DNC Chapitre 109

DNC Chapitre 108
DNC Chapitre 110

Oh hiiiiiiiii~

Voici donc votre dernier DNC de la semaine, à mercredi pour la suite des aventures du Fourbe 😉

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 109 - Elle est ma vie !

 

La cape se leva pour dévoiler un petit visage en un clin d’œil, et cette image vint frapper droit au cœur du jeune homme comme le flash d’un éclair ! À ce moment, le monde tourna tout autour de lui !

C’était comme si le temps s’était figé tout autour de lui ! Même la Terre et les Cieux s’étaient complètement arrêtés !

Qingwu... Qingwu... ! Tu es enfin apparue ! Tu es enfin apparue...

Dans cette vie, mon Roi, pour toi je danserai.

Tu seras le seul, mon Roi, pour qui je danserai.

Mon cœur pourra se briser mille fois, il ne changera pas.

Je ne serais pas malheureuse même si je dois mourir mille fois !

Qingwu, pour qui existe-je ?

Pour toi ! C’est pour toi... !

Elle avait des sourcils arqués et un petit visage blanc qui était alors très pâle. Ses deux yeux supposés être pleins de vie étaient alors complètement fermés. Elle avait l’air de souffrir intensément ; ses lèvres sèches étaient fermement serrées l’une contre l’autre. Elle avait été blessée à la poitrine, ce qui tachait son habit blanc de sang !

Les pupilles du jeune homme se contractèrent tandis qu’il rugit de rage : « Les Heimo !!! » Ce type de blessure était spécifique à la Famille Heimo, aussi ne pouvait-il se tromper.

À cet instant, il eut enfin les réponses à des questions qu’il avait eu dans sa vie passée.

Il y avait une blessure sur la poitrine de la jeune femme, et cette blessure était la plus grande entrave à sa progression sur la voie des arts martiaux. À cause de ce handicap, elle ne put jamais aller plus haut que le niveau d’Aïeul Martial !

Elle était clairement plus talentueuse que les autres, mais à cause de ça elle ne put progresser davantage après être devenue une Aïeule ! Le niveau supérieur était celui de Vénérable Martial et pour y percer, elle avait besoin d’exercer ses cinq organes internes.

Il lui était impossible de réussir avec une telle blessure.

Elle lui avait dit qu’elle avait été blessée étant enfant et parce qu’elle n’avait pas reçu de soins à temps, son état s’était aggravé et le temps qu’elle arrive chez elle, la blessure interne était devenue inguérissable.

Quand la demoiselle lui en avait parlé, elle avait une expression à la fois mélancolique et méprisante. Elle lui raconta également que son oncle adoré avait inutilement perdu la vie par sa faute...

Ce fut aussi à cause de cette blessure que Mo Qingwu fut incapable de briser l’embuscade dans laquelle elle était tombée et finit par mourir !

« Qui es-tu ? Comment connais-tu mademoiselle ? » L’homme en noir lui jeta un regard suspicieux. Le visage de ce type est complètement couvert et il paraît très mystérieux, mais quand il a vu mademoiselle son regard était à la fois stupéfait et rageur !

Il avait une telle colère dans le regard en voyant sa blessure qu’on aurait dit qu’il voulait tout brûler... On aurait dit qu’il souffrait comme si son cœur était frappé au marteau !

C’est la plus grande des souffrances qu’un cœur puisse éprouver !

Le comportement de l’adolescent rassura complètement l’homme en noir. Ses yeux semblaient dire qu’il préférerait être blessé un millier de fois que de laisser quoi que ce soit arriver à la demoiselle.

L’esprit tranquille, l’homme se mit à trembler et tomba presque. Il fit de gros efforts pour garder l’équilibre et tendit les deux mains vers son interlocuteur. « Je laisse la demoiselle entre tes mains... ! Sauve-la s’il te plaît... !!! »

Le Fourbe se précipita pour attraper Mo Qingwu ; l’homme en noir sembla s’être libéré d’un lourd fardeau et s’effondra presque immédiatement. Il avait l’air complètement épuisé ; même s’il voulait parler, il n’arrivait pas à bouger.

« Que t’arrive-t’il ? »

Chu Yang avait l’impression que son cœur brûlait. Il voulait juste tenir Mo Qingwu contre lui et filer à toute vitesse au palais trouver Du Shiqing, mais il ne put se résoudre à abandonner l’homme en noir à son sort en voyant son état.

L’homme sourit faiblement. « Quand mademoiselle a été blessée... j’ai utilisé ma propre énergie pour prolonger sa vie jusqu’à arriver ici.... !!! »

Le jeune homme comprit immédiatement : il était également blessé mais il avait sur le chemin utilisé sa propre énergie pour prolonger la vie de la jeune fille, et ce en plus de courir le plus vite possible pour atteindre la Citadelle et trouver le Docteur. S’il n’avait pas une détermination aussi solide, son corps aurait probablement lâché sur le chemin.

