DNC Chapitre 53

DNC Chapitre 52
DNC Chapitre 54

Salut tout le monde, voici votre premier DNC de la semaine et vous allez beaucoup, beaucoup rire. Moi en tout cas, c’est ce que j’ai fait en traduisant 😀

 

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 53 - Le Mépris de l’Épée des Neuf Calamités

 

Le chef leva la main et siffla un signal ; dix-huit ou dix-neuf hommes en noir apparurent immédiatement, alignés de façon ordonnée. Ils avaient, en un clin d’oeil, créé un mur imprenable et impressionnant.

Le Vieux Gao et les quatre gardes restant eurent l’impression de rêver.

Ils étaient dans une situation précaire, l’ennemi allait gagner ; ils étaient en colère et impuissant quand, contre toute attente, Chu Yang apparut avec quelqu’un d’autre. Le plus surprenant, c’est qu’il avait hurlé en leur demandant de s’arrêter.

Et en effet, les ennemis s’étaient bel et bien arrêtés !

Maintenant qu’ils entendaient la conversation, ils comprirent que l’autre personne était le commandant de cette équipe !

Putain de merde ! C’est trop gros pour être une coïncidence, pas vrai ? C’est absolument fantastique !

Il était vraiment risquer d’entrer seul dans la formation ennemi, mais kidnapper le commandant et traverser à nouveau toutes les lignes de défense ? Renverser le cours d’une bataille en un clin d’oeil avec  le pouvoir d’une seule personne… C’était un mythe ou une légende ?

Il semblait que rien de tel n’ait été écrit dans l’histoire !

« Il y a quelque chose dont j’ai besoin…» Le type en noir hésita, puis continua : « Je dois vérifier que cette personne est encore en vie. »

« Pas de problèmes. » répondit Chu Yang avec enthousiasme.  Il donna un coup de paume au coeur de son captif et transféra une vague d’air froid dans son corps.

Celui-ci trembla immédiatement et reprit conscience. A ce moment, il découvrit sa situation et hurla rageusement : « Qu’est ce que vous attendez ? Tuez les maintenant !»

« Mais… tu…»

« Pas la peine de vous inquiéter pour moi !» hurla l’otage. « Et pourquoi vous inquiétez pour moi, au point où on en est ?»

« Sire, votre masque ne vous a pas été enlevé. » dit doucement Chu Yang. « De plus, vous avez perdu. Allez-vous même pouvoir vous battre à mort avec nous dans cette situation ? Est-ce que vos subordonnés oseraient faire une chose pareille ?»

L’homme devint livide et jura : « Bâtard ! Qui es-tu ? En quoi avons-nous été vaincu ? Qu’est ce qui te permet de dire que nous avons perdu cette bataille ?»

« Ce qui me permet de le dire…» dit Chu Yang d’un air arrogant. « C’est que vous êtes entre mes mains ! Vous n’êtes qu’un poisson prêt à se faire ouvrir ! C’est compris ?»

L’otage se tut immédiatement et commença à respirer bruyamment. Son regard était plein de honte et d’angoisse. Tout d’un coup, il tordit son corps et tenta d’approcher son cou de la lame de Chu Yang !

Des gens hurlèrent de terreur !

Le jeune homme rit froidement et, soulevant son prisonnier d’un bras, le balança au sol. Il lui botta le cul et dit d’un air vicieux : « Si tu ne m’écoutes pas, même si tu meurs, je t’enlèverai ton masque ainsi que tes vêtements. Ensuite, j’utiliserai ton cadavre comme un drapeau pour entrer dans la Citadelle du Nuage de Fer ! Alors je t’en prie, vas-y, je ne t’en empêcherai pas. »

L’homme fut stupéfait et se calma enfin. Il n’avait pas peur de la mort, mais ce que Chu Yang véritablement malveillant !

Il ne pouvait pas souffrir d’une telle humiliation, même post-mortem, avec sa prestigieuse réputation dans le pays. Il y avait également la réputation de sa famille, de l’armée…

« Soit…» Il soupira. « Tout ce que vous voulez, c’est d’atteindre la Citadelle sains et saufs. Je vous promets donc de ne plus tenter de vous intercepter. »

« Je n’ai aucune confiance dans tes promesses !» dit froidement le jeune homme. « Nous allons vous demander de nous escorter !»

Le captif se tourna vers lui et le fixa.

Chu Yang fut secoué en voyant dans ces yeux une froideur infini, ainsi qu’un grand pouvoir. De plus, ces yeux semblaient le prendre de haut et n’avoir aucun respect pour la vie.

Ce type était sans le moindre doute un personnage important !

« Pas besoin de me fixer de la sorte. Une fois qu’on sera en sécurité, je te laisserai partir. Je sais que tu es inquiet mais rassure toi, je ne vais pas te compliquer la vie ou dévoiler ton identité. Même moi, je ne sais pas qui tu es. » dit nonchalamment le jeune homme. « Je ne crois pas en tes promesses, mais tu peux croire aux miennes. »

Il marqua une pause et dit calmement : « Tu n’as pas d’autre choix !»

