SSN Chapitre 129

SSN Chapitre 128
SSN Chapitre 130

L’avantage de l’ordinateur portable, c’est qu’il rame tellement que je ne peux que très difficilement faire autre chose en même temps que je traduis. Du coup voici un chapitre bonus pour lequel je me dois de remercier : Kryeger, Antoine, Thomas et enfin Damien ! Bonne lecture, et on croise les doigts ! Joyeux noël à tous.

 

 

Chapitre 129 : Liah 1/2

 

Une femme masquée d’un tissu noir et dont les larges verres de ses lunettes recouvraient jusqu’aux sourcils se déplaçait au milieu de la foule. La plupart d’entre eux avaient des appareils photos dont les gros objectifs changeant rapidement de direction pour converger vers un même point qui leur donnait un peu l’apparence de suricates. C’est seulement une fois montée dans le véhicule venu la récupérer qu’elle se détendit.

« Encore… C’est Kang Woojin ? »

« Oui, Cindy1)Pour rappel, Cindy c’est cette popstar que Woojin a complètement ignorée alors qu’il venait de lui voler la vedette., on dirait bien. »

« Pfff… Il faut toujours qu’il se mette sur mon chemin. »

« Ha ha… »

Le rire était sa seule réponse possible. Comme si Kang Woojin pouvait organiser son emploi du temps en fonction du sien, même pour son manager, l’idée était absurde.

« En plus ces cons de journalistes n’ont toujours pas retenu la leçon, il ne passe jamais par la porte principale quand il rentre ! »

« C’est pour cela que les journalistes couvrent toutes les sorties de l’aéroport, Cindy. »

« Quoi… »

La simple idée qu’autant de gens puissent venir simplement pour voir cet homme, si important soit-il, la sidérait.

« Et ils vont faire quoi, une petite photo pour le journal du coin ? Il donne jamais d’interviews, c’est une perte de moyens. »

« On parle tout de même du Roi d’Alandal. »

« Le Roi… Hmm, j’imagine que la nouvelle idole des jeunes ne viendra pas à la soirée de réunion des anciens élèves. »

« Quelle soirée ? » s’étonna-t-il.

« J’ai réalisé récemment qu’on avait été à la même école, tous les deux. »

« Vraiment ? Oui, je doute aussi qu’il vienne… »

Elle fit claquer sa langue d’agacement. Elle profitait plutôt bien de son statut de célébrité jusqu’à ce qu’arrive le dénommé Kang Woojin. Il avait transcendé cette notion. Pour cause, sans lui, Séoul serait devenue une ville fantôme. Mais peut-être allaient-ils finalement se rencontrer ? Elle l’espérait tout du moins.

Pendant ce temps, les journalistes en poste vinrent arriver des visages bien connus.

« Héhé, je suis célèbre ! »

« Vous êtes l’éveillé le plus célèbre après le maître, monsieur Sunggoo. » lui répondit Woo Soonghoon.

« Héhéhéhé…. »

Soonghoon lui-même avait décidé d’embrasser pleinement ce regard sur eux, n’ayant pas hésité à se faire maquiller après avoir appliqué sa crème de jour.

« Vous êtes très beau, comme ça. » observa Sunggoo.

« Il faut bien ! Je suis ministre des Affaires étrangères, après tout. »

« Héhé… Votre carrière a bien progressé aussi. »

« J’y ai travaillé. J’ai mis toute mon âme à satisfaire le maître. »

Il en plaisantait maintenant, mais Soonghoon avait beaucoup souffert. Ce n’était pas seulement leur première rencontre, mais aussi et surtout l’humiliation de ne pas être considéré qui l’avait le plus blessé. Il était temps pour lui de sourire, le monde lui souriant.

Tu as réussi, Woo Soonghoon. Tu es enfin devenu quelqu’un.

