SW Chapitre 43

SW Chapitre 42
SW Chapitre 44

Pfiou, encore un chapitre improbable en VA et démotivant… Mais je l’ai VAINCU ! Hahahahahah… haha.. ha.

Bonne lecture à tous et à demain pour DNC ^^

Chapitre 43 – Fléau Lunaire

Le petit sourire sur les lèvres roses comme des pétales de la séductrice s’affaissa devant le visage glacial de Ling Chen. Ce n’était qu’un petit changement, mais il fit ressortir une profonde amertume qui empêchait quiconque de ne pas la prendre en pitié. “… Je t’ai déjà appelé ‘petit maître’ plusieurs fois, mais tu restes toujours aussi féroce à mon égard. Si petit maître ne veut pas me pardonner pour ce que j’ai pu dire auparavant, alors je pourrais te laisser me fesser légèrement une paire de fois.”

Sa voix était d’une douceur envoûtante et pourtant, son ton était celui d’une jeune fille qui boudait d’un air adorable. Une fois qu’elle eut fini de parler, elle se cambra même pour faire légèrement ressortir ses fesses rebondies dans un arc affolant.

Ce genre de voix, d’expression, de posture… Même un homme sans coeur perdrait le contrôle de ses émotions. Le regard de l’aventurier tomba à son insu sur ces fesses fermes. Il s’y arrêta un long moment avant de difficilement parvenir à s’en détacher, et n’osa plus les regarder davantage. Il se mit à jurer intérieurement : Sorcière…

Elle était vraiment une femme dont aucun homme ne pourrait se défaire, même en sachant qu’il courrait à sa perte.

La légère détresse qu’afficha le jeune homme fit naître un petit sourire en coin sur les lèvres de la sorcière. Elle se retourna, marcha vers lui à pas élégant et lui dit d’une voix adorable : “Pourquoi as-tu cessé de parler, petit maître ? Si tu ne dis plus rien, je vais considérer que tu m’as déjà pardonné !”

Maintenant qu’elle était plus près, l’apprenti guerrier put pratiquement sentir la délicieuse odeur émanant de ses lèvres. Une sensation brûlante se répandit pendant un moment depuis son bas-ventre, et se répandit à travers tout son corps en un clin d’oeil. Il serra les dents et se servit de son incroyable force mentale pour complètement étouffer ses ardeurs. Il dit d’un ton glacial : “Qui es-tu exactement… Pourquoi m’appelles-tu maître !”

“Parce que tu m’as conquise et que maintenant, je ne peux que t’obéir sagement, ce qui fait de toi mon petit maître.

Ling Chen : “…”

Il n’éprouvait plus qu’un picotement au crâne ainsi qu’une sensation d’épuisement intense. Tout ce qui venait de lui arriver se déroula à nouveau rapidement dans son esprit. Sans Shuiruo qui s’était toujours inquiétée pour lui et l’avait encouragé, son esprit se serait effondré de nombreuses fois sous les ravages du Fléau Lunaire et de la tentation de la sorcière. Mais au final, il avait gagné grâce à la puissance de son esprit indomptable et avait vaincu la force qui voulait l’engloutir.. L’origine de cette force, que la sorcière appelait ‘Le Fléau Lunaire’, avait été envahie par son esprit et tomba sous son contrôle.

On ne pouvait pas falsifier ce genre de sensation de contrôle total. Il tendit la main droite et la posa sur le croissant de lune noir à son poignet gauche… Était-ce ça le Fléau Lunaire dont parlait la sorcière ? Qu’était cette chose exactement et pourquoi portait-elle ce nom ? Se pouvait-il qu’elle l’appelle subitement “Petit Maître” à cause de…

“Dis-moi qui tu es avant tout ! Et pourquoi tu m’appelles maître.” Demanda-t-il en gardant la tête baissée. Il avait un peu peur de la lever et de la regarder, bien qu’il ne sente pas venir d’elle la moindre hostilité.

“C’est très simple, je t’appelle ainsi parce que tu as conquis le Fléau Lunaire, et que je suis une existence qui lui est attachée. Tu l’as conquis et m’as conquise avec ; tu en es le maître, donc il est normal que tu sois le mien également.” La voix sortant d’entre les lèvres légèrement pincées de la tentatrice donna l’impression à l’aventurier d’être peu à peu engourdi. Il savait qu’elle ne le faisait pas exprès et que c’était simplement dans sa nature, car on ne pouvait pas enchanter à ce point le cœur d’une personne à ce point en forçant le trait. Il dut prendre de grandes inspirations avant de parvenir à faire lentement disparaître son ardeur. Rien que la voix de cette femme suffisait à donner à quelqu’un ayant une grande force mentale comme lui de lui arracher ses vêtements. Une personne normale, elle… ne pourrait probablement pas garder sa raison.

