ICDS — Chapitre 236

ICDS — Chapitre 235
ICDS — Chapitre 237

Et voici encore un chapitre d’ICDS pour réduire la pile. Bonne lecture 😉

 

 

Chapitre 236 : Gardien (6)

 

L’Empire Sion avait été la nation la plus importante du continent de Sylon, et celle la plus à même de pouvoir porter le nom d’empire. Du fait de sa puissance militaire, elle n’avait cessé de recevoir des tributs de la part des nations environnantes, et sa puissante armée de chevaliers et de magiciens pouvait protéger l’empire contre les humains et les monstres qui la menaçaient. Bien évidemment, la plupart de ses habitants étaient humains.

« Avant l’arrivée des Livres Ambulants, l’Empire Sion ennemi de l’Empire Selone. »

« Pourquoi ? »

« Les Elfes Gris, belle apparence, silhouette enchanteresse. »

« Alors pourquoi est‐ce que tu es petite et —-Kuhuk ! »

« Les gens de l’Empire, adoraient les elfes gris… Comme esclaves sexuels. » Avait fini Daisy après m’avoir frappé l’arrière de la tête. J’avais serré les dents en la regardant. Lin avait alors dit avec un sourire amer.

« Donc l’invasion des Livres Ambulants les a forcés à devenir alliés. »

« Même ainsi, le combat a continué. Ces enfoirés, ont eu ce qu’ils méritaient. »

Elle avait exprimé son irritation en donnant un coup de pied dans les airs. En entendant des poches d’air exploser suite à ce coup, j’avais pu voir à quel point elle haïssait Hydelcyon.

« Lodert Hydelcion, particulièrement chiant. Yeux vicieux. Penser à lui, encore plus énervant. Pervers ignoble. »

« Dans ce cas, pourquoi Sipua est amoureuse de lui ? »

« Les humains ne naissent pas démoniaques, il doit avoir changé. De plus, si les couples ne regardaient que la personnalité de l’autre, tous les couples mariés ne seraient‐ils pas sages ? »

« Tsk. »

J’avais simplement posé une question et d’un coup ça s’était transformé en un étalage de mon inexpérience en termes de relations de couple… ! Entre Daisy et Lin, n’étais-je pas dans une position de faiblesse ?!

A ce moment, nous étions en train de galoper sur le dos de Iana. Ce qui m’avait surpris, c’était qu’il était aussi rapide que Lotte depuis qu’elle avait évolué en Reine Flamboyante. J’étais curieux de savoir comment un cochon si petit pouvait être aussi rapide, mais l’explication était toute simple. Daisy concentrait toute sa magie en lui.

Comme je l’avais déjà dit, le dos de Iana était plus petit qu’avant. C’est pourquoi nous étions forcés de nous tenir serrés dessus. Lin était à l’avant, j’étais au milieu et Daisy était à l’arrière, me tenant par le dos.

« Kang Shin, ne te colle pas autant à moi. Tu dégages une odeur bizarre et ça commence à m’énerver. »

« Tu dis ça aussi, Lin ?! J’essaye de contrôler ça du mieux que je peux ! »

« Tu as bouffé un désodorisant ou quoi ? »

« Ne fais pas les mêmes blagues que mon père ! »

Alors que j’étais en train de crier sur Lin, Daisy avait murmuré.

« Je veux sortir Laki. »

« Laki ? Qu’est-ce que c’est ? »

« C’est un ennemi de monde que nous avons transformé en mort‐vivant. »

A mes mots, Lin avait crié, me faisant presque arrêter mon cœur.

« Non ! Si tu fais ça, ils nous repèreront immédiatement ! »

« Même si c’en est un faible ? »

« Faible mon cul ! Les ennemis de monde faibles n’existent pas ! Toi, on dirait que je dois te faire passer un autre entraînement de Héros ! »

« Quand est‐ce que tu m’as enseigné quoi que ce soit ?! »

Attends, maintenant que j’y pense, il m’a donné, ou pas, de bons conseils par‐ci, par‐là…’ Comme je ne voulais pas l’admettre, j’avais juste envoyé cette pensée au fond de mon esprit. A ce moment, Daisy était intervenue.

« Les Livres Ambulants, apparaissent en groupe. Mes informations, déjà connues. Ils viendront me capturer. »

« Te capturer ? »

« Chez Livres Ambulants, peu de femelles. S’accouplent avec les autres races, pour se reproduire. »

« Ugek ! »

« Ils ont mes données. Ils vont supposer, capture facile. »

Son expression était extrêmement calme alors qu’elle disait ça. Elle m’avait dit de ne pas utiliser mon pouvoir. Se reposait‐elle sur la force inconnue de Lin ? J’avais penché la tête et elle avait continué.

