimiste à la tête baissée devant lui, qui quittait l’esplanade en semblant sur le point de pleurer. Il secoua la tête, l’ignora et concentra toute son attention sur le processus de raffinage qu’il allait entamer.

Il posa proprement le chaudron rouge sombre devant lui et frotta ses mains ensemble. Il remua un doigt et un danwan violet apparut entre ses doigts.

Il lança directement d’un petit geste le danwan dans sa bouche et le mâcha lentement. Un moment plus tard, il l’ouvrit à nouveau en grand et cracha un amas de flammes violettes, qu’il tint aussitôt dans sa paume.

D’innombrables personnes du public et des personnages de marque observaient tous les mouvements du jeune homme depuis le début, suite à de son entrée spectaculaire et à sa position au centre de la place. Tous poussèrent des cris d’exclamation en voyant cette flamme violette vive qu’il avait créée : « Wow, une flamme violette ? »

Bien que la grande place ne manque pas de flammes étranges et à la couleur unique, sa méthode étrange le faisant cracher la flamme avait attiré bien des regards.

Fa Ma fût légèrement surpris en observant l’amas de flammes qui flottait sur la paume de l’adolescent. « Une flamme violette ? » Il se mit aussitôt à rire doucement : « Ce petit bonhomme a vraiment des fondations... »

Hai Bodong, en l’entendant, fit claquer ses lèvres. Après avoir vécu aussi longtemps avec son jeune ami, il connaissait très bien ses limites et ce genre de flamme violette n’était que la plus faible des flammes qu’il contrôlait. La flamme sombre, froide et blanche ainsi que la flamme verte éthérée étaient des Flammes Exceptionnelles terrifiantes que même lui craignait.

La flamme violette dansa sur la paume du jeune alchimiste comme une fée et, un moment plus tard, ce dernier agita doucement sa main. La flamme fut directement envoyée dans la cheminée du chaudron et immédiatement, la flamme violette turbulente grossit et brûla en son sein. La température du pot glacial augmenta rapidement...

Son incapacité à contrôler cette flamme violette aussi précisément qu’il contrôlait la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan fit qu’il dût poser les mains sur son chaudron médicinal pour parvenir à la maîtriser convenablement. S’il essayait de la contrôler sans les mains, comme sa Flamme Exceptionnelle, alors son taux d’échec déjà élevé grossirait bien davantage... Il n’osa pas prendre un tel risque pendant cette manche où il n’avait droit qu’à deux essais.

La flamme violette étouffa très sagement sa température sous le contrôle de la force spirituelle de l’adolescent, et n’opposa pas la moindre résistance. Au bout d’un moment, il fit un geste d’appel de la main et un ingrédient médicinal de la table de pierre y fut aspiré. Il la modela gentiment et la lança dans le chaudron et aussitôt, la flamme violette chuta et fit un tonneau en l’enveloppant rapidement...

Il ferma les yeux et fronça légèrement les sourcils, utilisant sa perception spirituelle pour raffiner lentement l’ingrédient, qui lui fallait raffiner jusqu’à un certain degré pour produire la pilule. Si la pureté de l’ingrédient était un peu trop élevée ou un peu trop basse, le processus de raffinage pouvait échouer. C’était d’ailleurs une des raisons expliquant l’importance d’une formule médicinale orthodoxe, car celle-ci contenait un rapport détaillé sur le degré de pureté que chaque ingrédient devait atteindre.

Malheureusement, le Dou Shi n’avait pas cette formule médicinale précise, et il ne pouvait que se servir uniquement de sa perception spirituelle pour lentement déterminer la bonne pureté.

Il passa dix minutes à raffiner cet ingrédient médicinal de bas niveau jusqu’à atteindre petit à petit un niveau qu’il jugea acceptable. Il plaça alors à ce moment avec prudence le second type d’ingrédient dans son chaudron.

Il profita du bref instant où il lança l’ingrédient dans le pot pour jeter un œil de chaque côté. Il réalisa alors bien que la Petite Princesse comme Liu Ling aient tous deux l’air aussi sérieux, leurs mouvements ne montraient pas la moindre agitation pour autant. Leurs visages ne trahissaient pas la moindre perplexité, et il lui sembla qu’ils contrôlaient entièrement leur processus de raffinage.

Alors qu’il rétracta son regard, un chaudron sur une table voisine où des flammes faisaient rage ne put contenir davantage leur température de plus en plus élevée et explosa tout à coup.

« Bang ! »

L’explosion du chaudron marqua aussi la fin de la pilule médicinale qui y était raffinée, et la lumière rouge du miroir brilla sans pitié de façon éblouissante.

