ICDS – Chapitre 59

ICDS - Chapitre 58
ICDS - Chapitre 60

Et un petit chapitre classique pour aujourd’hui ! N’oubliez-pas, demain sortira le deuxième chapitre bonus (d’ailleurs j’ai oublié de baisser le compte hier donc je le fais aujourd’hui).

Bonne lecture !

 

Chapitre 59 -Raid Évènementiel (2)

La Chine était vraiment malchanceuse. Sur les cinq donjons qu’elle avait, des boss étaient apparus dans deux des C+. Sans parler du fait que chacun d’entre eux étaient des Raids de plus de 300 personnes. Qui avait donné l’ordre de nettoyer tous les donjons en même temps ? Même après l’avertissement de Mastiford ! Est-ce qu’ils sous-estimaient les boss de Raid ?!

Bien sûr, s’ils avaient nettoyé les donjons un par un, la communauté internationale leur aurait jeté des regards perçants. Mais même ainsi, les cinq d’une coup ? J’avais presque envie de leur ouvrir la tête pour vérifier qu’il y avait un cerveau à l’intérieur. Est-ce qu’ils avaient besoin d’un panneau géant « Ne pas toucher » devant les Portails ? Voulaient-ils servir d’exemple pour les autres pays ? Voulaient-ils vraiment tuer un boss de Raid ? Voulaient-ils les corps des monstres et les Gemmes Bleues à ce point ? Qu’en était-il des civils et des touristes qui s’étaient fait tuer ? De nombreuses questions tournaient dans ma tête alors que je sentais ma colère monter.

J’avais ouvert le canal de communication des Explorateurs de donjon. Comme toujours, Mastiford était la première à parler. A la vue de la situation, sa voix était mortellement sérieuse.

[Les gars, vous avez entendu, n’est-ce pas ?]

[Entendu et vu.]

Walker avait répondu à Mastiford. Au même moment, les cinq d’entre nous avions laissé échapper un long soupir.

[J’ai vraiment envie de brûler tous ces bâtards du gouvernement.]

[…Grande sœur…]

[Mastiford, calme-toi. La Chine est trop grande pour que tu t’en occupes seule.]

[Je suis sûre que le gouvernement chinois va être content avec cette situation. Lorsque ces trois monstres géants vont mourir, ils vont laisser d’énormes trésors. Imaginez si une Gemme Bleue apparait.]

[Si leur objectif de départ était les boss de Raid pour commencer, ils auraient dû se préparer plus efficacement ! Pourquoi n’ont-ils pas évacué les civils d’abord ?!]

[D’autres pays s’en seraient rendu compte s’ils l’avaient fait. Ils n’avaient sans doute pas non plus tout expliqué aux Manieurs de Talents. Je ne pense même pas qu’ils avaient prévu que des monstres aussi gros puissent jaillir du donjon. Je veux dire, même moi j’ai été surpris. Les mini Krakens sont petits, mais regardez leur nombre !]

[Quelle bande de gros connards ! Les vies humaines n’ont pas de prix à leurs yeux ?]

[Mais Mastiford, ce que tu as fait à YeungDeungpo n’est-il pas la même chose ? Si un boss de Raid aussi gros était apparu ? Sans parler du fait que ça aurait été un boss de rang A qui serait apparu au milieu de Seoul, les dommages auraient été bien supérieurs.]

[Arrête de dire des conneries, je suis une Manieuse de Talents de rang SS et une Exploratrice de donjon. Même si un boss de Raid pour 500 personnes apparaissait, je pourrais m’en occuper sans pertes civils. Je ne l’aurais pas suggéré autrement !]

Si c’était la première fois que j’avais parlé avec Mastiford, j’aurais reniflé de dédain à sa déclaration, disant qu’elle était absurde. Mais maintenant que j’avais été en groupe avec elle, je ne pouvais que hocher ma tête en étant d’accord avec elle. Son royaume animal… Toute personne ayant été témoin de son Armée des Flammes serait d’accord. Et je ne pensais pas non plus que ça soit la totalité de son pouvoir.

« Grand frère, qu’est-ce qu’il y a ? Tu connais quelqu’un en Chine ? »

« Shin, tu vas bien ? »

A ce moment, je réalisais que mon amie et ma sœur me regardaient avec un regard inquiet, je leur avais donc répondu avec un sourire amer.

