TDG Chapitre 286

TDG Chapitre 285
TDG Chapitre 287

Voici donc le chapitre bonus que vous attendiez tous :p

Un grand merci à Mattia et Clément ce soir pour leur générosité ! 3

 

 

Chapitre 286 - Destin Céleste

 

Au moment où les trois amis s’apprêtèrent à partir, un autre groupe de gens vint vers eux.

Nie Li plissa légèrement les yeux. Comme le disait le proverbe, ‘une vague vient toujours après une autre’. On dirait bien qu’il ne pourrait plus avoir la paix dorénavant !

Le chef du groupe qui était le cousin plus âgé de Gu Bei, Gu Heng, se dirigea vers lui.

« Tu dois être Nie Li ! » Un léger sourire flottait sur le visage du jeune maître. « Tu es bel et bien formidable, à obtenir la troisième place sur la Liste des Âmes Saintes et à piétiner sans pitié Long Yuyin ! Je suis Gu Heng, du clan Gu ! »

Le jeune homme jeta un regard au groupe se tenant derrière lui et plissa les yeux : « Je me demande pour quelles raisons vous êtes venus me trouver ? »

Nie Li n’avait jamais entendu parler de lui auparavant. Le plus puissant membre du Clan Gu dans sa vie passée était Papi Bei !

Un jeune homme qui se tenait de côté annonça fièrement : « Notre jeune maître est le premier candidat à la succession du Clan Gu ! »

Le premier candidat à la succession du clan ? Et malgré cela, il avait fini par ne pas en devenir le chef ? Un sourire en coin s’étira sur ses lèvres et il observa le jeune maître arrogant. Il semblait donc que Gu Heng serait le rival de Gu Bei.

Celui-ci leva la main pour signaler à son subordonné de se taire, puis sourit doucement et dit : « Je suis venu ici pour devenir l’ami des deux génies que vous êtes ! »

Lu Piao se frappa le poitrail et dit franchement : « Tu veux qu’on devienne amis ? J’aime me faire des amis, alors nous le sommes à présent ! »

Gu Heng se figea. Ce type n’avait pas compris le sous-entendu de ses propos ou il prétendait ne pas comprendre ?

Le jeune prodige rit sous cape. Son ami jouait les imbéciles mais savait ce qu’il faisait. Il sourit : « Je partage vos intentions. Si Jeune Maître Gu veut devenir notre ami, nous en serons heureux. Nous pouvons bien nous entendre tant qu’amis, dorénavant ! »

Le visage de l’arrogant jeune homme devint légèrement froid ; cependant, il tapota l’épaule du génie et dit : « J’aime ton caractère. Si vous avez du temps libre, faites un tour dans notre Clan Gu. Nous serons très heureux d’accueillir des génies tels que vous ! »

Son interlocuteur garda une certaine distance avec lui et lui répondit d’un ton monotone : « Nous aimons également être amis avec une personne comme le Jeune Maître Gu, cependant nous avons l’habitude d’être libres, aussi rejoindre le Clan Gu pourrait ne pas nous convenir. »

Une lueur glaciale traversa le regard du Jeune Maître tandis qu’il sourit : « Des talents comme vous pourraient atteindre le domaine du Destin Céleste en quinze jours avec assez de ressources de culture ! Pensez à reconsidérer mon offre, je vous prie ; nous, le Clan Gu, garderons toujours nos portes ouvertes pour vous ! »

Cela dit, il dépassa le groupe d’amis et s’en alla, et les sous-fifres se dispersèrent également.

Nie Li tourna la tête pour voir la silhouette de Gu He.

Ce Gu He semblait être du clan Gu également... (NdT Facepalm no jutsu) Lu Piao fronça les sourcils et demanda : « Nie Li, ce type avait l’intention de nous recruter non ? D’après son ton, ça a l’air d’être quelqu’un d’extrêmement fier... Il essayait de nous recruter mais gardait son air supérieur ; il est totalement différent de Papi Bei. Quelle est sa relation avec lui d’ailleurs ? »

« Ne t’inquiète pas pour lui. » Il sourit doucement et continua : « C’est juste un autre type buté. Il essaye de nous recruter sans même savoir s’il en est capable ou non ! C’est simplement le premier candidat du Clan Gu : il n’a même pas d’autorité concrète au sein du clan et le traite pourtant comme s’il était déjà le sien ! »

Xiao Yu était resté silencieux de son côté tout le long. Il réfléchit un moment puis dit finalement : « Nie Li, tu dois être prudent. Les familles majeures vont t’avoir à l’œil puisque tu as démontré un talent aussi stupéfiant ! »