Il tint Mo Qingwu d’un bras et attrapa le type en noir de l’autre, puis cria : « Qu’on m’amène rapidement un chariot !! »

L’homme secoua faiblement la tête : « Pars devant... ! Mademoiselle ne va pas pouvoir tenir plus longtemps... ! Je m’en sortirai... !! » Il se libéra de l’emprise de son sauveur de toutes ses forces et le repoussa : « Dépêche-toi d’y aller ! »

L’adolescent sentit son cœur brûler. Il était évident que cet individu aimait la petite fille plus que sa propre vie.

Cette dernière était dans un état grave et il ne pouvait pas traîner davantage ; la seule chose qu’il puisse faire était de lui donner un peu de sa propre énergie restante. Une fois qu’il eut fait un cycle complet, il dit aux soldats : « Amenez-le au Pavillon Butian et trouvez-moi Wu Qianqian ! »

Une fois cela dit, il tint la demoiselle contre lui et courut si vite qu’il donnait l’impression de voler.

Les officiels et soldats furent plus surpris encore. Wu Qianqian ? C’est pas la Démone d’Âmes, la seconde du Roi des Enfers Chu ?

Le visage de l’homme en noir se vida de toute sa couleur en voyant disparaître la silhouette du Fourbe peu à peu au loin. Il était comme une lampe sans huile, incapable de soigner ses propres blessures étant donné que son dantian était vide...

Même si j’essaie de récupérer, je perdrais probablement un niveau mais si je ne fais rien, cette blessure interne ne guérira jamais... Cela étant, ce jeune m’a envoyé une vague d’énergie pure et est même parvenu à la faire tourner dans mon corps sur un cycle. Se faisant, il est parvenu à rassembler toute l’énergie restante de mon corps au même endroit !

Il a ainsi créé une voie d’énergie et, grossièrement, éliminé tout potentiel futur problème. Tout ce que j’ai à faire à présent est de suivre cette voie et de soigner mes propres blessures... Ce qu’il a fait revient à me sauver la vie !

Chu Yang fonça comme un ouragan en se dirigeant vers le manoir du prince. Il enleva son masque et dit : « Où est le Prince ? Je suis du Pavillon Butian et je dois voir le Prince à propos de quelque chose de très important. »

Les gardes sursautèrent en apprenant qu’il venait du Pavillon. C’est un des hommes du Roi des Enfers Chu ? Ils ne pouvaient aucunement se permettre de le retarder ou de lui dire quoi que ce soit d’offensant. Même leurs ancêtres se retourneraient dans leur tombe en étant surveillés par le Roi des Enfers Chu...

Ils n’osèrent pas assumer une telle responsabilité et le firent rapidement rentrer.

Il dit rapidement au souverain dès qu’il le vit : « J’ai besoin que Du Shiqing m’aide à soigner une blessure ! »

« Pour cette petite fille ? » demanda Tie Butian de surprise en regardant son subordonné tenir Mo Qingwu entre ses bras.

« C’est ça ! » Il hocha vigoureusement la tête. « Elle est toute ma vie ! Vite ! »

Le Prince fut immédiatement surpris ! Les autres ignoraient qui le jeune homme était, mais comment lui pourrait-il ne pas le savoir ? Le Roi des Enfers Chu, qui pouvait facilement effacer la famille entière d’un officiel de la cour royale, était si pressé qu’il ne salua pas selon les usages. Il ne s’embarrassa même pas de politesse et dit simplement cette phrase : ‘Elle est ma vie !’

Il put facilement deviner l’importance qu’elle pouvait avoir pour lui.

Son Altesse prit rapidement une décision : « Je vais te mener au palais royal ! » Il se leva sur le champ et sortit avec de longues enjambées. Il ordonna à ce qu’on prépare des chevaux et ils partirent au galop vers le palais. Il fit mander Du Shiqing et s’assura que le saint médecin pourrait immédiatement s’occuper de la « vie de Chu Yang »...

 

*****

Dans une salle tranquille du palais royal

 

Du Shiqing retira lentement ses doigts du poignets de la jeune fille. Il prit une profonde inspiration et secoua la tête.

« Qu’y a-t’il ? » demanda anxieusement Chu Yang.

« Je ne peux guérir cette blessure. » Le Docteur soupira et le regarda d’un air compatissant. « Qui est cette demoiselle pour toi ? »

Il avait une excellente impression du jeune homme et qui plus est, il lui avait déjà remis le travail de toute sa vie et le considérait comme le successeur de ses recherches. Aussi, s’il avait un problème, comment pourrait-il ne pas s’en soucier ?

Le cœur du jeune homme sombra : « Elle est la personne la plus importante à mes yeux ! » Si même le Docteur ne pouvait la soigner, alors à quel point cette blessure était-elle grave ?

Pourquoi les fameux Heimo des Trois Cieux Intermédiaires avaient-ils fait une chose pareille à une petite fille ?

