BTTH Chapitre 317

BTTH Chapitre 316
BTTH Chapitre 318

La journée a été pénible, mais voilà enfin votre BTTH ! Je ne faillirai pas et vous aurez bel et bien votre SW régulier, ainsi que le DNC bonus ce soir !

Bonne lecture et à tout à l’heure !

Chapitre 317 – Chaque concurrent montre ce dont il est capable

Fa Ma pressa ses mains l’une contre l’autre en balayant l’esplanade tout entière du regard pour avoir le silence, et le bruit assourdissant des discussions se réduisit peu à peu. Il prit la parole d’une voix pleine de vigueur, qui résonna à travers toute la place un long moment.

“L’association n’accordera aucune aide aux participants durant la troisième manche de la compétition. Vous devrez tous dépendre de vos propres ressources, que ça soit pour les formules médicinales, les ingrédients, etc… En d’autres termes, vous devez réussir à raffiner une pilule médicinale dans vos capacités durant le temps qui vous est accordé. Le gagnant final serait naturellement celui dont la pilule sera à la fois la plus utile et de plus haut rang.”

La plupart des concurrents furent stupéfaits par l’énoncé inattendu de l’examen et, un long moment plus tard, certains commencèrent à pâlir… Ces gens n’avaient clairement pas préparé assez de formules appropriées, ou prévu assez d’ingrédients. S’ils ne pouvaient remplir ces deux prérequis, leurs chances de réussir durant ce genre d’examens allaient être très réduites.

Xiao Yan avait beau avoir appris à l’avance la nature de l’examen du jour, il changea tout de même légèrement d’expression pour jouer le jeu. Quiconque parviendrait à rester calme face à un énoncé aussi inattendu attirerait indubitablement la suspicion de ses pairs.

Il regarda autour de lui tout en mimant la surprise, et découvrit que la Petite Princesse et Liu Ling étaient parvenus à rapidement retrouver leur calme après leur surprise initiale. Leurs expressions ne parurent pas trop lugubres contrairement à la majorité.

Ils ont vraiment d’énormes ressources… D’après leurs expressions, le sujet de l’examen les a juste un peu surpris et ne devrait pas influencer sur leurs performances. 

Tout en se faisant cette réflexion l’adolescent tourna son regard vers Yan Li qui se trouvait près de là.

Celui-ci fronçait fortement les sourcils à ce moment, puis il se mit à rire froidement un moment plus tard et à dire à voix basse : “Je serais le champion de l’Assemblée, quel que soit le sujet tordu que vous pourrez trouver !”

“Maintenant que tout le monde connaît l’intitulé de l’examen, la…” Fa Ma leva lentement sa main avant de l’abaisser abruptement, ce qui provoqua un léger sifflement qui se répercuta à travers toute l’esplanade. “La troisième manche commence… Maintenant !”

Les conversations privées qui bruissaient sur la Grand’Place se turent instantanément au lancement de la manche. Le public, assis dans les gradins, fixa intensément la grosse centaine de participants en contrebas, attendant de voir quelles prestations formidables ils leur réservaient.

Contre toute attente, les compétiteurs ne bougèrent pas après que Fa Ma ait déclaré le début de la compétition. Ils restèrent tous silencieux et réfléchirent, en fronçant les sourcils, à la façon dont ils allaient aborder le sujet du jour.

Le silence persista près de dix minutes avant d’être brisé par la Petite Prince et Liu Ling. Ils se rapprochèrent lentement de leur table de pierre et firent un petit geste de leurs mains. Deux chaudrons rouge et vert à l’apparence relativement ancienne apparurent sur leurs tables.

L’adolescent pencha la tête en entendant les chaudrons clinquer contre les tables, et il fronça légèrement les sourcils. Les marmites qu’ils avaient sorties n’étaient clairement pas les mêmes que ceux dont ils s’étaient servis la veille. D’après l’aura profonde qu’ils émettaient, ils étaient visiblement d’une bien meilleure qualité que le chaudron rouge qu’il utilisait.

Le Président de l’Association sourit en voyant la marmite verte que la Petite Princesse avait invoquée, et dit en la fixant : “Tsk tsk, ta famille impériale est vraiment généreuse, Vieux Jia. Vous avez vraiment sorti le Chaudron Flamme Verte, ce chaudron de cinquième rang… Je me souviens qu’un certain nombre d’alchimistes de quatrième rang s’étaient battus pour l’avoir, à un moment. Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il soit entre tes mains. “

“Ké ké, je ne sais pas trop non plus où ils l’ont eu. La petite fille a probablement dû harceler son père de toutes les manières pour l’avoir.” Jia Lao secoua la tête et sourit doucement : “Gu He a également sorti le grand jeu ; le chaudron rouge de Liu Ling m’a tout l’air d’être celui dont il s’était servi pour remporter la victoire à l’époque, non ? Le Chaudron Flamme de Volcan, c’est ça ? C’est également un chaudron de cinquième rang.”

