ICDS - Chapitre 179

ICDS - Chapitre 178
ICDS - Chapitre 180

Mes enfants, je vais aujourd’hui vous conter une histoire. C’est l’histoire d’un LN nommé Infinite Competitive Dungeon Society. Il y a de cela 3 chapitres, nous avons atteint la moitié de l’histoire. En effet, Toika, notre bienveillant auteur, a terminé ICDS et la version anglaise a enfin terminé la traduction. Je vous annonce donc qu’il y a officiellement 352 chapitres en tout, et que le 176 était notre borne du milieu.

Je ne vous le cacherais pas, je les ai lus, parce que « faut pas déconner, j’allais pas attendre non plus =p ».

Dans un monde sans dons et avec une régularité de sortie de chapitre pouvant faire pâlir les suisses, nous aurons donc fini notre aventure lors de la dernière semaine de juin 2019. Mais si cela peut vous rassurer, Rebirth ne fait que commencer et on s’approche du chapitre 400 sans en voir la fin 😉

Sur ce, bonne lecture.

Chapitre 179 : Le Pouvoir d’un Héros (3)

Lorsque j’avais entendu le message, je m’étais figé, trouvant qu’il était même difficile de respirer. Je ne pouvais pas en croire mes oreilles. De quoi ? Récupérer sa capacité ? Comment était-ce possible ? Pourquoi était-ce la première fois que j’en entendais parler ? Où peut-être que je ne remplissais pas les conditions auparavant ?

Cependant, les questions que je me posais n’étaient pas importantes. Ce qui l’était, c’était que je pouvais prendre le pouvoir de Luca Bruno. Il ne m’avait même pas fallu une seconde pour prendre ma décision à ce sujet. J’avais hoché la tête. Immédiatement après, le mana avait commencé à s’extirper de son corps malmené. Il avait lâché un cri perçant.

« Kuaaaaaaaaaaaaaaaaa ! »

« Hein ? La douleur est arrivée après ? »

« Eh… Cette personne, elle devient plus pâle ! »

Le mana quittant le corps de Luca Bruno s’était rassemblé dans une boule blanche de lumière avant de venir flotter au-dessus de ma main. Je l’avais regardé comme si elle était enchantée. Un autre message avait résonné.

[Un candidat potentiel pour cette capacité est proche. Souhaiteriez-vous lui attribuer la capacité ?]

Sans même avoir à demander, je savais déjà quelle était la candidate. C’était presque… instinctif. J’avais regardé la boule de lumière puis le visage de Yua, qui était tourné vers moi avec un regard concentré. Elle m’avait alors appelé, presque comme si elle savait ce que j’étais sur le point de dire.

« Grand Frère… »

« Yua, tu veux toujours… Devenir une Exploratrice de donjon ? »

« Oui ! » Avait-elle immédiatement crié. Elle avait ensuite continué avec fougue.

« Je veux t’aider autant que possible ! Je ne veux plus rester en arrière, impuissante ! »

« Ça va être difficile, penses-y, Yua. Je veux te protéger, que tu ais une vie tranquille. Pour être honnête, idéalement, je ne voudrais pas te demander ça mais… »

« Grand Frère, s’il te plaît … Je veux pouvoir t’aider. S’il te plaît ! »

Voyant les yeux fervents de Yua, j’avais terminé ce que je voulais dire.

« Mais… Ça ne serait pas mal si tu pouvais avoir la force de te défendre. »

« Grand Frère ! »

Elle avait alors sauté dans mes bras. J’avais essayé de faire en sorte qu’elle ne se fasse pas mal sur mon armure et je semblais avoir réussi. Walker avait eu une expression d’incrédulité.

« Tu es trop gentil avec ta sœur. »

« Tu as tout faux, idiot. Ce n’est pas que je suis trop gentil. C’est qu’elle signifie tout pour moi. »

J’avais levé la boule de lumière dans les airs. Puis, j’avais prévenu Yua une dernière fois.