« Renouvellement de données, non abouti. Même avec un niveau de différence, prend du temps à adapter. Depuis avant, beaucoup grandie. »

« Ah, je comprends maintenant. »

« Yeux Démoniaques, nom véritable de dieu, difficile à calculer et adapter. Détentrice de véritable nom, détentrice d’Yeux Démoniaques, je suis la seule sur le continent. »

« Donc même s’ils savent que tu les as, c’est difficile de les enregistrer dans leurs livres et de trouver des contre‐mesures ? »

« Oui. C’est pourquoi, je peux résister longtemps. »

Ça semblait être un point commun entre les différents ennemis de monde. Bien qu’il soit apparemment facile pour eux de contrer le système du donjon, les pouvoirs qui trouvaient origine dans le donjon mais, dans un sens, le dépassait comme les noms véritables de dieu, les Yeux Démoniaques et Enigma, étaient difficiles à contrer… Bien que j’avais une autre question en tête, une chose plus urgente devait être demandé avant.

« Daisy, est‐ce que je peux te demander quelque chose ? »

« Si je connais la réponse, oui… Ma poitrine aussi est grosse. »

« Je ne suis pas curieux à propos de ton tour de poitrine ! Et je sais déjà qu’ils sont gros ! »

« …Comment tu le sais ? »

« Tu ferais bien de donner une bonne réponse, Kang Shin. La destination de ma prochaine balle dépendra de ta réponse. »

« Tu as déjà décidé de me tirer dessus ?! »

J’ai creusé ma propre tombe… ! Je faisais juste référence à la première fois que j’avais vu Daisy !’ Putain, si Loretta apprenait à ce propos, mes yeux seraient de nouveau en danger… ! J’avais don désespérément changé de sujet.

« Ce n’est pas ce qui est important ! Ma question est, est‐ce que les noms véritables de dieux et les Yeux Démoniaques font partie du système du donjon ? »

Elle avait penché la tête à ma question avant de répondre lentement.

« Yeux Démoniaques et noms véritables, même principe. Un support extérieur, empruntant le système du donjon. »

« Est‐ce que tu peux donner plus de détails ? »

« Comme attendu de la part d’un Explorateur de l’Au-Delà, elle connaît son sujet. Je vais prendre le relai pour l’explication. »

Lin avait dit ça en sortant son pistolet. J’étais inquiet qu’il me tire dessus, mais heureusement, il avait visé en l’air pour tirer vers le ciel.

« Il n’y a rien ic… Ah. »

« Oh, tu peux le sentir maintenant ? Oui, c’était une sentinelle. »

Iana avait accéléré lorsque les mots de Lin étaient sortis de sa bouche. Dans le lointain, une aura meurtrière était apparue et se dirigée vers nous. Je pouvais de la magie. Lin avait tiré balle après balle, annihilant les auras meurtrières les unes après les autres tout en parlant comme si de rien n’était.

« Les dieux des mythes ont existé, fut un temps. Nous ne connaissons pas la signification de la divinité qu’ils ont obtenue, mais nous savons qu’ils savent beaucoup de choses, qu’ils ont vu beaucoup de choses et qu’ils existent dans plusieurs ères à la fois. La seule chose étrange est que malgré qu’ils puissent faire tout ça, ils ne peuvent pas apparaître avec leurs vrais corps. »

« De vrais existences, de vrais corps… »

« Même avant que le donjon n’existe, il y avait des êtres qui avaient obtenu des noms véritables de dieux. Ce que le donjon appelle des achèvements, lorsque quelqu’un réussit à en cumuler suffisamment pour atteindre le domaine d’un dieu, ce dieu accorde son nom à la personne. Lorsque le donjon a été créé… Le Seigneur et les dieux ont passé un accord. »

« Est‐ce que les dieux ont été d’accord pour accepter les achèvements provenant du donjon ? »

« Précisément. Les dieux ont accepté de les considérer, mais ils ont aussi posé des conditions drastiques. Après tout, ils ne pouvaient pas donner le nom à n’importe qui. Les gens pouvant recevoir un nom de dieu doivent avoir réussi à gagner de la renommée pour répandre la divinité. »

« Tu veux dire que distribuer leur nom à des gens qui le méritent leur permet de répandre leur nom plus largement ? »

« On dirait bien que ta stat d’intelligence n’est plus là que par principe. C’est exact. »

Lin avait rechargé son pistolet avec un mouvement fluide avant de continuer à tirer. Daisy avait murmuré à mon oreille.

