ICDS - Chapitre 166
ICDS - Chapitre 168

Et boum, un chtit chapitre d’ICDS pour se requinquer avant le week end đŸ™‚

Je ne sais pas pour vous, mais je dĂ©teste quand ces traducteurs ne travaillent pas d’arrache-pied pour nous fournir des chapitres tous les jours. Ils exagĂšrent vraiment ! LĂ  je suis bloquĂ© au chapitre 332 d’ICDS et les chapitres ne sortent pas, qu’elle honte !

HĂ©hĂ©hĂ©, trĂȘve de plaisanterie, je vous souhaite un bon chapitre. Ça m’a bien dĂ©tendu de le traduire, j’espĂšre que vous aurez le mĂȘme sentiment en le lisant.

 

Chapitre 167 – Double Crise (3)

 

Ça faisait tellement longtemps que je n’étais pas entrĂ© dans le donjon que j’avais presque oubliĂ© quel type de monstres apparaissait Ă  partir du 50Ăšme Ă©tage. Mais cela n’avait eu que peu d’importance puisque les humanoĂŻdes gĂ©ants du 54Ăšme Ă©tage avaient Ă©tĂ© balayĂ©s en Ă  peine une heure.

« â€ŠHein ? Â»

C’était la premiĂšre fois que je traversais un Ă©tage en une heure. Lorsque j’avais atteint la Boutique d’Étage et que j’avais vu que Loretta n’était mĂȘme pas encore arrivĂ©e, j’avais alors rĂ©alisĂ© Ă  quel point j’avais Ă©tĂ© rapide. ÉtonnĂ©, je m’étais retournĂ©.

[Huhu, c’est mon pouvoir, MaĂźtre !]

« Ouais, Peika. Tu es vraiment incroyable. Â»

[C’est une bonne chose que mon sceau ait Ă©tĂ© rompu !]

Apparemment, la raison principale de ma traversĂ©e Ă©clair avait Ă©tĂ© Peika dans sa forme matĂ©rialisĂ©e. Lorsqu’elle Ă©tait sous forme matĂ©rielle, je n’avais pas assez de mana pour me permettre d’invoquer Sharana ou Ruyue. Je ne pouvais que me contenter de boire des Potions de Mana dĂšs que le temps de recharge Ă©tait terminĂ© et de brĂ»ler quelques adversaires avec des flammes chaotiques. C’est bien de pouvoir me reposer sur elle de temps en temps mais il me manquait encore du mana pour pouvoir la chevaucher Ă  travers le donjon pendant une dizaine de minutes.

Cette mĂ©thode, bien Ă©videmment, ne fonctionnerait pas dans l’Au-DelĂ . Un simple empilage de cinq Cris de Guerres mettrait fin prĂ©maturĂ©ment Ă  notre charge ainsi qu’à nos vies.

« En tout cas, je dois vraiment me dĂ©barrasser rapidement des Ă©tages du Premier Donjon. AprĂšs tout, l’Au-DelĂ  prend plus de temps que prĂ©vu. Â»

J’avais d’abord dĂ©matĂ©rialisĂ© Peika tout en faisant circuler le Circuit Peruta pour restaurer mon mana et Ă©vacuer la fatigue que j’avais accumulĂ©e. Maintenant, l’ascension du Premier Donjon n’était plus si difficile. Si ça l’était, j’aurais eu beaucoup de problĂšmes. AprĂšs tout, je n’avais que 2 ans. Moins je passais de temps dans le Premier Donjon, plus je pouvais me concentrer sur l’Au-DelĂ .

« Bien, dĂšs que je suis gonflĂ© Ă  bloc, on y va ! Mon but est de traverser l’étage en 4 jours ! Â»

[Avec mon aide, le MaĂźtre peut le faire ! Pas besoin des autres !]

J’avais souris Ă  la dĂ©claration de Peika en lui caressant la tĂȘte. ‘DĂ©solĂ© Peika mais je vais avoir besoin du pouvoir de Sharana et Ruyue dans l’Au-DelĂ .’

