WDQK Chapitre 01

WDQK Chapitre 02

Hey tout le monde ! Première chose : Désolééé x.x Ce chapitre a eu bien trop de retard comme ça. Multiples raisons, mais pour faire court, j’étais malade, et le boulot n’arrangeait rien, du coup je rentrait et vite vite au lit ! Bref, je vous dois un chapitre bonus, et il vous sera livré, cette semaine peut-être pas, mais le plus vite possible !

Deuxième chose, c’est ainsi que commence mon aventure WDQK ! Aux dernières nouvelles on en était au 540e chapitre ou pas loin, donc je m’inscrit sur du long terme XD Que l’aventure commence ! (Je viens de vérifier, le LN fait 1307 chapitres, je vais mourir !!! xD)

Je remercie donc les traducteurs de Wuxiaworld qui m’ont permis de démarrer cette traduction, si vous voulez vous avancer dans ce LN, c’est par là-bas ^^ Mais aussi Tian Can Tu Dou, auteur du LN ^^ C’est quand même grâce à lui qu’on a WDQK mais aussi BTTH et The Great Ruler ! (il est fou cet auteur xD)

Bon, je fais de mon mieux, mais je ne suis pas super doué et ce n’est que ma deuxième trad de donc soyez indulgents x)

Sans transition, let’s go !

Wu Dong Qian Kun Chapitre 1: Lin Dong

“Wuu.”

Quand Lin Dong rassembla chaque parcelle de sa force pour ouvrir ses lourdes paupières, une chambre simple, brute et ordonnée apparut devant ses yeux. Cette scène familière le fit cligner des yeux distraitement, incapable de comprendre pourquoi il était là, bien qu’il tourna promptement la tête dans un éclair de compréhension. Bien sûr il vit les deux silhouettes d’un homme et d’une femme assis à une table de la pièce.

“Père, mère…”

Alors que Lin Dong regardait ces deux silhouettes, il se sentit plus vif et laissa échapper une légère exclamation.

“Dong-er 1) 儿 prononcé ér, particule pour les enfants en Chine , tu es réveillé ?”

En l’entendant, la femme tourna la première sa tête, quand elle vit Lin Dong enfin ouvrir ses yeux, elle laissa immédiatement échapper son bonheur.

Vêtue sobrement et d’une trentaine d’années, le contour de ses joues donnait une impression d’élégance, de douceur et de tendresse à son visage. C’était la mère de Lin Dong, Liu Yan.

“Inexpérimenté et pourtant tu choisis de te mesurer à d’autres, tu cherches littéralement les ennuis.” (ndt, merci papa, c’est vraiment ce que je voulais entendre à mon réveil après une raclée pareille xD)

Assis à côté de la femme se trouvait un homme qui avait entre trente et quarante ans. Son corps était légèrement fragile mais il avait un peu de sévérité dans ses sourcils, il semblait aussi souffrir de blessures graves, son visage pâle masquait une grande partie de sa sévérité. C’était le père de Lin Dong, Lin Xiao.   (Remplacez “Xi” par une lettre, ça donne qui ? :D)

Se tournant pour faire face à son père souvent sévère, Lin Dong montrait ostensiblement une sorte de peur semblant lui arracher le cou, bien que peu de temps après, il déclara d’un ton de défi : “Qui leur a demandé d’appeler mon père “inutile” en face de moi…”

Alors qu’il parlait, Lin Dong sentit la blessure encore douloureuse de sa poitrine, et serra les dents. Aujourd’hui était jour de tests pour la famille Lin et il n’avait fait que mesurer ses progrès. Le revers d’aujourd’hui n’a guère ébranlé sa foi en lui-même parce qu’il ne s’était entraîné que depuis une demi-année et qu’il ne s’attendait pas à beaucoup de progrès. Il est persuadé que le même temps et les mêmes conditions d’entraînement lui permettront de ne pas être distancé par quiconque.

Néanmoins, juste après la fin du test, alors que Lin Dong s’apprêtait à rentrer chez lui, il rencontra un camarade avec qui il avait quelques frictions. Son plan initial était d’ignorer ce type, mais après quelques tours de provocations délibérées, il ne pouvait plus le supporter et dans un moment de fureur, le jeune et impulsif Lin Dong attaqua le provocateur. Néanmoins, les résultats étaient clairs comme le jour : il se fit immédiatement assommer par un gros coup de poing…

« Lin Shan, tu devrais te rappeler cela ! La prochaine fois, je jure de te faire mordre la poussière, ou mon nom n’est pas Lin Dong!  » (j’aime cette expression chinoise, pas vous ? :D)

Lin Dong grinça des dents. Ce Lin Shan était  l’auteur de cet incident et aussi l’ennemi numéro un dans le cœur de Lin Dong. Parce que leurs pères avaient du sang mauvais entre eux, Lin Shan avait constamment essayé d’entraver Lin Dong, et le dernier incident en était juste un des nombreux exemples.

