BTTH Chapitre 336

BTTH Chapitre 335
BTTH Chapitre 337

Et hop, un dernier chapitre bonus en remerciements de la générosité de Tazam et d’Olivier ! Vos encouragements m’ont fait très plaisir ! 3

Le marché de ce matin m’a tué, d’où la sieste qui a rendu ce bonus tardif :p Là, je vais filer à toutes jambes dans ma famille pour y passer le réveillon, aussi vous souhaite-je à tous un très joyeux Noël ! Je risque de ne pas être en mesure de poster un chapitre demain, mais je ferai de mon mieux ! (je pense aussi à prendre une semaine de vacances, mais ça reste à décider x_x)

Bonne lecture à tous et joyeux Noël 3

Chapitre 336 - la véritable force des deux adversaires

Tous les spectateurs rivèrent leurs regards sur Nalan Yanran qui tombait lentement du ciel en affichant des expressions bien différentes.

Depuis sa cime, Jia Xingtian sourit en fixant Xiao Yan en contrebas : « Ce bonhomme a l’air de bien se débrouiller. » Il secoua immédiatement la tête et dit : « Malheureusement, son attaque cette fois n’a pas causé beaucoup de dégâts à Nalan Yanran, malgré sa violence apparente. La technique de Dou d’agilité ‘Nuée Volante’ mérite effectivement sa réputation. »

« Ah... » Fa Ma, à côté, hocha légèrement la tête. Il fixa la jeune femme tombante et rit doucement : « La fille du clan Nalan n’est pas en reste non plus. On dirait que Yun Yun a vraiment fait tout son possible pour la former durant ces trois années. »

Hai Bodong fronça un peu les sourcils. Il regarda également la chef junior et rit légèrement : « L’énergie en elle monte d’ailleurs très rapidement, et semble d’ailleurs avoir dépasser les limites d’un Dou Shi. Tsk tsk, elle a une méthode très complexe pour cacher sa force ; même moi je ne l’avais pas découverte ! Les techniques secrètes de la Secte des Nuages Brumeux sont vraiment extraordinaires. »

Le Vieux Démon et le Président sourirent. Quoi qu’on en dise, l’entraînement qu’elle avait reçu en tant que prochaine chef de la secte était naturellement incomparable avec celui d’un disciple ordinaire. De plus, la secte avait également le soutien de Gu He le Roi des Pilules, aussi n’était-il pas improbable qu’elle ait déjà atteint le niveau de Da Dou Shi à son âge.

« Le combat va être quelque peu intense, dirait-on. Ce petit bonhomme du clan Xiao n’est pas non plus quelqu’un d’ordinaire. De plus, son énorme règle de fer me paraît un peu étrange... » Dit Fa Ma en fixant l’arme inhabituelle.

« D’après le déplacement d’air qu’il crée quand il a les pieds à terre, cette règle devrait être assez lourd. Avez-vous remarqué qu’à partir du moment où il l’a lâchée, sa vitesse a non seulement augmenté, mais la densité de son Dou Qi et sa capacité à jaillir se sont instantanément également renforcées ? »  Jia Lao était digne d’être un expert que même le Vieil Hai craignait. Il avait observé tous les mouvements de l’adolescent en détails.

« En. » Le Président hocha la tête, ayant manifestement senti ces changements également.

Le Vieux Démon dit d’un ton incertain : « D’après ce que je vois, la compétition va être âprement disputée. Cela dit, je suis curieux de savoir sur quoi s’est reposé ce petit bonhomme pour en arriver là ? Il est parvenu à échapper à sa réputation de bon à rien il y a trois ans et à rattraper Nalan Yanran, qui est choyée par la Secte des Nuages Brumeux, avec une telle vitesse... »

« Je ne sais pas non plus, notre Association des Alchimistes n’a jamais eu affaire à lui, du coup on ne s’est jamais renseigné sur son sujet. » Fa ma secoua la tête. Il jeta un oeil à l’esplanade et dit tout à coup : « La fille du clan Nalan s’apprête à utiliser sa véritable force. »

La demoiselle qui tombait lentement se mit soudainement à flotter lorsqu’elle n’était plus qu’à cinquante centimètres du sol. Elle fit un petit geste de la main et elle se retourna dans les airs, pour atterrir avec grâce et légèreté au sol.

Les spectateurs soupirèrent de soulagement en la voyant atterrir indemne.

La jeune femme regarda son adversaire, toujours calme, avec une expression sérieux. Elle dit à voix basse : « Tu m’as vraiment surprise. Quoi qu’il arrive, je crois que tu n’es plus le jeune maître bon à rien du clan Xiao, à tout le moins. »

Xiao Yan ne répondit pas à ces vagues lamentations. Il leva à peine les yeux pour lui jeter un regard indifférent et, en voyant l’énergie montant lentement en elle, il pensa : Est-elle enfin sur le point de montrer sa véritable force ?

