IATM Chapitre 12

IATM Chapitre 11
IATM Chapitre 13

Np,kpit/ Np„r mrvyitr/

Edit : Merci à Littleangele et Reynolds, le message a pu être décrypté.

Bonjour. Bonne lecture.

 

 

Chapitre 12 : La Lance de Travias 3/5

 

La chevauchée était lancée. Les cavaliers avaient accepté de rejoindre l’expédition au prix de leur temps de repos, touchés par l’histoire des enfants. En dépit de ses récents succès, ils s’inquiétèrent d’être guidés par un nouvel arrivé. Il avait d’abord été accueilli par des moqueries :

« Pfft, il va se péter la gueule avant même d’être parvenu à monter. »

« Dix-huit ans et ça se prend déjà pour un dur... »

Toutefois, les voix se virent bien plus silencieuses une fois qu’il fut en selle. L’admiration les gagnait, notamment parce que Roan n’était qu’un lancier.

Comme il allait à toute bride, les cavaliers d’abord prudents se couchèrent eux aussi sur leurs chevaux de sorte à tenir le rythme. Ils étaient une centaine à battre la plaine. Roan se dirigeait vers un point qu’il soupçonnait d’abriter le village d’Hotton.

« La petite a dit qu’il était à l’ouest de Trum. » avait-il pensé.

Le village devait se trouver proche de l’eau, dans une zone reculée. Toutefois, peu importait qu’il ait ou non vu juste, c’était davantage le chemin séparant Hotton et Trum qui les intéressait.

« Si mes souvenirs ne me trompent pas, il doit y avoir une forêt dense proche du village de Trum. »

Il envoya un large coup de talon à sa monture pour accélérer encore la cadence. Les autres continuaient de le suivre.

« Il faut les sauver. »

Ce n’était pas tellement qu’ils eurent confiance en lui, mais bien davantage qu’ils n’avaient pas le choix. Il était en effet le seul à connaître l’éventuel chemin. Après avoir passé une grande clairière, ils arrivèrent aux abords de la forêt et y pénétrèrent toujours à vive allure.

Soudain, Roan tira très fort sur ses rênes et força son cheval à s’arrêter.

« Major Dosen. » dit-il en tirant sur sa rêne droite de sorte à ce que le cheval fasse demi-tour.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? » lui demanda celui-ci.

Roan pointa alors son doigt vers une colline à l’extérieur de la forêt et après s’être assuré que son supérieur l’avait bien vue, lui annonça qu’ils les avaient enfin rattrapés.

« Hmm. En effet. Nous y sommes. » consentit Dosen. Il fit un signe aux soldats qui descendirent tous de leurs chevaux avant de les attacher aux arbres.

« Ils sont au moins 50. » continua-t-il.

À ces mots, le Capitaine Karon, de la première escouade des cavaliers, fronça des sourcils et s’exprima à son tour :

« Il doit y avoir une centaine de prisonniers. On dirait des vendeurs d’esclaves... »

Puis le Capitaine Pierson, de la deuxième escouade, d’ajouter en serrant les poings :

« De toute évidence, ils n’ont pas attaqué que le village de Hotton. »

Le visage du Major Dosen s’assombrit.

« Si on les attaque maintenant, il va y avoir des pertes civiles. Ils pourraient aussi très bien fuir, mais on ne peut pas se permettre de prendre le risque. » leur dit-il.

Puis il demanda à tous les hommes :

« Quelqu’un a une idée brillante ? C’est le moment d’en faire part. »

Face au silence parfaitement installé après quelques secondes, Roan prit prudemment la parole :

« Major, j’ai peut-être quelque chose. »

Il regarda Roan droit dans les yeux. Chaque fois qu’une difficulté s’était présentée, il s’était manifesté. Cette fois ne faisait pas exception à la règle.

« Encore toi... D’un autre côté, tous les résultats ont jusqu’à présent été plus que satisfaisants. » pensa-t-il.

« Bien, tu penses avoir un bon moyen pour contourner le problème ? » lui demanda calmement le Major.

« Je ne sais pas s’il est bon, mais ça a le mérite d’être un plan... » répondit Roan.

« Parle. Nous t’écoutons. » conclut-il avant d’écouter son explication.