« Ne peuvent pas trouver de contre‐mesures. Ne peuvent pas voir les attaques. S’ils meurent avant d’écrire dans leur livre, c’est inutile pour eux. »

« Je garderais ça en tête. »

« C’est pour ça qu’il est facile pour les Explorateurs de donjon d’obtenir des noms véritables de dieux. Mais ils ne font pas parti du pouvoir du donjon. Un nom véritable de dieu reste un nom véritable de dieu. Rien de plus, rien de moins. Les titres du donjon sont des copies bon marché de ces noms. »

« Je vois… »

J’étais choqué d’entendre que les titres étaient des copies bon marché. Mais Lin n’avait pas fini.

« Les Yeux Démoniaques sont des produits des mythes. Par exemple, voyons voir… Qui dans ton monde est comme pour avoir des Yeux Démoniaques de Pétrification ? »

« Hum, le basilique des légendes européennes, la Méduse de la mythologie grecque… Ah. »

« Il y a aussi Balor, de la mythologie irlandaise, Sariel du judaïsme… Tu comprends maintenant ? Tu comprends pourquoi les Yeux Démoniaques sont traités aussi spécialement ? Obtenir des Yeux Démoniaques revient au même que d’obtenir le nom véritable d’un dieu. Bien qu’il y ait d’autres récompenses dans le donjon qui proviennent des mythes et légendes, la plupart sont des copies, comme pour les titres. Certains vont même jusqu’à dire que les Yeux Démoniaques sont plus dur à obtenir que des noms de dieux véritables. »

« Dans ce cas, les Yeux Démoniaques sont aussi… »

« Ils possèdent aussi énormément de pouvoir divin. Ils sont différents des objets dans le donjon. Même moi je n’ai pas d’Yeux Démoniaques. »

En entendant ça, je savais que je ne devrais jamais rater cette chance.

« J’en ai ! »

« Petit enfoiré… ! »

Daisy m’avait rejoint.

« J’en ai aussi, huhu. »

« Cette fille ! »

Le pistolet de Lin s’était arrêté, et Iana avait cessé de courir aussi rapidement. Avant même que je le remarque, nous étions arrivés devant les murs effondrés d’un château.

« La ville d’Ellian. L’Armée de la Résistance, s’ils vivent, ils sont ici. »

« Il y a encore des survivants dans ce monde ? »

« Les bases souterraines, solides. La plus grande puissance magique léguée par l’humanité, ici… Lodert Hydelcion, vu en dernier ici. »

Ses mots étaient comme des couperets. Lin avait souri.

« Bien joué. T’emmener avec nous était le bon choix, Elfe Grise. »

« Appelle moi, Ectradion. »

« D’accord, Ectradion. Sipua est ici, je peux le sentir. On dirait qu’on va en finir aujourd’hui. »

« C’est génial ! »

Mais est‐ce que cela ne voulait pas dire que Lodert Hydelcion était encore en vie ? Il était plus difficile à tuer qu’un cafard ! Alors que je me sentais épuisé, Lin avait sorti un second pistolet, l’avait tenu avec sa main droite et avait tendu ses épaules. Je n’avais pas pu m’empêcher de lui demander.

« Il y en a beaucoup ? »

« Comme un nid de cafards. Ça va devenir chiant. »

« Laisse‐moi participer aussi. Kang Shin, regarde juste. »

« Ouais, ouais, je sais. »

Comme si j’avais déclaré que j’allais combattre, Daisy m’avait fusillé du regard en s’approchant dangereusement de mon visage. J’avais rapidement fait un pas en arrière en hochant la tête. J’étais traité comme un boulet ! Alors que je secoué la tête, elle avait ouvert son inventaire pour en sortir une énorme mante. C’était Meki.

« Meki s’occupera de l’avant. Tu peux te déchaîner. »

« Parfait ! Allons‐y ! »

Lin avait immédiatement sauté au‐dessus des murs en ruine avant de charger dans la ville. De tous les côtés étaient apparus des Livres Ambulants.

« L’humain que nous avons attendu ! »

« L’humain qui a tué beaucoup des nôtre rit ! »

« Il va falloir du temps pour analyser ses données ! »

« La femme qui s’est échappé la dernière fois est revenue ! »

« Nos données disent qu’elle est une excellente femelle. On dirait qu’elle a encore plus grandit ! »

En entendant ça, Lin n’avait pas pu se retenir plus longtemps et avait hurlé tout en explosant des crânes à coup de balles.

« Aaaaaah ! Leur façon de parler m’énerve vraiment ! »

Ses tirs ne rataient jamais leur cible, et ils avaient une puissance destructrice énorme. Il ne fallait jamais plus d’une simple balle pour tuer un Livre Ambulant. Comme ils s’étaient rassemblés ici pour trouver et éradiquer l’Armée de la Résistance, ils devaient avoir des troupes d’élites avec eux, mais face aux balles du draconien, personne ne pouvait résister à plus d’un tir.

