TDG Chapitre 111

TDG Chapitre 110
TDG Chapitre 112

Premier des trois chapitres supplémentaires de TDG, possible grâce au très généreux Linweth ! Remercions le tous ! Bonne lecture !

 

 

Chapitre 111 – Ce sont tes propres paroles

Nie Li commença à donner un schéma concernant la Formation des Dix Mille Esprits et après reçu ses instructions, Ye Xiu commença à préparer les matériaux nécessaires. Le Manoir du Gouverneur s’emplit d’activités : certains endroits furent abattus, à d’autres endroits on posa des briques et à d’autres encore on dessina des patrons de gravure.

Personne ne savait ce qu’il se passait dans le Manoir à part Ye Zong, Ye Xiu et quelques personnes.

Le ciel s’assombrit et la lune et les étoiles commencèrent à briller de tout leurs feux.

Nie Li se baladait dans le jardin. Il pouvait, de loin, voir une fille vêtue d’une robe blanche que le clair de lune argenté faisait ressembler à une fée. Elle était immobile, enveloppée dans un brouillard blanc duquel se détachait la vague silhouette d’un esprit démon humanoïde. Cet esprit démon portant du blanc, était extrêmement élégant et sa tête était ceinte d’une couronne, comme une reine.

C’était l’esprit démon de Ye Ziyun, l’Impératrice des Neiges ! (NdT je suis sympa je vous épargne, le traducteur VA avait mis, à tort, « Reine des Neiges ». Ah ben non, tant pis, vous l’avez en tête !)

La force de l’Impératrice des Neiges était terrifiante, en tant qu’esprit démon qui en a dévoré d’innombrables et qui a atteint une vitesse de croissance divine. La cour était enveloppée d’un air frais.

Bien que cet air frais paraisse modéré, si Ye Ziyun attaquait, cet air frais se transformerait en des lames de glace d’un froid intense.

Nie Li sourit devant cette scène. La fusion entre Ye Ziyun et l’Impératrice des Neiges allait de mieux en mieux. Nie Li pouvait dire à partir de l’aura de l’air rafraîchi que Ziyun avait maîtrisé au moins deux techniques de combat ; avec ces techniques et sa culture, même un spirite démon de rang Or 3 étoiles ne pourrait lui poser de problèmes.

Nie Li marcha vers Ye Ziyun, ressentant les changements de force spirituelle émanant d’elle.

Une autre silhouette se tenait immobile derrière le coin d’un autre petit bâtiment. Le clair de lune illumina son visage ; cette personne était le père de Ye Ziyun, Ye Zong.

Ce dernier, à ce moment, était incapable de calmer les émotions déferlants en lui.

Il avait senti précédemment que la culture de Ye Ziyun avait grandement augmenté et de plus, il ignorait où elle avait pu trouver un esprit démon Impératrice des Neiges. Il n’aurait jamais imaginé que la culture de sa fille puisse s’améliorer aussi rapidement. Ye Ziyun, auparavant, l’avait toujours déçu : elle n’avait pas hérité de son puissant talent de culture, s’était avérée incapable d’atteindre le rang Bronze 1 étoile malgré les nombreuses ressources d’entraînement à sa disposition… Bien qu’elle soit excellente comparée à ses pairs, en tant que fille du Gouverneur, c’était loin de suffire.

Mais à présent, la vitesse de culture de Ye Ziyun était un peu trop effrayante. Ye Zong pouvait sentir par la force spirituelle de sa fille qu’elle avait déjà atteint une culture de rang Argent 5 étoiles. De plus, l’Impératrice des Neiges qu’elle a assimilé semblait être de multiples fois plus forte qu’une Impératrice des Neiges normale. Au combat, même un spirite démon de rang Or 1 étoile ne pourrait lui poser le moindre problème !