Dans le monde des alchimistes, un chaudron médicinal était extrêmement utile à un alchimiste. Les meilleurs pouvaient augmenter considérablement les chances de succès de raffinage de pilules, et pouvaient bien mieux résister aux hautes températures que ceux de bas niveau, qui finissaient par éclater soudainement en plein raffinage. Par conséquent, les chaudrons étaient également très différents d’un rang à l’autre. On les classait du premier au huitième rang, passé lequel ils faisaient partie du ‘Classement des Chaudrons Célestes’.  Ce classement ne contenait que treize chaudrons médicinaux seulement, ce qui permettait de mieux appréhender la valeur qu’ils pouvaient avoir. Le chaudron rouge du Dou Shi, d’un autre côté, n’était qu’un pot miteux de second rang sans le moindre effet bénéfique, et qui était probablement  incapable de supporter le raffinage complet d’une pilule de haut rang.

Bien sûr, l’aide de ces chaudrons n’était rien de plus qu’une assistance extérieure. Le plus important restait l’habileté de l’alchimiste, et c’est pourquoi Yao Lao n’avait que vaguement évoqué le classement en présence de son disciple, sans lui parler en détail des rangs entre les chaudrons.

Un véritable grand-maître alchimiste pouvait se servir de sa paume comme un chaudron, et raffiner les pilules à son envie sans la moindre limitation. Seule cette méthode élégante pouvait montrer le véritable style d’un grand-maître.

Fa Ma hocha la tête : “C’est effectivement le Chaudron Flamme de Volcan.” Il sourit et continua : “Gu He s’en était servi à l’époque pour rafler la place de champion. Il doit vraiment avoir de hautes attentes en son disciple pour lui remettre ce chaudron pour participer à la Grande Assemblée”

Hai Bodong secoua la tête et sourit d’un air jubilatoire : “Liu Ling aurait pu devenir le champion si Xiao Yan n’avait pas été là mais malheureusement pour lui, ça risque d’être compliqué, cette année…”

Le Président sourit mais se tut. Il tourna son regard sur l’esplanade en contrebas.

Là-bas, Xiao Yan avait été quelque peu abasourdi par les chaudrons médicinaux de haut rang de ses collègues. Cela dit, en tant que disciple de Yao Lao, un chaudron n’était à ses yeux rien de plus qu’une aide extérieure, aussi ne leur accorda-t-il pas davantage d’attention et rétracta son regard. Il fit un geste de la main et un chaudron rouge assez miteux, comparé à ceux de ses deux confrères, apparut devant lui.

Nombre de gens furent stupéfaits en voyant ce piètre pot. Ils s’étaient imaginé que, comme les autres, le jeune homme aurait gardé le meilleur pour la fin et par conséquent, ils ne s’attendaient pas à ce qu’il sorte un truc aussi quelconque.

Le jeune alchimiste ne se soucia pas des regards autour de lui. Il ferma les yeux et réfléchit un moment, puis il fit un petit geste du doigt et fit apparaître un assortiment d’ingrédients nécessaires au raffinage de la Pilule spirituelle verte à trois lignes sur la table de pierre. Il y avait pas moins d’une vingtaine d’ingrédients, et c’était la première fois depuis qu’il était devenu alchimiste qu’il avait à raffiner une pilule faite d’autant d’éléments.

Il soupira doucement : “Une pilule de quatrième rang est effectivement d’une tout autre difficulté.” Il leva la tête, jeta un oeil autour de lui et s’aperçut que de nombreux participants avaient déjà commencé à faire ronfler leurs flammes et se préparaient à raffiner leurs ingrédients.

Il fronça légèrement les sourcils et marmonna en son for intérieur : Cette Pilule spirituelle verte à trois lignes a beau être une pilule de quatrième rang de nom, je pense qu’il me faudra au moins en produire une à deux lignes si je veux surpasser tout le monde. Avec une Pilule Spirituelle Verte à une Ligne ordinaire, j’aurais beaucoup de mal à l’emporter…

Alors qu’il allait lui-même faire s’élever sa flamme, une exclamation surprise retentit dans les gradins : “Wow, c’est vraiment une flamme une flamme bleue ?”

Il leva la tête, quelque peu perplexe, et fut aussitôt surpris de voir une flamme bleue azure monter de la main délicate de la Petite Princesse. Des ondulations similaires à des vagues se formèrent étrangement autour de la flamme grossissante.

