BTTH Chapitre 87

BTTH Chapitre 86
BTTH Chapitre 88

Y’en a qu’on peut emmerder et… il y a Xiao Yan.

 

 

Chapitre 87 – Essayer de tuer

Xiao Ning dit nerveusement en regardant Xiao Yan qui était désarmé : “Jie, la situation de Xiao Yan n’est pas des meilleures.”

Xiao Yu murmura, avec un air calme et posé : “Pourquoi devrais-je me soucier s’il meurt ou non, il voulait être un héro, a échoué et est maintenant brutalisé par d’autres en perdant la face.” Elle resta un moment silencieux puis elle soupira : “Prépare-toi à le sauver. On dirait que ce scélérat de Jie Lie Ao cherche l’effusion de sang.”

Xiao Ning hocha la tête à contrecœur, n’osant pas se la mettre à dos.

Xun’er, elle, comparée à la nerveuse Xiao Yu, apparaissait excessivement calme. Ses yeux balayèrent la zone et tombèrent sur Xiao Yan qui étai désavantagé ; ses savoureuses lèvres formèrent un petit sourire en coin.

Esquivant avec quelque difficulté, Xiao Yan esquiva l’attaque de Jia Lie Ao. Alors qu’il battait en retraite, Jia Lie Ao se rapprocha avec une technique d’attribut vent qui amplifiait sa vitesse. Serrant fermement les poings, il attaqua lourdement en direction de la tête de Xiao Yan.

Bien que dos au mur et dans l’impossibilité d’esquiver, Xiao Yan gardait une expression aussi calme que l’eau d’un étang et expira lentement. Un Dou Qi jaune pâle se précipita férocement sur ses poings serrés et d’une façon indomptable et violente, il attaqua enfin Jia Lie Ao de front.

Une clameur monta de la foule qui ne pouvait s’en empêcher en voyant que Xiao Yan avait choisi d’attaquer son ennemi frontalement. Le grand écart entre le niveau des deux hommes était évident ; si Xiao Yan avait choisi de continuer à esquiver, il aurait pu gagner du temps mais en choisissant la force brute, il allait indubitablement être vaincu.

Alors que tout le monde allait prendre Xiao Yan en pitié, les poings fermes de ce dernier s’étendirent soudainement et une force de répulsion informe et féroce apparut soudainement et se fracassa impitoyablement dans l’estomac de Jia Lie Ao.

Ce dernier souffrit de cette attaque puissante au-delà des mots et sa charge rapide et violente fut repoussée. Son visage devint pâle et son regard s’emplit de malice ; une pensée le traversa : “Quelle technique de Dou est ? Pourquoi est-elle si étrange ?”

Le public afficha une expression stupéfaite après avoir vu Jia Lie Ao être, contre toute attente, envoyé en arrière.

“Paume du Vide !”

Écartant ses paumes et ciblant Jia Lia Ao qui volait en arrière, Xiao Yan détermina que c’était là la meilleure opportunité avec un regard particulièrement sinistre. Il l’attira impitoyablement avec une force de succion sauvage.

Jia Lie Ao devint extrêmement furieux à être attiré dans les airs comme une balle de cuir et il  grinça les dents, approchant de plus en plus de Xiao Yan ; un air cruel emplit son visage. Un Dou Qi cyan se condensa à la surface de ses poings et forma un petit tourbillon, contre toute attente : “Technique de Dou de Xuan Inférieur : Coup de Poing du Tourbillon de Vent Vert !”

Le poing dans les airs provoqua un sifflement perçant tandis que l’immense pression du vent de la technique éclata les détritus au sol près de Xiao Yan.

Ce dernier plissa légèrement les yeux et en sentant cette pression violente du vent, son expression devint grave. Après un moment de silence, il fit soudainement demi-tour : son pied droit prit appui du pied sur le mur avec une grande force et y laissa une empreinte d’un centimètre de profondeur. Sous l’effet de l’impulsion, le corps de Xiao Yan tourbillonna dans les airs et sa jambe droite s’incurva dans un angle bizarre et à cet instant, sa jambe flexible sembla aussi dure que de l’acier.

“Huit Destructions Extrêmes !”

L’expression de Xiao Yan était glaciale, les lèvres pincées ; son pied droit avait enfin accumulé assez de puissance et rencontra, sous le regard de la foule, le poing de Jia Lie AO. Le contact des deux provoqua une explosion.

“Ne deviens pas arrogant juste parce que tu es un Dou Zhe trois étoiles !”

Au moment où le pied et le poing s’affrontèrent, du Dou Qi jaune surgit de la jambe de Xiao Yan avec un léger bruit, faisant abruptement changer Jia Lie Ao d’expression.

“Bang !” Poing et pied entrèrent en contact tandis qu’un coup de tonnerre étouffé résonna depuis le point de contact.

“Kacha !” Au moment du contact, le bruit d’os se brisant perça les airs et suivant ce bruit, Xiao Yan et Jia Lie Ao volèrent en arrière au même moment.

