BTTH Chapitre 259

BTTH Chapitre 258
BTTH Chapitre 260

Et voilà le dernier BTTH de cette série que nous devons à notre James national ! Un grand merci à lui <3

Bonne lecture et à demain !

 

 

Chapitre 259 – Combat entre trois Dou Huangs

 

Trois silhouettes se tenaient au sommet des énormes piliers. Leurs manières majestueuses et imposantes exerçaient une telle pression que la foule en contrebas eut du mal à respirer.

Nalan Yanran et Ge Ye les observèrent avec stupéfaction ; leur comportement indiquait clairement qu’ils étaient tous des Dou Huangs. La jeune femme voyait très rarement des personnes de ce rang malgré son statut mais cela étant, il y en avait à ce moment trois dans le clan Mo. Le choc qu’avait provoqué leur présence avait directement détruit sa force mentale, qui était pourtant assez grande.

« Je dois prévenir ma Maîtresse au plus vite ! » pensa-t-elle. Elle échangea un regard avec son vieux compagnon, et ils purent voir tous deux un sérieux jusque-là jamais vu dans le regard de l’autre. Trois Dou Huangs suffiraient à mettre l’Empire Jia Ma tout entier sens dessus dessous.

Xiao Yan, debout sur son pilier, observait intensément la femme vêtue de vert. Le visage de cette dernière avait beau être couvert d’une mousseline verte, son corps sublime et séduisant faisait comprendre qu’elle ne devait pas être laide.

À ce moment, elle toucha d’une pichenette Qing Lin qui se débattait vigoureusement dans son giron, et la petite s’évanouit sur-le-champ.

« Hé hé, tu peux te détendre mon enfant, je ne peux supporter de te blesser. »

Elle sourit doucement en caressant le visage de la jeune demoiselle, la serra gentiment contre sa poitrine de la main gauche, puis elle leva la tête et regardera ses deux opposants qui l’avaient encerclée. Elle leur sourit et dit : « J’aurais agi beaucoup plus tôt si j’avais su que deux Dou Huangs seraient attirés par ces pupilles. La technique de transplantation n’est pas aussi miraculeuse que j’ai pu le croire ; j’ai même pu l’apprendre un peu en secret. C’était une vraie perte de temps. »

Mo Lan et les autres, en dessous, changèrent drastiquement d’expression. La technique secrète dont leur clan était si fier avait été apprise en secret par cette femme mystérieuse, sans que personne ne s’en aperçoive.

C’était comme si un voleur venait vous piquer un poulet et le manger, avant de revenir plus tard vous engueuler parce que votre poulet avait mauvais goût. Cette logique de gredin avait rendu certains Mo si furieux qu’ils en firent rouler leurs yeux. Cela étant, ils avaient beau rouler des yeux de tout leur saoul, ce n’était pas pour autant qu’ils osèrent aller discuter avec cette femme étrange. Après tout, une femme puissante que même un Dou Huang devait affronter sérieusement n’était pas une personne avec laquelle leur clan était digne ou capable de discuter. Par conséquent, ils ne purent que tirer silencieusement une tête de dix pieds de long et ravaler leur amertume sans faire de bruit.

Le jeune alchimiste fixa la femme en vert tandis qu’il sourcilla sous sa robe : « Qui êtes-vous, Madame ? Et pourquoi essayez-vous d’enlever Qing Lin ? »

« Cette petite s’appelle Qing Lin ? Ha ha, c’est un joli nom. » La femme rit et ouvrit délicatement de ses doigts les paupières de sa victime. Elle fixa alors intensément les trois petits points noirs ténus autour de sa pupille. Elle hocha alors la tête avec satisfaction et murmura : « C’est bel et bien la Pupille des Trois Fleurs Serpentines Cyan… On dirait que Bai Ya n’a pas été trahi par ses sens. »

Xiao Yan sentit le coin de ses lèvres trembler une paire de fois en la voyant faire, et il comprit à ce moment que cette dame mystérieuse en avait également après les pupilles de la petite.

Yao Lao, de son côté, resta silencieux après que la femme en vert se soit dévoilée aux yeux de tous. Il craignait apparemment de se faire repérer s’il continuait de parler avec son disciple, ce que ce dernier comprenait parfaitement. Par conséquent, il n’essaya pas d’entrer en contact avec lui.

La femme en vert leva soudainement la tête et le fixa du regard. Elle demanda d’un air douteux, les sourcils légèrement levés à la verticale : « Pourquoi ai-je éprouvé une sensation familière lorsque ton Qi a jailli tout à l’heure ? On s’est déjà rencontré par le passé ? »

Il lui répondit nonchalamment : « Vous croyez ? »

Il ajouta d’une voix froide : « Qui que vous soyez, rendez-moi Qing Lin s’il vous plaît. Dans le cas contraire, mon ami et moi devrons la reprendre de force. »

Elle rit et secoua la tête : « Ha ha, cette petite fille m’est trop importante, je ne peux pas te la remettre. » Son regarda flotta sur lui ainsi que sur Hai Bodong tandis qu’il rit doucement : « Bien que vous soyez tous deux des Dou Huangs, il vous est quelque peu impossible de m’arrêter. »

Xiao Yan n’hésita pas un instant à cette réponse ; il poussa un petit cri et la flamme blanche et turbulente jaillit de son corps : « Choppe-la ! » La température de la salle augmenta immédiatement.