« Sache ceci, Yua. Ça va être bien plus difficile que tu ne le penses. Une fois que tu auras cette capacité, tu ne pourras plus revenir en arrière. Tu auras la position d’un nouveau Manieur de Talents, devant combattre des monstres terrifiants et devant gravir le donjon. Ta vie sera mise en danger et tu pourras même recevoir des blessures graves. Tu veux toujours le faire ? »

« Mais, tu le fais déjà, non ? »

« … Ouais. »

« Dans ce cas, je veux le faire aussi. J’en ai assez d’attendre que tu reviennes alors que je ne fais que rester assise à étudier. »

« Je vais le dire juste pour information, mais vous deux, vous n’êtes vraiment pas des frères et sœurs normaux. »

« Ta gueule, Walker. »

J’avais retroussé les lèvres en engueulant Walker, puis j’avais laissé la boule de lumière toucher le front de Yua. Elle était alors rentrée doucement en elle, comme si elle lui avait toujours appartenu.

L’immense mana de Luca Bruno avait changé ses propriétés et avait complètement changé le corps de Yua. Elle semblait ne pas pouvoir résister au choc et s’était évanouie. Je l’avais tenu dans mes bras avec délicatesse.

« Je vais devoir ramener Yua à la maison avant de partir pour l’Angleterre… Walker, tu veux venir avec moi ? »

Ce dernier m’avait regardé avec une expression légèrement surprise.

« Kang Shin… Tu changes, peu à peu. »

« Quoi. »

« Non, ce n’est rien. Oui, je veux bien. Je veux voir la fin de Brightman de mes propres yeux. »

J’avais récupéré les capacités des autres membres des Héros de l’Ombre. Après avoir fait ceci une fois, je semblais avoir attrapé le coup de main et il avait été facile de tout récupérer. Apparemment, les facteurs déterminant étaient leur degré d’opposition à moi, le Héros, et à quel point ils étaient dévoués à leur mission originelle, l’extermination des monstres. Comme ils avaient facilement dépassé le standard basique, il était extrêmement facile de récupérer leurs capacités.

C’était assez ennuyeux de devoir garder des petites capacités, aussi j’avais fait un geste de la main et les boules de lumière s’étaient envolées. Elles étaient probablement en route vers Ciara.

« Tu ne peux pas les absorber ? »

« Une capacité par personne. Tu n’as pas appris ça que tu étais enfant, Walker ? Un dessert par personne. »

« Tu compares les capacités à des desserts… ? En plus, Brightman me prenait toujours mon dessert, ce fils de pute. » (NdT : Pauvre Edwardounet !)

« C’est bien ce que je pensais. » Avais-je répondu en riant à sa remarque. J’avais ensuite conclu notre échange.

« Allons récupérer ton dessert ! »

J’avais laissé Yua à la maison pour qu’elle se repose, et j’en avais profité pour parler avec les membres de Revival du fait de faire d’elle une Exploratrice. Ils avaient été choqués en apprenant que je pouvais récupérer des capacités mais personne n’avait été contre le fait qu’elle soit désignée pour entrer dans le donjon. La plus grosse raison était que je lui avais déjà donné une capacité. Elle avait une capacité puissante et était déjà fidèle à notre cause. Il n’y avait donc aucune raison qu’elle ne puisse pas devenir Exploratrice de donjon.

Après tout, j’avais promis de discuter avec eux  du fait de laisser des gens devenir des Explorateurs, mais nous n’avions jamais parlé de devoir discuter de la distribution des capacités ! Bien sûr, comme c’était une action impulsive, je ne pouvais rien dire, même s’ils étaient fâchés.

J’avais laissé mon père protéger Yua et ma mère.

