TDG Chapitre 253

TDG Chapitre 252
TDG Chapitre 254

Premier jour de la semaine, premier bonus, vous êtes gâté ! :p Je remercie particulièrement Athomic et Romain pour leur générosité ! Vous êtes géniaux 3

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 253 - Le Maître du Monde Souterrain

 

Un air douloureux envahit instantanément le visage de la déesse, comme si elle était plongée dans un combat intense.

Nie Li, sentant que quelque chose n’allait pas, la tint immédiatement dans ses mains ; elle était toujours aussi petite, avec la peau lisse et une taille de guêpe exquise exerçant une attraction irrésistible. Ses vêtements de soie fins semblaient inexistants.

Cependant, le jeune homme ne prêta pas attention à tout ça à ce moment ; il appuya son pouce contre sa poitrine et envoya dans son royaume spirituel un fragment de sa propre force spirituel.

« Uh... » grogna la déesse en tordant son corps d’inconfort.

Une étrange sensation traversa le pouce de l’adolescent. Il pouvait voir que son amie semblait subir une douleur intense, probablement à cause de la bataille qui faisait rage dans son royaume spirituel. Il exerça une pression un peu plus forte de son pouce, envoyant directement son intention en elle.

L’âme envahissante menait une lutte intense contre Yu Yan dans le royaume de celle-ci.

« Je n’aurais jamais pensé tomber aussi bas, à devoir en venir à voler le corps d’une femme ! » dit misérablement Kong Yan. Il n’aurait absolument pas montré le moindre intérêt envers ce corps si la vigne du jeune génie ne l’avait pas blessé si gravement.

Cependant, au vu des dégâts qui lui avaient été infligés, il n’eut d’autres choix que de chercher un nouveau corps, sans quoi son âme se serait dispersée. Poussé par les circonstances, il avait choisi la déesse.

Ceci dit, il ne serait jamais attendu à ce qu’elle lui résiste plus intensément que tout ce qu’il avait pu possiblement imaginer.

Les deux âmes se battirent dans le royaume spirituel de Yu Yan.

Cela étant, cette dernière se retrouva petit désavantagée. Elle avait beau avoir reformé son Étincelle Divine, son âme restait encore brisée et était donc son point faible. Elle subit de lourdes attaques pendant le combat.

Lorsque Nie Li fit remonter sa force spirituelle dans le royaume de sa minuscule compagne, il lança immédiatement un barrage d’attaques contre l’envahisseur. Malgré ça, il ne pouvait que lui fournir une aide limitée, vu qu’ils se battaient en elle.

La déesse, avec l’aide du petit génie, parvint à contre-attaquer.

« Foutu bâtard qui se met toujours sur mon chemin ! Si je parviens à revenir à la vie, je te promets de réduire ton corps en pièces et de broyer tes os ! » L’envahisseur avait développé une haine profonde envers le jeune, sans l’interférence duquel il aurait déjà dévoré l’âme de Yu Yan ! « Mais ce ne sera pas si facile que de me vaincre ! »

Il se changea soudainement en une épingle fine, esquiva l’obstruction du jeune homme et fonça directement dans l’âme de la déesse de poche.

L’âme poussa un rire sauvage : « Ahah, tu ne peux plus me gêner à présent ! »

Et merde ! Le génie de Bourg-Triompher changea drastiquement d’expression ; à présent que l’âme ennemie était entrée dans celle de son amie, il ne pouvait plus intervenir dans leur bataille.

L’aura de l’assaillant se renforça instantanément alors qu’il commença à dévorer l’âme de sa victime.

Quand Nie Li le remarqua, il sentit son cœur bondir dans sa poitrine. Il pouvait sentir l’aura de Yu Yan devenir de plus en plus faible, comme si elle était presque prête à s’éteindre.

Il fut envahi par une tristesse extrême ; après tout, elle le suivait depuis un moment déjà et comptait dès à présent comme une amie irremplaçable dans son groupe. Si elle perdait son âme, alors elle serait détruite pour de bon...

Elle fronça légèrement les sourcils sous la terrible douleur provenant de son âme. Il y a quelque temps de ça, ses émotions humaines s’étaient graduellement estompés jusqu’à disparaître entièrement, et ses souvenirs lointains s’atténuèrent également. Cependant, à présent qu’elle était aux portes de la mort, ses innombrables souvenirs se déversèrent soudainement dans sa tête.