« Nous ne pouvons pas recevoir les attaques et absorber les dégâts ! Nous devons regarder à distance et enregistrer les données ! »

« Les données indiquent qu’un parent a établi un point d’observation sécurisé ! »

« Mort ! Déjà mort ! »

« Bonne nouvelle ! Un nouveau parent est en route ! Nous pouvons analyser les données en écrivant des bribes chacun ! »

« Je vous laisserais pas faire ! Meki ! »

[Guooooooo !]

Meki, la Reine Mante qui était revenue en mort‐vivante, avait rugit férocement en ouvrant ses ailes. Au même moment, l’aura de vent qui était parti de ses ailes avait tranché plusieurs Livres Ambulants. Elle était devenue plus forte en devant mort‐vivante.

« Meki, tue les enregistreurs ! »

[Guoooo !]

Elle avait hurlé pour indiquer son consentement tout en fonçant sur ses cibles. A chaque fois que ces faux frappaient, les bâtiments s’effondraient et les têtes des ennemis volaient.

« Celui‐là aussi est fort ! Une forme que nous n’avons pas enregistrée ! »

« Grande puissance de coupe ! Nous avons besoin de résistance au tranchant ! »

« Nous avons besoin d’une entité spéciale ! La résistance ne suffira pas ! »

« Nous ne savons pas quand un nouveau parent naîtra ! Nous ne savons pas si un parent est au courant ! »

« C’est dans deux jours ! Nous devons apporter de nouvelles données ! »

« Du temps, je ne vous en donnerais pas ! » Avait hurlé Daisy, faisant accélérer Meki. Cette dernière abatait ses faux aussi vite que Lin ne tirait ses coups de feu. Non, peut‐être même qu’elle était plus rapide. Alors que je regardais les Livres Ambulants se faire déchirer, Daisy avait parlé.

« Dès l’instant où ils enregistrent, tout le monde obtient la résistance. Le plus effrayant, ce sont les nouveaux nés. Ils transcendent la résistance, une capacité proche de l’immunité totale. »

« Donc ceux qui sont nés le plus récemment sont les plus forts. »

« Oui. Ils apprennent, évoluent, en un clin d’œil. »

« Je n’en vois pas la fin, putain ! »

« Empêche‐les d’écrire, tue‐en un nombre raisonnable. Puis dirige‐toi dans les souterrains. »

« Compris ! »

Lin avait accéléré après ça. Les Livres Ambulants qui étaient sur la défensive en essayant d’écrire se faisant exploser par les balles ou trancher par Meki.

« Ils ne peuvent pas, tout enregistrer. Mais ils peuvent quand même, obtenir de la résistance. Si possible, tous les éliminer. »

« Passons à travers d’abord ! »

Nous avions traversé les rangs ennemis tout en chargeant dans la ville. Les apparitions incessantes de nos ennemis me rappelaient le cauchemar sur Panan, mais aucun d’eux ne pouvait résister contre les balles de Lin et les faux de Meki. Cependant, certains commençaient à esquiver les attaques de Meki.

« Résistance, début d’évolution. Modèle de mouvement de Meki, doit changer. »

« C’est leur capacité d’observation, c’est ça ? »

« Oui. Moindre capacité utilisée, ils l’écriront. Impossible à empêcher. »

Elle avait dit ça en serrant les dents.

« Pour éviter ça, une capacité transcendant la compréhension ordinaire, nécessaire. »

« Les noms véritables de dieux et les Yeux Démoniaques… »

« Et ton pouvoir, Kang Shin. Enigma. Ou la puissance du Dragon Cornu. »

« Dragon Cornu ?! Tu viens de m’appeler Dragon Cornu ?! »

A ce moment, Meki, qui venait de lancer deux lames de vent pour décimer les Livres Ambulants devant nous, s’était mise à courir vers nous. Elle avait ensuite disparue dans l’inventaire de Daisy, elle‐même étant en train de faire une roulade. Et soudain, il n’y avait plus rien à observer.

Nous venions d’entrer dans un souterrain.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS — Chapitre 235
ICDS — Chapitre 237

14 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. PoloZore

    merci beaucoup 😀 On a espoir pour combien de chapitre encore ? 😛

    Répondre
  3. Shirosuu

    Merci pour ce chapitre ! Notre MC est le boulet du groupe pour l’instant mdr

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Les livres ambulants sont vraiment difficiles à gèrer, pas étonnant que cette planète ai perdu.

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Hisoka

    Par le passé j’ai du sauter un chapitre je ne sais plus ce qu’est enigma. Quelqu’un a le numéro du chapitre ou cette capacité fait sont entree ?

    Répondre
  9. Hisoka

    Merci pour les chapitres !!!

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  13. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  14. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com