TDG Chapitre 271

TDG Chapitre 270
TDG Chapitre 272

Jour de congé ? C’est quoi ? 😀 Voici votre premier TDG de la semaine et le bonus arrivera tout à l’heure !

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous conseille vivement de lire Battle Through the Heavens pour trouver une histoire avec un jeune héros montant en puissance et une trame qui prend le temps de poser son univers et Défier les Neuf Cieux pour suivre l’aventure du plus grand Troll qui ait jamais été écrit. Histoire plus longue, posée et captivante !

De plus, Angel vous propose WDQK qui va rapidement reprendre un rythme normal !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 271 - Flammes Spirituelles

 

« Vous devrez tous vous réunir ici une fois tous les trois jours pour assister à mes leçons. Je vous donnerai des cours à propos de la culture et vous guiderai vers votre percée. En plus de tout ça, notre Institut Esprit Céleste a également trois terrains d’entraînement que je vais vous décrire maintenant » dit l’Honorable Chiling.

Il leur expliqua en détail : « Pour qu’une personne du domaine du destin terrestre atteigne celui du destin céleste, il doit s’harmoniser avec l’Énergie Céleste en sentant la Voie Céleste... Tout ce qui ce qui existe entre la terre et les cieux est similaire à Mère Nature : tout est formé par la concentration d’Énergie Céleste... »

Tout le monde écoutait attentivement et même Lu Piao tendit l’oreille pour suivre.

Cependant, les sujets qu’abordaient leur enseignant étaient trop basiques pour Nie Li, qui de son côté réfléchit à la situation dans laquelle il se trouvait. Le Destin Terrestre était essentiellement la même chose que le rang Légende et était partagé en cinq sous-divisions. À ce moment, il pouvait être classé comme un 3 étoiles. Il avait encore du chemin à faire avant d’atteindre le Domaine du Destin Céleste...

L’énergie des Lois en lui avait déjà commencé à se transformer graduellement en Énergie Céleste avant qu’il n’arrive aux Ruines Draconiques.

Cette énergie était similaire à l’énergie de la Loi et se divisant en plusieurs éléments comme l’espace-temps, le feu, etc... Cependant, l’Énergie Céleste était la plus fondamentale de toutes les énergies.

Le jeune homme, en même temps, continuait de pratiquer la technique de culture du Dieu Céleste pour nourrir la vigne mystérieuse dans son royaume spirituel.

La leçon de l’Honorable Chiling dura deux heures, le temps pour lui d’approfondir peu à peu son sujet. Ses explications fascinèrent bien des étudiants.

Lu Piao ne put s’empêcher de demander à voix basse : « Nie Li, peut-on vraiment avoir davantage de vies en cultivant jusqu’au Destin Céleste 2-destins et plus ? » Comment quelqu’un pouvait-il mourir autant de fois ?

Son ami lui expliqua : « En fait, 2-destins ou 3-destins ne signifie pas que tu as deux ou trois vies ; ça veut simplement dire que ton royaume spirituel a formé plusieurs Âmes de Destin, que tu peux ensuite conserver dans un endroit sûr. (NdT Genre les horcruxes de HP, sans le côté maléfique) Tant que tu ne les perds pas, tu pourras alors vivre à nouveau. Cependant, la zone d’effet ne dépasse pas le millier de kilomètres de là où tu as entreposé ton Âme de Destin. »

« Oh, je comprends ! Donc tu dis que si je peux cacher mon Âme de Destin quelque part et que je meurs, je pourrais utiliser cette âme pour me ramener à la vie ? »

« C’est exact. Chaque fois que tu seras tué, tu perdras une Âme ; par exemple, si tu en es au 3-destins et que tu meurs, alors tu redeviendras un 2-destins. » Le petit génie poursuivit : « Il vaut mieux que tu réfléchisses à l’avance à où tu vas mettre tes âmes de destin en sécurité avant de te diriger vers une zone dangereuse, une fois au Destin Céleste. Autrement, tu ne pourras pas revivre après t’être fait tuer. »

Le benêt comprit le concept. Ce n’était pas étonnant, du coup, que l’Institut ait pour règle de ne permettre qu’à ceux qui ont atteint le Destin Céleste de partir à l’aventure. De plus, avant de partir, ils devaient entreposer une Âme de Destin dans le Hall des Âmes de l’institution. Ainsi, il était impossible aux étudiants de mourir de façon permanente, à moins que l’école ait une brèche dans sa sécurité.

Après tout, tous ceux qui pouvaient entrer dans l’Institut étaient des génies venant de bien des villes et domaines, et la mort de n’importe lequel d’entre eux serait une grande perte.

Wang Yang était loin des deux amis dans la classe et les observait discuter. Une lueur froide traversa son regard : avant de venir, le Jeune Maître Hua Ling lui avait dit de les surveiller. De plus, il lui avait demandé de les pourrir tous deux à la moindre opportunité.

Les élèves qui venaient de divers endroits et familles, dans la Secte des Plumes Divines, formaient leurs propres factions et partageaient ensemble la gloire comme la défaite. Les pères de Hua Ling et de Xiao Yu se battaient encore pour la position de Responsable de la Branche Externe et en tant que quelqu’un venant du domaine du Petit Paradis, Wang Yang accordait une grande importance aux paroles de son supérieur.

