IATM Chapitre 52

IATM Chapitre 51
IATM Chapitre 53

Bonjour ! Je profite de ce chapitre pour vous faire une petite annonce, qui devrait particulièrement intéresser ceux qui hésitent encore à se lancer dans la lecture de cette série : Lipton a eu la gentillesse de faire un super PDF avec liens et références cliquables des 50 premiers chapitres de la série. Vous pourrez retrouver celui-ci dans l’index. Merci encore Lipton, et bonne lecture à tous.

 

 

Chapitre 52 : Mana 2/3

 

Roan découvrit alors une nouvelle fonction aux Larmes de Kalian : aussi sombre soit sa prison, il y voyait comme en plein jour. Il essaya de dégager quelques rochers, mais ceux-ci étaient si gros qu’ils ne bougèrent pas d’un iota. Sans issue, il finit par s’asseoir en déposant ses affaires pour faire un point sur la situation.

Si les soldats me trouvent, ils vont me tuer. C’est une affaire beaucoup trop risquée… Il faut vraiment que j’arrive à sortir.

Il se releva et remit son paquetage à son épaule en se dirigeant cette fois vers l’opposé de l’endroit, désormais bloqué, par lequel il était entré. Après un peu de marche, il se rendit compte que non content de devenir de plus en plus étroit, le chemin finit par se refermer face à lui.

Évidemment…

Il retourna à l’entrée et déposa le squelette du Monarque de Feu Reid, encore enveloppé dans le tissu.

Tout ça à cause de toi… Qu’est-ce qui a bien pu le mener ici ?

Il secoua la tête. Reid était à l’origine Duc du royaume d’Estia, et c’était à la tête de la puissante maison Flame qu’il avait hérité du titre de Monarque de Feu, il y avait de cela cinquante ans. Dès lors, il était curieux qu’une personne si noble se trouve dans un endroit si reculé du royaume de Rins, et plus particulièrement dans une cavité de la montagne Maiel. Cherchant dans ses souvenirs, Roan se rappela d’une vieille rumeur.

On a raconté qu’il avait combattu la Reine de l’Eau, Biate. Les deux y auraient perdu la vie…

Biate était l’une des plus fortes humaines à avoir jamais foulé le sol de la Terre grâce au contrat qu’elle avait passé avec l’esprit d’Elaim, le Roi de l’Eau. Le feu et l’eau étant deux ennemis naturels, Reid avait toujours souhaité tester sa force contre elle. Loin toutefois de ce genre de pratiques, celle-ci avait rejeté ses requêtes quantité de fois avant de finir par s’isoler.

Si la légende dit vrai… Peut-être qu’elle est ici aussi ?

Toutefois, un rapide regard autour de lui l’amena à réaliser que tel ne pouvait être le cas. Roan ne perdit pas pour autant espoir, et ouvrit la dernière page de chacun des livres. Quelque chose lui disait que Reid avait bien dû laisser quelque chose sur sa mort…

« Ah ! » s’exclama-t-il en découvrant une note.

[Avant de mourir, je laisse ces derniers mots, que l’on connaisse mon histoire. Je suis venu ici après avoir entendu dire que la Reine de l’Eau Biate s’y terrait. Je lui ai proposé un duel, qu’elle a décliné avant de proposer de me servir le thé. J’ai fini par ne plus lui laisser le choix et l’ai agrippée en la forçant à me combattre. C’est à ce moment que j’ai obtenu gain de cause, aussi avons-nous combattu quatre jours et quatre nuits durant comme deux esprits saisis par la folie. J’ai toujours été persuadé que j’étais plus puissant qu’elle, mais durant ce combat, pas une seule fois n’ai-je réussi à prendre l’avantage. C’est alors qu’aveuglé par mon esprit de compétition, j’ai fini par utiliser ma technique ultime. Il n’était plus question à cet instant de duel, mais bel et bien d’un combat à mort.]

Les rumeurs étaient donc vraies… C’est même à cause de ça qu’ils ont tous les deux disparu.

[Nous n’avons de ce combat rien gagné, sinon de si graves blessures que seule la mort viendra nous récompenser. Je ne voulais pas mourir dans cet endroit isolé et suis sorti afin de périr sous les rayons du soleil. Mes forces ont commencé à me quitter quand j’ai vu l’esprit du Roi de l’Eau. J’ai pensé qu’Elaim était là pour se venger de moi, mais grâce au pardon de Biate, il m’a laissé à mon sort. Après quoi sont-ils partis pour le lac Posquin. Je n’ai jamais su pourquoi, même si je la soupçonne d’avoir formulé le même désir que moi : mourir près de son élément. Je voulais mourir au chaud, elle dans l’eau…]

Roan s’arrêta un moment pour apprécier les détails de l’écriture. La main de son auteur tremblait visiblement sur les lignes qui suivaient.

[Je laisse mes techniques de combat derrière moi. Il ne faut sous aucun prétexte les laisser à royaume d’Estia ou à la famille Flamdor. La force du feu ne peut être assimilée que par une âme puissante. Seul l’Élu pourra s’approcher de Biate. Je meurs en réalisant que l’eau et le feu peuvent et doivent coexister… Élu, si tu veux l’atteindre, va au bout de cette tombe.]