« Bonjour ! Jung Shinyoung de KB Média, on peut vous poser quelques questions ? »

« Eh mais, poussez-vous. Une question pour l’Actu Quotidienne, est-il vrai que vous avez eu quelques démêlés avec la Chine ? »

Les questions continuèrent à lui polluer les oreilles. C’était le moment où jamais de réaliser un vieux fantasme…

« Je répondrai à trois questions. » dit-il.

Parmi la horde de journalistes, une jolie jeune femme s’avança un peu en le regardant droit dans les yeux. Il la désigna du doigt.

« Merci. Lee Sheyun pour Jaeoong Média, où se trouve monsieur Kang à présent ? »

« Mademoiselle, je vous prie d’observer l’usage. Vous parlez du Roi d’Alandal. »

Elle fronça un peu les sourcils avant de se corriger : « Où se trouve le Roi d’Alandal ? »

L’idée de réinstaurer les symboles de la royauté dérangeait de nombreux coréens. D’autant plus que Kang Woojin n’était même pas de sang noble… Il s’était autoproclamé Roi.

« Il est dans un donjon. »

« Un donjon américain, peut-être ? »

« Non. »

Les journalistes profitèrent de l’instant pour prendre de nombreuses notes, mais une telle question leur fit relever les yeux de leurs carnets. Avait-il finalement accepter de s’installer ailleurs ?

« Savez-vous quand il reviendra, monsieur Woo ? »

« Je n’en ai pas la moindre idée. Il est peut-être déjà rentré à Alandal. »

« Et… »

« Non. J’ai répondu à vos trois questions. »

« Je vous en prie, juste une dernière question ! »

La sécurité déployée par l’aéroport commença à repousser la meute afin de laisser à la guilde Alandal comme à la guilde KH le champ libre. Ils se saluèrent et partirent chacun de leur côté.

« Soonghoon… Je peux te tutoyer ? Bon. Tu as imité hyung-nim, hein ? »

« Hahaha. J’ai toujours voulu essayer ça… »

« Tu penses vraiment qu’il est revenu à Alandal ? »

« Non, je n’en ai sincèrement aucune idée, fut bien forcé d’admettre Soonghoon, simplement il m’a dit qu’il rentrerait. »

Woo Soonghoon parlait désormais de manière courante plus d’une dizaine de langues, et ce grâce à la simple volonté de Kang Woojin. Il aurait pu lui annoncer être le Christ qu’il l’aurait sincèrement cru sans jamais penser à remettre en doute sa parole.

« Allons-y, peut-être qu’il est déjà là. »

C’est ainsi que le cortège se dirigea vers la Gare de Séoul…

 


 

Après avoir terminé le dernier donjon de son périple, qui était situé à Los Angeles, Woojin avait obtenu le niveau 78. Les donjons s’éloignaient de plus en plus de l’échelle d’évaluation de 6 étoiles, certains monstres de 7 ayant commencé à apparaître. Sans lui, d’ailleurs, la Terre aurait certainement eu à gérer sa première invasion à 7 étoiles. L’armée l’aurait certainement repoussée, mais qui pouvait prédire quel genre de dégâts auraient été perpétrés ?

La présence de l’Effroyable tout comme de Rashmok et Juriel était une idée qui lui avait été particulièrement complexe à digérer. La Terre ne pouvait, ne devait devenir un champ de bataille. Il fallait empêcher les donjons de progresser coûte que coûte, mais les éveillés terriens étaient encore trop faibles.

Les monstres progressaient bien plus vite. Il existait bien quelques doubles rang A, mais il en faudrait bien plus pour espérer parvenir à cet objectif. Woojin n’aurait pas toujours le luxe de sauver la planète en jet privé…

Au final, je vais peut-être devoir laisser chacun se démerder…

Il avait éduqué Sunggoo et il comptait bien en faire de même pour Blanka, mais il ne pouvait s’occuper de tout le monde. Chacun devrait être capable de se protéger.

Si je les couve trop… Non. Il ne faut pas qu’ils se reposent sur moi.