Ye Zong était très confus : bien qu’il soit très occupé et incapable de rencontrer sa fille plusieurs mois de suite à cause de son travail, il s’inquiétait néanmoins beaucoup pour elle. Tante Xue, qui était chargée de s’occuper de Ye Ziyun, l’informait quant à l’évolution de la culture de celle-ci. Il n’y a pas si longtemps, elle n’avait même pas encore atteint le rang Bronze 1 étoile alors comment en si peu de temps sa culture a-t’elle pu déjà atteindre le rang Argent 5 étoiles ?

Cela repoussait les limites de ses connaissances !

Un tel talent l’avait même rendu humble. Il lui avait fallu à lui plusieurs années pour passer de rang Bronze 1 étoile à rang Argent 5 étoiles !

Ce qui le choquait davantage encore était son esprit démon. Parmi les esprits démons, l’Impératrice des Neiges était extrêmement rare et puissante ; on en trouvait que quelques douzaines dans Bourg-Triomphe. Cela étant, l’Impératrice de Ye Ziyun était très particulière ; les chances de rencontrer un esprit démon aussi puissant était de une sur un million.

En même temps que choqué, il était également fier de Ye Ziyun. Personne ne comprenait mieux que lui la situation de Bourg-Triomphe : à chaque moment, à chaque seconde, la ville était en danger de destruction. Il ne pouvait dormir convenablement, à penser constamment à la situation de Bourg-Triomphe. Il contribuait sans limite à la ville pour que sa famille et tout les citoyens se sentent en sécurité. Beaucoup de personnes protégeraient Ziyun en tant que fille du Gouverneur mais elle ne pouvait réellement être en sécurité que lorsque sa culture deviendrait plus forte.

Il était également très heureux que la culture de Ye Ziyun soit montée aussi vite. Il se souvint de la mère de celle-ci et des larmes brillèrent dans ses yeux ridés.

Après le dernier coup de Nie Li, il y avait encore un malaise entre le père et la fille qui devait encore être résolu. Ils ne s’étaient pas parlés depuis longtemps… Il s’était préparé à prendre l’initiative de lui parler, d’en apprendre plus sur les problèmes de cœur de sa fille. Au moment où il allait se lancer, une silhouette apparut dans sa vision ; c’était Nie Li. Le visage de Ye Zong s’assombrit immédiatement et il renifla.

Nie Li était torse-nu dans la chambre de Ye Ziyun la dernière fois et c’était simplement impardonnable. S’il n’y avait personne couvrant Nie Li (NdT le soit disant maître alchimiste), il l’aurait fracassé contre le mur. Au final, il n’a pas fallu plus de quelques jours avant que Nie Li ne le fasse chanter avec la Formation des Dix Mille Esprits Démons.

Dans l’intérêt général de Bourg-Triomphe, Ye Zong n’eut d’autre choix que de céder un peu et de laisser Nie Li vivre ici. Cependant, afin de s’assurer qu’il ne fera rien à sa fille, Ye Zong avait décidé de venir là le surveiller. Ca le démangeait furieusement de botter Nie Li très loin mais même s’il était furieux, il ne pouvait que l’endurer. Après tout, Nie Li devait encore établir la Formation !

‘Je découvrirai ce que tu prépares… Si tu oses faire quoi que ce soit à Ziyun, je te corrigerai même si je dois risquer de ne pas avoir la Formation des Dix Mille Esprits Démons !’ pensa férocement Ye Zong.

Ye Ziyun ne sembla pas avoir remarqué la présence de son père. Après tout, celui-ci était un spirite démon de rang or Noir et il était extrêmement difficile de le détecter s’il voulait se cacher.

Les cils de Ye Ziyun bougèrent légèrement quand elle sentit quelqu’un approcher et elle ouvrit les yeux.

“C’est toi…” Sans savoir pourquoi, elle éprouva de la panique en voyant Nie Li et ses joues s’empourprèrent légèrement. Cet air timide la rendait plus charmante encore.

“Bonsoir !” Nie Li gloussa et fit un clin d’oeil à Ye Ziyun.

