ICDS — Chapitre 167

ICDS — Chapitre 166
ICDS — Chapitre 168

Et boum, un chtit chapitre d’ICDS pour se requinquer avant le week end 🙂

Je ne sais pas pour vous, mais je déteste quand ces traducteurs ne travaillent pas d’arrache-pied pour nous fournir des chapitres tous les jours. Ils exagèrent vraiment ! Là je suis bloqué au chapitre 332 d’ICDS et les chapitres ne sortent pas, qu’elle honte !

Héhéhé, trêve de plaisanterie, je vous souhaite un bon chapitre. Ça m’a bien détendu de le traduire, j’espère que vous aurez le même sentiment en le lisant.

 

Chapitre 167 — Double Crise (3)

 

Ça faisait tellement longtemps que je n’étais pas entré dans le donjon que j’avais presque oublié quel type de monstres apparaissait à partir du 50ème étage. Mais cela n’avait eu que peu d’importance puisque les humanoïdes géants du 54ème étage avaient été balayés en à peine une heure.

« …Hein ? »

C’était la première fois que je traversais un étage en une heure. Lorsque j’avais atteint la Boutique d’Étage et que j’avais vu que Loretta n’était même pas encore arrivée, j’avais alors réalisé à quel point j’avais été rapide. Étonné, je m’étais retourné.

[Huhu, c’est mon pouvoir, Maître !]

« Ouais, Peika. Tu es vraiment incroyable. »

[C’est une bonne chose que mon sceau ait été rompu !]

Apparemment, la raison principale de ma traversée éclair avait été Peika dans sa forme matérialisée. Lorsqu’elle était sous forme matérielle, je n’avais pas assez de mana pour me permettre d’invoquer Sharana ou Ruyue. Je ne pouvais que me contenter de boire des Potions de Mana dès que le temps de recharge était terminé et de brûler quelques adversaires avec des flammes chaotiques. C’est bien de pouvoir me reposer sur elle de temps en temps mais il me manquait encore du mana pour pouvoir la chevaucher à travers le donjon pendant une dizaine de minutes.

Cette méthode, bien évidemment, ne fonctionnerait pas dans l’Au-Delà. Un simple empilage de cinq Cris de Guerres mettrait fin prématurément à notre charge ainsi qu’à nos vies.

« En tout cas, je dois vraiment me débarrasser rapidement des étages du Premier Donjon. Après tout, l’Au-Delà prend plus de temps que prévu. »

J’avais d’abord dématérialisé Peika tout en faisant circuler le Circuit Peruta pour restaurer mon mana et évacuer la fatigue que j’avais accumulée. Maintenant, l’ascension du Premier Donjon n’était plus si difficile. Si ça l’était, j’aurais eu beaucoup de problèmes. Après tout, je n’avais que 2 ans. Moins je passais de temps dans le Premier Donjon, plus je pouvais me concentrer sur l’Au-Delà.

« Bien, dès que je suis gonflé à bloc, on y va ! Mon but est de traverser l’étage en 4 jours ! »

[Avec mon aide, le Maître peut le faire ! Pas besoin des autres !]

J’avais souris à la déclaration de Peika en lui caressant la tête. ‘Désolé Peika mais je vais avoir besoin du pouvoir de Sharana et Ruyue dans l’Au-Delà.’

Au 4ème étage de l’Au-Delà, non seulement les Orc Lords m’attendaient, mais les Banshees aussi. Je savais déjà à quel point les Orc Lords étaient violents mais les attaques mentales des Banshees ne pouvaient pas réellement m’affecter. Comme leurs seules attaques physiques étaient les flèches ectoplasmiques, je m’étais dit que je pourrais juste les ignorer. Bien sûr, ce qui s’était passé était un peu sorti de mes prévisions.

Pour le dire simplement, Cri de Guerre affectait aussi les alliés… Autrement dit, les Banshees étaient devenues des machines à tuer. Leurs attaques mentales n’étaient pas particulièrement renforcées, mais leurs flèches ectoplasmiques étaient devenues incroyablement terrifiantes. Une seule d’entre elle avait la force suffisante pour percer mon armure et secouer mon âme. Si ce n’était pas suffisant, chacune en lançait des centaines en même temps, qui se mettaient alors à rebondir sur les murs avant de se renforcer. Je m’étais cru en enfer.