Elle put se voir alors qu’elle était une enfant courant à travers une plaine herbeuse, ses parents pas loin. Elle avait l’air si heureuse en jouant.

Elle pouvait se voir toute jeune, secrètement amoureuse d’un garçon, alors qu’elle n’osait même pas lever la tête pour regarder son visage.

Toutes sortes d’émotions humaines réapparurent à nouveau en elle.

Un rire sauvage parvint de Kong Yan alors qu’il dévorait son âme : « Les émotions sont en effet inutiles ! Tu es sur le point de mourir, alors à quoi bon t’en souvenir ? »

Alors que son âme allait s’éteindre, une flamme dorée apparut soudainement dans son royaume spirituel. D’abord petite, cette flamme grossit ensuite immédiatement jusqu’à devenir un véritable brasier.

« Argh ! » hurla misérablement le parasite. Ils ne pouvaient pas résister à ces flammes dorées qui brulèrent son âme.

L’âme de Yu Yan, qui n’était plus qu’une faible trace, devint alors quelque chose de bien plus puissant.

Kong Yan fut envahi par la trouille et trembla : « Tu... tu es... » Il fit demi-tour et tenta de s’enfuir, mais les flammes dorées de la déesse l’avaient déjà recouvert. Il poussa un autre cri pitoyable et brûla rapidement jusqu’à retourner au néant.

Nie Li, en sentant l’énergie brûlante dans le royaume spirituel de sa compagne, retira immédiatement sa force spirituelle de son corps.

« Mais que se passe-t-il ? Il était également perplexe et n’avait aucune idée de ce qui venait d’arriver.

L’âme de la déesse récupéra enfin et elle ouvrit abruptement les yeux, à bout de souffle et les vêtements trempés de sueur.

Bien qu’elle soit toute petite, ses vêtements translucides n’arrivaient pas à pleinement couvrir sa silhouette impressionnante. On pouvait voir un ravin profond s’étendre sous son col défait et ses jambes fines semblaient plus pures encore, comme si elles étaient faites de jade blanc.

Yu Yan et Nie Li s’échangèrent un regard. Ce dernier était abasourdi en réalisant qu’elle venait de se réveiller et avec sa culture du moment, il ne pouvait déterminer qui occupait le corps au final.

Une fraction de seconde plus tard, la déesse eut l’air embarrassée : « Dépêche toi de me relâcher ! »

Le jeune homme la tenait dans sa main avec son pouce sur sa poitrine bien développée, pressant ses seins et les rendant encore plus séduisants.

Il resta brièvement abasourdi en voyant son expression et sa position puis la relâcha, se remettant de ses émotions.

Yu Yan n’était plus comme avant !

Cela étant, elle était sans le moindre doute la vraie Yu Yan. Si Kong Yan occupait son corps, l’adolescent n’aurait pas eu cette réaction. Il se gratta la tête, toujours incapable de comprendre ce qui s’était passé.

La demoiselle vola jusqu’à lui et atterrit sur son épaule ; elle lui dit, les joues encore rouges : « Cette âme a été carbonisée par les flammes de ma source de vie. (NdT 本命火焰 donc ça doit être ça.) »

Cependant, elle ne lui avoua pas que son coeur avait légèrement changé se faisant.

« Oh. » Il avait déjà senti que l’âme de leur ennemi avait été réduite à néant. Cependant, l’expression de son amie était encore un peu étrange. Il y réfléchit un peu puis laissa ce sujet de côté, et décida de ne plus y penser.

Nie Li continua de cultiver assis en tailleur.

Yu Yan, elle, s’assit calmement sur son épaule mais elle fut incapable de calmer ses pensées avant un long moment. Au bout d’un moment, elle leva la tête et regarda le contour de sa joue. Son regard vacilla et elle détourna le regard en soupirant. Elle avait vu dans les profondeurs de son âme qu’en vérité, elle ne venait pas de ce monde. Elle se demanda quelles étaient les circonstances der sa naissance. D’où venait-elle ?

Elle décida qu’une fois qu’elle serait retournée au pinacle de sa force, elle quitterait ce monde pour découvrir ses origines.

Cependant, si elle avait la moindre réserve à cette idée, elle était due au jeune homme à côté d’elle. Elle se demandait quels sommets il allait bien pouvoir atteindre...

Le jeune prodige resta calmement assis trois jours entiers en plongeant graduellement en état d’Anātman. Sa culture monta extrêmement vite, passant d’une étoile à deux.

