SW Chapitre 3

SW Chapitre 2
SW Chapitre 4

Me revoilà ! Voici donc le troisième chapitre de notre nouvelle série Shura’s Wrath ! On en apprend un peu plus sur ce  Yun Feng...

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 3 - Négociations

 

Ling Chen ouvrit la porte. Derrière se tenait un homme à l’âge et à la carrure similaire à la sienne qui avait une prestance remarquable. Un coup d’oeil à ses vêtements permettait de voir qu’ils n’étaient du tout-venant. En le voyant apparaître, cet individu fit inconsciemment un petit pas en arrière et afficha une expression où se mêlaient l’excitation et la nervosité.

« Qui es-tu ? » demanda le maître de maison après l’avoir jaugé du regard. Il avait déjà vu cette personne... Il lui avait jeté un regard avant de rentrer avec Shuiruo. Elle avait beau n’avoir que seize ans, elle était déjà d’une beauté époustouflante au point de devenir le centre de l’attention où qu’elle aille aussi n’y avait-il pas prêté attention sur le moment. Mais à présent, cet homme était de façon incompréhensible venu frappé à leur porte.

« Ling... Ling Chen, salut, bonjour... Je sais que tu t’appelles Ling Chen... » Yun Feng eut envie de se baffer une paire de fois au moment où il ouvrit la bouche. Il était quotidiennement au contact de personnalités importantes et n’était pas nerveux même face au plus puissant dirigeant chinois. Pourtant, face à cet homme de son âge, il se montrait décevant contre toute attente et tenait des propos incohérents.

Il contint son excitation aussi vite qu’il le put et se mit à parler sérieusement : « Je sais que tu ne me connais pas ; c’est également très présomptueux de ma part de venir te rendre visite, mais je dois vraiment m’entretenir avec toi d’une affaire d’une importance capitale. Ah oui, laisse-moi me présenter, je m’appelle Yun Feng. Hum... Puis-je entrer et discuter avec toi ? »

Ling Chen plongea ses yeux dans les siens une seconde puis répondit avec un visage inexpressif : « Ma maison est contaminée par l’Isrock, veux-tu quand même entrer ? »

« Ça n’a aucune importance, je me suis fait vacciner le mois dernier. » répondit rapidement l’intrus.

« Tout le monde sait que le vaccin de l’Isrock doit encore être perfectionné pour le moment et qu’il ne peut pas garantir une immunité à 100%... Es-tu vraiment certain de vouloir entrer ? »

« J’en suis sûr, certain et même sûr ! » répondit-il sans la moindre hésitation, comme précédemment.

Le maître des lieux l’observa à nouveau, resta silencieux quelques secondes puis fit demi-tour et retourna dans le salon. « Entre, dans ce cas. »

Yun Feng eut l’impression d’entendre la voix d’un ange et entra fou de joie en refermant délicatement la porte derrière lui. Au moment où il la clôtura, il ne put s’empêcher de rire en son for intérieur. On dirait que je suis encore trop jeune ; mon coeur s’emballe lorsque je rencontre la personne que je vénère et n’en fait qu’à sa tête.

Le salon était décoré simplement mais était très propre. Il avança très prudemment et lorsque son idole s’assit, il fit de même en s’installant devant lui. Il dit en premier lieu : « Je vais me présenter à nouveau, je suis Yun Feng et... »

Ling Chen l’interrompit brusquement : « Qu’attends-tu de moi ? »

À le regarder de près et à croiser son regard, Yun Feng sentit son coeur s’accélérer de plus en plus tant il était convaincu qu’il s’agissait bien de la personne qu’il recherchait. Il avait bien le regard le plus avéré qu’il ait jamais vu de sa vie, un regard pratiquement plus tranchant qu’une lame. Il se sentit légèrement suffoquer sous ses yeux dépourvus d’expression ; il inspira et dit : « Je suis venu ici pour négocier un accord avec toi... Ne le refuse pas de suite, je suis certain qu’il t’intéressera énormément. »

« Un accord ? » Le maître de maison plissa légèrement les sourcils. Il avait laissé entrer cet individu parce qu’il n’avait pas senti la moindre hostilité ou le moindre danger de sa part. Pour ce qui était de ce marché, il n’en avait jamais conclu à la légère parce que...