Les cheveux de l’alchimiste fautif furent réduits en cendres et il changea complètement d’expression en regardant bêtement la lumière rouge clignotante. Il finit par jurer à haute voix un long moment plus tard en descendant de la plateforme. Il  serra les dents et quitta l’esplanade sous de nombreux regards. Lorsqu’il passa devant Xiao Yan, celui-ci fut surpris de réaliser que ce perdant était en fait un alchimiste de troisième rang d’un autre pays...

Il se mit à rire d’un air jubilatoire en son for intérieur. « Pauvre type... » Il laissa ensuite cet interlude de côté et continua de placer prudemment les ingrédients médicinaux dans le chaudron, un à la fois. Après quoi, il les sonda prudemment pour déterminer le niveau optimum de pureté qu’ils devaient atteindre. Il était indubitablement devenu plus prudent après avoir été témoin de l’échec précédent.

......

Des lumières clignotèrent répétitivement sur l’énorme place, le temps passant. Des alchimistes verts de rage ou rouges de honte quittèrent la plateforme les uns après les autres, sous les regards pleins de regrets de la foule. Ils quittèrent, de mauvaise humeur, cet endroit qui les attristait et les rendaient furieux.

L’examen cette fois était assez difficile, mais il faut savoir que nombre des participants de la Grande Assemblée étaient des gens habiles. Il restait près de la moitié des concurrents, outre ceux qui avaient échoué pour différentes raisons, et ils sondaient silencieusement le degré de pureté de leurs ingrédients tout comme le jeune homme.

Après que la moitié du sable se soit écoulé dans l’énorme sablier sur le mur, ce dernier finit enfin de sonder le niveau de pureté de ses ingrédients. Son résultat final était plutôt bon, bien qu’il ait accidentellement incinéré deux ingrédients pendant le processus de raffinage.

L’étape suivante consistait en la fusion des différents types d’ingrédients pour les changer en la vraie Pilule de Production Osseuse.

Cette étape était plus compliquée que le raffinage, car si l’adolescent venait à perdre ne serait que légèrement sa concentration, il devrait reprendre depuis le début.

Vu qu’il savait parfaitement à quel point cette étape était importante, il avait déjà fait quelques préparations : il avait couvert ses oreilles d’un film de Dou Qi qui l’isolait des bruits du monde extérieur.

Une fois qu’il n’entendit plus rien, son esprit se calma peu à peu. Il expira une gorgée d’air fétide, ferma les yeux à nouveau et se saisit rapidement d’une bouteille de jade sur la table de pierre, qui contenait l’essence d’un ingrédient qu’il avait raffiné plus tôt. Il tint la bouteille et se figea un moment avant d’en verser tout le contenu dans le chaudron. Immédiatement, il y jeta rapidement aussi deux autres bouteilles d’ingrédients raffinés...

Sa force spirituelle contrôla la flamme violette avec précaution et grilla lentement ces poudres d’ingrédients qui ne se mélangeraient pas telles qu’elles. La réponse particulière qu’elles produisirent en fusionnant légèrement fit aussitôt transmise à son esprit par la force spirituelle dans la flamme, ce qui lui permit de voir si sa méthode de fusion était correcte ou non.

Ce genre d’analyse de réponses était un travail épuisant grandement la force spirituelle, mais fort heureusement, le jeune alchimiste n’avait besoin d’analyser qu’une simple formule de second rang. Si ça avait été une formule de troisième ou de quatrième rang, alors il aurait été incapable de l’examiner malgré son niveau d’alchimiste de troisième rang. En fait, même un alchimiste de quatrième ou de cinquième rang serait en gros incapable d’analyser une telle formule, car après tout, si c’était si facile alors les formules médicinales ne vaudraient pas autant...

Il sentit avec attention la fusion des ingrédients en fronçant légèrement les sourcils. Son expression changea légèrement à un moment : la Flamme Violette se tortilla follement dans le chaudron où les ingrédients produisirent un léger son étouffé. « Bang... » Ces trois genres d’ingrédients, qui étaient à moitié fusionnés, furent instantanément réduits en cendres noires et la Flamme Violette dans le chaudron s’éteignit silencieusement après...

Le Dou Shi fronça les sourcils en regardant le tas de cendres. Il entrouvrit la bouche et se frotta la tête d’agacement. Il s’était tellement concentré sur la fusion qu’il avait oublié de soutenir continuellement la Flamme Violette qui, après avoir brûlé une heure durant, ne put continuer davantage.

Le ‘bang’ avait beau être étouffé, il n’en était pas faible pour autant et par conséquent, il attira le regard de la Petite Princesse et de Liu Ling. Ils furent surpris de s’apercevoir que le chaudron médicinal de leur rival était dépourvu de flammes ; la première révéla simplement une expression impuissante tandis que l’autre souriait d’un air jubilatoire qui donnait envie de le baffer.

