TDG Chapitre 451

TDG Chapitre 450
TDG Chapitre 452

Argh, je suis en retard ! Voici le TDG du lundi, et deux autres vont suivre dans la soirée ! :p

J’espère que votre lundi n’a pas été trop difficile et que vous allez tous bien !

Bonne lecture à tous =)

Chapitre 451 - Pavillon de la Note Céleste

Le Livre Esprit Démon Temporel recelait de nombreux secrets. Nombre de puissants personnages se sont battus pour sa possession depuis son apparition dans ce monde.

Cependant, ce livre avait également une intelligence propre et cherchait constamment son maître.

Nie Li le suspectait lors de la première destruction de Bourg-Triomphe, où il avait subi toutes sortes de souffrances. Il avait été le seul à s’en sortir en vie et, pendant ce moment de crise où sa vie ne tenait qu’à un fil, il était parvenu d’une manière ou l’autre à entrer dans le Palais du Désert et à mettre la main sur le Livre Esprit Démon Temporel. Grâce à ça, il avait eu la chance de pouvoir renaître.

C’était comme si tout avait été prédéterminé.

Comme le karma.

Cependant, le jeune homme pensait que ça n’était pas aussi simple que ça.

Mais sans le Livre, il ne trouverait jamais les réponses à ses questions, peu importe ses efforts dans ce but.

Son plus gros souci était d’absolument empêcher le Livre de tomber entre les mains de l’Empereur Vertueux. Si ce devait un jour arriver, alors personne ne pourrait l’empêcher de raffiner le domaine des Ruines Draconiques et de tout changer en un vide intégral et éternel.

Tous ceux qu’il aimait disparaîtraient ainsi dans l’espace-temps… Un scénario dont il ne permettrait jamais le déroulement.

« L’Empereur Vertueux va définitivement remarquer l’aura du Livre Esprit Démon Temporel… Cependant, si nous mettons la main sur l’artefact tueur de dieu, alors nous pourrons cacher son aura. » expliqua Yu Yan.

L’adolescent resta silencieux. Pour une raison inconnue, son royaume spirituel ondula légèrement. La vigne qu’il contenait grandissait toujours, comme si elle essayait de remplir le vide interminable… Comme si elle cherchait quelque chose.

« L’Empereur Vertueux est endormi pour le moment, alors il ne va pas pouvoir le détecter de suite ; nous n’avons pas à nous inquiéter à ce sujet. Par contre, nous sommes toujours incapables de nous occuper de ses subordonnés. » Il se rappela des six bêtes démons de rang divin sous le commandant de l’Empereur Vertueux — elles étaient toutes extrêmement puissantes et observaient constamment les Ruines Draconiques. Si l’une d’entre elles devait se montrer… Il serait incapable de s’en occuper à son niveau actuel.

La déesse se tut également.

Ces six bêtes démons montaient la garde sur les Huit Pics Désolés. De là, rien n’échappait à leur surveillance dans le domaine des Ruines Draconiques. Habituellement, aucune d’entre elles ne quittait son poste, car aucune des sectes majeures ne valait la peine qu’elles interviennent.

Le petit génie se souvint de quelque chose et dit en souriant : « Je dois me rendre quelque part avant d’ouvrir le sceau du Petit Monde. »

« Où donc ?» demanda la déesse de poche.

Son jeune ami lui adressa un sourire mystérieux, mais ne répondit pas.

Pavillon de la Note Céleste

Des centaines de fleurs s’épanouissaient tandis que les arbres remuaient leurs branches au vert luxuriant. On aurait cru se trouver dans un paradis aussi gracieux que l’air de guzheng qui flottait dans les airs.

Les oiseaux gazouillaient dans la forêt et accompagnaient cette musique.

Un groupe de jeunes femmes discutaient joyeusement dans un petit pavillon, offrant une scène guillerette et pleine de vie.

Ye Ziyun et Xiao Ning’er se trouvaient au centre de l’attention. Tout le monde avait été choqué par leur talent depuis leur entrée dans la secte de la Note Divine.

Elles venaient toutes les deux du Petit Monde, et possédaient chacune une racine spirituelle de niveau céleste de neuvième rang. Même les doyennes de la secte ne pouvaient s’empêcher d’éprouver de la jalousie devant leurs talents stupéfiants.

Les deux jeunes femmes étaient les disciples des plus puissantes doyennes de la secte de la Note Céleste. À ce moment, elles avaient atteint une culture du domaine du dao du dragon.

Rarement un tel niveau avait été atteint si rapidement dans toute l’histoire de la secte.

Elles étaient indubitablement les plus puissantes concurrentes pour la position de maîtresse de secte.