Roan secoua la tête. Il lui avait pourtant bien semblé que celle-ci était sans issue ? Sauf peut-être pour l’Élu… Il n’avait aucun lien de parenté avec Biate, mais c’était de toute manière son seul espoir. Il reprit toutes ses affaires et retourna au fond de la cave.

Il y a peut-être un mécanisme…

Il fit glisser ses doigts le long du mur mais ne vit rien de particulier, ni même une trace qui puisse lui indiquer quoi que ce soit. Las, il voulut s’appuyer contre le mur afin de reprendre ses esprits.

« Hein ?! »

C’était comme si sa main avait été aspirée par celui-ci, ne lui laissant qu’une impression glaciale au bout des doigts. C’est alors qu’il vit, en lieu et place de l’endroit où il avait appuyé sa main, quelque chose qui ressemblait à une grosse goutte faite d’argent.

C’est… Ça ressemble à l’objet que j’ai trouvé sur Reid, mais…

Il toucha l’objet du doigt. Celui-ci prit alors une forme d’anneau avant de se mettre à tourner, et un fracas se mit à résonner dans toute la cave. Les murs bougeaient. Le sable grinçait lorsque Roan vit les murs commencer à s’écarter l’un de l’autre, laissant à nouveau apparaître un chemin exigu.

Il s’y engouffra sans y réfléchir un seul instant. Peu après, l’anneau d’argent se remit à tourner et referma l’accès que Roan venait d’emprunter, ne laissant plus derrière lui que le silence et l’obscurité totale.

 


 

Roan continua d’avancer un moment jusqu’à tomber nez à nez avec un très grand espace où coulaient deux rivières. Il eut peine à réaliser ce dont il était témoin.

La montagne est complètement vide ?

C’était effectivement une curieuse architecture que la sienne, entre ses multiples cavités, ses grottes et même l’eau qui y coulait. Il secoua la tête avant de continuer à avancer.

C’est donc ici qu’ils ont combattu…

Il remarqua tout à coup une cascade, véritable responsable du fait qu’il avait peine à discerner quoi que ce soit. Un peu en avant de sa position, il vit de nombreux livres et une grande table. C’était un endroit aussi prodigieux qu’invraisemblable. Les deux plus puissants êtres du continent avaient choisi un endroit à leur mesure.

Reid a laissé une note derrière lui, peut-être que Biate aussi ?

Parvenant au niveau de la table, il chercha un moment parmi les livres. Ces gens étaient trop exceptionnels pour ne pas avoir laissé de trace. Il vit alors un carnet intitulé Notes.

Quel ne fut pas son sourire en découvrant le texte suivant, à la première page : Biate Ellon laisse ici ses derniers mots.

[Je n’ai pas élu demeure ici par hasard, mais car cet endroit était le repaire du Dragon Bleu Berr. Il est chargé de l’énergie de l’eau. Malgré tout, j’ai choisi comme tombeau le lac Posquin où me suivent mes enfants et que j’aime autant qu’eux. À vous que le destin a élu, si vous lisez ces mots, c’est que vous as déjà absorbé l’Essence de l’Eau.]

L’Essence de l’Eau ? L’objet argenté… C’était peut-être ça ?

[Le repaire de Berr est désormais vôtre et vous pourrez l’utiliser selon votre bon vouloir. Il n’est néanmoins occupé que d’un agrégat de vieux bibelots, aussi votre place est-elle au lac Posquin si vous désirez obtenir toute la puissance de l’eau, ainsi que mes enfants.]

Ses enfants ?

Roan avait plus de difficulté à bien comprendre les paroles de Biate. Elle était plus subtile, plus mesurée et de toute évidence attentionnée que ne l’était Reid, bien plus direct.

[Adieu.]

Roan eut un long soupir et s’installa sur une chaise. Il commençait à comprendre tous les rouages de cette énigme.

Je comprends mieux pourquoi cet étrange endroit est si grand…

Les Dragons avaient disparu depuis plus de deux-cent ans, mais les légendes les faisaient survivre au point qu’on racontait encore les détails de leurs repaires impénétrables.

Le Duc Voisa, qui avait pris la technique de mana de Flamdor au Vicomte Potter, n’a sûrement pas dû voir la lettre d’adieu de Reid… Sauf si… Bon sang, c’est pour ça. C’est pour ça qu’il s’intéressait au lac.

Il était aussi possible qu’il n’ait pas réussi à entrer dans ce lieu et ait fini, aidé par le dépit, par porter son attention sur le lac Posquin. C’était dans tous les cas pour accéder au pouvoir de Bliate qu’il avait cherché à le développer. Les résultats furent toutefois pour lui bien différents de ceux escomptés.

Les trois royaumes se sont lancés dans une course à l’exploitation du lac, qui a fini par attirer l’attention du Roi Pirate, Baek…

Roan se leva tout à coup de sa chaise, la faisant tomber au passage.

« Baek ! C’est lui qui l’a récupéré ! » cria-t-il comme possédé.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

IATM Chapitre 51
IATM Chapitre 53

12 Commentaires

  1. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. ManaMana

    Merci pour ce chapitre !
    La suite s’annonce intéressante.

    Répondre
  4. Abess

    merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. thePower

    Merci

    Répondre
  6. Passant

    Tu aurais pu utiliser ‘te congédier’ ou ‘te rappeler’

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Hein que quoi ? Où ça ?

      Répondre
  7. Gilgamesh

    Thanks

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. Conan

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com