« Désolé, rentrons pour le moment. Je suis un peu inquiet maintenant que j’ai entendu les nouvelles de Chine. »

« Okay grand frère. Rentrons à la maison. »

Yua avait rapidement accepté avant de s’agripper à mon bras. Je trouvais que cet aspect de Yua était vraiment admirable. D’un autre côté, Su Ye-Eun avait fait une expression malheureuse tout en alternant son regard entre Yua et moi. Elle avait ensuite ouvert la bouche comme pour dire quelque chose puis l’avait fermé, restant silencieuse en regardant la scène désastreuse à la télé. Heureusement, elle savait reconnaître ses priorités.

« A plus tard. »

« Oui, on se verra à l’école. »

Après nous être séparés de Su Ye-Eun, je m’étais dirigeais vers la maison avec Yua. Pendant tout ce temps, la conversation entre les Explorateurs de donjon était toujours en cours.

[Grande sœur, qu’est ce que tu vas faire ?]

[J’ai parlé aux Gardiens de mon pays, mais apparemment, le gouvernement chinois refuse toute offre d’assistance. Ils disent que les Gardiens chinois et les Ailes de la Liberté peuvent s’en occuper eux-mêmes. Participer au Raid de nous-même serait une violation des droits chinois sur la propriété des monstres.]

[Donc, tu es en train de dire qu’on ne peut que sucer nos pouces en attendant de voir.]

Aux mots de Walker, tout le monde était devenu silencieux. J’avais demandé.

[Mais la Chine a beaucoup de Manieurs de Talents puissants, non ? J’ai entendu dire qu’ils avaient même un rang SS.]

[C’est vrai. C’est une femme du nom de Xin Shaomei.]

[Ça sonne comme le nom d’un drama ou d’un film.]

[Le problème c’est que cette femme est une Manieuse de Talents spéciale. Elle peut lancer des malédictions qui peuvent considérablement réduire les capacités des ennemis. Cela dit, son corps est plus faible qu’un rang D et elle ne peut rien faire d’autre. Elle s’appelle elle-même la Mage des Malédictions.]

[La Chine devrait avoir au moins 20 Manieurs de Talents de rang S. Bien que la moitié d’entre-eux soient en dehors du pays, l’autre moitié est toujours présente. Même si les monstres sont massifs, le plus fort reste un rang C+. S’ils se regroupent avec Xin Shaomei, ils devraient être capables de s’en occuper facilement.]

[Mais il y a trois boss. Qu’est-ce que les deux autres endroits sont censé faire ?]

[Je suppose que les Manieurs de Talents de rang A et B s’en occuperont. Ils devraient avoir un grand nombre de Manieurs de Talents de ce niveau.]

J’avais sorti mon téléphone pour regarder la situation actuelle de la Chine. J’avais trouvé une vidéo en direct de Shanghai, où les minis Krakens étaient apparus. On pouvait voir une belle femme dans une robe violette luxueuse se faisant protéger par un grand nombre de Manieurs de Talents.

[Mastiford, tu peux confirmer quelque chose pour moi ? Est-ce que la Manieuse de Talents à Shanghai est bien leur rang SS ?]

[Oui, c’est Xin Shaomei. Il semblerait qu’il y a beaucoup de Manieurs de Talents de rang S aussi. Ah, certains d’entre eux semblent être allés à Pékin. Ça doit être parce que les deux villes sont plus importantes que Guangzhou.]

[Comment est la situation à Guangzhou ?]

[Regarde. Il y a des Manieurs de Talents là-bas.]

La Chine avait effectivement une population dense. Un grand nombre de Manieurs de Talents étaient aussi a Guangzhou, combattant le Sanglier Géant qui était apparu. Cependant, le boss les repoussait facilement avec sa grande taille. Les Manieurs de Talents, qui ne voulaient pas trop se rapprocher, utilisaient leurs capacités pour l’attaquer ou restreindre sa mobilité. Cependant, aucun d’entre eux ne réussissait à lui infliger des dégâts. En fait, le Sanglier Géant semblait se renforcer petit à petit.

‘Attendez, il devient clairement plus gros !’

[C’est un type de boss Manaphage !]

[Tu peux expliquer ce que tu veux dire, Walker ?]

[C’est simple. Il y a des boss de Raid qui deviennent plus fort en absorbant le mana. Plutôt que d’utiliser de pures attaques magiques, il faut utiliser des attaques de mêlées infusaient de mana. Cependant, si tu ne le remarque pas assez tôt et que tu continues à utiliser de la magie à distance…]

[Dans ce cas ?]