Au 4Ăšme Ă©tage de l’Au-DelĂ , non seulement les Orc Lords m’attendaient, mais les Banshees aussi. Je savais dĂ©jĂ  Ă  quel point les Orc Lords Ă©taient violents mais les attaques mentales des Banshees ne pouvaient pas rĂ©ellement m’affecter. Comme leurs seules attaques physiques Ă©taient les flĂšches ectoplasmiques, je m’étais dit que je pourrais juste les ignorer. Bien sĂ»r, ce qui s’était passĂ© Ă©tait un peu sorti de mes prĂ©visions.

Pour le dire simplement, Cri de Guerre affectait aussi les alliĂ©s
 Autrement dit, les Banshees Ă©taient devenues des machines Ă  tuer. Leurs attaques mentales n’étaient pas particuliĂšrement renforcĂ©es, mais leurs flĂšches ectoplasmiques Ă©taient devenues incroyablement terrifiantes. Une seule d’entre elle avait la force suffisante pour percer mon armure et secouer mon Ăąme. Si ce n’était pas suffisant, chacune en lançait des centaines en mĂȘme temps, qui se mettaient alors Ă  rebondir sur les murs avant de se renforcer. Je m’étais cru en enfer.

[Humain ! Un humain avec une Ăąme luisante !]

[Kuoooooo ! Mangez-le !]

[Les beaux gosses sont nos ennemis !] (NdT : ♫ Les beaux gosses sont nos ennemis !♫ ♫ Il faut les manger aussi ! ♫ *air militaire)

« EnfoirĂ©s
 Oser jouer sur le plan affectif
 ! Goutez mes carreaux d’arbalĂšte ! Â»

Ma MaĂźtrise de la Lance ne pouvait pas rĂ©aliser grand-chose dans le 4Ăšme Ă©tage de l’Au-DelĂ . Comme les Banshees lançaient des centaines de projectiles dĂšs qu’elles m’apercevaient, je n’avais aucune chance de leur foncer dessus en crĂ©ant des tourbillons. Je ne pouvais donc que me reposer sur Chasseur Parfait, mon arbalĂšte de grade Ă©pique.

[Chasseur Parfait (Épique)

DurabilitĂ© – 351/360

Attaque – 3750

PrĂ©requis – Force, DextĂ©ritĂ©, Magie 150+, MaĂźtrise de l’ArbalĂšte de Rang Moyen.

Option – Force +15, DextĂ©ritĂ© +15, Magie +15. Ajoute l’attribut vent aux carreaux. Vitesse d’attaque +20%. Chargement automatique. Utilise 10 manas pour crĂ©er des carreaux lorsque l’utilisateur n’a plus de carreaux.

Sort – Tireur EmbusquĂ© : Rends les carreaux invisibles et retire leur son et leur prĂ©sence. Ajoute 30% de vitesse et de dĂ©gĂąts bonus.]

Heureusement, Chasseur Parfait Ă©tĂ© dĂ©jĂ  dotĂ© de l’attribut de vent. Lorsque j’avais infusĂ© Sharana dedans, l’attribut avait Ă©tĂ© d’autant plus renforcĂ© et c’était devenu un vĂ©ritable canon automatique. En plus, les projectiles Ă©taient invisibles, ce qui les rendait difficile Ă  Ă©viter pour mes ennemis.

[Kuaaaaaaang !]

[Sale lĂąche d’humain !]

[Kuaaaaaaaaaaaa ! Tuez cet humain !]

Peu importait les efforts qu’ils fournissaient pour me tuer, ils ne pouvaient pas Ă©galer ma vitesse. La seule chose qu’ils pouvaient faire Ă©tait de lancer des Cris de Guerre pour renforcer les flĂšches ectoplasmiques. Mais comme ces flĂšches explosĂ©es au moindre contact (autre que les murs enchantĂ©s bien entendu) j’avais laissĂ© Ruyue faire. D’innombrables cristaux de glace Ă©taient apparus dans les airs, bloquant parfaitement les projectiles de plasma.

[Un Ă©lĂ©mentaire ! Tuez l’élĂ©mentaire !]

[Les filles plus belles que nous doivent mourir !]