Une femme d’une trentaine d’années s’exclama en feignant l’indifférence : « Hé Ning’er, tu savais que la Grande Doyenne favorisait Ziyun seule ? C’est vraiment trop arrogant ! Je suis furieuse pour toi ! Pourquoi a-t-elle le droit d’aller dans le domaine des nuages célestes, et pas toi ?» Cependant, une lueur sombre et sinistre brillait dans ses yeux.

Elle s’appelait Xuan Yue, et était la sœur martiale séniore de Ning’er. Elles étaient condisciples, obéissant à la même maîtresse.

« Sœur Sourire Senior, la lignée de Ziyun était compatible, et c’est pour ça qu’elle y a été envoyée. » Xiao Ning’er fronça légèrement les sourcils de dégoût. Elle était intelligente, aussi voyait-elle parfaitement que cette femme tentait de la pousser à affronter Ziyun. « Ziyun est ma meilleure amie, alors cesse ces remarques déplacées ».

Xuan Yue sourit en coin : « Ne sois pas stupide, Ning’er. Tu la traites comme une amie, mais te considère-t-elle de la même façon ?»

Ning’er se leva soudainement et lui jeta un regard noir. « Vérifiez par vous même, sœur senior Xuan Yue. Et arrêtez de casser du sucre dans le dos des gens, ça ne fait que desservir votre probité. »

Elle se retourna — elle en avait terminé avec cette fille médisante.

Une légère lueur de perfidie brilla dans le regard de Xuan Yue, mais il disparut rapidement. Elle était bel et bien la sœur senior de Xiao Ning’er, mais leur maîtresse la préférait clairement à elle. Qui pouvait savoir comment elle avait obtenu ces élixirs mystérieux ? Elle les avait donnés à leur maîtresse et lorsque celle-ci les consomma, sa culture augmenta grandement… Et c’était depuis que leur maîtresse favorisait Ning’er.

Un groupe de disciples d’élite était réuni autour de cette dernière, et chacune d’entre elles était influente dans la secte.

Ning’er n’était pas la seule dans cette situation — Ziyun était dans le même cas. Elle avait reçu énormément d’attention avec son talent extraordinaire et depuis son arrivée à la secte, sa culture était montée en flèches. Le nombre de ses partisannes augmentait régulièrement également.

Les deux jeunes femmes étaient devenues les personnes les plus influentes de la secte de la Note Céleste.

Xuan Yue était terriblement déprimée. Elle avait beau avoir rejoint la secte il y a longtemps déjà, elle ne pouvait pourtant pas se comparer à une gamine qui n’était entrée que récemment. Elle ne pouvait vraiment pas l’accepter, et avait même tenté de créer un conflit entre Xiao Ning’er et Ye Ziyun. Cependant, malgré tous ses efforts, Ning’er ne lui prêtait aucune attention.

« Sœur junior Ning’er, peut-être que j’exagère un peu, mais… je m’inquiète pour toi. Xiu Ming de la secte Sans Formes va bientôt nous rendre visite ; tu dois profiter de cette opportunité. Le jeune maître Xiu Ming a un talent extraordinaire, et c’est également le fils du maître de la secte ; autrement dit, il est quasiment décidé qu’il sera le futur maître de secte. Si tu établis de bons rapports avec lui, tu te rapprocheras un peu plus de la position de maîtresse de secte ! Une position qui n’aurait rien à voir avec Ye Ziyun…» dit Xuan Yue en souriant. Elle refusait de croire que sa sœur martiale ne serait pas motivée par cette information…

Ne faisait-elle pas autant d’efforts pour devenir la maîtresse de secte, après tout ?

« Puisque vous accordez une telle attention à ce jeune maître Xiu Ming, pourquoi n’essayeriez-vous pas de le courtiser vous-même ? Pourquoi me donner cette opportunité ?» répondit nonchalamment Xiao Ning’er d’un ton parfaitement neutre.

Xuan Yue ne comprenait pas pourquoi elle se débattait pour devenir la maîtresse de secte : c’était uniquement dans le but de se rapprocher d’une personne… Nie Li ! Si établir une relation avec ce Xiu Ming l’éloignait de lui, alors elle ne le ferait jamais.

Xuan Yue pinça à nouveau ses lèvres, tandis qu’elle riait froidement en son for intérieur. Cette gamine joue les saintes, mais je refuse de croire qu’elle ne veut pas devenir maîtresse de secte !

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 450
TDG Chapitre 452

12 Commentaires

  1. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  2. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. adrienfroster

    merci pour ce chapitre et pour le travail monstrueux que tu fais

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. turlax

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre 1 de la soirée ^^!

    Répondre
  12. nickylaboum

    merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com