Il prit soudainement appui sur le pilier, où apparurent aussitôt des craquelures qui finirent par se répandre sur tout son long, et l’énorme pylône devint instable en un instant.

Le jeune homme bondit vers sa cible comme un balle quittant son culot en se servant de sa poussée.

Hai Bodong agit également à toute vitesse au cri de son jeune camarade. Il forma rapidement des sceaux de ses mains pour transférer l’énergie et immédiatement, l’air froid devant lui s’aggloméra et forma une dizaine de stalactites devant lui, chacune aussi grosse que la cuisse d’un homme. Ces pics de glace avaient été taillés en vrille à leur sommet pour renforcer leur puissance meurtrière.

Le vieillard agita doucement la main, et les dix énormes stalactites bondirent dans des directions différentes. Elles se répandirent à la ronde et couvrirent complètement les zones par où leur adversaire pourrait esquiver.

Tandis qu’il fonçait dans les airs, le Dou Shi écrasa violemment son poing couvert de la flamme blanche en provoquant un bang supersonique.

La femme en vert réfléchit un instant, prise en sandwich entre l’adolescent et le vieil homme. (NdT Non. Chut) Elle frappa alors la poutre sur laquelle elle se trouvait du pied, et un énorme mur de bois s’en éleva brusquement. En même temps, elle tourna la main droite vers l’extérieur et cinq fouets émeraude couverts d’épines sortirent du bout de ses doigts. La danse de ces longs fouets protégea son corps tout entier, et les pics de glace qui fonçaient vers elle furent démolis.

Le jeune alchimiste éclata le mur de bois du poing, puis il descendit légèrement sur ses genoux et son corps prit la forme d’un arc. Un instant plus tard, il se redressa abruptement et arriva au-dessus de la tête de son adversaire, qui s’apprêtait à fuir en passant par le toit. Il tourna alors dans les airs, et se servit de la force de rotation pour écraser violemment son pied sur son épaule en faisant hurler le vent.

« Bang ! »

Il parvint à toucher sa cible du premier coup, mais n’eut pas pour autant l’air heureux sous sa robe : ce qu’il avait frappé n’avait rien d’un corps humain. Au lieu de ça, on aurait dit un bout mou de bois pourri, qui en plus lui avait renvoyé une partie de la force qu’il dégageait, ce qui le déstabilisa un peu.

« Les gens de l’Empire Jia Ma ne sont vraiment pas raisonnables. Quelle inclinaison pour la violence vous avez… Pas étonnant que les gens puissants du continent disent tous que vous êtes grossiers. » dit la femme en vert d’un air assez mécontent en étant frappée par Xiao Yan. Elle plia la main droite et une énergie verte majestueuse bondit vers la poitrine de ce dernier.

Celui-ci croisa les mains devant sa poitrine tandis que la flamme blanche grossit et encaissa la majorité de ce pilier d’énergie. Bien qu’il n’ait pas subi de dégâts sous cet assaut, la force contenue dans ce pilier parvint à le repousser.

« Nous sommes sur les terres de l’Empire Jia Ma, aussi ne souhaité-je pas me battre avez vous deux. Je n’ai peut-être pas le temps de vous tuer pendant ce court laps de temps que j’ai, mais vous n’êtes pas assez forts pour bloquer mon chemin. » La femme rit comme une enfant gâtée en regardant le jeune homme être repoussé en arrière. Elle leva légèrement la tête et une puissance supérieure à celle de Hai Bodong jaillit tout à coup de son corps, faisant éclater aussi tôt le plafond épais de la salle. Des fragments de bois et de tuiles se répandirent partout en dévoilant derrière eux le ciel azur à l’extérieur.

« Ha ha, au revoir ! Rassurez-vous tous les deux, je ne vais pas faire de mal à cette petite fille, pas plus que je n’utiliserai quoi que ce soit se rapprochant de la technique de transplantation immonde du Clan Mo. » Elle rit, et des ailes de Dou Qi émeraude se formèrent rapidement dans son dos. Après quoi, elle bondit vers le ciel.

L’Empereur de Glace cria doucement en regardant l’intruse : « Apparais, mystérieux bouclier de glace ! » Aussitôt, l’énergie autour du plafond fluctua rapidement et l’air froid s’aggloméra à une vitesse si rapide que ça en était effrayant. Il forma enfin un bouclier de glace de plusieurs dizaines de mètres de large qui, sous le regard médusé de l’assemblée en dessous, couvrit parfaitement le plafond.