« Lorsqu’elle se réveillera, assigne-là au Premier Donjon. »

« Ouais, compris. J’ai aussi donné mon accord mais… Est-ce que c’est ce qu’elle veut vraiment ? »

« Oui. Um… Désolé. »

« Non… Si c’est ce qu’elle veut, il n’y a pas de problème. J’étais inquiet qu’elle soit trop attachée à toi et je voulais lui éviter de devenir une Exploratrice ou une Manieuse de Talents… Mais comme elle en est arrivé au point de cumuler les deux statuts, il semblerait que je vais devoir attendre un moment avant de rencontrer un petit-ami potentiel. »

« Ne t’inquiète pas, Papa. Même si elle ne peut jamais sortir avec quelqu’un, je vivrais avec elle pour le restant de mes jours ! »

« Dégage, con de fils. »

Ma mère avait caressé les cheveux de Yua, qui était endormie, et m’avait regardé avec une expression boudeuse.

« Et donc ? Rien pour moi ? »

« Maman, pour être honnête… »

« Oui ? »

« Tu n’es compatible avec aucune capacité. »

Ma mère avait fait la tête en me tapant à l’épaule, mais ça ne m’avait pas fait mal le mois du monde. J’avais rigolé en faisant de mon mieux pour qu’elle ne s’abime pas les mains en me tapant.

J’avais ensuite remercié mon père une nouvelle fois avant de quitter la maison. Tout d’abord, je m’étais rendu dans le donjon pour rejoindre Daisy. Puis, j’avais appelé Lotte.

« Lotte, viens. »

[Compris, Héros.]

Elle était dans le Repos des Anges, dans la zone d’entrainement, mais considérant la vitesse à laquelle elle m’avait répondu, elle semblait avoir terminé son entrainement. Lorsque je l’avais enfin vu après tout ce temps, j’avais enfin compris ce qu’elle voulait dire par entraînement.

« Ne me dis pas… »

« Oui, Héros. C’est le résultat de mon entrainement. Plus personne ne sera capable de m’empêcher de suivre le Héros n’importe-où ! »

En face de Walker, Daisy et moi-même se trouvait non pas une wyvern, mais une jeune femme. Elle avait de longs cheveux noirs, de grands yeux noirs également et la peau bronzée.

Ses yeux possédaient une pointe de sauvagerie et ses ongles étaient noirs et courbés. Lotte avait maintenant une forme humaine. Sans parler de son explosive poitrine et de sn arrière train bombé qui exsudaient un charme particulièrement féminin.

J’avais alors crié.

« Pourquoi est-ce que tu es nue ?! »

« Ce n’est pas évident ? Je n’ai jamais rien porté face au Héros. Ça serait malpoli de ma part de me cacher face à la personne que je sers. Est-ce que le Héros doute de ma loyauté ? »

« Je n’en doute pas ! Maintenant, va mettre des vêtements ! Non, reprends ta forme de wyvern ! Désolé mais on ne va pas dans un donjon aujourd’hui. Il faut qu’on vole ! »

« Est-ce que je dois encore laisser d’autres personnes voler sur mon dos… ? »

Elle avait froncé les sourcils en demandant ça sur un ton étonnamment bas. Elle avait vraiment une voix charmante.

« Désolé. Je me rattraperais. Si c’est en mon pouvoir, tout ce que tu voudras. »

« Huhu, je m’en souviendrais, Héros. »

Elle avait alors fermé les yeux. Le temps qu’elle les rouvre, elle avait repris sa forme de wyvern. J’avais sauté sur son dos, ainsi que les deux autres, puis j’avais appelé Plene.

« Allons-y, Plene. »

« Je peux venir aussi ? Vraiment ? »

« Oui, nous allons avoir besoin de ton pouvoir. »

« Hehehe, je ferais de mon mieux ! »

Elle m’avait sauté dessus avec joie puis Lotte avait battu des ailes comme si elle ce qu’elle voyait ne lui plaisait pas. Pendant ce temps, Walker avait une expression figée. Il semblait être légèrement effrayé par Lotte. D’un autre côté, Daisy caressait doucement le dos de Lotte en murmurant.