“Tu es l’esprit de cet objet ?” demanda le jeune homme. Les objets arrivant à un certain niveau de puissance pouvaient développer un esprit propre. Ce n’était pas des existences spirituelles, mais davantage des consciences développées par ces objets. Une fois que cet esprit mûrit, il peut créer un corps immatériel ou, en d’autres termes, une illusion. Une fois que ce corps incorporel a atteint une certaine maturité ou rencontre une opportunité, il évoluera en un corps corporel… Cette sorcière avait dit qu’elle était une existence liée au Fléau Lunaire… Se pouvait-il qu’elle soit un esprit d’objets dont parlaient les légendes ? Et un esprit qui avait obtenu un corps physique, qui plus est… Avant de s’évanouir, il avait attrapé ses seins et la sensation douce et chaude qu’ils avaient laissée sur ses mains persistait encore dans son esprit… Il ne parvenait pas à l’oublier.

“L’esprit de l’objet ? Hm… Tu peux me voir comme ça. Tu peux te détendre à présent petit maître, dorénavant je vais absolument obéir sagement à tes ordres, d’accord ?” De petites vagues de tendresses apparurent dans les yeux de la sorcière, et sa voix volage contenait un charme naturel qui attendrissait naturellement qui l’entendait. L’apprenti guerrier prit une grande inspiration, et dit avec une expression glaciale : “Arrête ton cinéma ! Tu te montres aussi soumise devant moi parce que tu as perdu… Tu as voulu engloutir mon esprit, mais tu as échoué, et tu es même tombée sous mon contrôle ! Si j’avais échoué, mon esprit aurait été complètement détruit et tu aurais pris possession de mon corps et aurait fait de moi ta marionnette ! Et j’oublierais encore moins la douleur que tu m’as infligée ! Si je n’avais pas renversé la situation et pris possession du Fléau Lunaire… J’aurais définitivement utilisé toutes les méthodes possibles et imaginables pour le détruire et te tuer !”

Sorcière : “…”

La sensation qu’il avait éprouvée auparavant en sentant son esprit être détruit et englouti était incroyablement forte et réaliste. Elle avait même fait remonter des souvenirs qu’il aurait voulu oublier. Il était certain que s’il n’avait pas lutté, son esprit aurait été bel et bien détruit. Tout son esprit luttait et résistait en endurant cette douleur immense, au point qu’il en ait oublié l’existence de son corps. Maintenant qu’il avait recouvré ses esprits,  il se retrouvait désorienté et à se demander… Il se trouvait clairement dans un monde virtuel, alors pourquoi y avait-il dans ce jeu une destruction mentale aussi réaliste ?!

Ling Chen n’était aucunement quelqu’un de bien ; au contraire, il était du genre à ne rien laisser passer. Le Fléau Lunaire lui avait donné une haine farouche en essayant de capturer son esprit, et la sorcière qui était sa complice. Avec son caractère, ce genre d’inimitié se verrait rendue au centuple, mais comme il avait conquis le Fléau, il ne pouvait pas évacuer sa rage… Ce n’était définitivement pas un objet ordinaire. Il était peut-être de qualité ‘Dieu Mystérieux’ s’il pouvait avoir un esprit… Voire peut-être même de rang ‘Exterminateur de Saints’ ! À ce moment, il refuserait de le détruire même si on le suppliait.

Quant à cette sorcière…. Elle était si enchanteresse qu’elle pouvait facilement capturer le coeur des gens. Même lui devait avouer qu’il avait du mal à lever la main sur elle. Quoiqu’il serait plus juste de dire qu’il n’avait pas envie de lever la main sur elle… Et de toute façon, elle n’était que l’esprit du Fléau Lunaire.

La demoiselle pinça fortement ses lèvres comme une petite fille qu’on aurait terriblement accusée à tort et qui serait sur le point de pleurer : “Allez petit maître, je sais que j’ai eu tort… Si tu es encore fâché, fesse-moi, mais ne sois pas méchant avec moi, d’accord… Je vais t’obéir sagement, je ferai tout ce que tu veux même si ça doit inclure de me déshabiller et de dormir avec toi. Je ferai également…”

Le jeune homme sentit son sang se glacer et l’interrompit abruptement. “Toi… Donne-moi ton nom !” Il craignait que sa volonté ne finisse par céder s’il la laissait parler.

La sorcière cligna ses yeux embués de larmes et dit piteusement : “Alors petit maître m’en veut encore ?”

“Dis-moi comment tu t’appelles et je ne serais plus fâché.”