Il y avait, au moins, des centaines de milliers d’experts venant du Petit Paradis au sein de la Secte. Par contre, il n’y avait que Maître Ming, Xiao Yu et quelques autres qui venaient du Petit Monde.

Que Nie Li ait une Racine Céleste de 8ème rang et Lu Piao une de 5ème rang mettait une pression énorme sur Wang Yang.

Il se dit froidement en son for intérieur : « Quoi qu’il en soit, il est impossible que je perde face à vous deux ! » En tant qu’habitant du Petit Paradis, il avait accès à bien plus de ressources qu’eux.

L’Honorable Chiling poursuivit son cours et conclut le sujet en disant : « Si je vous explique trop de choses d’un coup, vous pourriez ne plus comprendre aussi allons-nous en rester là. La prochaine fois, nous ferons un peu de culture. Les Destins Terrestres, si vous parvenez à obtenir quelque chose en cultivant dès maintenant, ça vous sera extrêmement utile quand vous percerez au Destin Céleste. Cependant, ne vous forcez pas à absolument avoir un résultat si vous ne pouvez pas. »

Ses yeux balayèrent la fille vêtue de bleu clair, Jin Yan et quelques autres tandis qu’un léger sourire naquit sur son visage. ‘Ceux-là devraient définitivement produire des résultats.’

Si une dizaine des trente-six génies à la Racine Céleste pouvaient obtenir des résultats de leur entraînement, ce serait déjà considéré comme excellent. De plus, plus ils pourraient cultiver rapidement et produire des résultats, plus grands seraient leurs exploits futurs.

« Nous allons cultiver en premier la Flamme Spirituelle ! » annonça l’enseignant en tendant lentement la main droite. Un bref moment plus tard, une flamme blanche apparut dans sa paume. Il poursuivit : « C’est une flamme spirituelle. Si vous voulez en créer une, vous devez d’abord vous plonger en état d’anatman, puis ensuite concentrer votre volonté dans la paume de votre main droite... »

La flamme blanche sur la paume de l’Honorable Chiling grossit de plus en plus pour, de la taille d’un petit bourgeon de fleur, atteindre celle d’un poing.

« Une Flamme Spirituelle plus puissante est révélatrice d’une âme plus puissante. Par conséquent, votre Âme de Destin sera plus puissante quand vous percerez au domaine du Destin Céleste ! » Il sourit nonchalamment et continua : « Bien, à présent essayez de comprendre comment utiliser cette flamme ! »

Les élèves tendirent tous leurs mains droites et concentrèrent leurs volontés dans leurs paumes, tentant d’y faire apparaître leurs Flammes Spirituelles.

Bien que leur professeur ait facilement allumé la sienne, les étudiants eux ne trouvèrent pas ça si facile. Ils ne purent embraser les leurs même après avoir passé une demi-journée le bras droit. Tout le monde fermait les yeux et fronçait les sourcils pour percevoir l’état d’anatman.

Tout d’un coup, un Flamme surgit sur la paume de la fille en bleu clair. Ce n’était peut-être qu’une petite flammèche, mais elle était quand-même la première à parvenir à allumer sa flamme. De plus, celle-ci continua à grossir jusqu’à rapidement attendre la taille d’un ongle.

Les sourcils de l’Honorable Chiling tressaillirent en la voyant faire, et son regard fut traversé par une certaine admiration. ‘Elle est bel et bien la descendante de la Famille du Sceau du Dragon, avec un talent aussi extraordinaire. Et dire qu’à un si jeune âge, elle peut déjà allumer une Flamme Spirituelle de la taille d’un ongle.’

Un bref instant plus tard, Jin Yan parvint également à embraser sa flamme qui, bien qu’elle fasse la taille d’un pois, était également très pure.

« Pas mal » le félicita l’enseignant en hochant la tête.

Par la suite, trois autres élèves parvinrent à allumer leurs Flammes et l’un d’entre eux parvint à faire atteindre à la sienne la taille d’un ongle, ce qui était la preuve d’un talent incroyable.

Lu Piao agita constamment son royaume spirituel en tentant d’atteindre l’état d’anatman dont leur professeur avait parlé. Cependant, certaines images ne cessaient de traverser son esprit ; elles venaient toutes des fois où il avait espionné Xiao Xue dans son bain et c’est à cause d’elles qu’il ne parvenait pas à atteindre une tranquillité mentale. Au bout d’un moment, il ne put qu’abandonner avec un sourire amer aux lèvres. « Maintenant je sais pourquoi je suis le plus lent à cultiver, c’est parce que je n’ai pas fini tout ce que j’avais à faire !

« Tu veux dire que ta lubricité n’a pas fini ce qu’elle voulait faire, c’est ça ? » Nie Li et poursuivit : « Ceux à l’esprit impur ne pourront pas allumer leur Flamme Spirituelle.

