BTTH Chapitre 174

BTTH Chapitre 173
BTTH Chapitre 175

Coucou tout le monde ! Voici votre premier BTTH de la semaine ! Un chap’ bonus arrive tout à l’heure !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 174 – Le Meurtre causé par la Pilule Médicinale de cinquième rang

 

Xiao Yan passa les trois jours de vol à bord de la maison volante dans sa propre chambre. Bien qu’ils aient fait deux arrêts sur le chemin pour se reposer, il n’en sorti pas ; au lieu de ça, il resta dans sa pièce et enregistra méticuleusement dans sa mémoire les étapes que Yao Lao suivait pour raffiner sa piluler médicinale.

Cette fois-ci, le vieux maître mit deux jours et demi à la raffiner, ce qui ne fut possible que parce qu’il avait l’aide de sa Flamme Exceptionnelle. On peut conclure grâce à ça que si un alchimiste ordinaire voulait raffiner avec succès la Pilule de Lotus de Sang, il ne pourrait y parvenir qu’après avoir passer dix jours dessus.

Le jeune homme après avoir observé tout le processus de raffinage de cette pilule de haut rang, trouva qu’il en avait beaucoup appris. En même temps, il réalisa également que sa capacité à contrôler sa flamme ainsi que d’autres points desquels il était fier, n’étaient rien face à un vrai Grand-Maître Alchimiste. Prenons par exemple le processus de raffinage de la Pilule de Lotus de Sang : bien qu’il n’y ait que trois ingrédients entrant dans sa composition, la complexité de la marche à suivre était telle qu’elle le laissa pantois. Il en vint même à se dire que si ça avait été lui qui raffinait, il aurait tout transformé en un tas de cendre en tentant de raffiner le premier ingrédient.

Les nuages, à l’extérieur de la chambre, défilaient à toute vitesse.

Après deux longs jours à être calcinée par la Flamme Exceptionnelle, une pilule ronde rouge sang de la taille de l’oeil d’un dragon roula dans les airs en décrivant une orbite à une dizaine de centimètres au-dessus de la paume de Yao Lao. D’après l’éclat de sa surface, elle avait clairement atteint l’état final de congrégation et de solidification en une pilule.

Xiao Yan passa sa langue sur ses lèvres en massant ses jambes engourdies. Son regard dériva vers la fenêtre, et il sentit que la température était soudainement devenue bien plus élevée.

Il se frotta ses yeux noirs de panda (NdT équivalent chinois de nos valises sous les yeux mais en plus drôle ^^) et marmonna dans sa barbe : « On arrive à destination ? » Il se frotta la nuque avant de rediriger à nouveau ses yeux vers le vieux maître qui était sur la table. Bien qu’il ait passé deux jours sans dormir, celui-ci avait l’air aussi calme qu’auparavant. (NdT c’est un fantôme en même temps…) C’était comme si ces deux jours à dépenser son énergie ne l’avaient pas fatigué.

Tandis que le jeune homme était admiratif, Yao Lao dit tout d’un coup d’une voix à peine audible : « La pilule médicinale est sur le point de prendre forme… »

L’adolescent sortit précipitamment une bouteille de jade rouge de grande qualité qu’il posa prudemment sur la table, puis il recula de quelques pas.

L’Alchimiste jeta un regard à la bouteille et hocha la tête. Sa paume trembla légèrement et une flamme blanche dense s’en éleva, enveloppant complètement la pilule médicinale rouge sang.

La Flamme se tordit plusieurs fois en toute hâte tandis qu’une fluctuation d’énergie féroce naquit en son sein, et se dispersa un instant plus tard hors de la pièce comme une onde.

Lorsque cette onde énergétique se répandit, la Bête Magique Volante qui était en plein vol fut surprise par celle-ci ; elle se mit de suite à frissonner et trembla une paire de fois, poussant un cri terrifié dans les airs.

L’expression de Xiao Yan changea légèrement quand il sentit cette onde d’énergie soudaine et la réaction de la Bête Volante. Au même moment, une pilule rouge sang qui prenait forme dégagea abruptement une odeur médicinale extrêmement dense, qui avait une légère couleur rouge et qui sortit de la pièce pour envelopper au final la petite maison.

Yao Lao dit d’une voix grave en fixant la flamme dans sa paume sans changer d’expression : « Voici le phénomène qui se produit quand une pilule médicinale de quatrième rang ou plus prend forme. Monte la garde à la porte et donne moi quelques minutes que je puisse terminer tranquillement. Méfie toi des alchimistes qui voyagent avec nous. »

« Oui Maître. »

Le jeune homme hocha sérieusement la tête. Quand l’odeur étrange s’échappa de la pièce, il avait senti les occupants des chambres sur l’énorme bête s’agiter subitement. Une pilule médicinale de quatrième rang ou plus exerçait une attraction fatale sur de nombreuses personnes. Certaines étaient même prêtes à risquer leur vie pour l’obtenir.