L’otage le fixa un moment avant d’agiter dédaigneusement la main vers ses subordonnés. « Vous autres devriez partir, je vais aller jouer avec un un moment. »

« Votre… Frère martial aîné !» (NdT  woops, t’es pas passé loin de la gaffe mec :D) Le chef des hommes en noir avança fermement d’un pas et, contre toute attente, il jeta son épée au sol et écarta les bras : « Prenez moi à la place de frère martial ainé ! Je promets de vous obéir tout le long du voyage. Rassurez-vous, même si j’ai moins de valeur que mon frère martial aîné, je tiendrai parole. »

« La ferme ! Fous le camp d’ici !» Le prisonnier de Chu Yang rugit rageusement : « Tu… Lui… Mais ta mère ! Tu veux me foutre en rogne ? Quand je rentrerai, je tuerai toute ta famille, saisirai tes biens… Enculé… Je tuerai les neuf générations de ta famille ! (NdT en commençant de l’arrière arrière grand-père jusqu’aux arrières arrières petits enfants, ce qui est bien plus sérieux que la punition habituelle des trois générations) Tu oses dire de la merde devant moi ? Fous le camp maintenant !»

« Emmène ces types avec toi ! Ces connards doivent tous se barrer ! Cassez-vous.… Mais cassez-vous ! Cassez-vous bordel de…» jura le type. « Vous êtes tristes à voir, bande d’abrutis. Vous devez vraiment être content de vous, hein enculés ? Vous m’énervez encore plus, foutez le caaaaaaaaaaaaaaaaaamp !»

Ses subordonnés firent par partir sous sa colère et ses cris.

« Écoute moi, toi ! Si tu touches un seul cheveu de la tête de notre frère martial aîné, nous te réduirons en morceau, même si pour ça on doit te chasser à travers le monde et voir les neuf générations de nos familles mourir !» cria le type en noir avant de partir. Peu après, ils avaient tous disparu dans la forêt.

Voyant qu’ils étaient partis, Chu Yang, quelque peu épuisé, s’assit au sol. Il plaça sa main tremblante sur sa poitrine et tint l’Essence de Jade Violet Pur pour récupérer son énergie martiale.

Contre toute attente, une opposition péremptoire s’éleva dans sa tête. L’Esprit de l’Éépée des Neuf Calamités refusait de le laisser faire.

Le jeune homme resta perplexe et jura en son for intérieur. « Bordel ! Tu ne m’as pas aidé quand je me battais tout à l’heure et à présent, tu m’empêches de récupérer mon énergie martiale ?»

« Quand tu te battais tout à l’heure, tu n’as pas utilisé la force de l’Épée, alors quoi, tu voulais que je t’aide en t’encourageant ? Je ne peux que t’assister, pas prendre le contrôle de ton corps. Tu contrôles tout, Chu Yang, que ce soit ton corps ou tes pensées, et pas l’Épée. C’est quelque chose qui doit t’être parfaitement clair ! A présent, parlons de ta récupération. Quand tu arrives à un épuisement complet et une douleur extrême, ce n’est que par tes propres efforts pour récupérer que tu perceras et augmenteras ton énergie martiale. Tu n’arrêtes pas de dépendre de ce foutu jade pour avoir la belle vie (NdT en vo l’expression est « des hivers chauds et des étés frais »), récupérant tranquillement assis sur tes fesses ! Mon cul la percée, ouais…»

Chu Yang ne s’était pas attendu à ce que l’Esprit de l’Épée ait complètement récupéré, et ne s’attendait certainement pas à ce qu’elle lui parle de cette façon. Du coup, il ne put s’empêcher d’être surpris en entendant tout ça.

L’essence de Jade était un trésor précieux, mais dans la bouche d e l’esprit de l’épée, c’était devenu un morceau de jade inutile, réchauffant ou refroidissant les prolos !

« Quand tu auras trouvé quelles sont tes origines, la première chose que je ferai, c’est de dévorer ce foutu morceau de jade ! Il y a tellement d’énergie à l’intérieur, et je ne peux que la regarder…» marmonna l’esprit de l’épée et, sans attendre la moindre réponse de Chu Yang, il se tut à nouveau.

Putain de merde ! Chu Yang roula des yeux, bouche bée. Alors ce mec était tenté par le jade tout ce temps !»

« Tu peux absorber cette énergie ! Quand ai-je dit que tu n’en avais pas le droit ?» demanda le jeune homme d’un air inquisiteur.

« Et tu te servirais de quoi pour retrouver tes parents après ? Tu vas parcourir le monde le cul à l’air, gamin ?» hurla rageusement l’esprit de l’épée des neuf calamités. Ensuite, il marmonna : « J’ai pas trouvé d’hôtes convenables pendant des milliers d’années, et maintenant que j’en ai trouvé un, il faut qu’il soit con comme un balai. »

« Qui est con comme un balai ?» Chu Yang était furieux. Complètement enragé, il beugla, la bouche écumante.

Bordel ! L’Épée des Neuf Calamités de sa vie passée n’osait pas lui parler sur ce ton. Tu n’es qu’une épée ! Je peux être patient, mais je ne vais pas supporter cette insolence !

« Je.. Je n’ai rien dit…» Un air confus et une voix perplexe vinrent vers lui.

Le Vieux Gao, l’air inquiet, approcha du jeune homme. Il voulait au départ le remercier, mais il ne s’attendait pas à ce qu’il ouvre tout d’un coup grand les yeux en gueulant « Qui est con comme un balai ?»

Le vieil homme était complètement choqué. Quand ait-je dit ça ? Je n’ai même pas ouvert la bouche !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 52
DNC Chapitre 54

13 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Max

    Merci pour le chap !
    Énorme 😉 L’épée m’a tué XD

    Répondre
  3. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Blackers

    XD pauvre Gao, c’est trop bon.
    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre ! Elle m’a tué cette épée!!!!! ^^

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  9. psycho

    XD énorme cette épée merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci

    Répondre
  11. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  12. korojii

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  13. SymplifySymplify

    J’aime bien l’insolence de l’épée, c’est très rafraîchissant ! xD

    Répondre

Répondre à grenvious Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com