“Pourquoi es-tu venu…” Ye Ziyun baissa la tête pour éviter de croiser le regard de Nie Li et elle fit inconsciemment un pas en arrière. Sa présence la rendait nerveuse ; après tout, il faisait nuit et un garçon et une fille étaient seuls dans une cour (NdT *facepalm no jutsu*). Ye Ziyun n’osait pas rester dans sa demeure de peur que Nie Li s’y invite. A contrario, s’exercer dans la cour lui permettait d’être un peu tranquille.

Nie Li s’arrêta dans ses pas à trois mètres Ye Ziyun. Ses sens affûtés détectèrent une aura au coin de la cour et il ne put s’empêcher de sourire en coin. Même si Ye Zong pouvait tromper Ye Ziyun en dissimulant son aura, il ne pouvait échapper à Nie Li.

“Je viens de finir mon repas, suis allé me balader et je t’ai vu t’entraîner alors je suis venu.” dit Nie Li en souriant.

Ye Ziyun leva la tête, regarda Nie Li et la rebaissa à nouveau. Elle poussa un soupir triste et dit : “Nie Li, j’ignore quelle méthode tu as employé pour convaincre Oncle Ye Xiu de t’amener ici mais quoi qu’il arrive, nous ne devons plus nous voir davantage.”

“Quoi… Tu ne veux plus me voir ?” Nie Li avait l’expression de quelqu’un au cœur brisé : “En effet, les enfants de familles comme les tiennes refusent bel et bien d’être amis avec des roturiers comme moi.”

Ye Ziyun agita immédiatement la main devant l’expression de Nie Li et expliqua : “Ce n’est pas ça…” Elle était gentille et ne voulait naturellement pas briser le cœur de Nie Li : “Nie Li, bien que tu sois un peu bizarre et un peu trop… direct, je sais que tu es quelqu’un de gentil, que ce soit envers moi ou tes autres amis. Autrement, tu ne m’aiderais pas de la sorte. Bien que tu viennes souvent m’embêter, je ne te trouve pas détestable du tout, bien au contraire. J’ai espéré que tu viennes m’embêter parce que dans cette énorme Manoir, je me sens souvent profondément seule. Seule Tante Xue me parle. J’avais autrefois une bonne amie et c’était Ning’er mais après ça, elle ne revint plus jamais ici. A part elle, tu es mon seul ami.”

“Mais tu dois comprendre : il est certain que mon père ne nous laissera pas être ensemble.” dit tristement Ye Ziyun.

Nie Li jeta un coup d’oeil au coin au loin, renifla froidement et dit : “Je dois dire que Ye Zong n’est pas qualifié pour être père. Il te laisse seule dans cette cour, te fait vivre seule et ne te laisse même pas un ami avec qui parler. Il ne mérite pas d’être père !”

Ye Zong qui se tenait dans les ténèbres, ne fut même pas un peu furieux en entendant les paroles de Nie Li. Une profonde douleur et une grande tristesse apparurent dans ses yeux.

“Nie Li, je t’interdis de parler de mon père de la sorte. Il n’avait pas le choix. En tant que Gouverneur, toutes ses décisions touchent la sécurité de Bourg-Triomphe. Il est également occupé avec toutes sortes d’affaires quotidiennement et ne put s’occuper de moi. Je dois m’entraîner diligemment et devenir une puissante spirite démon pour soulager Seigneur Père d’une partie de son fardeau. Peu importe à quel point j’essayais auparavant, ma culture ne s’améliorait que lentement mais grâce à toi… ” Ye Ziyun regarda Nie Li avec gratitude ; elle lui rentra sa bonté au centuple.

Se rendant compte que Ye Ziyun allait dire quelque chose qu’elle ne devrait pas, Nie Li agita la main et dit : “Ne parlons plus de ça. Ye Zong est ton père donc il est naturel que tu l’écoutes. Il m’a blessé tout à l’heure et je dois toujours régler ça avec lui mais pour te donner de la face, je ne poursuivrai pas cette histoire davantage.”