« Je ne veux pas rajouter quoi que ce soit sur ce qui s’est passé à l’époque. » La jeune femme leva lentement la main ; le halo au-dessus de son épée vert pâle devint de plus en plus dense tandis qu’elle le fixa. « Mais je représente actuellement la Secte des Nuages Brumeux. Je vais tout donner pour protéger sa réputation. »

Tandis que sa voix s’éteignit, sa robe et ses cheveux se mouvèrent malgré l’absence de vent. Une présence énergique monta peu à peu en elle, et l’étendue de sa force laissa les disciples de la secte environnants bouche bée de choc. Nombre d’entre eux crièrent spontanément : « Ce Qi... Nalan shi-jie a percé au rang de Da Dou Shi ?! »

D’après leurs expressions, ces disciples n’avaient pas l’air de savoir avec certitude quelle était sa force actuelle.

Mu Chen tourna la tête vers Nalan Jie et lui sourit : « Je ne m’attendais pas du tout à ce que Nièce Nalan parvienne au rang de Da Dou Shi à un si jeune âge ! Elle est vraiment admirable. » Son rire était quelque peu envieux ; son fils avait beau être un Dou Shi neuf étoiles à un demi-pas de percer, il savait que ce demi-pas était incroyablement difficile à faire sans assez de chance.

« Neveu Mu Zhan n’est pas faible non plus. » Répondit poliment le Vieux Nalan en souriant. La puissance que sa petite-fille démontrait soudainement le fit soupirer de soulagement. D’une façon ou l’autre, elle était avant tout un membre du Clan Nalan et si elle venait à perdre en ce jour,  non seulement la Secte des Nuages Brumeux perdrait la face, mais son clan serait également couvert de honte. La jeune femme avait impulsivement promis à l’époque de devenir l’esclave de Xiao Yan si elle devait perdre. En pensant à cette possibilité, le vieillard afficha une expression assez hideuse...

« Fichue fille... » Le vieil homme soupira lentement, puis il observa l’adolescent qui observait calmement son ennemie. Il dit doucement : « Ah neveu Xiao, je suis vraiment désolé. Cette compétition a trop d’implications pour elle, aussi ai-je peur que nous devions te causer injustement du  tort... J’ordonnerai plus tard au clan Nalan de compenser le tien. »

Au vu de cette déclaration pleine de confiance, il n’avait pas l’air très optimiste quant aux chances du jeune homme de l’emporter. On ne pouvait cependant pas le lui reprocher : il n’avait même pas vingt ans, et il était extrêmement difficile d’atteindre le rang de Da Dou Shi à cet âge, quel que soit son talent à l’entraînement. D’autant qu’il n’avait pas le soutien d’une énorme faction comme la Secte des Nuages Brûmeux...

Bien sûr, ce serait effectivement le cas dans des circonstances normales. Sans la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes, il n’aurait pu que s’attarder juste sous le niveau de Da Dou Shi. Malheureusement pour Nalan Jie, les circonstances de Xiao Yan n’avaient rien de normales,  et il allait forcément être déçu.

Le soleil ardent était au zénith et déversait ses rayons haut dans le ciel, dispersant le léger brouillard qui enveloppait l’esplanade. Il rayonna sur tous les gens présents et les réchauffa un peu ;

Le millier de disciples de la Secte des Nuages Brumeux était assis autour de la place en formant un demi-cercle, droit comme des piliers de bois, et les rayons du soleil qui les caressait ne les fit pas bouger d’un pouce. Le jeune homme ne put s’empêcher de louer leur endurance bien qu’il n’ait pas exactement une bonne impression de la secte. Elle ne devait pas simplement dépendre de sa réputation pour surplomber l’Empire Jia  Ma depuis aussi longtemps, vu leurs capacités à entraîner ces gens talentueux.

La dizaine de doyens en robe blanche surplombant la place depuis leur plateforme plissaient les yeux en observant les deux jeunes combattants. Ils chuchotaient parfois entre eux.

l’un d’entre eux se tourna vers Yun Leng et dit d’une voix basse teintée d’inquiétude : « Premier Doyen, le combat vient à peine de commencer et pourtant, Nalan Yanran a été forcée d’utiliser sa véritable puissance... Et de son côté, ce petit bonhomme du Clan Xiao a toujours l’air d’un calme olympien. »

« Il a effectivement une excellente force mentale... » Le Premier Doyen frotta doucement sa robe de sa manche et dit nonchalamment : « Cela dit, ce n’est pas le genre de compétition où on peut se débrouiller avec sa seule force mentale. Nalan Yanran a tellement progressé ces trois dernières années qu’elle a même réussi à nous choquer. De plus, la chef a l’air de lui avoir transmis quelques techniques secrètes de la secte. Ce petit gars peut avoir tout le talent du monde, il lui est impossible de le rattraper à tout le moins. Vous n’avez pas à vous inquiéter. »