 

Septième étage de la Tour Noire Infernale

Dans cet espace très étroit était sagement assis le Seigneur Démon, qui avait déjà atteint l’état d’Anātman. Une énergie mystérieuse entra en lui tandis qu’il était assis et forma quelque chose dans son royaume spirituel.

Cette chose était une âme de destin. Seuls ceux qui étaient parvenu à en former une avaient véritablement percé au domaine du Destin Céleste.

Il était déjà arrivé au portes de ce domaine. Il ouvrit abruptement la bouche et inspira, avalant une rivière interminable de flammes noires. Son ventre se gonfla et enfla comme celui d’une grenouille ; la vitesse avec laquelle il avalait les flammes était supérieure encore à celle de Jindan.

Le temps s’écoulait très vite en Anātman et plusieurs jours s’écoulèrent en un clin d’oeil.

 

Le dixième jour.

Une fois l’examen terminé, les experts des différentes races au sein de la Tour Noire Infernal se transformèrent en des rayons de lumière et disparurent.

 

Dans le superbe jardin de la neuvième couche des Terres Maudites.

Nie Li et son groupe, ainsi que quelques autres, se matérialisèrent soudainement de nul part et atterrirent dans le jardin.

« Où sommes-nous ? » Il balaya les environs du regard et trouva Ye Ziyun, Xiao Ning’er, Duan Jian et les autres. Autant qu’il pouvait en juger, le jardin était merveilleusement conçu et des fleurs s’épanouissait à tous les coins. L’ensemble était extrêmement esthétique et tout le monde se demanda s’ils se trouvaient encore dans les Terres Maudites.

Xiao Yu sourit doucement en les saluant : « Frère Nie Li et soeur Xiao Ning’er, comme on se retrouve !  »

Ning’er était stupéfaite : « Xiao Yu, pourquoi es-tu là ? »

Nie Li le balaya du regard et ses yeux tombèrent sur les sept personnes qui se tenaient derrière lui. Ces sept experts émettaient tous des horreurs terriblement puissantes. Le coeur du jeune homme bondit dans sa poitrine en les voyant : ils devaient au moindre être au domaine du Destin Céleste !

Il n’aurait jamais pensé qu’il y aurait autant d’experts aussi puissants dans le Monde Souterrain.

Il frémit intérieurement en voyant l’éphèbe avec ce groupe de personnes. L’un d’entre eux devait être Maître Ming !

Cang Ming, Mu Ye, Hua Huo et les autres qui avaient été téléportés avec eux les regardèrent avec stupéfaction. Le seigneur démon, lui, avait l’air très calme ; son regard parcourut les experts et un sourire en coin quasi imperceptible se forma su ses lèvres. Il avait longtemps attendu ce moment et allait enfin pouvoir aller aux Ruines Draconiques !

Un expert du groupe de sept, habillé de noir, tourna son regard sur Nie Li et les autres : « Enchanté de vous rencontrer, je suis le Maître du Monde Souterrain dont vous avez tous entendu parler... »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 252
TDG Chapitre 254

18 Commentaires

  1. Letyure

    Merci c :

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. asd4321

    Magnifique la fin est encore pire que le dernier mdr

    Répondre
  5. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Angel-vieur

    Stop cliffanger x.x
    On veut la suite ! Vite ! 50€ x.x

    Répondre
  7. yann

    Merci pour ce chapitre et merci aux donateurs !
    J’en veux toujours plus !!!

    Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  10. nickylaboum

    merci Athomic et Romain

    Répondre
  11. Xhanto

    Merci pour les chapitres !!

    Moi qui me disais  » punaise, espérons que les 10jours passent vite  » et voilà, on avance encore une fois et ça c’est cool !!

    Répondre
  12. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Stop cliffanger !

    Répondre
  14. offah

    Mercie pour ce chapitre Et tous les efforts fournies

    Répondre
  15. KuroShiro

    Merci pour ces chapitres vivement la suite x)

    Répondre
  16. remy38m

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  17. turlax

    tes le meilleur merci

    Répondre
  18. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Yu Yan, elle, s’assit calmement sur son épaule mais elle fut incapable de calmer ses pensées avant un long moment. Au bout d’un moment, elle leva la tête et regarda le contour de sa joue. Son regard vacilla et elle détourna le regard en soupirant. Elle avait vu dans les profondeurs de son âme qu’en vérité, elle ne venait pas de ce monde. Elle se demanda quelles étaient les circonstances der sa naissance. D’où venait-elle ?

    - « der » « de »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com