« Exactement ! » Le jeune homme enthousiaste hocha la tête puis commença à dire : « Les serveurs du jeu « Lune Divine » vont ouvrir après-demain, je suis sûr que tu le sais. Ce que je veux... » Sa voix prit un ton excité :« je veux t’inviter à rejoindre un atelier de jeu... non, une guilde qui est encore assez petite pour le moment.

« Ça ne m’intéresse pas. Je n’ai plus le temps de jouer à ce genre de choses depuis un long moment déjà. Tu peux partir à présent. » Ling Chen le rejeta sans la moindre hésitation, et lui jeta même un regard lui indiquant de partir bien qu’il soit un peu intrigué quant à la raison pour laquelle ce type était venu spécialement le trouver pour l’inviter à rejoindre une guilde.

Le monde de réalité virtuelle, hein... À présent, Shuiruo est mon monde et rien ne pourra diviser le temps que je passe avec elle.

« Partir... Attends, laisse-moi finir ! » Yun Feng agita rapidement ses mains, calma ses émotions et dit : « Puisqu’il s’agit d’un accord, je vais bien sûr te faire une proposition qui te satisfera. Je sais que tu as une soeur atteinte de l’Isrock et que tu as couru partout alentour ces dernières années pour la guérir. Dans ce cas, il devrait y avoir quelque chose qui devrait grandement t’intéresser. » Son expression devint sérieuse et il prononça lentement un nom : « Le traitement 13223 ! »

Quoi ?

Ling  Chen, qui était toujours d’un calme olympien, se leva abruptement du sofa comme s’il avait été piqué par une aiguille, les yeux rivés sur son interlocuteur. « Tu... Répète voir ! »

Yun Feng avait déjà pu voir l’amour tendre que son héros portait à sa soeur, aussi s’attendait-il totalement à cette réaction. Il se leva, le regarda droit dans les yeux et dit de sa voix la plus claire : « Le traitement 13223 ! C’est ce que je te propose dans cet accord ! »

« C’est le fameux médicament dont il n’existe que treize doses au monde ! »

« Non, en fait il y en avait treize à la base et dix d’entre elles ont déjà été utilisées. Il ne reste à présent que trois doses dans le monde entier et il se trouve que l’une d’entre elles est en ma possession. »

« Tu... Qui es-tu ? » Ce ne fut qu’à présent que Ling Chen se mit à évaluer soigneusement cette personne. Il trembla un peu, particulièrement des mains. Il n’y avait que très peu de choses au monde qui pouvaient l’émouvoir, et le nom de ce traitement avait eu l’effet d’un coup de tonnerre dans son coeur car c’était un médicament particulier qui avait des effets extraordinaires sur l’Isrock. Le patient qui le recevait pouvait ainsi forcer la maladie à entrer dans un état d’hibernation profond pendant dix longues années. Durant ce temps, le malade était complètement débarrassé des effets de l’Isrock et  leur système immunitaire et leur santé récupéraient petit à petit jusqu’à redevenir en bonne santé... Jusqu’à ce que le virus se réactive dix ans plus tard.

Cela signifiait bien plus que d’accorder un sursis de dix ans. Avec le progrès constant de la médecine, il était très probable que dans d’ici là on ait trouvé une méthode pour éradiquer complètement l’Isrock et à ce moment-là, même Shuiruo devait être à nouveau infectée, ce ne serait plus aussi terrible et sans espoir !

Il n’y avait eu que treize doses de ce traitement au monde car le médecin qui l’avait inventé avait été assassiné avant de pouvoir produire la quatorzième. (NdT C’EST UN COMPLOT §§§) La formule du médicament 13223 disparut avec lui... Très peu de personnes en connaissaient l’existence et Ling Chen était l’un d’entre eux.. Il n’avait jamais cessé toutes ces années de chercher ce traitement mais il ne put rien trouver malgré tous ses efforts. Il n’y avait que treize doses dans le monde entier, après tout...

« Je m’appelle Yun Feng... Le premier héritier du consortium de la famille Yun. Je ne sais pas si mon identité me donne le droit d’obtenir un flacon de 13223. » dit ce dernier avec sérieux.