Il dit à voix basse : « Maintenant que Nalan Yanran déploie sa véritable force, ce combat devrait rapidement se terminer. Vous n’aurez plus de raisons de vous en faire une fois que nous aurons chassé ce petit gars du clan Xiao de là. »

À cette réponse, le doyen inquiet ne put que se taire ; il hocha la tête et ramena son attention sur le gradin en contrebas. Tout à coup, il dit : « Quelque chose ne va pas, Ge Ye ? »

Un doyen en blanc assis sur ce gradin se retourna à cette question : il s’agissait de Ge Ye, le vieil homme qui avait accompagné Nalan Yanran au clan Xiao pour annuler ses fiançailles. Il avait alors une expression assez étrange... D’autant que la source de sa stupéfaction semblait être le jeune homme sur l’esplanade.

Il était troublé depuis l’arrivée de ce dernier, car il avait découvert qu’il ressemblait légèrement à la mystérieuse personne en robe noire qu’il avait vue chez les Mo à la ville de Yan.

« Impossible, ce type était un Dou Huang. Xiao Yan est jeune, et même avec un talent tombé du ciel, il lui est rigoureusement impossible d’attendre ce niveau ! » Il secoua violemment la tête, comme s’il voulait en faire sortir cette pensée ridicule. Cependant, les deux visages ne cessaient de se mélanger dans son esprit et au bout d’un moment, ils furent complètement fusionnés. Il se mit alors à trembler de tout son long, et poussa un souffle rauque en se reprenant. Il réalisa tout à coup que sa robe était complètement trempée de sueurs froides.

La dizaine de doyens de la Secte l’observèrent avec surprise ; ils froncèrent les sourcils et lui demandèrent : « Est-ce que ça va ? »

Ge Ye déglutit, hésita un moment et secoua la tête : « Ce n’est rien... » Il n’exprima pas son doute, car même si les visages de ces deux hommes se ressemblaient énormément, il refusait de croire que Xiao Yan puisse être la personne mystérieuse en robe noire. S’il avait réellement une telle force, aurait-il eu besoin de s’épuiser et de mener un combat ardu avec Nalan Yanran ?

« C’est définitivement une illusion ! Il est au mieux un Dou Shi et dans tous les cas, il n’est absolument pas ce type en noir ! » Il serra les dents, leva lentement la tête et continua d’observer la situation sur l’esplanade.

En contrebas, la présence imposante de Nalan Yanran cessa lentement d’augmenter en atteignant enfin le rang de Da Dou Shi. Elle remua l’épée dans sa main, et la fit tinter à travers la place d’un air détendu.

L’aura de l’épée s’étendait et se contractait à la pointe de celle-ci ; elle était dirigée vers son adversaire. Tout à coup, une bourrasque folle surgit de nulle part.

Le jeune homme, de l’autre côté, pinça ses lèvres en la regardant et murmura : « Elle est autour du niveau de Da Dou Shi deux étoiles, comme je m’y attendais. »

« Je vais me préparer à tout donner... »

Il fit craquer son cou et expira doucement. Il tint la lourde règle de fer au-dessus du sol et tout à coup, il la planta au sol avec force. Le Dou Qi vert sur son corps ronfla comme une flamme et, un long moment plus tard, il disparut pour laisser place à une Armure de Dou Qi sous les yeux de l’Assemblée.

« Une Armure de Dou Qi ? Ce type est en fait un Da Dou Shi ! »

De nombreuses personnes dans le public prirent une grande inspiration surprise devant cette armure paraissant réelle.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 335
BTTH Chapitre 337

11 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Tazam

    Joyeux noël ! Super chap également. Maintenant je vais pourvoir attendre la famille avec bonne humeur 🙂

    Répondre
  3. rolp

    merci pour le chapitre merci pour ton travail sans faille n’hésite pas a prendre une semaine de vacance pour nous arriver frais comme un gardon !!!

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs. On te souhaite également un joyeux noël, bonne idée cette semaine de vacance, avec tout ces derniers chapitres de traduit tu as bien mériter de te reposer.

    Répondre
  5. Spawn

    Merci pour ce super chapitre et joyeux noël

    Répondre
  6. Nickolette974

    Joyeux Noël à toute la team de trad et un grand merci à vous pour votre boulot. Cœur sur vous

    Répondre
  7. Newkan

    joyeuse fête a tous compère lecteur et maître traducteurs ^^

    Répondre
  8. Minelixxilenim

    Je sais pas quoi dire entre merci et la suite.

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci et bonne fête

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com