[Le boss de Raid évolue ! ‘Sanglier Géant’ évolue en rang B ‘Sanglier de Fer Géant’ !]

[Voilà ce qui arrive…]

[Merci pour cette information…]

A la télé, le Sanglier Géant, non, le Sanglier de Fer Géant, avait subi un changement spectaculaire. Sa crinière originellement courte s’était allongée et ses défenses s’étaient épaissies. Ses yeux rouges étaient devenus noirs mais reflétaient toujours la lumière, comme s’ils étaient métalliques. (NdT : Sanglier devient Super Saiyan San-gokulier. Sa crinière s’allonge et devient blonde !)

Les Manieurs de Talents qui lancés des attaques à distance étaient devenus effrayés au changement soudain et avaient reculé. Libéré de ce barrage de sorts, le Sanglier de Fer Géant avait lâché un rugissement de joie avant de piétiner les bâtiments proches, en même temps que les civils et Manieurs de Talents qui restaient sur son chemin. Leurs morts futiles m’avaient presque fait rire…

« Je dois y aller. »

« Grand frère ! »

‘Merde ! J’ai parlé à voix haute !’ Tout en voyant Yua m’attraper le bras comme si elle allait refuser de le lâcher pour toujours, j’étais devenu énervé. Dans le canal de communication, Mastiford et Walker étaient en train de s’engueuler.

[La demande d’assistance n’arrive pas ! Ces idiots, ils veulent continuer dans leur coin !]

[Ils s’en sortent très bien à Shanghai avec les minis Krakens. Comme on pouvait s’y attendre d’une rang SS, les Krakens ne peuvent rien lui faire. Comme Pékin est leur capitale, la plupart de leurs élites sont là-bas. Cela risque de prendre du temps mais ils n’auront aucun problème pour tuer le Tigre à Dents de Sabre Géant.]

[Walker, tu peux aller à Guangzhou ?]

[Pourquoi irais-je dans cet endroit dangereux ? Ce n’est même pas mon pays.]

[Comment peux-tu être aussi égoïste !? Il y a un nombre incalculable de gens qui sont en train de mourir pendant qu’on parle !]

[Et pourquoi toi tu n’y va pas Mastiford ? Tu es une rang SS. Même si le cochon bouffe le mana, je doute qu’ils puissent résister au tien.]

[Bien sûr que je veux y aller ! Je veux vraiment ! Mais… min visage et ma capacité sont connues mondialement !]

Mastiford semblait être en train de pleurer. Elle avait raison. Si elle se rendait à Guangzhou, la Chine ne la laisserait pas faire. Le gouvernement chinois accuserait l’Angleterre de ne pas leur accorder de mérite, d’essayer de voler leurs ressources, ou de se vanter du fait d’avoir deux rangs SS. Il était certain que ça deviendrait un problème international.

Même si l’Angleterre avait deux rangs SS, ils ne pouvaient pas ignorer le pouvoir de la Chine.Après tout, avec leur énorme population, la Chine avait beaucoup de rangs S. Même s’ils n’avaient qu’un seul rang SS, avec sa capacité de réduire les capacités des autres, ils ne seraient pas effrayés par deux rangs SS.

« Grand frère, tu rigoles, hein ? Dis-moi que tu ne le pensais pas ! »

« Uh, tu vois, Yua… Je suis vraiment très fort. »

« Grand frère ! »

Les gens regardaient dans notre direction. Yua avait été surprise par son propre cri alors qu’elle avait couvert sa bouche. Avec un sourire amer, j’avais placé mes mains sur ses épaules.

« Yua, je ne rigole pas. Je suis vraiment très fort. Je vais m’en occuper en un tour de bras avant de revenir. »

« Mais grand frère, si quelque chose se passe mal… »

« Je m’échapperais directement si ça devient trop dangereux. Ne t’inquiète pas. »

J’avais le sort Retour. Peu importe la situation, j’avais toujours la solution de l’utiliser en dernier recours. Je connaissais mes limites et ma vie est la chose la plus importante pour moi.