« Ce n’est pas un problème. On devrait trouver quelqu’un pouvant répandre la rumeur que nous ne penserons à rejoindre une famille qu’une fois que nous aurons terminé notre entraînement à l’Institut Esprit Céleste ! » dit le jeune homme. « Tout se passera bien si on continue de jouer la montre. On en parlera après avoir fini de cultiver un peu. Tant que nous n’avons pas fini notre entraînement dans l’Institut, ces familles n’essaieront probablement pas de nous offenser et de prendre le risque de nous pousser vers leurs concurrents ! »

L’éphèbe hocha la tête après y avoir réfléchi un moment : « C’est une très bonne idée. »

Gu Heng, à une certaine distance de là, avait un air contrit.

« Ces bâtards arrogants... Ils pensaient vraiment que je voulais devenir leur ami ? Comment pourraient-ils être dignes d’être mes amis ? » rit-il froidement. Le rejet subtil du jeune génie ne lui avait pas échappé. « Parmi ceux qui m’ont prêté allégeance, c’est un honneur que d’être considéré comme faisant partie de mes amis ! Ceux qui refusent de se soumettre à moi ne sont pas qualifiés pour devenir mes amis ! »

Un jeune homme à côté de lui opina du chef : « En effet, ces trois-là ne savent pas apprécier votre bonté ! »

Le jeune maître se mit à jurer sans retenue : « Il a du talent et alors ? Au final, tous ces soi-disant génies finissent par rejoindre une famille ou une autre. Il est impossible pour un seul homme de faire trembler une famille entière ! Notre Clan Gu peut le laisser vivre ou le tuer ; sans les règles de l’Institut Esprit Céleste, il serait déjà mort ! »

La lutte pour le pouvoir entre les diverses familles de la Secte des Plumes Divines était vraiment très intense et par conséquent, Gu Heng ne voulait pas donner de raisons à ses détracteurs de répandre des rumeurs sur son dos en agissant en public.

Ses yeux brillèrent d’une lueur glaciale : « Puisque tu ne veux pas me prêter allégeance, alors tu peux toujours rêver pour atteindre un jour le domaine de l’Étoile Céleste ! »

C’était une tâche extrêmement ardue que de cultiver dans les Ruines Draconiques. Si vous n’alliez pas de vous-même à l’extérieur pour vous entraîner et obtenir des pierres spirituelles, l’Institut Esprit Céleste serait incapable de vous fournir assez de ressources de culture pour vos besoins. Cependant, errer à travers le Domaine des Ruines Draconiques signifiait devoir faire face à des dangers successifs et mourir en boucle.

Naturellement, une fois qu’un disciple atteignait le Domaine du Destin Céleste et plaçait sa première Âme du Destin dans le Hall des Âmes, il n’avait plus à s’inquiéter de ce que son âme ne se dissipe. Cependant, chaque mort signifiait perdre un niveau de culture en échange et par conséquent, essayer de percer à des domaines supérieurs sans l’aide d’autres personnes s’avérait être une mission extrêmement épineuse.

Une fois qu’il était parvenu au Destin Céleste et avait obtenu des ressources de culture suffisantes, ce disciple pourrait augmenter rapidement sa culture. Cela étant, vu que chaque niveau épuisait d’énormes quantités de ressources et que d’innombrables experts se battaient entre eux pour leur contrôle, il arrivait naturellement qu’il y ait des morts.

Dès lors, il était extrêmement facile pour une famille de contrôler la culture d’une seule personne.

Quoi qu’il en soit, le refus de Nie Li avait outré Gu Heng. C’est juste qu’ils ne s’étaient pas encore ouvertement brouillés.

Dans une profonde vallée de la Secte des Plumes Divines se trouvait une hutte de paille entourée de pêchers en fleurs, qui ressemblait vraiment à une oasis de paix.

Une scène aussi belle était plus que grandiose !

Diverses formations brillantes et mystérieuses erraient autour de la hutte.

À l’intérieur était assise une jeune fille silencieuse, entourée de six appareils mystérieux qui avaient chacun des balles rondes qui tournaient autour comme des étoiles. Chaque appareil formait et émettait des pulsations d’énergie mystérieuse.

Cette fille était Ying Yueru.

Elle avait fermé ses yeux et fronçaient les sourcils, paraissant être plongée dans une réflexion intense.

Quelques heures passèrent avant qu’elle ne les ouvre soudainement.