Sa main fermement serrée sur le manche de sa Lourde Règle Noire dans son dos, le disciple fit demi-tour, ouvrit la porte et sortit de la pièce, le visage fermé. Il claqua violemment la porte de sa main libre en même temps.

Peu après qu’il ait fermé la porte, quatre silhouettes provenant des quatre autres pièces en sortirent sans même être complètement habillées. Elles balayèrent le couloir du regard avant de s’arrêter sur l’adolescent qui avait un air indifférent.

Les quatre regards tombèrent d’abord sur le badge d’alchimiste de second rang sur sa poitrine et la stupéfaction les envahit. Ils échangèrent des coups d’oeil en disant long.

Tandis que les quatre hommes prenaient la mesure de Xiao Yan, celui-ci les parcourut également grossièrement du regard. Parmi les quatre, l’un était un vieil homme et les trois autres, des trentenaires. Le vieillard avait un badge d’alchimiste de troisième rang, deux trentenaires étaient du même rang que lui et le dernier n’était que de premier rang.

Le vieil homme fixa les volutes de fumée rose qui sortait de la pièce derrière le jeune prodige ; ses yeux se plissèrent d’avidité. Il toussa deux fois, approcha lentement de lui et dit d’une voix amicale : « Ke ke, jeune ami, je suis Ha Lang (NdT et moi je suis pas intéressé >_>) ».

Xiao Yan lui jeta un regard inexpressif et ne lui répondit pas, mais sa main serra davantage encore la poignée de son arme.

Ignorant son attitude froide, le vieillard continua de sourire et poursuivit : « Ke ke, jeune ami. Est-ce que l’onde énergétique qui est apparue tout d’un coup vient d’ici ? Nous voulons juste savoir, nous n’avons aucune autre intention. Ke ke, après tout, nous sommes tous à des kilomètres d’altitude. Si quoi que ce soit arrivait, nous serions tous tués. »

Un alchimiste de second rang approcha également, un sourire factice sur le visage : Son regard balaya discrètement la porte fermée et sa pomme d’Adam trembla visiblement : « C’est vrai. Petit frère, on peut dire que nous sommes tous dans le même bateau alors ne provoque pas de situation dangereuse. Autrement, eh eh… Ca ne profiterait à aucun d’entre nous. »

Les deux autres alchimistes, voyant que leurs deux collègues avaient commencé leur approche, firent de même afin de ne pas être hors du coup. Leurs voix résonnèrent les unes après les autres et après s’être répétés, ils suggérèrent même d’entrer dans la pièce pour ‘vérifier’.

Le jeune homme dit d’une voix grave en regardant les quatre individus qui avaient clairement de mauvaises intention : « Mon maître est en train de raffiner une pilule médicinale. Vous êtes tous des gens intelligents, alors ne prétendez pas être stupides avec moi. Nous n’affecterons pas le cours du vol, alors donnez moi un peu de face s’il vous plaît et retournez dans vos chambres. Ne nous dérangez pas pour rien. Sinon… »

« Ke ke, ce jeune ami sait vraiment plaisanter. Nous n’avons pas de telles intentions  : comme tu le sais, nous ne pouvons nous permettre de subir les conséquences d’un quelconque problèmes à des milliers de mètres au-dessus du sol. De plus, si toi et ton maître avaient embarqué sur cette Bête Magique Volante, c’est que vous n’avez pas atteint le niveau où votre Dou Qi peut se changer en ailes. Si quoi que ce soit arrivait… » dit le vieillard du nom de Ha Lang avec un grand sourire. Ce sourire pouvait paraître calme mais ne parvenait pas à cacher sa cupidité et sa brutalité.

Le vieil homme avait beau savoir que le mystérieux alchimiste derrière la porte lui était supérieur, il savait également qu’il était en plein raffinage. Interrompre la concentration d’un alchimiste à ce moment était interdit ; une personne n’étant pas pleinement concentrée sur sa pilule pouvait facilement la gâcher complètement. En cas de retour de flammes, le raffineur pouvait même devenir infirme ! C’est bien pourquoi Ha Lang avait un tel courage…

L’alchimiste trentenaire de second rang savait également qu’ils n’auraient pas de meilleure opportunité, aussi n’osa-t-il pas laisser la situation s’embourber davantage. « Petit frère, nous voulons juste entrer et voir par nous-même. Nous ne poserons pas de problèmes. Écarte-toi s’il te plaît. » Il fit un pas en avant, cacha son Dou Qi dans sa paume et tenta de pousser l’adolescent.