Xiao Yan resta quelque perplexe et observa cette flamme bleue d’un air surpris : “Quel genre de flamme est-ce ?”

“Mais pourquoi me paraît-elle familière… ?” Il fronça légèrement les sourcils et réfléchit longuement à la question. Ses sourcils tressaillirent soudainement quant il se souvint enfin : “C’est la flamme qui apparaît sur le blason de la famille impériale, que j’ai vue sur la calèche dont elle est sortie l’autre fois.”

Le blason de la famille impériale consistait en une énorme bête, la tête levée vers le ciel et rugissant. Le corps de cette bête unique était enveloppé de ce genre de flamme étrange entourée d’ondulations.

D’après la légende, lors des premières années après la fondation de l’Empire Jia Ma, la famille impériale possédait une bête divine extrêmement puissante qui leur avait sauvé la vie un certain nombre de fois. Cela dit, ces petites rumeurs courant à travers la populace n’étaient pour l’essentiel que des affirmations sans fondements, qui avaient été répétées et déformées ; on ne pouvait pas les prendre pour argent comptant. Par conséquent, peu de monde les croyait, excepté ceux qui disposaient d’informations de première main.

Dans leurs gradins, Fa Ma et Hai Bodong furent momentanément surpris devant la flamme bleue que la Petite Princesse avait invoquée. Ils se souvinrent de quelque chose un peu plus tard et tournèrent la tête, en demandant avec ahurissement : “Eh ? Ne me dis pas que c’est la Flamme de l’Eau Bleue de l’Onde de Choc du Dragon ?”

Jia Lao sourit mais resta silencieux : “Ha ha.”

Le Président et le Vieil Hai secouèrent la tête d’un air désarmé : “Quelle petite chanceuse… Je ne m’attendais pas du tout à ce que ce bonhomme, qui dormait si profondément depuis Dieu sait quand, soit encore en vie…” Ils échangèrent un regard. La Flamme de l’Eau Bleue de l’Onde de Choc du Dragon n’était peut-être pas comparable à une Flamme Exceptionnelle, cette merveille unique de la nature, mais elle faisait partie des meilleures ‘Flammes Bestiales’. De plus, ce genre de flammes avait tendance à être doux et sombre. Si une femme devait s’en servir pour raffiner une pilule, elle aurait bien plus de facilité à lui faire prendre la forme qu’elle désirait..

Peu après, deux autres cris stupéfaits retentirent parmi le public. Liu Ling avait alors invoqué, contre toute attente, une flamme de couleur noisette. L’autre cri était dû à la flamme qu’avait invoqué Yan Li qui, au lieu d’avoir une couleur jaune commune, était noire.

Les spectateurs commencèrent à s’exciter devant ces flammes de plusieurs couleurs. Apparemment, nombre de candidats avaient conservé un atout dans leurs manches pour cette finale, ce qui allait la rendre plus passionnante encore.

Xiao Yan rit doucement tout à coup : “Tout le monde avait gardé une carte maîtresse…” Il leva lentement la main et remua légèrement le doigt. Une flamme verte élégante s’éleva lentement de sa paume et aussitôt, la température de l’esplanade augmenta abruptement. À ce moment, les flammes de la Petite Princesse et des autres, qui jusque là dansaient joyeusement, s’assagirent et devinrent bien plus léthargiques pour une raison inconnue.

Une douce brise souffla toute à coup sur la place. Ces flammes aux couleurs uniques et étranges s’inclinèrent tout à coup légèrement. Le plus incroyable était qu’elles se penchaient toutes en direction du jeune homme au centre de la Grand’Place. Pour être tout à fait exact, elles s’inclinaient devant la flamme verte, élégante et surnaturelle sur sa paume.

On aurait dit des sujets rendant hommage à leur roi.

Fa Ma soupira légèrement en observant l’étrange phénomène en contrebas : “Quand une Flamme Exceptionnelle apparaît, toutes les flammes se soumettent. On dirait que ce dicton est effectivement vrai.” Il avait vu une scène aussi spectaculaire une fois, lorsqu’il était jeune. Il ne s’attendait pas à pouvoir le revoir à nouveau à ce moment.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 316
BTTH Chapitre 318

12 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. vincent

    je trouve le chapitre trop court il arrive sort le chaudron allume la flamme et fin
    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. sai1905

    la flamme de l’eau bleue de l’onde de choc du dragon?? toujours plus long les titres…

    Répondre
    1. Angel-vieur

      Alors un conseil n’apprend aucune langue asiatique, huhuhu

      Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. XiaoZiyun

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  11. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com