[Tuez toutes les filles qui trainent autour des mecs !]


 Bien Ă©videmment, le but n’était pas de stopper toutes les flĂšches, mais d’en laisser passer quelques-unes. Ainsi elles rebondissaient sur les murs, se renforçaient et allaient tuer les Orc Lords et les Banshees derriĂšre moi.

[Kyaaaaaaaaaaaak !]

[Mon Ăąme a Ă©tĂ© purifiĂ©e
 !]

« Comment peux-tu te faire purifier par tes propres attaques â€Š ! Vous allez finir par mettre les exorcistes au chĂŽmage ! Â»

J’étais occupĂ© Ă  esquiver, tirer, bloquer et bouger durant tout ce temps. Avec l’augmentation de stats du mois prĂ©cĂ©dent grĂące aux Donjons ÉvĂšnementiels, je me sentais plus lĂ©ger. C’était pourquoi nettoyer le 4Ăšme Ă©tage semblait plus facile que le 2Ăšme. Si je pouvais contrĂŽler les flĂšches ectoplasmiques avec Ruyue, l’étage semblait ĂȘtre une promenade de santĂ©. Cela dit, je ne pouvais pas me permettre d’appliquer cette tactique de guĂ©rilla pour toujours. Comme je m’étais dirigĂ© vers l’avant tout en combattant, j’avais toujours la possibilitĂ© de tomber sur un cul-de-sac.

[Kuaaaaaang !]

Comme prĂ©vu, lorsque j’étais arrivĂ© dans un cul-de-sac, peu de temps aprĂšs, les Orc Lords avaient hurlĂ© pour se donner de la force avant de me foncer dessus façon bulldozer. On aurait presque dit qu’ils avaient attendu ce moment. Les Banshees lançaient toujours d’innombrables projectiles tout en volant vers moi. J’avais alors ordonnĂ© Ă  Ruyue de crĂ©er un tourbillon de glace pour renvoyer les flĂšches, puis j’avais criĂ©.

« Peika ! Â»

[Tremblement de Tonnerre !]

Un dragon noir Ă©tait apparu dans les airs. Un Ă©pais trait de foudre avait traversĂ© la foule de monstres Ă  son apparition et lorsqu’il avait rejoint les cristaux de glace, il Ă©tait devenu plus puissant et s’était Ă©parpillĂ© dans toutes les directions. Les monstres avaient alors tous criĂ© Ă  l’unisson.

[Kuaaaaaaaaaaaaaaaaa !]

« Et pour finir
 ! Â»

J’avais alors accrochĂ© mon arbalĂšte Ă  ma ceinture avant de prendre ma Lance Chaotique suspendue dans mon dos. Comme les monstres Ă©taient en Ă©tat de Super-armure, ils avaient continuĂ© Ă  se ruer sur moi malgrĂ© leurs cris de douleur. Si je ne les tuais pas maintenant, j’allais finir en bouillie.

« TempĂȘte ÉlĂ©mentaire ! Â»

Une nuĂ©e d’élĂ©mentaire s’était prĂ©cipitĂ©e dans ma lance en discutant passionnĂ©ment. Le Circuit Peruta tournait avec fougue en entourant mon corps d’un puissant tourbillon. J’avais rĂ©ussi Ă  apprivoiser ce tourbillon de mana qui semblait vouloir exploser et l’avais piĂ©gĂ© dans la pointe de ma lance. Alors que de plus en plus d’élĂ©mentaires se rassemblaient, l’arme avait commencĂ© Ă  briller de plus en plus.

[Meurs, humaiiiiiiiin !]

« DĂ©solĂ©, mais je ne peux pas me permettre de mourir, mĂȘme une fois
 ! Â»

Lorsqu’ils Ă©taient arrivĂ©s devant moi, j’avais libĂ©rer la puissance de mon assaut. On aurait dit un tir de canon alors qu’une gigantesque explosion m’avait repoussĂ©e en arriĂšre en me faisant m’écraser contre le mur. J’avais grognĂ© en recevant l’impact avant d’inspecter mes alentours. Si un seul d’entre eux Ă©tait encore vivant, je me devais de le tuer avant qu’il me tue.