[Humain ! Un humain avec une âme luisante !]

[Kuoooooo ! Mangez‐le !]

[Les beaux gosses sont nos ennemis !] (NdT : ♫ Les beaux gosses sont nos ennemis !♫ ♫ Il faut les manger aussi ! ♫ *air militaire)

« Enfoirés… Oser jouer sur le plan affectif… ! Goutez mes carreaux d’arbalète ! »

Ma Maîtrise de la Lance ne pouvait pas réaliser grand‐chose dans le 4ème étage de l’Au-Delà. Comme les Banshees lançaient des centaines de projectiles dès qu’elles m’apercevaient, je n’avais aucune chance de leur foncer dessus en créant des tourbillons. Je ne pouvais donc que me reposer sur Chasseur Parfait, mon arbalète de grade épique.

[Chasseur Parfait (Épique)

Durabilité – 351/360

Attaque – 3750

Prérequis – Force, Dextérité, Magie 150+, Maîtrise de l’Arbalète de Rang Moyen.

Option – Force +15, Dextérité +15, Magie +15. Ajoute l’attribut vent aux carreaux. Vitesse d’attaque +20%. Chargement automatique. Utilise 10 manas pour créer des carreaux lorsque l’utilisateur n’a plus de carreaux.

Sort – Tireur Embusqué : Rends les carreaux invisibles et retire leur son et leur présence. Ajoute 30% de vitesse et de dégâts bonus.]

Heureusement, Chasseur Parfait été déjà doté de l’attribut de vent. Lorsque j’avais infusé Sharana dedans, l’attribut avait été d’autant plus renforcé et c’était devenu un véritable canon automatique. En plus, les projectiles étaient invisibles, ce qui les rendait difficile à éviter pour mes ennemis.

[Kuaaaaaaang !]

[Sale lâche d’humain !]

[Kuaaaaaaaaaaaa ! Tuez cet humain !]

Peu importait les efforts qu’ils fournissaient pour me tuer, ils ne pouvaient pas égaler ma vitesse. La seule chose qu’ils pouvaient faire était de lancer des Cris de Guerre pour renforcer les flèches ectoplasmiques. Mais comme ces flèches explosées au moindre contact (autre que les murs enchantés bien entendu) j’avais laissé Ruyue faire. D’innombrables cristaux de glace étaient apparus dans les airs, bloquant parfaitement les projectiles de plasma.

[Un élémentaire ! Tuez l’élémentaire !]

[Les filles plus belles que nous doivent mourir !]

[Tuez toutes les filles qui trainent autour des mecs !]

… Bien évidemment, le but n’était pas de stopper toutes les flèches, mais d’en laisser passer quelques‐unes. Ainsi elles rebondissaient sur les murs, se renforçaient et allaient tuer les Orc Lords et les Banshees derrière moi.

[Kyaaaaaaaaaaaak !]

[Mon âme a été purifiée… !]

« Comment peux‐tu te faire purifier par tes propres attaques … ! Vous allez finir par mettre les exorcistes au chômage ! »

J’étais occupé à esquiver, tirer, bloquer et bouger durant tout ce temps. Avec l’augmentation de stats du mois précédent grâce aux Donjons Évènementiels, je me sentais plus léger. C’était pourquoi nettoyer le 4ème étage semblait plus facile que le 2ème. Si je pouvais contrôler les flèches ectoplasmiques avec Ruyue, l’étage semblait être une promenade de santé. Cela dit, je ne pouvais pas me permettre d’appliquer cette tactique de guérilla pour toujours. Comme je m’étais dirigé vers l’avant tout en combattant, j’avais toujours la possibilité de tomber sur un cul‐de‐sac.

[Kuaaaaaang !]

Comme prévu, lorsque j’étais arrivé dans un cul‐de‐sac, peu de temps après, les Orc Lords avaient hurlé pour se donner de la force avant de me foncer dessus façon bulldozer. On aurait presque dit qu’ils avaient attendu ce moment. Les Banshees lançaient toujours d’innombrables projectiles tout en volant vers moi. J’avais alors ordonné à Ruyue de créer un tourbillon de glace pour renvoyer les flèches, puis j’avais crié.