Fa Ma et les autres sur la haute plateforme restèrent perplexes un moment en observant Xiao Yan dont la flamme était éteinte. Cependant ils ne firent aucun commentaire et attendirent simplement en silence. Bien que la flamme soit éteinte et que le temps alloué à l’examen soit presque écoulé, il devait encore avoir un assortiment d’ingrédients sur sa table. Il avait donc encore une chance... sous condition qu’il se dépêche, bien sûr. Il ne restait plus qu’un tiers du sable dans l’énorme sablier.

......

Le jeune homme inspira doucement une bouffée d’air un peu chaud. Il observa les cendres noires de ses ingrédients puis ferma les yeux pour les rouvrir lentement un moment plus tard. Il sourit faiblement tout à coup ; bien qu’il ait subi un revers cette fois-ci, il avait approximativement saisi la marche à suivre pour raffiner cette Pilule de Croissance d’Os, aussi n’avait-il plus qu’à la suivre pour la raffiner facilement...

Il sortit une autre pilule violette, la jeta entre ses lèvres et la mâcha lentement. Pendant ce bref instant, il jeta un oeil alentour et remarqua qu’une pilule à la forme élémentaire commençait déjà à s’agglomérer dans les chaudrons de ses deux rivaux. Ils allaient clairement pouvoir finir leur pilule dans peu de temps...

« Ils sont plutôt rapides... Et vraiment pas mauvais. »

L’adolescent fronça légèrement les sourcils, ouvrit la bouche et cracha à nouveau la flamme violette, qu’il versa ensuite dans le chaudron médicinal. Ses mains restèrent immobiles avant de bouger abruptement un moment plus tard. Tandis qu’il faisait danser ses mains, il versa le contenu des six bouteilles de jade devant lui dans le pot...

Fa Ma, Ao Tuo et les autres personnes très expérimentées murmurèrent en le voyant faire : « Il veut vraiment fusionner les six ingrédients en même temps ? Certes, il pourrait ainsi gagner beaucoup de temps, mais... Il court à sa perte si sa force spirituelle n’est pas assez forte ou s’il ne peut pas la contrôler correctement. »

Le jeune alchimiste fixa la flamme frémissante dans le chaudron. Sa force spirituelle contrôla la flamme violette et y sépara les ingrédients médicinaux. Ensuite, il les rapprocha lentement les uns des autres en les grillant et ils montrèrent progressivement des signes de fusion...

Le sable au sein de l’énorme sablier coula rapidement.

Finalement, on entendit le bruit net d’un chaudron qu’on tapait sur l’esplanade.

« Clang ! »

Liu Ling fut le premier à taper lourdement son chaudron ; son couvercle sauta en l’air et une pilule médicinale ronde en sortit en volant. Il bondit ensuite et l’attrapa dans sa main. On lisait facilement la fierté sur son visage.

« Clang ! » La Petite Princesse, dans un autre bruit net, fit signe de sa main délicate et une pilule jaillit de son chaudron.

Leurs deux bruits semblèrent provoquer une réaction en chaîne sur l’énorme place : « Clang, clang, clang... » De nombreux couvercles furent lancés dans les airs et quelques centaines de pilules médicinales de forme différente en sortirent en volant dans le ciel. Après quoi, leurs propriétaires les attrapèrent avec excitation.

Ao Tuo fixa intensément son jeune poulain aux yeux fermés au centre de l’esplanade. Il regarda ensuite le sablier dont le sable était presque entièrement tombé. « Le temps est presque écoulé... »  Il serra abruptement ses mains ; ce bonhomme gardait toujours les gens en haleine lorsqu’il passait un examen.

Sur la grand-place, d’innombrables regards se tournèrent petit à petit vers le centre, où se trouvait Xiao Yan. Ils regardèrent ensuite le sabre coulant dans le sablier. Tous voulaient savoir si ce jeune homme se tenant sous le feu des projecteurs allait pouvoir terminer le test de cette manche à la dernière minute.

Le reste du sable descendit silencieusement dans le sablier et lorsque les derniers grains tombèrent, des sifflements pitoyables retentirent dans les tribunes.

Le jeune homme aux yeux fermement clos les ouvrit tout à coup. Sa main frappa son chaudron et le couvercle vola dans les airs. « Clang... » Une pilule médicinale ronde en vola au tout dernier moment de façon éblouissante, brouillant la vue des spectateurs...

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 305
BTTH Chapitre 307

13 Commentaires

  1. Akasha

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  3. Tazam

    Clang !! et merci !

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Clang !
    PS:Quoi, vous me dittes que c’était pas une formule magique pour faire sortir un chapitre ? Je vous répond clang !

    Répondre
  5. Newkan

    Un plaisirs de savoir que yayan allait finir à la dernière seconde X) comme d’habitude X)

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. sai1905

    ils tape sur le chaudron pour faire sortir la pillule ? comment ca marche ?

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. Leboucliervert

    Il met un coup de pied dedans et gueule sésame sois parfaite

    Répondre
  13. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com