Elle sourit comme si elle venait de tout comprendre : « Alors c’était donc ça ! Pas étonnant que j’ai éprouvé une telle familiarité en le regardant. » Elle sourit doucement et marmonna : « Le Livre Esprit Démon Temporel est vraiment extraordinaire, à pouvoir inverser l’espace et le temps. Cependant, si tu es incapable de défier les cieux et de changer ta destinée, alors tout cela ne servira à rien. Une fois que tu atteindra le domaine de l’Axe Céleste, l’Empereur Vertueux commencera à lentement sentir ta présence. Ce que je peux faire pour t’aider est de changer ton destin par le mien. Quand l’Empereur Vertueux pratiquera sa divination, ce sera moi qu’il trouvera cette fois, pas toi ! Ta Maîtresse ne peut pas faire plus pour t’aider... Que tu parviennes ou non à vraiment défier les cieux et à changer ta destinée, ça ne dépendra que de toi ! »

Son regard se perdit au loin.

« Ma mère était humaine, mais le sang du Dieu Démon coule également dans mes veines. Mon existence était déjà destinée à être insupportable. J’espère que tu pourras continuer de vivre selon mes enseignements et les attentes que je fonde en toi. »

Elle resta immobile comme une fée descendue dans le royaume des mortels, intouchée par la turpitude du monde.

C’était une femme aussi sereine que la lune.

Dès sa naissance, elle avait été une observatrice du destin. Elle fit tant de divinations sur bien trop de gens que la mortalité de l’être humain était totalement normale pour elle, aussi faisait-elle peu de cas pour sa propre mort.

Elle continua ses calculs sur le destin de Nie li et son propre destin se modifia légèrement.

Un jour passa rapidement. Dans la cour de l’Honorable Chiling, la plupart des étudiants étaient déjà assis et attendaient son arrivée.

Nie Li et Lu Piao arrivèrent dans la salle d’entraînement et s’assirent à leur propres places.

Quand les autres disciples les virent s’installer, de nombreuses discussions éclatèrent de toute part dans la salle jusque-là silencieuse.

« Vous avez entendu ? Ce Nie Li a totalement piétiné Long Yuyin sur la Liste des Âmes Saintes ! »

« Shh, parle moins fort ! Tu n’as pas peur qu’elle nous entende ? »

« J’ai entendu dire que Long Yuyin avait même subi trois coups de fouet. Elle était si fière d’elle qu’avec ces trois coups, la honte qu’elle doit éprouver doit être pire que d’être battue à mort ! »

Quasi tous les étudiants avaient alors tourné leur attention vers les deux amis.

La jeune despote était assise et silencieuse, et portait un ensemble moulant. Elle était la plus belle fille de la classe grâce à sa silhouette impressionnante et sa beauté sans faille. Enfin, à ce moment, la seule faille était qu’elle avait l’air grognonne et serrait fermement ses poings contre ses genoux.

Comment pouvait-elle ne pas entendre les autres discuter dans son dos ?

Elle avait effectivement perdu sur la Liste, mais le fait est qu’elle restait pourtant très fière.

Elle observa le jeune prodige d’un regard combatif. ‘Que tu ne me battes que sur la Liste des Âmes ne prouve pas que tu as un talent supérieur au mien. Je te battrais complètement dans d’autres domaines ! » Elle ne se permettrait jamais de perdre face à n’importe qui de son âge.

Elle avait été élevée par sa mère et durant toute son enfance, celle-ci lui avait toujours dit qu’une femme ne devait dépendre que d’elle-même, qu’elle devait être un véritable expert et écraser tous les hommes sous ses pieds.

Elle avait démontré un énorme talent dès son plus jeune âge. Actuellement, elle était déjà la septième en ligne pour la succession de la Famille Sceau du Dragon. C’était sa gloire mais cependant, c’était loin de lui être suffisant. Elle voulait devenir la plus puissante !

Le petit génie l’avait écrasée sans la moindre pitié sur la Liste, ce qui avait failli la rendre dingue. Cependant, elle ne s’admettrait jamais vaincue !

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 285
TDG Chapitre 287

12 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  3. Laghtt

    Merci!!!

    Répondre
  4. Nana

    Merci

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre et merci aux donateurs

    Répondre
  9. #Uta

    merci

    Répondre
  10. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. Nihon-Aishi

    Je suis le seul à avoir eu un frisson après que ying yueru ait découvert la vérité à propos de Nie Li.
    Merci pour le chapitre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com