Mais alors que le chaos rĂ©sultant de ma tempĂȘte se dissipait, j’avais pu voir devant moi que le passage Ă©tait vide. Comme toujours, ils avaient disparus sans laisser de traces. Bien qu’ils reviendraient bientĂŽt Ă  la vie, Ă  ce moment prĂ©cis, aucun n’était prĂ©sent dans ma portĂ©e de dĂ©tection.

« â€ŠBien. Â»

AprĂšs avoir confirmĂ© qu’il n’y avait aucun survivant, j’avais rangĂ© ma lance et j’avais soupirĂ© profondĂ©ment en prenant une potion de mana. Ces potions de haut rang Ă©taient vraiment dĂ©licieuses !

« Peika, je te rappelle plus tard. Â»

[Mais je veux rester avec le MaĂźtre.]

« DĂ©solĂ©. Ce n’est pas un problĂšme pendant les combats mais c’est difficile de maintenir trois Ă©lĂ©mentaires constamment. Â»

[Pff.]

« DĂ©solĂ©, dĂ©solĂ©. Â»

Je l’avais alors renvoyĂ©e avant de me remettre en route. Lorsque je ne combattais pas, j’infusais Sharana dans mon corps afin d’amĂ©liorer ma vitesse de dĂ©placement. En utilisant un peu plus d’énergie, je pourrais ĂȘtre en mesure de voler. L’utilitĂ© de Talaria s’était estompĂ©e mais en l’utilisant, ma vitesse atteignait quand mĂȘme des sommets.

[On dirait que vous ĂȘtes habituĂ© Ă  voler, MaĂźtre. La plupart des Ă©lĂ©mentalistes ont du mal lorsqu’ils volent pour la premiĂšre fois.]

« J’ai quelque chose appelĂ© Talaria. Ça me permet de voler pendant une pĂ©riode donnĂ©e chaque jour. Je l’utilisais lorsque j’ai combattu Pesina, aussi. Â»

[Wow ! Maintenant que vous le dites, vous Ă©tiez vraiment en train de voler ! Vous ĂȘtes vraiment spĂ©cial, comme si avoir trois Ă©lĂ©mentaires n’était pas suffisant
]

Tout en Ă©coutant Sharana et en volant Ă  travers l’étage, je tirais de temps en temps des carreaux vers le sol. Ils rebondissaient ensuite plusieurs fois avant de disparaĂźtre derriĂšre un virage. L’instant d’aprĂšs, un cri de dĂ©tresse retentissait et un message m’indiquant que j’avais obtenu des piĂšces d’or rĂ©sonnait dans mes oreilles.

« Bien, cette zone est nettoyĂ©e. Â»

En utilisant DĂ©tection de Mana, je dĂ©clenchais les piĂšces et tuais les monstres embusquĂ©s. J’avais  vraiment un sentiment de satisfaction.

[Kiaaaaaaaaaaaaaa !]

Les Banshees qui Ă©taient hors de portĂ©e des piĂšges apparaissaient pour lancer des flĂšches ectoplasmiques, mais elles n’étaient pas renforcĂ©es par des Cris de Guerre et je n’avais mĂȘme pas besoin de les esquiver.

« Ruyue, protĂšge-moi ! Â»

[Garde de Cristal !]

Cette fois-ci j’avais pris ma lance en chargeant dans la foule de Banshees. Au mĂȘme moment, les cristaux de glace de Ruyue m’avaient enveloppĂ©, tel un nuage. J’avais fait circuler le Circuit Peruta en activant Typhon DĂ©ment. Le tourbillon de mana mĂ©langĂ© aux cristaux de glace avait dĂ©sintĂ©grĂ© toutes les flĂšches ectoplasmiques sur mon chemin.

[Kyaaaaaaaaaaaa !]

[Tuez l’humain !]

« Haaaaaaaap ! RuĂ©e de Lames ! Â»

Avant de les atteindre, j’avais activĂ© mon sort. Des lames Ă©taient alors sorties de ma bouche. J’étais rentrĂ© dans une Banshee et l’avait dĂ©chirĂ© en morceaux. Puis, les lames s’étaient Ă©lancĂ©es en transperçant les autres victimes. Et des flammes chaotiques avaient achevĂ©es les survivantes.