D’abord, il serra résolument sa mâchoire, mais ensuite, Lin Dong pendait la tête abattu. Bien que Lin Shan ait été extrêmement vil, le fait est qu’il était actuellement déjà à la 4ème couche de corps tempéré. Dans la famille Lin, ce genre de haut fait était considéré comme meilleur que la moyenne. Comparé à la deuxième couche où Lin Dong était, il était en effet bien meilleur.

Dans la voie de l’entraînement, le corps devrait être entraîné avant toute chose. Après tout, le corps humain était la chose la plus merveilleusement mystérieuse dans le monde. (promis, les champignons, c’est pas moi qui les ai pris)

Dit simplement, le corps tempéré est la culture du corps, permettant à son corps de progressivement se renforcer et éventuellement devenir plus fort de l’extérieur vers l’intérieur. Lorsque les muscles et les os dans le corps se renforcent à un certain niveau, cela donne lieu à un plant de puissance Yuan. C’est seulement quand un plant de puissance Yuan apparaît naturellement dans le corps, qu’on peut alors être considéré comme un vrai pratiquant.

Le corps tempéré est divisé en 9 couches, la différence entre les 3 premières couches n’est pas significative car elle n’améliore que légèrement le corps physique et les fondations. Ce n’est qu’à partir de la 4ème couche que les avantages de l’entraînement font progressivement surface. À ce niveau, la peau durcit lentement pour devenir aussi dure que le bois ou la roche, et à la fois la force et la vitesse sont considérablement améliorées.

Lin Shan était actuellement à ce niveau, Lin Dong, qui avait seulement maîtrisé la 2ème couche de corps tempéré, s’était clairement fait surclasser.

Quant à savoir pourquoi il y avait une telle disparité entre les deux, bien qu’ils étaient tous deux d’âge similaire, ce n’était pas dû à une différence de leur potentiel. Pour les niveaux de corps tempérés, le talent n’est pas un facteur clé, en fait, on pourrait dire que n’importe qui pourrait s’y entraîner. Cependant, jusqu’à quel point ils pouvaient progresser, dépendrait de leur richesse et de leur affinité.

Néanmoins, atteindre la 9ème couche de corps tempéré est une affaire extrêmement difficile et fatigante. C’est seulement en repoussant constamment les limites de son corps physique que le corps pourrait progressivement devenir plus fort.

Pourtant, cette façon de tester ses limites est semblable à comprimer le potentiel dans son corps. Si le corps n’est pas suffisamment restauré après la «compression», le corps sera blessé à cause de la pression. À ce moment-là, non seulement l’entraînement sera affecté, mais le corps entier sera criblé de blessures. Une perte globale.

Ainsi, lorsque quelqu’un tente de maîtriser le corps tempéré, il a besoin besoin de divers élixirs nourrissants pour améliorer son corps avant de pouvoir progresser dans sa formation. Cependant, comme ces élixirs sont principalement des produits coûteux, celui qui ne dispose pas d’une richesse suffisante ne peut pas se les permettre.

Et c’est ce qu’on appelle la Richesse!

La raison pour laquelle Lin Shan a pu surpasser Lin Dong de 2 couches n’était pas parce qu’il avait une demi-année d’entraînement de plus, mais en grande partie parce que son père était en charge des finances dans la famille Lin. En comparaison, Lin Dong à qui il manquait de cette “bonne fortune” n’avait donc pas accès aux élixirs pour nourrir son corps. Ainsi, ses progrès en entraînement étaient-ils naturellement beaucoup plus lents que les autres…

Soudain, (bon ce soudain est chelou, mais faut bien revenir à l’histoire par quelque chose, non ? Bon ben adressez-vous à l’auteur, moi je fait que trad xD) Lin Xiao entendit les murmures de Lin Dong, sa paume qui reposait sur la table se resserra, tandis que son expression devenait plus foncée. À ses côtés, Liu Yan qui avait vu ce changement signala rapidement à Lin Dong avec ses yeux afin que ce dernier se hâte de fermer sa bouche. (Arrête tes conneries pauvre fou !!!)