L’aventurier fut le premier à être surpris après avoir fini de parler. Il découvrit qu’il n’éprouvait plus la moindre haine ou rage envers cette sorcière face à lui. Pourtant, il était pire encore de détruire l’esprit de quelqu’un que de le tuer et la douleur qu’il avait éprouvée était encore fraîche dans sa mémoire, mais… Il ne parvenait pas à éprouver la moindre hostilité à son égard… Au lieu de ça, elle faisait naître chez lui des vagues de désir qu’il s’obstinait à étouffer.

Quelle femme effrayante…

Elle est l’esprit du Fléau Lunaire alors si je dois toujours l’avoir sur moi dorénavant, ça ne veut pas dire qu’elle sera quotidiennement à mes côtés… Cette pensée fit naître un léger chaos dans son coeur. Il ne savait pas s’il arrivait à toujours résister à a se contrôler autour de cette femme au charme extraordinaire…

Il découvrit qu’il n’avait pas la moindre confiance en son self-contrôle avec elle…

“Je m’appelle Qi Yue, avec le ‘Qi’ de beauté poignante, et le ‘Yue’ de croissant de lune. Ne l’oublie pas, petit maître !” dit-elle en criant. Son amertume disparut aussitôt et fut remplacée par un sourire à la beauté écrasante. “Je t’ai donné mon nom alors tu dois tenir parole et ne plus être fâché contre moi, petit maître !”

L’apprenti guerrier poussa un long soupir et fit de son mieux pour ne pas croiser le regard de la sorcière. Il leva la main gauche et dit : “Dis-moi, qu’est le Fléau Lunaire ?”

Qi Yue fit deux pas vers lui, amenant avec elle un parfum enivrant qui fit trembler son âme. Ses yeux enchanteurs regardèrent son petit maître avec tendresse, et elle dit d’une petite voix ravissante et enjouée : “Tu es le maître du Fléau Lunaire, petit maître, alors tu peux très facilement apprendre ce que tu veux à son sujet.”

Auparavant, lorsqu’il l’avait scanné, tout ce qu’il avait eut été un tas de “???”. La réponse de Qi Yue sembla l’illuminer ; il amena son poignet gauche sous ses yeux et le scanna à nouveau. Aussitôt, les informations concernant ce croissant de lune noire apparurent dans son esprit.

[Fléau Lunaire] Type : Chaîne Lunaire. Qualité : Inconnue. Critères d’utilisation : Objet exclusif à Ling Tian. Ne peut pas être déséquipé, ne peut pas être jeté, ne peut pas être abandonné, ne peut pas être échangé, ne peut pas être volé. Un objet antique maléfique forgé par le plus puissant Dieu Lunaire dans l’antiquité en collectant toute la haine, le ressentiment, l’aura de mort, l’aura de sang et le pouvoir restant des dieux, diables, démons, humains, bêtes et esprits morts au court de la guerre des dieux et des démons. Ce Dieu passa 1000 ans à rassembler d’innombrables pêchés, haines et cruautés pour les fusionner en une seule et même négativité éternelle. Le jour où cet objet fut créé, le monde entier plongea dans les ténèbres et des nuages noirs couvrirent le Continent Oublié tout entier. Le Dieu Lunaire voulait le purifier et contrôler sa puissance mais il échoua, se retrouva englouti et fut détruit corps et âme. Tout ce qui avait contribué à son existence fit du Fléau Lunaire l’objet le plus haï et le plus menaçant au monde, et il devint l’objet que le clan des dieux lunaires voulait détruire à tout prix. Il endura la punition des cieux à chaque instant jusqu’au jour où les piliers de sa puissance furent dispersés. Depuis lors, on n’en entendit plus jamais parler et le Continent Oublié finit par oublier sa légende au fil du temps.

Ling Chen : “…”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 42
SW Chapitre 44

12 Commentaires

  1. Hinomura

    Merci pour le chapitre et vivement la suite

    Répondre
  2. Lipton

    Merci 🙂

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Nitnellav

    Merci et bon courage.

    Répondre
  5. Traxy

    Merci pour ton dur labeur! Bon courage!

    Répondre
  6. nael

    Merci pour ce chapitre tu es le meilleur continu comme ça

    Répondre
  7. Lauvel

    Oh, attention si il laisse ces désir agir, sa petite sœur risque de bouder 😮

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  8. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  9. Lwienlin

    Merci pour le chapitre.
    Attention je pense qu’une petite faute d’inattention s’est glissé “[…]collectant toute la haine (et non haute), le ressentiment, l’aura de mort,…”

    Répondre
  10. sai1905sai1905

    il endura la punition des cieux… donc a supporter une punition du niveau exterminateur des cieux? quel doit etre sont niveau alors^^?

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. thePower

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com