[Coup Critique !]

[Kyaaaaaaaaaak !]

« Huu, combien de temps je dois encore Ă©couter vos cris hystĂ©riques ?! Â»

Je m’étais plain en Ă©liminant les derniĂšres traces de Banshees. DĂšs qu’elles avaient disparues, un silence complet s’était abattu autour de moi. Dans l’Au-DelĂ , les cris alternaient avec le silence, c’est vraiment un environnement capricieux.

Cependant, mĂȘme si tout se passer bien pour moi, je n’arrivais pas Ă  ĂȘtre heureux. Deux jours s’étaient dĂ©jĂ  Ă©coulĂ©s depuis que j’étais entrĂ© dans le 4Ăšme Ă©tage et mĂȘme si j’étais confiant dans le fait que j’avais rapidement, je n’avais toujours pas aperçu la ligne droite d’arrivĂ©e. Cela dit, je savais que j’allais plus vite que sur les Ă©tages prĂ©cĂ©dents.

Apparemment, Ruyue avait devinĂ© mon impatience et avait dit, pour me remonter le moral.

[Ne t’inquiĂšte pas, Shin ! Tu es fort !]

Je n’étais pas sĂ»r qu’ĂȘtre fort avait un quelconque rapport avait l’absence de Portes de fin, mais je savais qu’elle essayait de me rĂ©conforter. Je lui avais caressĂ© la tĂȘte, sachant qu’elle s’était matĂ©rialisĂ©e d’elle-mĂȘme pour me faire un cĂąlin. Sharana, qui Ă©tait dans mon armure, avait aussi ajoutĂ©e.

[MĂȘme si vous ne vous dĂ©pĂȘchez pas, vous ĂȘtes dĂ©jĂ  trĂšs rapide, MaĂźtre !]

Ses mots Ă©taient beaucoup plus sensĂ©s que ceux de Ruyue. J’avais souri amĂšrement en hochant la tĂȘte.

« Tu as raison. Si je vais trop vite, je risque de mourir. Et ça serait un vĂ©ritable dĂ©sastre. Merci. Continuons Ă  ce rythme. Â»

Le dĂ©lai de deux ans Ă©tait extrĂȘmement gĂȘnant. Je ne pouvais plus me permettre de gravir le donjon pour mon seul dĂ©sir de m’amĂ©liorer. Le fait que je devais sauver ma famille et mes amis continuait cependant Ă  me pousser en avant.

Peut-ĂȘtre Ă©tait-ce un poison. Lorsque la lance brandit pour protĂ©ger la libertĂ© Ă©tait alourdi par les responsabilitĂ©s, elle perdait alors son tranchant et sa vitesse. Il fallait que je fasse attention.

« Bien
 On se sort les doigts et on y va ! Â»

J’avais frappĂ© mes joues, comme pour me rĂ©veiller avant de m’envoler Ă  nouveau. J’avais mĂȘme invoquĂ© Talaria. Je voulais repousser au loin ce sentiment de gĂȘne.

« C’est parti ! Â»

[Oui !]

[Bien, MaĂźtre !]

20 minutes plus tard, j’avais trouvĂ© le passage vers la fin de l’étage et j’avais traversĂ© le couloir rempli d’Orc Lords et de Banshees en utilisant Rugissement Écarlate et TempĂȘte ÉlĂ©mentaire. J’avais ainsi traversĂ© le 4Ăšme Ă©tage de l’Au-DelĂ  en 2 jours. C’était une surprise plaisante.

‘Putain, j’aurais dĂ» attendre un peu plus ! J’ai gĂąchĂ© Talaria !’

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 166
ICDS - Chapitre 168

Related Posts

17 thoughts on “ICDS – Chapitre 167

  1. Rugissement Ă©carlate alors qu’il n’a plus l’armure ?
    Lin lui a dĂ©jĂ  rendu oĂč il a mis la compĂ©tence de set dans la montre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com