« Peika ! »

[Tremblement de Tonnerre !]

Un dragon noir était apparu dans les airs. Un épais trait de foudre avait traversé la foule de monstres à son apparition et lorsqu’il avait rejoint les cristaux de glace, il était devenu plus puissant et s’était éparpillé dans toutes les directions. Les monstres avaient alors tous crié à l’unisson.

[Kuaaaaaaaaaaaaaaaaa !]

« Et pour finir… ! »

J’avais alors accroché mon arbalète à ma ceinture avant de prendre ma Lance Chaotique suspendue dans mon dos. Comme les monstres étaient en état de Super‐armure, ils avaient continué à se ruer sur moi malgré leurs cris de douleur. Si je ne les tuais pas maintenant, j’allais finir en bouillie.

« Tempête Élémentaire ! »

Une nuée d’élémentaire s’était précipitée dans ma lance en discutant passionnément. Le Circuit Peruta tournait avec fougue en entourant mon corps d’un puissant tourbillon. J’avais réussi à apprivoiser ce tourbillon de mana qui semblait vouloir exploser et l’avais piégé dans la pointe de ma lance. Alors que de plus en plus d’élémentaires se rassemblaient, l’arme avait commencé à briller de plus en plus.

[Meurs, humaiiiiiiiin !]

« Désolé, mais je ne peux pas me permettre de mourir, même une fois… ! »

Lorsqu’ils étaient arrivés devant moi, j’avais libérer la puissance de mon assaut. On aurait dit un tir de canon alors qu’une gigantesque explosion m’avait repoussée en arrière en me faisant m’écraser contre le mur. J’avais grogné en recevant l’impact avant d’inspecter mes alentours. Si un seul d’entre eux était encore vivant, je me devais de le tuer avant qu’il me tue.

Mais alors que le chaos résultant de ma tempête se dissipait, j’avais pu voir devant moi que le passage était vide. Comme toujours, ils avaient disparus sans laisser de traces. Bien qu’ils reviendraient bientôt à la vie, à ce moment précis, aucun n’était présent dans ma portée de détection.

« …Bien. »

Après avoir confirmé qu’il n’y avait aucun survivant, j’avais rangé ma lance et j’avais soupiré profondément en prenant une potion de mana. Ces potions de haut rang étaient vraiment délicieuses !

« Peika, je te rappelle plus tard. »

[Mais je veux rester avec le Maître.]

« Désolé. Ce n’est pas un problème pendant les combats mais c’est difficile de maintenir trois élémentaires constamment. »

[Pff.]

« Désolé, désolé. »

Je l’avais alors renvoyée avant de me remettre en route. Lorsque je ne combattais pas, j’infusais Sharana dans mon corps afin d’améliorer ma vitesse de déplacement. En utilisant un peu plus d’énergie, je pourrais être en mesure de voler. L’utilité de Talaria s’était estompée mais en l’utilisant, ma vitesse atteignait quand même des sommets.

[On dirait que vous êtes habitué à voler, Maître. La plupart des élémentalistes ont du mal lorsqu’ils volent pour la première fois.]

« J’ai quelque chose appelé Talaria. Ça me permet de voler pendant une période donnée chaque jour. Je l’utilisais lorsque j’ai combattu Pesina, aussi. »

[Wow ! Maintenant que vous le dites, vous étiez vraiment en train de voler ! Vous êtes vraiment spécial, comme si avoir trois élémentaires n’était pas suffisant…]

Tout en écoutant Sharana et en volant à travers l’étage, je tirais de temps en temps des carreaux vers le sol. Ils rebondissaient ensuite plusieurs fois avant de disparaître derrière un virage. L’instant d’après, un cri de détresse retentissait et un message m’indiquant que j’avais obtenu des pièces d’or résonnait dans mes oreilles.

« Bien, cette zone est nettoyée. »

En utilisant Détection de Mana, je déclenchais les pièces et tuais les monstres embusqués. J’avais  vraiment un sentiment de satisfaction.

[Kiaaaaaaaaaaaaaa !]

Les Banshees qui étaient hors de portée des pièges apparaissaient pour lancer des flèches ectoplasmiques, mais elles n’étaient pas renforcées par des Cris de Guerre et je n’avais même pas besoin de les esquiver.