Le corps de Xiao Yan s’écrasa lourdement contre le mur derrière lui et il sentit quelque chose de ferreux monter dans sa gorge ; il cracha une gorgée de sang sur le sol.

Les mercenaires alentours soupirèrent tous de regrets en le voyant cracher du sang. Ils pensaient tous qu’il avait été vaincu mais tout d’un coup, Jia Lie Ao qui s’était violemment écrasé au sol, attrapa sa main droite et roula sur le sol en poussant des hurlements angoissés.

Le public ne manquaient pas de spectateurs rusés et quand ils remarquèrent la forme grotesque dans laquelle le bras de Jia Lie Ao avait été tordu, ils ne purent s’empêcher de prendre une grande inspiration, complètement stupéfaits.

Les clameurs de la foule s’éteignirent à ce moment et des regards d’ahurissement se posèrent sur le jeune homme à bout de souffle contre le mur. Ce n’est qu’après un moment que des acclamations s’élevèrent dans les airs.

Xiao Yu, la bouche légèrement ouverte, regardait incrédule Jia Lie Ao qui beuglait misérablement et dit de stupeur : “Ce petit bâtard a vraiment gagné ?”

“On dirait bien, Xiao Yan a brisé le bras de ce type…” Xiao Ning déglutit avec difficulté. L’attaque féroce de Xiao Yan lui avait rappelé la misérable condition dans laquelle il avait été auparavant. Cependant, l’état de Jia Lie Ao était manifestement pire, dix fois pire. Il pouvait dire en voyant l’os quasi sortir du bras de ce mec qu’il ne pourrait probablement plus jamais s’en servir.

Xiao Yu, après avoir reçu la confirmation de Xiao Ning, se tut pendant un moment. Son regard était intensément fixé sur Xiao Yan qui tentait de retrouver son souffle. “Alors comme ça, il s’avère que ce petit bâtard avait déjà progressé jusqu’au domaine des Dou Zhe…  Pas étonnant qu’il n’ait pas eu peur du tout.”

……

Après être resté assis sur le sol une dizaine de minutes, Xiao Yan se remit lentement sur ses pieds et jeta un regard glaciale à Liu Xi qui restait stupidement bouche-bée. Traînant sa jambe droite engourdie, il ramassa la barre de fer par terre, puis jeta un regard sinistre à Jia Lie Ao qui hurlait encore et se rapprocha avec difficulté. L’attaque précédente de ce dernier avait révélé ses intentions meurtrières à l’égard de son adversaire. Xiao Yan n’allait pas être miséricordieux avec ceux qui en voulaient à sa vie.

Jia Lie Ao, au sol, fixa Xiao Yan qui s’approchait de lui petit à petit et son expression n’avait plus la moindre trace de brutalité ; à la place se trouvait de la panique tandis qu’il déglutit difficilement. Il pouvait clairement voir dans le regard de Xiao Yan son intention de le tuer et ne put s’empêcher de dire hâtivement : “Je me rends !”

Xiao Yan était inexpressif et semblait ne rien avoir entendu. Sa prise sur la barre de fer se fit plus solide encore.

Même les mercenaires sanguinaires, face à l’expression résolue du jeune homme, ne purent s’empêcher d’être un peu effrayé. Ils avaient du mal à croire que lui et le jeune homme tout le temps souriant étaient la même personne.

Il arrêta ses pas, se tenant au dessus de Jia Lie Ao et le fixa. Il sourit ensuite soudainement mais ce grand sourire aux dents blanches éclatantes effraya plus encore Jia Lie Ao. Il ne réalisa qu’à ce moment que le jeune homme normalement calme comme un mouton était en fait encore plus cruel que lui.

“Crève, pourriture…”

Les pupilles noires de Xiao Yan irradièrent d’une intention de tuer plus acérée encore et en riant, il abattit férocement sa barre de fer vers la tête de Jia Lie Ao pour l’éclater.

BTTH Chapitre 86
BTTH Chapitre 88

13 Commentaires

  1. tokyoghoul

    enfin

    Répondre
  2. tokyoghoul

    merci

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Kriyz

    Omg Insane ! Merci !!

    Répondre
  5. Usaki Kiwi

    Le jeu de l’éclate basket préqzntè par Xiao Yan

    Répondre
  6. Shinsoo

    Merci pour ce chapitre, mais juste une question au traducteur: Tu es déterminé? CAR l’oeuvre intégrale fais 1630 et quelques chapitre donc ce sera long et ça serait frustrant si tu t’arrêter au milieu 😉

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Si tu connais un autre traducteur capable de te sortir un chapitre/jour…
      Je pense que ça prouve ma détermination 😉

      Répondre
      1. Deiiku

        A dans 4 ans x)) 1630 chapitre /1 jour x))

        Répondre
  7. Psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  8. Blackers

    effectivement il ne vaut mieux pas faire chier Xiao Yan XD
    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. BadKarma

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Blackwars

    Merci^^

    Répondre
  11. Newkan

    Enfin un héro qui va jusqu’au bout !!!! XD jia li doit pas être loin de se faire dessus vus la tête je doit faire xiao yan *prie pour que personne ne l’empêche de tuer jia li*

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com