« Tue-là… Si elle meurt, je veux le corps. Elle fera un super enfant. »

« Je ne la tuerais pas ! Et elle ne mourra pas non plus ! »

J’avais initialement prévu d’aller en Angleterre, mais après que Walker m’ai dit que Brightman se trouvait en fait aux États-Unis, j’avais changé ma destination.

Après avoir réalisé ce qui s’était passé, les Héros de l’Ombre avaient influencés d’autres pays pour dire que j’étais un criminel, mais ça n’avait pas été très efficace. Il y avait déjà eu un précédent avec les Gardiens qui avaient essayé de calomnier Revival, et le résultat avait été spectaculaire.

Bien qu’ils aient utilisé les médias de masse tout autour du globe contre nous, ils avaient été soit ignoré, soit critiqué. J’avais le sentiment de savoir pourquoi.

« Ciara. »

« Reste calme cette fois-ci et accepte son aide. »

« Je sais. Elle sait que je ne peux pas refuser non plus. Je ne peux pas dire qu’elle me doit quelque chose, mais elle se fout le doigt dans l’œil jusqu’au coude si elle pense que je la pardonnerais. »

[Héros, il y a cinq avions de chasse qui viennent dans notre direction.]

« Descends-les. Je m’en fous si les pilotes meurent. »

[Compris.]

Les flammes noires de Lotte avaient couvert le ciel. Provoquer Aile-Noire, la Reine des Cieux, n’était possible que pour les êtres ayant la puissance du Dragon de Flamme au minimum. Voyant les avions de chasse s’écraser comme des moucherons, Daisy avait penché la tête de côté.

« Monstres fascinants. »

« Ce ne sont pas des monstres. Ce sont des avions de chasse, un véhicule créé par la technologie humaine pour voler. »

« Une arme ? »

« Hm, quelque chose comme ça. »

« Forme étrange. Difficile de mettre du mana dedans. Avec des armes comme ça, pas d’évolution du mana. »

« Oui, mon monde n’avait pas d’utilisateurs de mana au départ. »

Lotte avait accéléré. En moins de 30 minutes, nous étions arrivés à Boston où se trouvait le quartier général de la société de Brightman. (NdT : 30 minutes, ça défrise. Mais on commence à s’habituer avec Toika =p Après tout, ça ne fait que du 22.000Km/h, la distance entre Boston et Seoul étant de presque 11.000 km)

En arrivant, je n’avais pas pu m’empêcher de demander à Walker avec surprise.

« Pourquoi est-ce que le siège d’une entreprise anglaise se trouve aux États-Unis ? »

« Hélas, c’est ainsi que va le monde. C’est plus facile de travailler à travers le monde depuis ici. »

« Brightman est ici, n’est-ce pas ? »

« N’est-ce pas évident ? Il y a un héliport sur le toit et un hélicoptère attendant 24h/24 et 7j/7. C’est un nouveau modèle pouvant voyager jusqu’en Angleterre en à peine 2 heures. »

« Il reste aux États-Unis pour les affaires… ? Je suis surpris qu’il puisse même quitter l’Angleterre maintenant que Hwaya n’y réside plus. »

« C’est comme ça que ça fonctionnait initialement, mais l’Angleterre semble penser que le sol anglais est maintenant en ‘sécurité’. »

Non pas que ça soit mon problème, mais leurs cerveaux semblaient avoir été envoyé en voyage à travers la galaxie s’ils pensaient ça.

Lotte avait battu des ailes pour s’arrête. Maintenant que nous étions en face du bâtiment, je pouvais voir à quel point il était immense. J’étais trop paresseux pour compter le nombre d’étages. C’était le bâtiment le plus grand de la zone. Derrière les vitres, je pouvais voir des gens qui étaient en train de travailler juste avant et qui maintenant nous observaient depuis leur bureau. Je leur avais souri et je leur avait fait coucou de la main. Puis, j’avais demandé à Plene.