« Pas besoin de se plaindre, te concentrer sur ton entraînement les calmera de facto . »

Lin Xiao agita ses mains alors qu’il a dit: « Liu Yan, prends ce ginseng rouge et donne-le à Dong-er, avec le ginseng rouge, son entraînement devrait aller un peu plus vite. Il ne reste qu’une demi-année avant la compétition familiale, s’il n’utilise pas le maximum de ce temps pour s’entraîner, il ne nous apportera que de la honte.” (Et le prix du papa-cool de l’année est décerné à…. Lin Xiaoooo !!!)

« Xiao-ge 2) prononcé gué, particule pour le frère aîné ou dans ce cas, un homme proche (ami, mari etc) , ce ginseng rouge est pour tes blessures … » Liu Yan dit hâtivement avant de tomber dans une stupeur muette.

“Je suis déjà une personne inutile, peu importe le type de remède utilisé, rien n’y ferait. Désormais, je vais passer plus de temps à trouver des élixirs dans la montagne pour Dong-er.” Lin Xiao déclara d’un ton ironique en secouant la tête.

« Père n’est pas inutile, père était le pratiquant le plus fort dans la famille, à l’exclusion de grand-père ! » En entendant les mots de Lin Xiao, Lin Dong s’écria, le visage rouge. Enfant, son père était la plus grande figure de son cœur.

 

« Le plus fort praticien … »

Lin Xiao serra fermement son poing tandis qu’une douleur profonde traversait sur son visage. Un instant après, il se leva et, las, sortit de la salle.

« Liu Yan, prépare le tonique pour notre enfant, mes blessures vont bien, ça fait maintenant tellement d’années, à quoi pourrait servir une tige de Ginseng Rouge désormais? »

Regardant son dos quelque peu décrépit, les yeux de Liu Yan rougirent, qui aurait pu imaginer que l’homme qui était autrefois le plus doué et le plus remarquable de la ville de Qingyang finirait ainsi.

« Mère, ne pleure pas, Dong-er promet qu’il va travailler dur dans sa formation 3) la troisième personne ne reflète que de la déférence, et non de l’orgueil ici. Manière courante de s’eprimer ainsi dans les manhuas ^^ . Et quand le moment viendra, je vais trouver un moyen de guérir père. » Lin Dong dit doucement alors qu’il tirait le coin des vêtements de Liu Yan.

« Dong-er, ne reproche pas à ton père d’être strict avec toi. C’est juste parce qu’il t’a tout consacré, après tout, tu dois savoir que tu es son seul espoir.”

Liu Yan murmura doucement alors qu’elle baissait la tête, essuyant légèrement ses yeux et caressant la tête minuscule de Lin Dong tandis qu’elle regardait l’expression sérieuse sur son visage jeune et tendre.

“Mère, j’ai entendu dire que les trois meilleurs candidats de la prochaine compétition familiale obtiendront un type d’élixir de 3e rang appelé fruit de coagulation vermillon. Un oncle a dit une fois qu’il est très efficace dans le traitement des blessures. Si j’arrive à l’obtenir, il aiderait certainement à guérir les blessures dans le corps de père. » Comme s’il avait soudainement pensé à quelque chose, Lin Dong leva la tête tout en regardant Liu Yan avec des yeux brillants.

« Le fruit de coagulation vermillon… » En entendant ces mots, Liu Yan était un peu surprise. Néanmoins, elle secoua la tête impuissante : “Ce n’est pas facile d’être dans les trois premiers de la compétition familiale mais il est bon que tu ais du cœur. Mère va sortir préparer le ginseng rouge pour toi.”

Après avoir dit cela, Liu Yan se tourna pour sortir de la salle. Au sein de la jeune génération actuelle dans la famille Lin, il y en avait déjà quelques-uns qui avaient obtenu des résultats décents, donc il ne serait pas facile pour Lin Dong d’entrer dans les trois premiers et d’obtenir le fruit vermillon sang coagulé. Par conséquent, elle n’y réfléchit pas trop.

Alors qu’il regardait Liu Yan sortir, les lèvres de Lin Dong se serrèrent fermement, serrant ses poings minuscules: “Mère, rassurez-vous, j’obtiendrai certainement ce fruit de coagulation vermillon et guérirai les blessures de père !”

En pensant à la blessure de Lin Xiao, une profonde haine surgit soudainement dans les yeux de Lin Dong. Tout ce pourquoi son père était mis au ban de la famille était la cause d’un seul homme !

La famille Lin à laquelle Lin Dong appartenait n’était qu’une petite famille, même dans la ville de Qingyang, ils ne pouvaient être considérés comme les meilleurs. Pourtant, cette famille Lin, qui n’avait pas beaucoup d’importance, avait un passé très respectable qui choquerait beaucoup de gens: ils étaient du clan Lin.