L’expression de Xiao Yan devint glaciale quand il vit ce type devenir audacieux. Sa paume se tendit soudainement et une flamme violette en surgit instantanément. Sa main, accompagnée d’une force féroce, frappa le trentenaire avant même qu’il ne puisse se défendre : « Fous le camp ! »

« Bang ! » Un bruit étouffé éclata, et le jeune homme recula jusqu’à se retrouver collé contre la porte de sa chambre avant de pouvoir retrouver l’équilibre. Il n’était alors qu’un Dou Shi ordinaire tandis que l’homme bien bâti était depuis longtemps un Dou Shi 3 étoiles. Bien qu’il soit parvenu à avoir le dessus sur cette échange grâce à sa Flamme Violette, obtenir la victoire n’allait pas être chose facile.

Après avoir encaissé l’attaque du jeune guerrier, l’alchimiste de second rang recula également de quelques pas ; cela étant, il attrapa tout d’un coup sa main et poussa un cri de douleur : « Aaaaah… » Les trois autres le regardèrent et firent surpris de voir que le poing du type était devenu totalement rouge et suintait de sang. C’était extrêmement terrifiant. (NdT paie ta brûlure au troisième degré ! x) )

L’expression du vieillard changea quand il vit la flamme violette s’élevant du poing du jeune homme. « Une Flamme Exceptionnelle ? Non. Ce môme est un peu étrange… » Il se tourna ensuite et donna un ordre au second rang : « Ta Gu, attaque ! La pilule médicinale à l’intérieure sur le point d’être complètement raffinée ! » Ils avaient l’air de se connaître. (NdT non mais..)

Le trentenaire dont la force était clairement supérieure à celle d’un simple second rang hocha la tête en entendant cet ordre. Il fit un pas en avant et bondit, donnant un coup de pied volant du droit en direction de Xiao Yan, qui prit un air grave devant ce coup, enveloppé de Dou Qi dense jaune foncé et qui faisait siffler le vent.

« Bordel ! » braya-t-il rageusement en son for intérieur en dégainant sa Lourde Règle Noire, qu’il rangea dans son anneau de stockage après avoir fait pivoter sa paume. En même temps, il prit violemment appui au sol, pencha son corps et enfin, frappa brusquement vers l’alchimiste de second rang.

Xiao Yan cria intérieurement : « Huit Explosions Extrêmes ! » Il serra fort son poing droit et le balança lourdement en avant. La puissance terrifiante créa plusieurs ondes de choc.

« Bang ! »

Le pied et le poing s’entrechoquèrent violemment. Le trentenaire, qui ne prit pas de haut le jeune homme même s’il était d’un niveau inférieur au sien, fut violemment envoyé bouler par la force terrifiante du coup de son adversaire.

« Bang ! »

Le trentenaire s’écrasa violemment dans une des chambres, la détruisant sur le champ en faisant voler de la sciure partout dans les airs. On vit le ciel bleu et les nuages pâles apparaître au fond de la dite pièce…

Une lueur effroyable traversa les yeux de l’adolescent quand il vit que son adversaire était parvenu à s’arrêter au bord du dos de la bête volante. Il s’apprêta à lancer une autre attaque pour faire tomber ce type de l’oiseau quand un rire froid et triomphant résonna derrière lui, le faisant paniquer.

Il se tourna abruptement la bête et vit le visage glacial du vieillard qui était déjà devant la porte. Celui-ci pencha la tête, eut un rictus de jubilation malveillante et dit d’un air affreux : « Une fois que j’en aurais fini avec le type à l’intérieur gamin, je te jetterai par dessus bord ! »

Une fois cela dit, le vieil homme frappa la porte du poing et elle explosa instantanément, projetant des fragments de bois dans tous les sens sous le rire du vieux. Il venait juste d’entrer dans la pièce quand une ombre fantomatique apparut devant lui telle un spectre. Un très vieux bras se tendit à la vitesse de l’éclair et enserra le coup de l’alchimiste de troisième rang. »

« Tu veux en finir avec moi ? »

Une voix à peine audible résonna à l’oreille du vieillard, dont les pupilles se rétrécirent immédiatement.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 173
BTTH Chapitre 175

12 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre
    rip l’alchimiste

    Répondre
  2. psycho

    F5 !!!
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Askidox

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  7. Wûkey

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Max

    Merci pour le chap !!

    Si le le manga est un peu près pareil que le ln alors à partir de maintenant ça va VRAIMENT devenir intéressant et gagner en intensité !

    Répondre
  10. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Surimi

    Merci

    Répondre
  12. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!