« Est-ce que tu peux faire en sorte que tout le monde quitte ce bâtiment ? Aussi, essaye d’éloigner les gens dans les environs le plus loin possible. »

« C’est facile ! ♫ Lalala♫ ! »

Le mana de Plene avait renforcé sa voix et l’effet avait été immédiat. Les gens dans les open-space avaient soudainement laissé tomber ce qu’ils faisaient, comme  s’ils étaient possédés, et s’étaient dirigés vers la sortie. C’était le même spectacle à tous les étages de l’immeuble.

Au même moment, un homme à l’étage le plus élevé s’était levé abruptement après nous avoir vus. Ses cheveux argentés étaient tirés en arrière avec du gel et il avait l’apparence de quelqu’un d’une vingtaine d’années. Ce n’était autre que Brightman. J’avais croisé son regard tout en souriant férocement. Walker, de son côté, était distrait par quelque chose d’autre.

« Oooh, un exode de masse. »

Lorsque j’avais baissé mon regard, j’avais vu un nombre incalculable de gens quitter l’immeuble par les portes. Avec ce flot d’hommes d’affaires quittant le siège de la compagnie aussi soudainement, les murmures des citoyens de la ville nous avaient même atteints. Cependant, sans prendre en compte ce que les gens disaient, les employés avaient continué leur exode. Brightman, qui avait réalisé ce qui se passé un peu tard, avait crié vers nous. ‘Je ne peux pas t’entendre, connard.’

« Presque tout le monde est parti. »

« Oh, vraiment ? »

« Brightman nous regard, Kang Shin. Il semble prêt à nous foncer dessus à tout moment. »

« Mm, j’aime les gens courageux. Mais… Je hais ceux qui complotent dans le dos des autres. »

J’avais invoqué Peika et Sharana. Après avoir négligemment sorti une Potion de Mana de Rang Supérieur et avoir fait sauter le bouchon, je l’avais mise dans ma bouche en matérialisant Peika.

« C’est fait, il ne reste plus qu’une homme dans le bâtiment ! »

« Ouais, merci Plene. »

« Hehehe. »

J’avais doucement tapoté  la tête de Plene en buvant ma Potion de Mana. Puis, j’avais ordonné à Peika et Sharana qui étaient en train de bailler dans leur coin.

« Démolissez ce bâtiment. »

En moins d’une minute, le gratte-ciel avait terminé en un tas de gravats.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 178
ICDS - Chapitre 180

18 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Dagua

    Merci pour le chapitre. Entendre qu’il y a une fin et que l’on a une date pour ça mhhh j’aime, vraiment hâte de la connaitre. Il va falloir résister à l’envie d’aller lire la version anglaise :p

    Répondre
  3. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. jaime lefoot

    Merci pour le chapitre !
    Walker a raison quiconque te pique ton dessert est FDP.

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Shira-yuki

    Tiens c’est bizarre moi aussi j’en pouvais plus d’attendre la traduction (foutu cliff) je suis donc allé lire 3-5 chapitres jusqu’à une petite pause dans le sup

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. gutsguts

    merci pour le chapitre,shin pro de la démolition rapide ^^

    Répondre
  11. sai1905

    un avion de chasse va aux alentour de 3.500km/h, comment ils ont pu voler autour de lotte ?

    Répondre
  12. Gruebateau

    Perso j’aurais chopé brightman et bam torture et merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Kylian

    Merci pour le chapitre !

    Je n’ai toujours pas compris pourquoi Shin en veut à Ciara ?? :/

    Répondre
    1. Akatsuna

      Shin en veut à Ciara parce qu’elle n’a aucune considération pour les vies humaine qu’elle sacrifie (les manieurs de talent du Canyon aux Etats-Unis) et plus elle voudrait que le Héros se cache et reste à rien faire. En bref Ciara se sert des manieurs de talents comme des outils poir couvrir le Héros et Shin aime pas ça 🙂

      Répondre
  14. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Shin en mode bat les coui**e dans toute sa splendeur.

    Répondre
  16. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  17. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com