« Grand frère… »

« Vraiment, ne t’inquiète pas. Est-ce que je t’ai déjà menti auparavant ? »

« Non… mais quand même. »

« Allez, ne pleure pas. On est arrivé à la maison, rentrons. »

« Grand frère, tu peux vraiment revenir directement si ça devient dangereux ? »

« Bien sûr. »

Yua et moi étions entrés dans notre maison. Là, mon père était en train de m’attendre. Il portait un set d’armure complet noir avec un casque qui lui couvrait le visage. Au début, j’avais cru qu’il s’agissait de quelqu’un d’autre. Je supposais qu’il avait eu de la chance dans le donjon. Peut-être un monstre nommé ou deux. Je ne pensais pas que c’était meilleur qu’un set de Maître d’Etage, mais j’étais jaloux à propos de l’apparence. Il ressemblait à un chevalier noir.

« Fiston, tu y vas ? »

« Et toi, Papa ? »

« Ne pose pas une question aussi évidente, fils. J’ai toujours voulu combattre contre un adversaire aussi gigantesque. »

« Papa y va aussi ?! »

Après les efforts sans nom que j’avais mis pour la calmer, Yua semblait être à nouveau sur le point de pleurer. Cependant, mon père était plus doué que moi pour calmer une enfant.

« Yua, ce soir nous mangerons de la soupe de sanglier. Tu n’auras qu’à attendre en regardant à la télé à quel point Papa est classe. »

« Hiiing, Papa ! »

Bien que ce fût inutile, voyant que la cible de la tristesse de Yua avait changé, je m’étais doucement glissé dans ma chambre pour équiper le set du Chevalier Lézard. Avec mon set d’armure en argent, j’avais équipé un casque me couvrant le visage, comme mon père. Personne ne saurait que j’étais Kang Shin, ou même Yeon Hwawoo.

[Yeon Hwawoo, Yungoong ajusshi ! Est-ce que vous allez y aller tous les deux ? Hein ? S’il vous plaît !]

[Non, bien sûr que non.]

[Désolé, fillette. Ma famille est ma priorité.]

[Uk, m-mais !]

Même si je trouvais ça particulièrement flippant, on aurait dit que mon père et moi partagions une connexion entre nous. Sans même se dire quoi que ce soit, notre coordination avait été parfaite. Bien sûr, même si j’avais dit ça, j’avais envoyé à Mastiford un message privé.

« Je vais à Guangzhou. Yungoog ajusshi a dit qu’il venait aussi. On ne veut juste pas que Walker le sache. »

[Yeon Hwawoo ! Merci, tu es vraiment un type bien !]

« Oui, oui. Garde le secret sur le canal de communication. Tu peux le dire à Minami en privé si tu veux. »

[Ok, je m’en occupe !]

Lorsque j’étais sorti de ma chambre, Yua était pendue au cou de mon père avec les yeux pleins de larmes et mon père semblait ne pas savoir quoi faire. Avec mon armure entièrement équipée, j’avais ouvert mon téléphone pour confirmer ma situation. J’étais calme à tel point que je pouvais même m’émerveiller de mon aspect surnaturel dans mon armure.

[Je pense que nous en avons fini alors. Les Eveillés chinois vont s’occuper de ce problème, bien que ça coûte des vies civiles.]

[J’ai compris, donc ta gueule, Walker.]

[Whoa, ne soit pas aussi sensible, Sorcière de Flamme. Dans ce cas je m’en vais.]

[Grand sœur, je peux y aller à ta place si tu veux ! Je peux le faire !]

[Non, Sumire. Ça ne changera pas le fait que je ne peux pas aller en Chine. Je sais à quel point ta défense est impressionnante, mais tu manques de puissance offensive. Bien que je ne veuille pas l’admettre, on va devoir écouter Walker. Soyons patient. Bientôt, je créerais une organisation assez forte pour que quelque chose comme ça ne se reproduise plus !]

[Grande sœur… Désolé, si seulement j’étais assez forte…]

[Uuu, Sumireeeee…]

‘Mastiford, quelle actrice ! Je te laisserais tout expliquer à Minami.’

En vérité, il aurait été mieux pour elles de ne pas savoir, mais peu importait à quel point elles pouvaient être obtus, elles s’en seraient rendu compte en voyant mon équipement ou mes capacités. Je n’aurais eu aucun moyen de les en empêcher. Comme cette scène de mon père et moi nous déchainant serait très probablement filmé, j’avais laissé Mastiford connaître la vérité en avance. Sans parler du fait qu’elles étaient toutes les deux dignes de confiance.