Les soldats étaient eux aussi en effet très curieux de savoir comment il comptait s’y prendre.

« Il y a une forêt plus grande encore que celle-ci, plus loin, à l’ouest du village de Trum. Il suffit qu’on y soit avant eux et qu’on se tienne en embuscade. » s’exprima d’une voix claire Roan, afin que tous l’entendent.

« Une embuscade hein... » répondit Dosen en fronçant les sourcils.

« Oui. Nous n’aurons qu’à nous cacher dans les bois. Dès qu’ils arriveront, nous n’aurons qu’à leur sauter dessus tout en libérant les villageois de leurs liens. » continua Roan.

« J’avais bien compris. Ce n’est pas le problème. Comment sommes-nous supposés y parvenir avant eux sans se faire repérer ? » lui demanda Dosen, la voix légèrement teintée de défi. Quelques soldats se mirent à sourire.

En effet, il n’y avait qu’un seul chemin possible : celui que les bandits empruntaient.

Roan se saisit d’un morceau de bois et dessina deux cercles au sol.

« À gauche, c’est Hotton. À droite, Trum. Nous sommes ici, eux là. » dit-il tout en dessinant deux cercles de taille plus modeste.

« À y regarder comme ça, on a l’impression qu’ils sont très proches de Trum. En fait, ce n’est pas du tout le cas. » continua-t-il en dessinant une ligne verticale pour séparer les deux villages.

Après s’être assuré que son audience suivait toujours ses explications, Roan reprit :

« Ça, c’est la rivière Abyl. Ce n’est pas un très grand cours, mais il est très profond et relativement large. Ils ne parviendront pas à le traverser. »

« Admettons... Où veux-tu en venir ? » lui demanda Dosen.

Roan eut un sourire et dessina une ligne horizontale pour relier les deux villages.

« Ils vont se servir de ce pont pour traverser. Ils en sont encore assez loin, et la route est longue. »

Karon prit la parole et lui demanda directement :

« C’est la seule route ? »

« En effet. Enfin, sauf pour quelques avertis... »

Le regard du Major s’illumina d’un coup :

« Tu connais une autre route ? »

« Oui, j’en connais une autre. Une bien plus rapide, de surcroît. » conclut Roan.

Les visages perdirent rapidement toute trace d’inquiétude et des exclamations de soulagement se firent entendre :

« On va les avoir, ces foutus cons ! »

« Ils vont rien voir venir... »

Dosen se demanda à nouveau sur quel énergumène ils avaient bien pu tomber. Il connaissait la région mieux que des gens comme lui et le Commandant Gale, qui l’avaient pourtant étudiée. Au point même d’en connaître des raccourcis, à seulement dix-huit ans...

« Pour autant que je sais, il n’est même pas d’ici... Il va falloir qu’on ait une discussion tous les deux. » pensa Dosen.

Il était désormais persuadé que Roan lui cachait quelque chose, mais il n’avait à cet instant pas le luxe de s’enquérir sur le sujet.

« On va d’abord s’occuper de sauver ces pauvres gens. »

« Bien, Roan, je te laisse diriger la suite des opérations. » conclut le Major après sa réflexion, tout en se remettant en selle.

Tous en firent autant et la marche put reprendre. Ils ne se dirigeaient plus à présent vers ceux qu’ils traquaient, mais firent marche vers le nord, en direction de ce fameux raccourci, guidés par Roan.

Ils parvinrent bientôt aux abords d’une colline qu’ils gravirent à vive allure en luttant pour ne pas tomber en arrière. Parvenus à son sommet, ils aperçurent la rivière.

« Nous y sommes. La rivière Abyl. » annonça Roan.

Dosen l’approcha et lui demanda discrètement : « Où devons-nous passer ? Je ne vois rien... »

Pour seule réponse, Roan pointa en direction de la rivière.

Dosen ferma les yeux. Il ne voulait pas croire ce que Roan suggérait.

 

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

IATM Chapitre 11
IATM Chapitre 13

8 Commentaires

  1. Tortank63

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. nicylaboum

    merci

    Répondre
  5. eVoX

    merci pour le chap^^

    Répondre
  6. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com