Un des quatre grands clans de la grande dynastie Yan, le clan Lin !

D’un certain point de vue, la famille Lin de la ville de Qingyang pouvait compter comme une extension du clan Lin, mais pour Lin Dong qui n’avait jamais voyagé au-delà d’une centaine de miles (pourquoi ils n’utilisent pas le mètre ces noiches ? x.x) de la ville de Qingyang, la force écrasante du clan Lin dans le grand dynastie Yan était juste quelque chose d’inconnu et distant.

Ce que Lin Dong savait à partir des bribes d’information occasionnelles glanées par son père, c’était que la branche à laquelle ils appartenaient faisait autrefois partie du cercle intérieur du clan Lin. Ce n’était qu’à cause d’une seule mission, d’un échec du grand-père de Lin Dong dans cette mission avait entraîné une perte énorme pour le clan, qu’ils avaient été exclus du cercle intérieur et banni dans la ville de Qingyang.

Ici, il avait établi cette petite famille Lin, et au cours de ces dizaines d’années, avait tout essayé pour réaliser son rêve de toute une vie : revenir au cercle intérieur du clan Lin.

Pourtant, tous ses efforts ne valaient pas grand chose. Tout ce qu’il avait accompli ne valait même pas la peine d’être mentionné à l’énorme et incomparable clan Lin. Par conséquent, il ne pouvait que se tourner vers d’autres moyens, tels que le rassemblement décennal du clan Lin.

C’était le rassemblement le plus important du clan Lin et aussi un événement extrêmement célèbre dans toute la grande dynastie Yan. Tenu tous les dix ans, chaque rassemblement présentait l’occasion idéale pour les jeunes générations du clan pour être sous le feu des projecteurs et de faire un nom par eux-mêmes. De plus, beaucoup des prix de cette compétition gigantesque étaient naturellement si généreux qu’ils entraînaient des regards avides. Pourtant, la chose la plus attrayante pour le grand-père de Lin Dong résidait dans le fait que tant que l’on pouvait entrer dans les dix premiers dans ce rassemblement, même si vous étiez un outsider du clan, vous seriez promu dans le cercle intérieur sans obstructions et pouviez obtenir un honneur inégalé.

Ainsi, le rassemblement du clan était devenu la nouvelle aube dans la longue nuit de désespoir du grand-père de Lin Dong. Mais en raison de son âge, il était déjà incapable de participer, donc il avait mis tous ses espoirs sur ses cinq fils qui provenaient de mères différentes (et ben mon cochon !!! xD). Naturellement le plus remarquable d’entre tous, le père de Lin Dong, était devenu la lueur d’espoir de grand-père et de toute la famille Lin.

Même si le père de Lin Dong portait ce lourd fardeau sur ses épaules, il ne trahissait pas leurs attentes. Parmi les 5 frères, il avait été le premier à percer la 9e couche de corps tempéré, et à avancer dans l’étape « Yuan ». En outre, seulement quatre petites années, il avait de nouveau franchi l’étape “Yuan” pour devenir le 2ème maître Yuan céleste dans la famille Lin après le grand-père Lin Zhentian.

Cette progression spectaculaire avait causé au grand-père normalement silencieux et sévère d’émettre un sourire gracieux et gentil sur son visage vieilli chaque fois qu’il avait rencontré son père. Il était dit que dans toutes ces dix longues années, c’était le temps où grand-père sourit le plus.

Cependant, lorsque le rassemblement décennal du clan était finalement arrivé, le résultat avait choqué tous les membres de la famille Lin et les avait laissés profondément dans l’abîme du désespoir.

Un coup ! (Dégage Saitama !!)

En un seul coup, son père, la brillante lueur d’espoir pour la famille Lin, fut cruellement battu !

En outre, cela s’était passé dans le premier match dès le début du rassemblement !

Des années d’attente et de soins avaient été réduites en poussière dans ce bref instant.

La récompense finale pour les perdants était naturellement d’innombrables regards particuliers ainsi qu’un flot sans fin de railleries moqueuses. Comme une troupe de chiens errants, ils retournèrent à Qingyang Ville défaits.

Cette nuit-là, son père avait quitté le quartier intérieur de la famille Lin et avait déménagé pour vivre sur une petite colline désolée à l’extrême limite du territoire de la famille Lin. Dès lors, il n’avait plus jamais rien touché du clan Lin. Selon lui, il avait déjà perdu tout droit de le faire.