« Ruyue, protège‐moi ! »

[Garde de Cristal !]

Cette fois‐ci j’avais pris ma lance en chargeant dans la foule de Banshees. Au même moment, les cristaux de glace de Ruyue m’avaient enveloppé, tel un nuage. J’avais fait circuler le Circuit Peruta en activant Typhon Dément. Le tourbillon de mana mélangé aux cristaux de glace avait désintégré toutes les flèches ectoplasmiques sur mon chemin.

[Kyaaaaaaaaaaaa !]

[Tuez l’humain !]

« Haaaaaaaap ! Ruée de Lames ! »

Avant de les atteindre, j’avais activé mon sort. Des lames étaient alors sorties de ma bouche. J’étais rentré dans une Banshee et l’avait déchiré en morceaux. Puis, les lames s’étaient élancées en transperçant les autres victimes. Et des flammes chaotiques avaient achevées les survivantes.

[Coup Critique !]

[Kyaaaaaaaaaak !]

« Huu, combien de temps je dois encore écouter vos cris hystériques ?! »

Je m’étais plain en éliminant les dernières traces de Banshees. Dès qu’elles avaient disparues, un silence complet s’était abattu autour de moi. Dans l’Au-Delà, les cris alternaient avec le silence, c’est vraiment un environnement capricieux.

Cependant, même si tout se passer bien pour moi, je n’arrivais pas à être heureux. Deux jours s’étaient déjà écoulés depuis que j’étais entré dans le 4ème étage et même si j’étais confiant dans le fait que j’avais rapidement, je n’avais toujours pas aperçu la ligne droite d’arrivée. Cela dit, je savais que j’allais plus vite que sur les étages précédents.

Apparemment, Ruyue avait deviné mon impatience et avait dit, pour me remonter le moral.

[Ne t’inquiète pas, Shin ! Tu es fort !]

Je n’étais pas sûr qu’être fort avait un quelconque rapport avait l’absence de Portes de fin, mais je savais qu’elle essayait de me réconforter. Je lui avais caressé la tête, sachant qu’elle s’était matérialisée d’elle-même pour me faire un câlin. Sharana, qui était dans mon armure, avait aussi ajoutée.

[Même si vous ne vous dépêchez pas, vous êtes déjà très rapide, Maître !]

Ses mots étaient beaucoup plus sensés que ceux de Ruyue. J’avais souri amèrement en hochant la tête.

« Tu as raison. Si je vais trop vite, je risque de mourir. Et ça serait un véritable désastre. Merci. Continuons à ce rythme. »

Le délai de deux ans était extrêmement gênant. Je ne pouvais plus me permettre de gravir le donjon pour mon seul désir de m’améliorer. Le fait que je devais sauver ma famille et mes amis continuait cependant à me pousser en avant.

Peut‐être était‐ce un poison. Lorsque la lance brandit pour protéger la liberté était alourdi par les responsabilités, elle perdait alors son tranchant et sa vitesse. Il fallait que je fasse attention.

« Bien… On se sort les doigts et on y va ! »

J’avais frappé mes joues, comme pour me réveiller avant de m’envoler à nouveau. J’avais même invoqué Talaria. Je voulais repousser au loin ce sentiment de gêne.

« C’est parti ! »

[Oui !]

[Bien, Maître !]

20 minutes plus tard, j’avais trouvé le passage vers la fin de l’étage et j’avais traversé le couloir rempli d’Orc Lords et de Banshees en utilisant Rugissement Écarlate et Tempête Élémentaire. J’avais ainsi traversé le 4ème étage de l’Au-Delà en 2 jours. C’était une surprise plaisante.

Putain, j’aurais dû attendre un peu plus ! J’ai gâché Talaria !’

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS — Chapitre 166
ICDS — Chapitre 168

16 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. cailloux

    mais mais mais quelle brute !
    merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. Sunchaine

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Kids

    Mercioir le chitre

    Répondre
  9. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : Mais qu’elle brute ce Shin !

    Répondre
  10. reds

    marci

    Répondre
  11. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. newkan

    un vrai carnage XD merci ^^

    Répondre
  13. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  16. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com