Ling Chen : « ... »

« Lorsque mon clan, après bien des difficultés, parvint à acquérir une dose de ce traitement, c’était pour sauver mon grand-père qui avait soudainement contracté l’Isrock mais le temps qu’on l’obtienne, il était déjà mort. Mon père, dans son tourment, me l’a donné par hasard... Elle est à présent entre mes mains. Si tu acceptes ma requête, je te ferai livrer rapidement cette dose de 13223. »

« J’accepte ! » L’homme qui avait rejeté le jeune maître sur-le-champ acceptait à présent d’une voix plus déterminée encore. Il était près à tout tant qu’il pouvait sauver Shuiruo.

Yun Feng fut si excité d’obtenir l’accord de son idole qu’il en sauta presque de sa chaise. Il se frappa le poitrail et dit : « Hé hé, c’est génial que tu acceptes, vraiment génial... Bien, parlant de ça, tu dois te demander pourquoi je suis venu conclure cet accord avec toi, non ? »

Ling Chen hocha la tête. Il avait l’air calme mais son cœur battait la chamade... Et dire que ce traitement dont il avait tant rêvé allait venir à lui de lui-même. Cela étant, les conditions en échange d’un objet aussi précieux n’allaient pas être aussi simples que ça, non ?

Le jeune maître Yun se tint droit et perdit son regard au loin en se remémorant une scène qu’il ne pourrait jamais oublier. Il dit lentement : « Il y a trois ans de ça, sur la montagne Yuntan. Toi, moi et Eve. »

Le maître de maison se figea un instant et un souvenir qui avait été profondément enfoui dans sa mémoire il y a longtemps de ça lui revint. Il eut l’air profondément surpris : « Tu... Tu es celui qui a été témoin de la bataille entre Eve et moi à l’époque, Lunhui Fengxue, c’est ça ? »

« Oui ! Oui ! C’était moi, c’était moi ! » Yun Feng ne se sentit plus de joie en s’apercevant qu’il se souvenait de son nom. « Tu l’ignores mais même si je n’ai pas pu voir lequel de vous deux avait gagné, je n’ai pas pu avoir une bonne nuit de sommeil pendant trois jours après avoir vu votre combat... C’était vraiment une bataille histoire, légendaire entre les deux plus puissants ! Je ne pouvais pas imaginer avant ça que quelqu’un en Chine pouvait se battre contre Eve pendant si longtemps sans perdre ! Et j’ai eu plus de chance encore en voyant ton visage quand Eve a fait tomber ton masque... Ah, ne t’inquiète pas, même si j’ai constamment essayé de te trouver, je n’ai parlé de toi à personne. Bon, j’ai dit une fois à des amis que quelqu’un pouvant rivaliser Eve était apparu en Chine mais... Ils ne m’ont pas cru une seconde. Cela dit, si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux, je ne l’aurais pas cru non plus. »

Ling Chen était assis sur le sofa et soupirait en son for intérieur. Il comprenait enfin pourquoi cet homme le regardait avec un regard aussi ardent. (NdT il te veut, voyons 3 :p) Qui aurait pu penser que l’épéiste qui avait gravi la montagne Yuntan il y a trois ans de ça dans le monde de « Massacre Céleste », et avait assisté au duel entre Eve et lui, le reconnaîtrait trois ans plus tard et viendrait le trouver de lui-même pour lui donner l’objet de ses rêves...

Se pouvait-il que le destin ait arrangé cette rencontre ? Dieu retirait-il sa cruauté et cesser de vouloir les séparer, Shuiruo et lui...

« Tant que tu peux m’apporter le traitement 13223, j’accepterai toutes tes conditions... Bien qu’il faudrait déjà que tu me dises exactement ce que tu attends de moi ? » dit Ling Chen.

« Rassure-toi, je n’utiliserai jamais le 13223 pour te forcer à faire quoi que ce soit d’horrible ; tu es la première personne que j’ai jamais révérée. En fait, je fais ça pour les mêmes raisons que toi. » Il revint devant son interlocuteur et dit à voix basse : « Comme toi, je fais tout ça pour ma petite soeur. »

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 2
SW Chapitre 4

6 Commentaires

  1. Lainkonifer

    merci pour le ch&pitre

    Répondre
  2. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  3. Kuroki91

    Et repose-toi un peu quand même je serai triste que tu refasses une crise cardiaque (où je ne sais quoi je sais plus trop)

    Répondre
  4. reynodls

    merci pour ce chapitre ce ln commence bien^^

    Répondre
  5. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com