SSN Chapitre 95

SSN Chapitre 94
SSN Chapitre 96

Bonjour. Désolé du délai de sortie, comme on a dû vous le faire savoir j’ai été extrêmement occupé ces deux dernières semaines et deux-trois soucis notamment en ce qui concerne le site ont rendu toute traduction impossible. Du coup bonne lecture et à priori, on se dit à mercredi pour le prochain chapitre. Sachez qu’il est possible que mon programme vienne bientôt à évoluer, aussi si un chapitre venait à prendre un jour de retard, ne vous en inquiétez pas.

 

 

Chapitre 95 : Colère aride 4/4

 

En vérité, l’idée que l’Immortel s’intéresse enfin à d’autres affaires que les siennes enjouait Melody, mais à contrario, cette même idée la perturbait terriblement.

Si seulement il s’était ainsi consacré à Alphène… Les terres mortes d’Alandal étaient pourtant la seule chose à laquelle il s’était jamais intéressé, même lorsque les autres royaumes étaient déchirés par la guerre contre le démon.

« Oh, Aria… Faites que sa colère se déchaîne enfin contre Trahnet ! »

On ne pouvait à proprement parler d’allié, mieux valait encore s’allier à ces détestables lutins qu’au champion de Gehen. Il avait cependant bien le pouvoir de détruire ses ennemis.

Il restait cependant à espérer que subsistent un monde et une certaine forme d’ordre après un tel combat. Il ne pouvait se contenter de rester son champion.

« Faites que l’Immortel devienne le nouveau Dieu de la destruction ! »

Une nouvelle fois, la statue lui sembla aborder une expression singulière. Était-ce un sourire ou de la tristesse ?

 


 

« Putain de merde, c’est quoi ces horreurs ! » vociféra Karim, chef de l’organisation rebelle.

La seule base d’opérations qui restaient aux terroristes se trouvait en plein milieu d’une zone civile, aussi un bombardement américain étant exclu, ils s’étaient crus hors de danger.

Néanmoins, l’armée des morts sortie de Dieu seul sait où s’élança à l’assaut de la ville, tuant avec une efficacité sans pareille et une résistance à faire pâlir même la mort. (NdT : lolmdr)

Les terroristes et leurs collaborateurs n’étaient cependant pas les seuls à tomber. Les soldats squelettes tuaient quiconque osait se dresser face à eux. Ce qui rendait ce chef répondant au nom de Karim particulièrement fou, c’est qu’il lui semblait être suivi.

Jusqu’à présent, il avait changé de localisation chaque fois que le risque d’être trouvé lui semblait trop augmenter. Or donc, l’armée des morts le suivait toujours continuellement, où qu’il aille.

« Il y a un traître… Ça ne peut qu’être ça ! »

Il n’avait plus le choix, il fallait se battre.  D’autant plus que jamais cette armée ne faiblissait.

« Tous les hommes sont là, chef. On attend le signal. »

« C’est parti… » dit-il.

Lui qui s’était toujours tapi dans l’ombre devait maintenant sortir au grand jour sous peine de tout perdre de manière irrémédiable. Ils étaient bien assez armés pour donner une bonne leçon à ces morts-vivants. Son ombre souriait.

 


 

Tous les reporters étaient postés dans une position un peu éloignée, à flanc de montagne. Leur équipement était de bien meilleure facture, et ils étaient désormais une trentaine. Ainsi, le signal fut retransmis directement sur internet. À l’abri, la vue était parfaite et Tom en profita pour rédiger son article.

[Le combat final s’apprête à commencer. Ce message s’adresse aux terroristes du monde entier. Retenez-le bien, Kang Woojin ne vous laissera aucun répit. Son armée continuera d’avancer, puisque les États-Unis et l’Organisation des Nations Unies en sont incapables.]

Dans l’objectif de l’un des journalistes, on voyait Woojin monté sur son destrier fantomatique, entouré par ses chevaliers noirs. Il avançait lentement, tel un Général.

Les caméras se tournèrent alors vers l’endroit où les rebelles s’étaient rassemblés, où des tanks et des batteries de missiles mobiles se tenaient, prêtes à tirer. À la surprise de tous, il se trouvait parmi eux plusieurs éveillés.

Tom se mit alors face à la caméra, l’air sérieux, et annonça : « Je suis reporter de guerre depuis plus de quinze ans. C’est la première fois que j’ai un semblant d’espoir dans ce foutu conflit. »

Une larme lui coula du visage, heureux de voir les milliers de squelettes assemblés autour de leur chef.

« Je ne pensais plus jamais combattre à tes côtés, mon Roi ! » grogna Kiba, l’air décidé et sur une monture deux fois plus large que celle des autres.

Pour cause, il n’était pas sur un cheval mais un loup géant. Cette simple parole trahit son excitation à l’idée de ce combat.

« Tu fais bien, Kiba… » lui répondit Woojin.

Même si sa force principale restait son armée, Woojin n’avait plus désormais à se tenir en arrière des combats. En tant que guerrier, il en occuperait le premier plan.

« Ha ha ! Tu es enfin un vrai Roi ! » lui dit Ramson.