Je ne savais pas pour Walker, pour le moment. Il semblait logique et froid, mais je n’en savais pas plus. C’était pourquoi je ne voulais pas que Mastiford en parle dans le canal. En espérant que Mastiford l’expliquerait bien à Minami, je vérifiais la situation actuelle. Les minis Krakens s’étaient soudainement divisés et avaient augmenté en nombre. Contrairement à Walker qui était silencieux, Mastiford avait expliqué la situation.

[Ces monstres sont manaphage aussi… ! Ils se divisent quand ils sont atteints par les malédictions ! Bordel, c’est quoi ce cirque en Chine !? C’est une terre maudite ou quoi ?]

[Ils ne sont pas puissants individuellement, mais ça va prendre du temps pour tous les tuer !]

« Papa, qu’est-ce qu’on fait ? »

« Je vais combattre avec mes poings. J’ai un beau jouet aussi. Personne ne saura que c’était moi dans cette bataille. »

En me montrant le bracelet qu’il avait sur son gantelet, mon père avait souri. Bien sûr, il connaissait lui aussi les arts martiaux aussi bien que moi. Avec ce bracelet qui crachait des toiles d’araignées, je savais qu’il pourrait faire de gros dégâts.

« Utile ta lance si ça devient dangereux. Non, si ça devient dangereux, fuis avec moi. Tu te souviens de mon sort de Retour, n’est-ce pas ? »

« Oui, ne t’inquiète pas. Le niveau d’Arts Martiaux de ton vieux père est déjà de Haut Rang et niveau 4 qui plus est. »

Le mien était seulement de rang 2 ! Il me semblait que je m’étais inquiété pour rien.

« En plus, si je pensais que c’était trop dangereux, je n’aurais pas dit que j’y allais. Peu importe à quel point la vie des autres est précieuse, elles ne peuvent pas être plus importantes que la mienne. »

« On pense vraiment de la même façon. »

J’avais abaissé la visière de mon casque pour couvrir mon visage entièrement. J’avais même mis le Secret d’Otus, juste au cas où. Avec mes cheveux argentés, les gens ne me suspecteraient pas d’être coréen, même avec mon casque retiré.

« Allons rapidement nous débarrasser de ces faiblards pour chopper la récompense. »

Notre duo père et fils n’avait aucunement l’intention d’abandonner les récompenses massives qu’un boss de Raid aux Gardians chinois. Surtout après avoir vu qu’ils ne se préoccupaient pas des vies civiles ! Les vies humaines, c’était une chose, mais but était le raid lui-même. On pouvait sauver des humains et obtenir des récompenses ! Comment laisser passer une telle opportunité.

« Grand frère, soit sûr de courir si tu es en danger ! »

« Ne t’inquiète pas. On revient vite. »

Yua semblait toujours inquiète, donc j’avais essayé de l’égayé avec une voix puissante. Puis mon père et moi avions déclaré nos intentions de nous battre contre le Raid pour 500 personnes de rang B à Guangzhou.

L’instant d’après, nous nous étions retrouvés en plein milieu du carnage de Guangzhou. C’était une téléportation brutale, comme quand j’utilise Retour.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 58
ICDS - Chapitre 60

15 Commentaires

  1. ShivenemShivenem

    Merci

    Répondre
  2. Lectifer

    Merci pour ce chapitre
    Et c’est là qu’on nous dit que le tigre à dents de sabre est aussi manaphage

    Répondre
  3. VV

    Merci pour le chapitre
    Hier j’ai lu ce chapitre sur Google Trad pour voir : une horreur.
    Je ne prendrais pas d’avance sur ce feuilleton.

    Répondre
  4. Lauvel

    Merci pour le chapitre! Sacrifier des vie pour des essences bleu…

    ——————-

    [Bien sûr que je veux y aller ! Je veux vraiment ! Mais… min visage et ma capacité sont connues mondialement !]

    “min visage” au lieu de “mon visage”.

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. thePower

    Merci !

    Répondre
  8. Ptitkudo

    Merci

    Répondre
  9. Aranor

    ca va etre le bordel !

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. zorbal

    Merciiiiii et vivement la suite !!!! XD

    Répondre
  11. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Bon,maintenant je veut manger un steak de sanglier… Obelix, viens ici !

    Répondre
  12. Nereldus

    Merci !

    Répondre
  13. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com