Le benêt renifla froidement : « Et en quoi es-tu mieux ? Tu as Déesse Ziyun à ta gauche, et Déesse Ning’er à ta droite. Je ne pense pas que tu sois plus pur que moi. »

Le jeune prodige eut un sourire en coin et tendit la main droite. Une Flamme s’embrasa soudainement dans sa paume et grandit jusqu’à avoir la taille d’un ongle.

« D’accord, t’es impressionnant » dit son camarade d’un air abattu. Le petit génie frappait fort où ça faisait mal !

À ce moment, sur l’estrade, l’Honorable Chiling posa sur Nie Li un regard où régnait une stupéfaction non-dissimulée. Il avait enquêté sur lui : il avait beau avoir une Racine Spirituelle Céleste de 8ème rang, il venait du Petit Monde et ne devrait donc pas avoir d’origines significatives.

Bien que le talent soit important sur la Voie de la Culture, ceux qui n’avaient pas assez de ressources étaient inutiles. Chaque étape menant à l’Ancêtre Martial, que ce soit le Destin Céleste ou l’Axe Céleste, demandait une quantité considérable de ressources de culture.

Par conséquent, il ne prêta pas vraiment attention à ce jeune homme. Après tout, Long Yuying et Jin Yan venaient tous deux de puissantes familles et avaient reçu les meilleurs soins depuis tout petit. Leurs corps avaient été raffinés avec des herbes magiques, ce qui expliquait pourquoi ils pouvaient si rapidement allumer leurs Flammes. Leurs vitesses de culture devrait également être supérieure à celle de l’adolescent.

Cependant, il n’aurait jamais imaginé que celui-ci parvienne à embraser sa flamme si facilement. De plus, celle-ci faisait déjà la taille d’un ongle et n’était en rien inférieure à celles des deux jeunes maîtres.

Qui plus est, ce qui avait attiré le plus son attention, c’était qu’il discutait avec Lu Piao et avait négligemment tendu la main pour facilement allumer sa flamme, là où les autres devaient fermer les yeux et méditer amèrement. Une telle aisance prouvait que la compréhension de Nie Li quant aux états méditatifs avait déjà atteint un niveau absolument stupéfiant.

Le vieil enseignant n’aurait jamais cru qu’un génie aussi remarquable apparaisse parmi ses trente-six étudiants.

Il était si submergé par l’émotion et abasourdi que toute son attention tournait autour du jeune prodige. Il fallait définitivement éduquer un tel génie avec attention.

Le jeune homme tourna la tête vers l’Honorable Chiling ; il savait que ses origines étaient trop légères pour être utile en tant que nouvel élève dans l’institut. Par conséquent, il devait dévoiler un certain niveau de talent pour se voir accorder un minimum d’importance.

Il avait déjà allumé un brasier intense dans le cœur de son professeur en démontrant un talent surpassant largement tous les autres.

Seuls cinq étudiants avaient réussi à embraser une flamme de la taille d’un ongle sur les trente-six de la classe, tandis que sept autres furent capables d’en allumer une de la taille d’un pois. Les élèves restants n’avaient pas réussi à en faire apparaître une, malgré tous leurs efforts.

Wang Yang faisait partie de ces derniers. Il avait testé bien des méthodes, mais sa paume restait aussi calme qu’auparavant, sans la moindre trace de Flamme Spirituelle. Cela le rendit absolument furieux, vu que Nie Li y était parvenu, lui. Ses poumons manquèrent d’exploser sous sa frustration contenue.

« Pas mal ! Ceux qui sont parvenus à allumer leur Flamme Spirituelle pendant cette première leçon ont tous des mentalités pures et sont de véritables génies de la Voie Martiale. Plus la flamme est puissante, plus votre Âme de Destin le sera. Ceux qui ne sont pas encore arrivés à en produire une, rentrez et entraînez-vous davantage. La leçon d’aujourd’hui se conclut maintenant ! » L’Honorable Chiling rit et dit : « Nous poursuivrons dans trois jours. »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 270
TDG Chapitre 272

16 Commentaires

  1. reynodls

    merci waz pour ce chapitre

    Répondre
  2. XiaoZiyun

    Merci pour le chap wazouille 🙂

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  5. natsu

    merci xiaowaz pour le chap et oO y’a t-il quelque choses que Nie Li ne connais pas ? x)

    Répondre
    1. Ane Trotro

      Oui comment tuer le grand sage 🙂

      Répondre
      1. Wazouille (Auteur de l'article)
  6. psycho

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Laghtt

    merci!!!

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci

    Répondre
  10. #Uta

    merci♥

    Répondre
  11. esteban albo

    j aimerais sire qu il ne connait pas le sens commun mais c est parce qu il le connait qu il prend un malin plaisir a lui peter la gueule XD mercic piur le chap

    Répondre
  12. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Nie Lie = Au revoir confiance en soit des prodige ordinaire et extraordinaire

    Répondre
  13. Deav

    Merci pour le chapitre Waz’

    Je viens tout juste de rejoindre cette communauté suivant l’histoire de Nie Lie et je ne peux qu’admirer et remercier ton travail de traducteur 🙂

    Merci :3

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci de me lire, et j’espère que les autres séries te plairont autant !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com