La femme en vert rit doucement devant ce bouclier si grand qu’il en devenait terrifiant. « Ké, quel puissant Dou Qi de glace. Cependant, ta force de Dou Huang 2 étoiles ne suffira pas à m’arrêter. » Sa main droite forma des sceaux à la vitesse de l’éclair ; pendant qu’elle enchaînait les sceaux, l’espace autour d’elle fluctua et une centaine de piliers de bois vert acérés apparurent dans les airs en un clin d’œil. Après quoi, ils s’écrasèrent sur le bouclier de glace avec une force inégalée.

Des craquelures finirent par apparaître et se répandre sur le bouclier sous l’assaut constant des piliers, et il finit par éclater dans un bang. « Cliiiing.. »

La dame vêtue de vert pencha la tête pour regarder l’adolescent qui fonçait vers elle au moment où le bouclier éclata, et poussa un petit rire gâté : « Au revoir ! » Elle battit des ailes et sortit à toute vitesse de la salle.

Son jeune adversaire fixa cette silhouette verte s’élevant rapidement dans le ciel d’un air sombre, et déploya ses ailes de nuage violet. Il se retourna pour faire face à Hai Bodong qui venait de remonter sur un pilier et cria : « On la pourchasse ! »

Une fois cela dit, il ouvrit le chemin d’un coup d’ailes et tel un énorme oiseau, il bondit vers l’horizon à sa poursuite.

Le vieil homme le regarda partir et ne put s’empêcher de secouer la tête d’un air désarmé. « Uh… » Il hésita brièvement ; bien que la femme en vert soit restée un peu hagarde face à leur attaque en pince, il avait clairement compris qu’elle était nettement plus forte qu’eux !

Auparavant, étant donné son caractère, il n’aurait certainement pas aidé le jeune alchimiste contre cette personne mystérieuse à la puissance extraordinaire. Cependant, il lui avait ce matin même parlé de la Pilule Violette de Récupération de Force et l’avait complètement gagné à sa cause. Lui qui était jadis renommé comme l’Empereur de Glace était devenu son garde du corps…

Par conséquent, s’il souhaitait retrouver rapidement sa force maximale, il n’avait d’autre choix que de le suivre de près. C’est pourquoi il finit par sourire amèrement d’un air impuissant, et invoqua sa paire d’ailes de glace avant de s’envoler à sa suite.

Une fois que celui-ci s’en alla, la force majestueuse qui s’était répandue à travers la salle commença à disparaître peu à peu.

Tous les spectateurs avaient l’air abasourdis en regardant la salle détruite jusqu’en être devenue méconnaissable. Leurs muscles faciaux tressaillirent involontairement. Sont-ce là les dégâts causés par ce combat entre Dou Huangs ? N’est-ce pas un peu… trop terrifiant ?

L’assemblée s’échangea des regards, une ardeur fervente monta graduellement en eux. L’histoire du combat de ces trois mystérieux Dou Huangs allait probablement se répandre comme une traînée de poudre à travers tout l’empire dès le lendemain !

Quant à eux, ils étaient les témoins directs de ce combat et quoiqu’il arrive, ils auraient de quoi se vanter auprès des autres dans le futur.

Nalan Yanran leva son beau visage, dont les expressions varièrent tandis qu’elle observait le ciel bleu. Un long moment plus tard, elle secoua doucement ses manches, se retourna et sortit de la salle.

« Partons, Oncle Ge. Nous n’avons plus besoin de rester ici. Nous devrions rentrer immédiatement à la secte, tout raconter à Maîtresse et enquêter sur l’identité de ces trois-là. »

Ge Ye eut un moment d’hésitation en regardant le dos de la demoiselle. Il leva la tête et observa le plafond crevé ; la vision fugace du visage sous la robe noire traversa à nouveau son esprit.

« C’est définitivement, absolument impossible que ce soit le môme du clan Xiao ! »

Il serra violemment les dents en prenant une grande inspiration, et étouffa cette idée ridicule qui venait des profondeurs de son cœur. Après quoi, il fit demi-tour et sortit.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 258
BTTH Chapitre 260

11 Commentaires

  1. MrZerbow

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  2. Xander

    Merci pour le chap!!!
    arg… vivement la suite le suspense devient insoutenable:-)

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  4. Metalis

    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  5. Matsu

    Merci pour le chapitre
    mais c’est vraiment frustrant je crois que je vais arrêter le manga parce que il est un grand peut en avence sur les chapitre du LN donc je sais un peut comment sa va finire mdrrr

    Répondre
    1. Matsu

      Oui je me suis pas re lue avent de poster mon commentaire dsl si ma phrase n’est pas français

      Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    mais pu**n sérieux, presque aucun rapport avec le manga 🙁

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com