Ye Zong était sous le coup de l’émotion après avoir entendu ce que venait de dire mais en entendant Nie Li, il redevint immédiatement furieux. ‘Qui allait régler ses comptes avec qui ? Tu étais le cul à l’air dans la chambre de ma fille et tu as encore des choses à régler avec moi ?’

On pouvait dire que Ye Zong avait fait l’expérience de l’effronterie de Nie Li !

Ce dernier sourit et dit : “Je vais rester ici un moment. Ne t’inquiète pas, ton père ne peut rien me faire. Il a encore besoin que j’établisse la Formation des Dix Mille Esprits Démons et pour cette formation, il t’a déjà vendue à moi.”

Les yeux lumineux de Ziyun s’écarquillèrent : “La Formation des Dix Mille Esprits Démons ? Qu’est-ce donc ?” (NdT et tu n’as pas entendu la partie où il dit que tu lui as été vendue ? Allo ?)

Nie Li dit : “Cette formation est faite à partir de dix mille esprits démons de rang Or Noir et de divers patrons de gravures. Une fois que c’est mis en place, activée, la formation peut même empêcher des douzaines de spirites démons de rang Légende d’attaquer.”

“Oh, d’accord, je vois.” Ye Ziyun fut stupéfaite un moment et dit : “Pas étonnant que mon père ait accepté…”

Nie Li n’oublia pas, bien sûr, d’agiter un peu Ye Zong qui était toujours caché et sourit méchamment en son fort intérieur : “Tu vois à présent son véritable visage. Il est prêt à tout donner pour Bourg-Triomphe.”

A ces mots, l’anxiété envahit le visage de Ye Zong. Il ne vendrait bien évidemment pas sa fille pour une simple Formation des Dix Mille Esprits Démons et alors qu’il allait se montrer et expliquer à Ye Ziyun, il vit son expression devenir sérieuse. Elle leva la tête et d’un air sérieux et solennel, dit : “Nie Li, si tu es vraiment capable d’établir cette Formation pour la sécurité de Bourg-Triomphe, ta contribution sera immensurable. Même si mon père… Je n’aurais également rien à redire. Même sans parler de rester dans ma cour, si… si ça signifie devenir ta petite-amie, j’accepterai également.” Les joues de Ye Ziyun rougirent légèrement mais son expression était résolue.

Nie Li la regarda, le coeur plein de tendresse. Tel père, telle fille ; ils étaient tout deux près à se sacrifier pour Bourg-Triomphe. Il gloussa et dit : “Ce sont tes propres paroles, tu ne peux pas revenir dessus.”

TDG Chapitre 110
TDG Chapitre 112

16 Commentaires

  1. Illmryn

    Merci pour le chap

    Répondre
  2. Linweth

    Nie Li profite trop de la situation xD

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Kathysse

    Merci , pour ce chapitre! ^^
    Mais Nie Li est vraiment trop fourbe
    pauvre ye zyun ^^’
    En tout cas j’ai hâte de lire la suite

    Répondre
  6. Gabbana

    Merci ! 🙂

    Répondre
  7. Beuhbeuh

    Merci pour le chapitre ! Un 2e pour ce soir ?

    Répondre
  8. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  9. elfouxX

    je dois avouer que dans ces chapitres il me dégoute un peu nie li

    Répondre
  10. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  11. Zhexiel

    Excellent chapitre,ton travaille de traduction est excellent.^^

    PS:Y,a personne a part moi qui plaint Ye Zong?

    Répondre
  12. Zeks

    « Elle lui rentra sa bonté au centuple » plait-il ? Par qu’elle orifice et merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Myrddin

    Merci au donateur et merci pour le chapitre

    Répondre
  14. Newkan

    Ses moi ou nie lié devient un sal*ud ? Vous trouver pas qu’il est de pire en pire ? Merci au mécène est à wazouille ning’er X)

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Il taquine juste grandement et dans ce chapitre et le précédent, il a poussé Ziyun à parler à coeur ouvert de son père en sachant que ce dernier était derrière. Il n’est donc pas si mal… 😉

      Répondre
  15. Pappy-Topher

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com