La pensée de Woojin lui avait été inspirée que d’aucuns le qualifiaient déjà comme sauveur de l’humanité. L’ennui était que si l’on en escomptait trop de lui, certains éveillés pourraient bien interpréter ce signal comme une invitation à ne pas aller eux-mêmes risquer leur vie.

Or son but était justement de pousser les éveillés à devenir plus forts que jamais. Lui se contenterait des plus puissants monstres… Il n’avait de toute manière pas le choix. Il ne pouvait pas couvrir une planète à lui seul.

C’est ainsi qu’il invita Hong Sunggoo, Baek Jongdo et Blanka à faire route seul tandis qu’il entra dans son domaine dimensionnel. Il ne lui était pas nécessaire de prendre l’avion pour rejoindre la Gare de Séoul, et surtout, il avait à faire. La période de protection conférée par sa victoire en duel était sur le point de prendre fin.

« Maître ! » lui cria Vivie en se jetant, comme à son habitude, à son cou.

« Haha. Il n’y a pas eu de soucis ? »

« Non, aucun. Et puis je suis devenue vachement plus forte en bataille dimensionnelle… »

« Ah bon ? » s’étonna-t-il.

« Oui, j’ai reçu un cours particulier. »

« De qui ? »

« Héhé… C’est un secret ! »

Woojin se persuada alors qu’un nouveau réfugié avait dû l’instruire, aussi ouvrit-il son interface à cet effet.

« Oh, il y a plein de nouveaux réfugiés ! »

« Oui, tout le monde sait qu’on ne relève pas de taxes. Par contre, en l’absence de donjon utilisable, les plus forts d’entre eux sont partis… » déplora Vivie.

Les pierres de sang ne servaient aux réfugiés pas qu’à payer les seules taxes. Elles étaient pour eux comme une assurance vie, une monnaie d’échange, aussi seuls les réfugiés désirant une vie sédentaire et sûre restaient-ils. Il y avait bien les plantes de sang, mais leur récolte n’apportait que peu de fruits.

« Il ne reste que deux minutes, Vivie. »

« Héhé… Je suis sûre de réussir, cette fois. »

Elle lui adressa un sourire auquel il ne répondit pas. L’idée de perdre lui était bien plus douce. C’étaient des duels dont il désirait profiter. Avec de telles attentes, si elle perdait, sa déception n’en serait que bien plus grande. Il eut un regard tendre vers elle lorsqu’enfin, l’annonce fit son apparition.

Il s’assit sur son trône et choisit au hasard un adversaire.

De son point de vue, il pouvait voir aussi bien la progression de Vivie que celle de son adversaire. Il en profita d’ailleurs pour regarder son profil.

« Uh. Elle est humaine… »


Oh, je sens qu’on va se marrer…

Le hasard avait finalement bien fait les choses. À en croire ses résultats de combat, elle aussi préférait les duels. Il ne ressentit cependant aucune crainte. Rien ne l’empêcherait de mener son projet à bien, pas même la mort.

Vivie a l’air de bien s’en tirer, pour le moment.

Il porta alors son attention sur sa carte interactive. Même après de longues minutes, elle tenait toujours bon. Elle avait bien reçu une leçon, et manifestement de la part d’un expert. C’est avec une tête d’enterrement qu’il regardait Vivie prendre un net avantage.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 128
SSN Chapitre 130

References   [ + ]

1. Pour rappel, Cindy c’est cette popstar que Woojin a complètement ignorée alors qu’il venait de lui voler la vedette.

6 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour les chapitres

    Répondre
  2. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Et bonne fête à vous.

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les chapitres.
    PS:Ho-ho-ho, ho-ho-ho, ho-ho-ho-ho-ho...

    Répondre
  4. Newkan

    decu de pas perdre j’y croit pas x) merci 😉

    Répondre
  5. Zorbal

    Merci pour ce chapitre et un grand joyeux noël a tous!!!

    Répondre
  6. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com