Le niveau des chevaliers noirs avoisinait désormais les 20, et leur valeur de contrôle leur permettait de contrôler jusqu’à 200 soldats squelettes chacun. L’armée des morts était actuellement constituée de 10 000 unités pour lesquelles Woojin n’avait pas à dépenser le moindre point de contrôle, puisqu’ils étaient sous les ordres des chevaliers noirs. Il pouvait ainsi se concentrer sur ses mages squelettes et bien sûr, Dolsae, Shingshi, Vivie et Gaebo.

« Si seulement Jaenis était là… » pensa-t-il.

Sans lui, leur formation n’était pas idéale, mais il pouvait malgré tout contrôler jusqu’à 1200 mages, en dépit de l’absence du set de Gehen. Il ne restait qu’à rentrer en Corée, pour retrouver Sunggoo et Haesol… Dès lors, le niveau 80 lui serait accessible.

« Ah, le voilà. »

Sentant la présence de Gaebo se rapprocher, il changea son arme en marteau et s’élança au galop.

« Soutenez votre roi ! » lança l’un des chevaliers noirs en partant à sa suite.

« C’est un festival de sang et de mort ! »

Woojin eut un sourire. De toute évidence, il leur avait manqué. Au final, la mémoire d’Alphène était encore bien vivante. Il ne pouvait revenir sur l’enfer du passé, car l’enfer était toujours présent. Où sa route allait-elle le mener ?

« Tuez-les tous ! » hurla-t-il.

« Suivez votre Roi ! » répondit Kiba.

Leur vitesse prit en intensité. À bride abattue, aucune balle ne parvenait à les blesser. Même les missiles ne leur faisaient aucun dégât, quoique leurs soldats squelettes en payèrent le prix fort. Des tanks vinrent à leur rencontre et commencèrent à tirer.

Cependant, les cavaliers évitaient avec une surprenante agilité chaque tir d’obus, et la distance venant à se creuser, le problème serait bientôt réglé. Les 5 hélicoptères étaient quant à eux bien plus inquiétants…

Les batteries de missiles dont ils étaient équipés firent feu sur l’arrière de la formation, cherchant à diminuer le nombre de soldats squelettes. Woojin ordonna alors à Shingshi de lancer sa chevauchée fantomatique, et commença ainsi à prendre en altitude en grimpant sur un pont d’âmes.

Il s’apprêtait à rencontrer l’hélicoptère de plein fouet quand il fit faire un bond à son destrier et profita de l’impulsion donnée pour frapper le pilote d’une lance d’os. Le pilote mort, l’hélicoptère partit dans une rotation folle et vint en heurter un autre.

Dolsae n’eut qu’à s’approcher des décombres avant que tout n’explose pour en assimiler le contenu. Une grande quantité d’énergie se libéra de Woojin.

« Groooooooooh ! »

Le golem de fer se dressa à nouveau et attira de son magnétisme les trois autres hélicoptères. Tel Gilgamesh, il était armé de nombreuses épées recyclées des pâles, et s’était de plus équipé une nouvelle fois de batteries de missiles sur ses épaules et autour de sa taille.

Il fit un bond et s’élança lui aussi contre l’ennemi, et libéra plusieurs missiles tandis qu’il courait. Une réponse aussi violente perturba totalement la formation rebelle qui se mit à courir en tous sens.

Quels idiots avaient-ils été de prendre ces cavaliers pour de simples passéistes… Finalement, c’étaient bien les armes à feu qui ne pouvaient rien contre leurs épées. Les mages squelettes furent eux aussi bientôt en position.

L’enfer se déchaîna sur terre.

« C’est… C’est un cauchemar… » se dit un terroriste.

« Plutôt mignon comme cauchemar, miaou ! »

« Ahhhh ! C’est quoi ce chat qui parle ! »

« Dors bien, petit lapin. »

Il ne se réveilla jamais.

Karim, le grand chef de l’organisation terroriste, était lui dans une position un peu plus reculée. Il tremblait en voyant sa conception même de la réalité choquée par la présence de ces squelettes et de ces fantômes. Plus ils en tuaient, plus il y en avait…

« Et ces foutus spectres increvables ! Chier ! »

Les coups de feu commencèrent à se faire plus rares, de même que les hurlements. Les morts riaient, tuaient, riaient, et Kang Woojin arriva enfin face à sa cible.

« Allah te maudisse ! » lui hurla Karim, terrorisé par ce nécromancien qui l’avait traqué partout.

« Je ne vois pas pourquoi Dieu s’opposerait à ta mort. »

« Allah… Ak… »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, son crâne explosé sous le poids du marteau. Il était inutile de l’interroger. Gaebo lui apprendrait tout ce qu’il avait besoin d’apprendre.

Woojin tuait ce qui méritait de l’être. C’était aussi simple que ça. S’encombrer des formalités était une perte de temps, il restait encore beaucoup à faire.

« La Terre est devenue une véritable décharge publique… »

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 94
SSN Chapitre 96

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Abouuu

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  3. ShivenemShivenem

    Merci

    Répondre
  4. drak

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Hannibal_LelecteurHannibal_Lelecteur

    Merci

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    PS:Décharge politique ? C’est pas un peu léger vu la putréfaction de la morale de certain politicien ?

    Répondre
  8. Newkan

    Que Setra le bénisse X) merci pour le chapitre woojin est un pur monstre X)

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com