« La blessure pourrait être facilement soignée, mais le poison est difficile à traiter. » Le vieil homme fronça les sourcils : « Si quelqu’un ne lui avait pas injecté son énergie pour prolonger sa vie, elle serait probablement déjà morte. Cela dit, même si elle est maintenue en vie par l’énergie, ça fait trop longtemps qu’elle a été empoisonnée, plus d’une journée au moins... Le poison s’est infiltré dans ses cinq organes... »

Il soupira : « S’il ne s’agissait que du poison et de la blessure, ce ne serait pas un problème pour moi mais cette demoiselle est née avec un Méridien à Trois Yin, et le coup d’épée en a détruit le point central. Ce ne sera pas difficile de lui sauver la vie, mais son Méridien à Trois Yin est endommagé et nous n’arriverons jamais à en retirer le poison... Il restera ainsi toute sa vie sans jamais pouvoir être guéri ! »

L’adolescent en fut choqué.

Ce devait être effectivement ça. Du Shiqing avait dit que Mo Qingwu pourrait survivre mais que le poison resterait en elle toute sa vie, et qu’elle ne pourrait jamais guérir. Elle avait effectivement souffert de la même chose dans sa vie passée !

Les Méridiens Trois Yin n’étaient pas une maladie mais une bénédiction ! Les Méridiens Trois Yin avaient un écoulement du Qi bien supérieur à la normale et quelle que soit la technique de culture employée, ils la rendaient bien plus efficace. Cependant, s’ils venaient à être endommagés, ils ne s’en remettraient jamais !

Et la petite fille avait été blessée à un emplacement critique de ses Méridiens Trois Yin une fois de plus !

C’était une bénédiction, mais elle ne put jamais vraiment se remettre de cette assaut à cause de ce cadeau des cieux !

Le Docteur ne cacherait rien à l’adolescent, aussi lui dit-il tout ce qu’il savait. Ainsi, il savait que forcer le vieillard à la soigner serait absolument inutile.

« Senior Du, ne me cachez rien s’il vous plaît. Dites-moi tout je vous prie, sauver sa vie est le plus important actuellement » dit-il.

« Bien. » Du Shiqing vérifia le pouls de la demoiselle une fois de plus et écrivit une ordonnance après avoir réfléchi un moment. Il gloussa : « C’est une chance que nous soyons actuellement dans le palais royal, autrement même si tu savais comment t’occuper de ses blessures, tu n’aurais pas trouvé de nombreuses herbes précieuses. Elle est peut-être malchanceuse, mais elle eut assez de chance pour arriver au palais et me trouver. Disons qu’à toute chose malheur est bon. »

Chu Yang soupira.

*****

Peu après, un jeune commis apporta un bol d’extraits de plantes médicinales que Mo Qinwu devait ingérer en une fois. Cependant, il s’avéra que la demoiselle serrait fermement les dents et ils ne purent lui ouvrir la bouche.

« Cette jeune fille a une sacrée ténacité, même en ayant été empoisonnée... Elle a clairement serré les dents pour ne pas se plaindre de la douleur mais sa grande volonté les lui a fait serrer jusqu’à ce qu’elle perde conscience. Si elle ne peut pas avaler la médecine, alors... »  Les yeux du Docteur s’écarquillèrent soudainement ; il resta la bouche grande ouverte à frémir.

Parce que...

Le jeune homme s’était saisi du bol de médecine et prit une grosse cuillerée qu’il garda en bouche, puis se pencha et couvrit les lèvres de la jeune fille des siennes avant de transférer petit à petit la médecine...

Son visage était d’un calme olympien.

Les autres ne le savaient peut-être pas, mais comment Du Shiqing pourrait l’ignorer ? Cette médecine était faite à base de racine de lotus, et c’était la chose la plus amère au monde, même si elle était très efficace contre les blessures internes. Une personne normale ne pourrait pas en boire tout en étant conscient.

Un jour un Vénérable Martial se blessa et eut besoin de ce médicament. Les maîtres de ce niveau sont sensés avoir un bon contrôle de soi, mais il finit par tout recracher. Au final, le Docteur dut lui donner de quoi le rendre inconscient avant de lui faire boire l’élixir amer.

Par sécurité, on assommait d’abord quelqu’un de conscient avant de le lui administrer. Le Docteur avait vu que la demoiselle était inconsciente et c’est pourquoi il avait ajouté le plus efficace des ingrédients à sa prescription.

Mais à présent, le Fourbe avait ce médicament en bouche et même s’il avait l’air très pâle, il ne paraissait pas en souffrance. Il ne semblait même pas remarquer que la médecine venait d’être bouillie et était très chaude... Petit à petit, il transféra l’élixir.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 108
DNC Chapitre 110

13 Commentaires

  1. Titiop

    Merci !

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  5. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. eVoX

    Merci pour la chap, qui était super^^

    Répondre
  7. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  8. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  9. Laghtt

    Merci !!!

    Répondre
  10. nickylaboum

    merci

    Répondre
  11. essitamessitam

    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  12. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  13. OOO3

    ooh merci oulala j’attends avec impatience

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com