Cependant, un bonheur n’arrivant jamais seul, le malheur ne frappait jamais seul non-plus.

Après cette défaite, ce qui avait été accordé à Lin Xiao n’était pas seulement qu’une dépression. Par la suite, il fut encore plus attristé de constater que la personne avec qui il avait combattu non seulement l’avait vaincu d’un coup mais aussi, sans une once de miséricorde, avait utilisé une force Yuan violente presque bestiale comme pour ravager les entrailles de son corps jusqu’à ce qu’elles soient un désordre total. (trop de FMA dans ce chapitre x) )

Avec des blessures de cette ampleur, Lin Xiao avait perdu son niveau de force Yuan céleste et était retourné au niveau Yuan terrestre. En outre, les blessures graves avaient également perturbé et bouché les méridiens de son corps, et peu importe comment s’entraînait, toute avancée lui était impossible.

Au sein de la famille, ce qui était autrefois des regards respectueux s’étaient progressivement transformés en soupirs et en déceptions…

Faisant face à désastre après après désastre, Lin Xiao avait finalement abandonné tout espoir. Chaque fois qu’il buvait, il frappait furieusement contre sa propre poitrine. Le bruit des sourds battements brisa le cœur de sa mère alors qu’elle se tenait silencieusement de côté et essuyait les larmes qui tombèrent. Même si Lin Dong était encore jeune quand il avait été témoin de cette scène, il avait senti comme si son cœur avait été réduit en lambeaux. En même temps, dans son jeune cœur, des graines de haine avaient été plantées tranquillement envers l’homme qui avait humilié et dévasté son père.

Non seulement il avait détruit mon père, mais il avait ruiné sa famille également !

Quant à l’homme en question, plus tard, Lin Dong entendu par hasard son oncle et les autres le mentionner avec dégoût et impuissance.

À 10 ans, il commença à s’entraîner.

À 12 ans, il avait percé la 9e couche de corps tempéré pour entrer dans le territoire Yuan.

À 14 ans, il avait avancé au niveau Yuan terrestre.

À 17 ans, il avait avancé au niveau Yuan Céleste.

À 25 ans, le Qi 4) Qi, Ki, ou Chi, tout pareil, même chose, quasi même mot 😀 Yuan dans son corps échangea Yin et Yang, réussissant enfin à former un Dan. Comme une carpe devenue dragon 5) la fameuse légende qui inspira Magicarpe et Léviator 😀 , d’un seul coup, il avait rejoint les rangs des quelques rares dans la grande dynastie Yan pour former un Yuan Dan avant l’âge de 30 ans.

L’histoire de sa vie était pratiquement un exploit légendaire après l’autre.

Il s’appelait Lin Langtian.

Dans sa chambre, Lin Dong serra fortement son poing, alors qu’une haine épaisse imprégnait dans ses yeux.

Angel-vieur

Simple étudiant en histoire venu mettre son grain de sel dans le monde du LN ^^
N'hésitez pas à venir nous rendre visite à la KumaStudio où je check ^^

Les derniers articles par Angel-vieur (tout voir)

WDQK Chapitre 02

References   [ + ]

1. 儿 prononcé ér, particule pour les enfants en Chine
2. prononcé gué, particule pour le frère aîné ou dans ce cas, un homme proche (ami, mari etc)
3. la troisième personne ne reflète que de la déférence, et non de l’orgueil ici. Manière courante de s’eprimer ainsi dans les manhuas ^^
4. Qi, Ki, ou Chi, tout pareil, même chose, quasi même mot 😀
5. la fameuse légende qui inspira Magicarpe et Léviator 😀

10 Commentaires

  1. dragondessonges

    merci pour ce chapitre et donc cette nouvelle serie jai une question c’est bien noiches? quil a voulu ecrire ou mioches? et aussi pour la 2eme reference je vouler te dir que tu laver laisser dan le texte et en fin de semaine jenverai le forma EPUB et PDF des chapitre sortie encor merci pour cette serie

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci je l’es commencer en manga aussi j’aime beaucoup et avoir le ln en plus pourra donner plus de comprehension a l’hisoire

    Répondre
  3. Fabulas

    Merci pour le chapitre et soigne toi bien

    Répondre
  4. tengoku

    j’en ai revé et tu la realisé

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!! Déjà fan du Manhwa, j’étais impatient de le lire en LN, un grand merci à toi, Angel-vieur!!!!!!

    Répondre
  6. korojii

    Merci pour le chapitre et bon rétablissement =)

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Dark-sram

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!